Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
22 Jan 2022 | Récents, Vapotage
 

Dans sa lutte contre la consommation de tabac, l’OMS décide à huis clos et ignore l’avis des scientifiques et des consommateurs sur le vapotage qui constitue pourtant l’un des outils de sevrage tabagique les plus efficaces.

Conséquence, la consommation du tabac est repartie à la hausse aux États-Unis, relève Michael Landl (directeur de World Vapers’ Alliance / voir 6 octobre et 1er juillet 2021) dans la Tribune.fr. Extraits. 

En novembre, deux Conférences des Parties (COP) se sont déroulées, toutes deux dans le but ultime de sauver des vies. Mais le contraste ne pourrait être plus frappant. Alors que la COP 26 a impliqué toutes les parties prenantes et mettait l’accent sur la transparence pour relever les défis du changement climatique, la COP 9 de la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac (CCLAT), qui est censée lutter contre le tabagisme, s’est à nouveau déroulée à huis clos, à l’exclusion de toute opinion divergente (voir 1er novembre 2021).

•• Il s’agit d’un problème majeur, car les recommandations de la COP de la CCLAT concernent des millions de personnes. S’ils écoutaient la science et les voix d’innombrables consommateurs, 200 millions de vies pourraient être sauvées. Cette prise de décision opaque et l’animosité générale d’organisations comme l’OMS à l’encontre du vapotage ont déjà des conséquences négatives dans la vie réelle.

Comme l’indique Amanda Wheeler, le tabagisme est en hausse pour la première fois depuis des décennies aux États-Unis. La principale raison en est que le pays est passé d’une approche ouverte envers le vapotage à une approche de plus en plus hostile. L’OMS a une influence encore plus grande dans les pays à revenu faible ou intermédiaire. Par conséquent, ses recommandations anti-vapotage auront un effet négatif encore plus grand dans ces pays.

•• Le vapotage est 95 % moins nocif que le tabagisme et constitue l’un des outils de sevrage tabagique les plus efficaces. Pourtant, la CCLAT ne semble pas se soucier des faits.  Lire la suite »

21 Jan 2022 | Profession, Récents
 

Hier soir, le Premier ministre Jean Castex a annoncé plusieurs mesures visant à alléger les contraintes sanitaires conditionnant l’activité du secteur CHR (voir 28 décembre 2021 et 2 janvier 2022).

Mercredi 2 février : le télétravail ne sera plus obligatoire mais restera simplement recommandé.

Mercredi 16 février : reprise de la consommation debout dans les bars et restaurants.

Les dispositifs de soutien au secteur CHR sont maintenus jusqu’au 16 février.

Par ailleurs, le pass vaccinal pour accéder dans les bars et brasseries entrera en vigueur à partir de lundi prochain, 24 janvier, sous réserve de l’avis du Conseil constitutionnel.

21 Jan 2022 | Profession, Récents
 

Cigars-connect / L’Amateur de Cigares analyse la prochaine augmentation de prix – au 1er février – des cigares cubains distribués par Coprova (voir 14 janvier 2022).

« Cette augmentation tarifaire concerne pratiquement toutes les références cubaines distribuées par Coprova, à l’exception des produits faits machine (mini, Guantanamera) et de quelques éditions limitées.

Le Partagas D4, l’un des cigares les plus vendus en France (et dans le monde) passe de 15,50 euros à 16 euros. Le Robusto de Cohiba passe de 26,50 euros à 28,90 euros. Le Quai d’Orsay N°54, « havane de l’année » dans le Havanoscope 2022, passe de 15,90 euros  à 16,40 euros. À noter que cette hausse des prix ne concerne pas, en revanche, les VegaFina, également distribués par Coprova.  Lire la suite »

 

Le Top Employers Institute a certifié JTI comme l’un des 11 « Global Top Employers » (voir 27 janvier 2021) pour la huitième année consécutive, reconnaissant l’engagement continu de la société et son approche innovante en matière d’égalité et de bien-être, selon un communiqué que nous reproduisons.

En plus de cette reconnaissance mondiale, JTI a obtenu sa certification trois années de suite dans les six régions où elle exerce ses activités : Amérique du Nord, Amérique latine, Europe, Asie-Pacifique, Moyen-Orient et Afrique. La société a ajouté deux pays supplémentaires à sa liste de récompenses et est maintenant un des meilleurs employeurs dans 66 pays du monde. Lire la suite »