Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
1 Oct 2022 | International, Vapotage
 

Le cigarettier américain Altria, fabricant aux États-Unis de Marlboro, a mis fin à sa clause de non-concurrence avec le spécialiste des cigarettes électroniques Juul Labs, dont il possède 35 % du capital (voir 24 juin 2022) annonce l’AFP dans une dépêche que nous reprenons.

Cette décision offre la possibilité à Altria d’envisager l’acquisition ou la prise de participation dans une autre marque de vapoteuses ou encore de développer sa propre gamme de e-cigarettes. Elle annule en revanche certaines prérogatives d’Altria au sein de Juul, au niveau de sa présence au conseil d’administration ou de ses droits de vote en tant qu’actionnaire notamment.

Dans un document déposé jeudi auprès du gendarme boursier américain, le groupe de Richmond (Virginie) explique que l’accord pouvait être rompu si son investissement initial de 12,8 milliards de dollars dans Juul, tombait à moins de 10% de sa valeur d’origine.

Or, précise Altria, le montant de cet investissement a chuté à 450 millions de dollars à la fin du 2ème trimestre, soit 3,5% de la valeur de départ, en raison notamment des déboires légaux de Juul, qui fait face à la pression accrue des régulateurs américains (voir 5 novembre 2019).

L’agence américaine de la santé (FDA) avait interdit en juin la vente dans le pays de ses cigarettes électroniques, une décision temporairement levée ensuite par une cour d’appel de Washington, afin de prendre le temps d’étudier les arguments mis en avant par l’entreprise (voir 25 juin 2022).

Réagissant à l’annonce d’Altria, un porte-parole de Juul a déclaré à l’AFP : « cette décision nous donne plus de flexibilité en augmentant les options financières et stratégiques que nous pouvons explorer afin de protéger notre entreprise et faire face à l’impact de l’ordonnance désormais levée de la FDA ». « Nous restons confiants dans nos preuves scientifiques et pensons que nous pourrons démontrer que nos produits respectent les normes réglementaires qui les rendent adaptés à la protection de la santé publique », a ajouté le porte-parole.

Début septembre, Juul a accepté de payer 438,5 millions de dollars à 34 États ou territoires des États-Unis, qui l’accusent d’avoir fait de la publicité auprès des mineurs et de leur avoir vendu ses produits (voir 7 septembre 2022).

30 Sep 2022 | International, Vapotage
 

Dans le cadre de la réglementation du marché intérieur du vapotage, sous l’égide du puissant monopole d’état du tabac (voir 17 juin), l’interdiction de vendre des produits du vapotage avec des arômes autres que le tabac prend effet ce samedi 1er octobre.

Quant aux nombreux exportateurs, ils peuvent utiliser des arômes pour les produits dont ils peuvent attester qu’ils sont bien destinés à des marchés où ces derniers sont utilisés. Des contrôles sévères sont annoncés.

Reste que beaucoup d’observateurs se posent la question de l’émergence d’un marché parallèle du vapotage à l’échelle de la Chine.

24 Sep 2022 | International, Vapotage
 

Interpellé à l’heure des questions au Conseil fédéral (gouvernement), Alain Berset, ministre de la Santé suisse, a annoncé que Berne examinait une imposition plus élevée des e-cigarettes à usage unique. Son projet doit être prêt d’ici à la fin de l’année, selon Le Matin.

Le Conseil fédéral a lancé une procédure de consultation en décembre dernier sur une révision partielle de la loi sur l’imposition des produits du tabac, et plus spécifiquement la présentation d’une base légale pour une taxation des cigarettes électroniques.

Leur charge fiscale devrait être inférieure d’environ 77 % à celle des cigarettes traditionnelles. Il s’agit ainsi de ne pas décourager les fumeurs désireux d’arrêter de fumer d’utiliser la cigarette électronique comme moyen possible de sevrage, avait expliqué Berne. En revanche l’imposition produira ses effets « notamment en matière de protection de la jeunesse ».

Alain Berset a rappelé que la nouvelle loi sur les produits du tabac devait entrer en vigueur en 2024 et que l’initiative populaire « Oui à la protection des enfants et des adolescents contre la publicité pour le tabac », qui a été acceptée par le peuple en février, demande que la publicité pour le tabac soit interdite partout où les enfants et les ados peuvent la voir (voir 10 et 14 février).

Surtout, il a expliqué que, dans le cadre de la révision de la loi fédérale sur l’imposition du tabac, le Conseil fédéral examinait une imposition plus élevée des cigarettes électroniques à usage unique.

 Commentaires fermés sur Suisse : vers une sur-taxation des e-cigarettes jetables  ,
21 Sep 2022 | Vapotage
 

Le 16 septembre, le Président du tribunal judiciaire de Paris, saisi par le Comité national contre le Tabagisme (CNCT) a condamné, aux termes d’une ordonnance de référé, la société Akiva, éditrice du site internet « wpuff.com » et « wpuff.fr », pour publicité illicite en faveur de vapotage.

