Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
 

Le gouvernement fédéral belge a fait connaître, ce 2 décembre, les axes principaux de son plan anti-tabac. La plupart des mesures annoncées, qui doivent faire encore l’objet d’une concertation entre les différentes institutions du pays, entreront en vigueur après 2024, … soit après les prochaines élections, d’après rtbf.be.

Le ministre fédéral de la Santé, Frank Vandenbroucke en avait fait un de ses objectifs principaux : « nous misons résolument sur un plan anti-tabac avec de grandes ambitions pour une génération sans tabac. Pour ce faire, nous allons rendre le tabagisme moins attrayant et plus difficilement accessible. Notre objectif ultime est que les enfants soient de moins confrontés aux cigarettes. »

•• Depuis 2009, il est interdit de fumer dans les bâtiments accessibles au public (comme les cafés et les restaurants).

Il est question à présent d’étendre cette interdiction à certains lieux en plein air. Les cigarettes seront ainsi bannies des parcs d’attractions, des parcs animaliers, des fermes pour enfants (pendant les activités) et des plaines de jeux à partir du 1er janvier 2025.

•• La Chambre a voté récemment une loi qui interdit la vente de cigarettes via des distributeurs automatiques à partir de 2024 (voir 26 octobre 2022). La volonté fédérale est de réduire encore plus le nombre de points de vente.

Sachant que l’on trouve du tabac dans de multiples réseaux en Belgique. Le seul réseau « référent » et spécialisé étant celui des tabac-libraires-presse représenté, dans la région de Bruxelles et en Wallonie, par Prodipresse (ndlr / voir 30 novembre).

Il est question, par exemple, d’interdire l’achat de paquets de cigarettes dans les bars et cafés à partir du 1er janvier 2025. Ainsi que dans les festivals. Le gouvernement fédéral a également conclu un accord pour mettre fin à la vente de tabac dans les supermarchés d’ici 2028.

3 Déc 2022 | Profession, Récents
 

Point final au Parlement sur le budget de la Sécurité sociale pour 2023, après le septième 49.3 de l’automne : l’Assemblée nationale a rejeté vendredi soir une motion de censure de la Nupes, entraînant l’adoption définitive du texte, annonce une dépêche AFP (extraits) …

La motion n’a recueilli que 87 voix, loin de la majorité absolue des 288 nécessaire pour faire chuter le gouvernement. Et faible résultat pour la gauche, en cette fin de semaine où la grève SNCF a pu empêcher des parlementaires de se rendre à Paris, selon des membres de l’alliance.

•• Devant un hémicycle clairsemé, Élisabeth Borne a déploré que la succession de motions de censure ait « considérablement réduit le temps utile au débat » : rien que sur ce budget, « 6 motions de censure, plus quen trois ans pour Michel Rocard », a tancé la Première ministre, passablement agacée. Lire la suite »

2 Déc 2022 | Récents, Trafic, Vapotage
 

C’est le haut responsable d’une importante marque chinoise de produits de vapotage (Victor Xiao, the Chief executive de Elf Bar) qui s’inquiète de la diffusion sur les marchés anglais et d’Europe continentale d’e-cigarettes de contrefaçon.

En l’occurrence des cigarettes venant d’usines clandestines situées en Chine.

•• Ces unités de fabrication échappant totalement à la réglementation mise en place localement pour encadrer l’activité commerciale (voir 1er décembre 2021, 14 avril et 3 mai 2022) mais aussi de fabrication correspondant aux produits du vapotage. Et c’est sur les conditions sanitaires dans lesquelles travaillent les clandestins de ces usines que Elf Bar insiste en précisant travailler avec les autorités. Lire la suite »

2 Déc 2022 | Institutions, Récents
 

En définitive, il y aura eu 162 012 inscrits sur le site Mois sans Tabac en ce mois de « novembre sans tabac » (voir 14 novembre).

En attendant les commentaires officiels, on établira une première comparaison avec les éditions précédentes :
2021 : 112 953
2020 : 125 783
2019 :  203 175
2018 :  241 000
2017 : 158 000
2016 : 180 000

À suivre