Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
13 Avr 2024 | Profession
 

Incendie

• Seine-Maritime. Un incendie s’est déclaré dans la cave dun tabac-presse à Rouen, ce vendredi 12 avril aux environs de 10h15. Le feu sest déclaré dans la cave pour des raisons encore inconnues.

Il a été rapidement maîtrisé par les pompiers mais les dégâts sont assez importants, notamment à cause des fumées. Les cinq étages de l’immeuble abritant le commerce ont d’ailleurs été enfumés également.

Les six salariés du bureau de tabac ont été examinés par les pompiers et laissés sur place. L’activité ne pourra pas reprendre immédiatement. Des mesures de chômage technique ont été prises. Lire la suite »

12 Avr 2024 | Trafic
 

« La réglementation n’a pas changé, c’est pas open bar » : le ministre délégué chargé des Comptes publics, Thomas Cazenave, a tenté de rassurer les buralistes frontaliers, inquiets des nouvelles règles instaurées pour ramener des cigarettes d’un autre pays de l’Union européenne, ce jeudi 11 avril en Moselle (voir 11 avril).

« La réglementation n’a pas changé et on va continuer à multiplier les contrôles avec la mobilisation des Douanes pour rappeler cette réglementation », a souligné le ministre, qui s’est arrêté au tabac du village de Hombourg-Budange, à une vingtaine de kilomètres des frontières allemande et luxembourgeoise, où il a échangé avec des professionnels du secteur.

•• « C’est important pour nos buralistes, qui eux respectent la réglementation, c’est important pour les finances publiques, c’est important pour notre sécurité. Donc la réglementation n’a pas conduit, comme j’ai pu l’entendre dire au début, à ouvrir les frontières », a-t-il poursuivi. Lire la suite »

11 Avr 2024 | Profession
 

Le ministre délégué chargé des Comptes publics, Thomas Cazenave, tient à expliquer concrètement « le renfort des mesures concernant les conditions d’importation de tabac par les particuliers » suite au récent décret (voir 29 mars) dont une présentation hâtive par les médias a laissé penser que l’on allait se retrouver dans une situation « d’open bar » pour les achats de tabac aux frontières.

« Renfort des mesures » qui, d’ailleurs, a fait l’objet d’un communiqué de Bercy ce jeudi (voir 11 avril)

Le ministre s’est donc rendu – ce même jour – dans un tabac presse (Le Séverini) de Hambourg- Budange (à 16 kilomètres de Thionville), accompagné de Philippe Coy et d’Antoine Palumbo (président des buralistes de Moselle et administrateur de la Confédération). Sur place un dialogue s’est établi avec un groupe de buralistes frontaliers, ces derniers témoignant de leur situation avant de multiplier les questions. Comme cela s’était passé dans l’Oise le 29 mars (voir 31 mars et 6 avril). Lire la suite »

10 Avr 2024 | Profession
 

Les règles ont changé aux frontières entre la France et dautres pays européens, où, en application du droit européen, un nouveau seuil de cartouches de cigarettes est désormais accepté par les Douanes françaises (voir 29 mars).

C’est ainsi que La Dépêche du Midi introduit une interview de Thomas Cazenave, ministre chargé des Comptes publics : celui-ci explique le nouveau cadre réglementaire, défend son combat contre la contrebande de tabac et réitère son soutien aux buralistes. Lire la suite »

10 Avr 2024 | Profession
 

La fédération des buralistes du Rhône a appelé à se mobiliser, ce mardi 9 avril, place Gabriel-Péri, haut lieu du trafic de cigarettes à Lyon, pour dénoncer ces ventes illégales. Ils réclament un lissage des prix au niveau européen et une plus grande répression policière.

40 % des ventes de cigarettes ne se font pas dans les bureaux de tabac. Parmi ces 40 %, la moitié proviendrait de la contrebande, selon la profession.

•• Dans actuLyon, un buraliste installé depuis 14 ans dans la capitale des Gaules et qui a repris un tabac-presse à La Guillotière (rue de Marseille) il y a trois mois, témoigne : « cest de pire en pire ».  Lire la suite »

10 Avr 2024 | Profession
 

Encore un tronc darbre-bélier

• Isère. Les malfaiteurs ont attaqué la porte arrière de l’établissement dun buraliste à Échirolles (6 kilomètres de Grenoble) à laide dune Volkswagen Golf dans le coffre de laquelle un tronc darbre avait été installé. Il était 3 heures 30 ce lundi 8 avril.

La police a procédé aux investigations sur le véhicule qui a été laissé sur place moteur tournant, l’intérieur de la voiture ayant été aspergé de poudre d’extincteur par les auteurs du casse pour masquer leurs traces. Le montant du préjudice est en cours.