Le CNCT (qui avait récemment dénoncé la présence de puffs dans des magasins de décoration / voir 9 juillet) salue cette décision d’urgence qui marque un premier coup d’arrêt au marketing extrêmement agressif autour des cigarettes électroniques jetables en direction des jeunes. Nous reprenons son communiqué. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Le CNCT fait condamner le site « wpuff.com » pour publicité illicite en faveur du vapotage  , ,
17 Sep 2022 | International, Vapotage
 

Devant le succès de la nouvelle Vuse Go au Royaume-Uni, British American Tobacco annonce son lancement en Allemagne ce mois d’octobre.

Il s’agit d’une cigarette électronique pré-remplie, de petite taille, jetable.

« De notre point de vue, c’est un produit qui va aider le fumeur de cigarettes cherchant à switcher en faveur d’une alternative. En même temps, ce sera une bonne façon pour les consommateurs adultes d’explorer toute la gamme des produits Vuse » annonce un communiqué.

Cette Vuse va être mise sur le marché allemand avec un ambitieux programme de recyclage du device après usage. Sa commercialisation est aussi accompagnée de tout un dispositif qui avertira dans les points de vente de sa stricte interdiction de vente aux moins de 18 ans. Lire la suite »

14 Sep 2022 | Vapotage
 

Retour sur la dernière édition du baromètre France Vapotage (voir 8 et 3 septembre) dont les enseignements nous sont utiles pour comprendre l’attitude des Français – vapoteurs ou pas – vis-à-vis du vapotage.

À l’échantillon sélectionné, il a été posé une question : « laquelle de ces solutions devraient être privilégiée par les pouvoirs publics à l’égard des cigarettes électroniques jetables » ?

… les interdire complètement, même si cela nuit à des adultes dans leur démarche d’arrêt du tabac : 30 %

renforcer la réglementation et l’information auprès des mineurs pour les empêcher de consommer ces produits de vapotage, sans les interdire afin de ne pas nuire à des adultes dans leur démarche de réduction ou d’arrêt du tabac : 59 %  Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Vapotage : à propos des « puffs » … les Français attendent une action des pouvoirs publics (baromètre France Vapotage)  ,
10 Sep 2022 | Vapotage
 

Pour les fumeurs adultes qui souhaitent passer à la vape, le goût est un facteur important (…) En tant que leader du secteur, RELX sait que les fumeurs et vapoteurs adultes attachent aussi beaucoup d’importance aux ingrédients et à la qualité de leur vape.

Ainsi débute un communiqué de RELX (voir 28 août, 12 juillet) que nous reprenons.

« Nous sommes conscients des besoins de nos clients et futurs clients, nous misons ainsi sur la transparence et des contrôles de qualité stricts. En tant qu’entreprise responsable, nous considérons qu’il est de notre devoir d’améliorer constamment la qualité de nos e-liquides et de leurs goûts sur la base de résultats scientifiques et d’établir ainsi des normes pour l’ensemble de nos produits », explique Clément Atlan, Directeur commercial France de RELX International.  Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Vapotage : « la diversité et la qualité des produits pour accompagner les fumeurs » (RELX international)  
8 Sep 2022 | Vapotage
 

Retour sur la dernière édition du baromètre France Vapotage (voir 3 et 1er septembre) dont les enseignements nous sont utiles pour comprendre l’attitude des Français – vapoteurs ou pas – vis-à-vis du vapotage.

Il a été demandé à l’échantillon représentatif de nos concitoyens d’indiquer s’ils avaient déjà consommé des cigarettes électroniques jetables (puffs / voir 9 juillet, 30 mai et 18 mars). Sachant que le libellé de définition suivant a été donné aux participants : « les cigarettes électroniques jetables sont des cigarettes électroniques généralement vendues à moins de 10 euros. Ni le réservoir de e-liquides, ni la batterie ne sont rechargeables. Elles sont disponibles dans différentes saveurs et peuvent contenir ou non de la nicotine ».

1• Oui, et vous en consommez actuellement : 7 %

2• Oui, vous avez déjà essayé, mais vous n’en consommez pas actuellement : 19 %  Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Vapotage : le fort potentiel des e-cigs jetables  ,
7 Sep 2022 | International, Vapotage
 

On sait que la vente de produits du vapotage reste prohibée au Brésil (voir 21 juillet). Ceci depuis 2009.

Il n’empêche que les études montrent que 20 % des jeunes entre 18 et 24 ans sont vapoteurs et trouvent donc de quoi s’approvisionner (le taux de prévalence tabagique est de 12 % au Brésil) selon des données qui ne remontent à pas plus tard que ce mois d’avril. Les sources d’approvisionnement ne font pas défaut : par Internet et dans des supermarchés par exemple.

C’est ainsi que le ministre brésilien de la Justice vient de lancer un avertissement à 33 entreprises et chaînes de magasins pour leur demander de stopper toute vente de cigarette électronique. Parmi ces enseignes : Carrefour dont 1 000 points de vente portent l’enseigne au Brésil (25 % du marché de la distribution alimentaire).

 Commentaires fermés sur Brésil : Carrefour se fait coincer pour vente de produits du vapotage  ,