Fausse alerte

• Pas-de-Calais. L’épaisse fumée blanche s’échappant, la nuit, d’un bar-tabac-presse à Boulogne pouvait laisser croire à un feu. Et les sapeurs-pompiers déployés en nombre – trois véhicules – l’ont rapidement constaté. D’après le buraliste présent, la fumée était en réalité issue du dispositif anti-intrusion. Pourtant, personne n’avait véritablement forcé l’entrée de l’établissement. Lire la suite »

9 Avr 2024 | Profession
 

« Si l’on voulait encourager la contrebande, on ne s’y prendrait pas autrement » … José Oliva, président des buralistes corses (voir 8 janvier), ne cache pas son inquiétude, dans Corse Matin, face au tout nouveau décret sur l’importation de tabac par les particuliers (voir 29 mars).

« Tant qu’il n’y aura pas d’harmonisation, la situation va être compliquée » s’alarme José Oliva. « Nous subissons déjà la concurrence de la Sardaigne, où le prix du paquet est à six euros. Les buralistes sont inquiets, notamment dans l’Extrême-Sud »

•• Il est d’autant plus remonté que la profession fait face, localement, à une « triple peine » : une hausse nationale des prix mais aussi une baisse des commissions ainsi qu’un rattrapage des tarifs avec le Continent dans l’île.

Si la Corse devrait conserver un avantage de 5 % en 2026 (par rapport aux prix sur le Continent , les buralistes insulaires n’en sentent pas moins le vent du boulet. « Nous sommes une région frontalière et on ne peut pas se retrouver en concurrence avec des pays européens, comme l’Italie, où le prix des cigarettes varie du simple ou double » avance Luc Chautard, buraliste à Borgo, « on voit de plus en plus de paquets italiens. Il y a urgence à agir pour intensifier les contrôles ». Lire la suite »

9 Avr 2024 | Profession
 

Avant de leur parvenir sous sa version papier, l’édition d’avril du Losange est déjà disponible en ligne pour ses buralistes abonnés.

Numéro attendu puisque l’on y retrouve des explications complémentaires par rapport au nouveau décret sur l’importation de tabac par les particuliers (voir 29 mars) : celles données « en direct » par le ministre des Comptes publics, Thomas Cazenave, lors d’une rencontre avec des buralistes de l’Oise le jour même de la sortie du texte au Journal Officiel.

Rappelons que la fin de la limite à 1 cartouche – la France étant contrainte de se conformer à la règle européenne (portant sur une limite à 4 cartouches) – ne signifie pas la fin des contrôles : les douaniers vont désormais s’appuyer sur un total de 12 critères (1 seul suffisant) pour déterminer que l’automobiliste contrôlé est susceptible de faire de la revente.

Par ailleurs, dans ce numéro :

un bilan visuel de la dernière opération « coup de poing contre les trafics « des Douanes et autres forces de l’ordre : « Colbert 2 » ;
un aperçu du 24ème festival du Habanos à La Havane avec des débuts de réponse aux problèmes d’approvisionnement connus par les cigares cubains ces derniers temps ;
une interview de Stéphane Piallat, chef du Service central des Courses et Jeux dépendant de la Direction nationale de la Police judiciaire ;
le portrait souriant d’une sage-femme reconvertie (après 25 ans de service) en buraliste …

À signaler que ce numéro du Losange est accompagné d’un supplément – intitulé « le CBD chez nous » – réalisé par les élus de « l’Atelier vert de la Confédération » (animé par Philippe Glory) avec le soutien de Formation Buralistes.

8 Avr 2024 | Profession
 

Ce samedi 6 avril, une convention pour « la sécurité des buralistes et la lutte contre le marché illicite du tabac » a été signée avec lensemble des forces de sécurité (Police, Gendarmerie, Douanes), les services de l’État et la fédération des buralistes de Gironde en présence du ministre des Comptes publics Thomas Cazenave et de Philippe Coy.

Nous reprenons le compte-rendu de Sud-Ouest.

•• Dans son discours d’accueil, Antoine Bairras (président de la fédération des buralistes de Gironde) a égrené le contexte de l’année écoulée pour la profession : leurs commerces ont été pris pour cible lors des émeutes de 2023 comme ce fut le cas à Talence (voir 5 août et 4 octobre 2023), les agressions de buralistes alimentent la chronique des faits divers, un marché de la contrebande de tabac en pleine expansion, des contrefaçons de cigarettes avec des usines démantelées partout en Europe y compris en France … Lire la suite »

7 Avr 2024 | Profession
 

De nombreux buralistes sont restés aussi interloqués que contrariés après la publication du décret du Gouvernement relatif à l’importation de tabac par les particuliers (voir 29 mars). Ce dernier supprimant la limite à une cartouche de cigarettes quand celle-ci est achetée dans un pays de l’Union européenne (où la règle porte sur 4 cartouches). Pour autant, est-ce la fin des limites et des contrôles ? Non répondent-ils.

Voici d’autres réactions d’élus de la profession (voir 1er, 2, 3, 4 et 5 avril)

•• « Je comprends complètement cette crainte de mes collègues suite à la communication gouvernementale qui a été faite un tout petit peu trop vite et trop forte » affirme François Dupin, président de la fédération des Pyrénées-Atlantiques / Pays Basquen (photo) à France Bleu Pays Basque. Selon lui, « on a entendu parler de ce fameux terme: open bar. On a eu l’impression qu’il y avait zéro limitation, ce n’est pas vrai ». Lire la suite »