Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
13 Avr 2024 | International, Vapotage
 

E-cigarette vapoteurLes arômes -autres que le tabac – dans les e-liquides sont interdits au Québec (voir 7 août 2023) et dans trois autres petites provinces canadiennes. Ceci dans le cadre d’une réglementation décidée en 2021 mais dont la mise en œuvre se fait désirer.

Le ministre fédéral de la Santé Mark Holland vient donc de lancer un appel pour que l’interdiction soit enfin généralisée. Pour cela, il faudrait que les neuf autres provinces et territoires fédéraux adoptent cette mesure chère au ministre qui auparavant était directeur d’une association très engagée dans la lutte contre le tabac. Son argument : « les arômes avec e-liquides exposent les jeunes à la nicotine ». Lire la suite »

10 Avr 2024 | International
 

Nous avons évoqué, en début de semaine, le « plan intégral de prévention et de réduction du tabagisme 2024-2027 » présenté ce 5 avril à Madrid par la ministre de la santé Monica Garcia suite à un accord entre le gouvernement et les régions (voir 8 avril).

Un plan dont la ministre a présenté la mise en œuvre d’une première action dès ce lundi 8 avril.

Celle-ci ne consistant pas à se précipiter au ministère du Budget pour déterminer en quoi va consister la hausse de la fiscalité du tabac annoncée dans ce même plan … mais par la mise en consultation publique d’un projet de décret (proyecto de real decreto) instituant le paquet neutre et « l’interdiction d’additifs dans le tabac et produits associés ».  Lire la suite »

5 Avr 2024 | International
 

L’interdiction des cigarettes menthol devait être l’une des grandes mesures anti-tabac du mandat du président Biden.

L’autorité régulatrice – la FDA / Food and Drug Administration – avait annoncé la mesure à échéance 2022. Ont été successivement évoquées les échéances de décembre dernier, puis mars de cette année. Le décret attendu se fait attendre (voir 12 décembre 2023). La Maison Blanche ne donnerait toujours pas son aval définitif.

Mais surtout, ce sujet des cigarettes menthol n’échappe pas aux enjeux électoraux : 85 % des fumeurs de la population afro-américaine consomment des cigarettes mentholées (voir 17 mars 2024). Lire la suite »

17 Mar 2024 | International
 

Les cigarettes au menthol très prisées par les Afro-Américains enfument la campagne présidentielle : les autorités sanitaires veulent les interdire (voir 30 avril 2021), le président démocrate Joe Biden renâcle et des groupes républicains s’engouffrent dans la brèche pour tenter de séduire cet électorat clé.

C’est ainsi que débute une dépêche AFP, signée Paul Nolp, que nous reprenons.

Un projet de décret de l’Agence américaine de régulation (FDA) qui interdirait la vente et la production de menthols attend depuis l’été 2023 le feu vert du gouvernement fédéral pour entrer en vigueur. La Maison Blanche avait promis de le signer à l’automne avant de décaler la date butoir à mars 2024 … Et plusieurs associations de santé craignent aujourd’hui que le texte ne soit repoussé aux calendes grecques (voir 12 décembre 2023). Lire la suite »

21 Déc 2023 | Pression normative
 

Malgré l’interdiction européenne du menthol depuis 2020, les industriels ajouteraient des additifs pour provoquer la même sensation de fraîcheur : d’où les cigarettes « fresh ». Et selon une enquête du Figaro, les pouvoirs publics ont du mal à se déterminer. Nous reprenons l’article.

En 2014, le Parlement et le Conseil européens interdisent les « arômes caractérisants » dans les cigarettes (voir 2 juin 2020). Les parfums au chocolat, à la vanille ou aux fruits, qui séduisaient particulièrement les jeunes consommateurs, ne sont plus autorisés ; le menthol, lui, obtient un sursis jusqu’en 2020. Mais cette notion d’« arôme caractérisant » est décriée, car l’Europe le définit simplement comme « une odeur ou un goût clairement identifiable autre que celle ou celui du tabac ». Lire la suite »

12 Déc 2023 | International
 

Il se révèle que la présidence Biden a du mal à faire entrer en application toutes les décisions de son administration.

L’interdiction du menthol devait être sa grande mesure anti-tabac (voir 30 avril 2021, 2 mai 2022). Or la Maison Blanche vient d’annoncer que la décision d’interdiction du menthol ne sera pas promulguée avant mars prochain. Sans explication particulière. Or l’année prochaine sera avant tout électorale.

85 % des fumeurs de la population afro-américaine consomment des cigarettes mentholées selon la FDA (US Food and Drug Administration). Lire la suite »

29 Nov 2023 | Vapotage
 

Le Gouvernement a annoncé, lors de la présentation du Programme national de Lutte contre le Tabac, la généralisation du principe du « paquet neutre » et veut limiter les arômes autorisés dans les produits de vapotage (voir 28 novembre). Au grand dam des industriels et buralistes qui défendent la cigarette électronique comme un outil pour sortir du tabac. Décryptage des Échos.

« Vous voyez bien aujourd’hui que pour une partie des dispositifs de vapotage on a l’impression d’acheter un produit de luxe ou un produit très smart », a souligné le ministre de la Santé, Aurélien Rousseau. « L’idée c’est de présenter ça sous paquet neutre pour qu’il n’y ait aucune dimension marketing. »

Depuis 2016, les industriels sont obligés de commercialiser toutes les cigarettes et le tabac à rouler dans le même paquet. Pour l’heure, cette standardisation ne concerne pas les cigares, cigarillos, le tabac à chauffer, à chicha ou les vapoteuses.

•• Annoncée après l’interdiction des cigarettes électroniques jetables (puffs) discutée cette semaine à l’Assemblée, la généralisation du paquet neutre aux vapoteuses est saluée par les associations anti-tabac. « Il n’y a quasiment aucun pays dans le monde qui a mis cela en place, à part Israël », rappelle Amélie Eschenbrenner du Comité national contre le Tabagisme.

« On évite de transformer en Disneyland les boutiques de vape et d’être trop attirantes pour les plus jeunes. C’est une bonne chose », réagit Loïc Josseran, président de l’Alliance contre le tabac. « Quand vous avez des arômes Carambar avec des flacons qui ressemblent à des Carambar, c’est absolument scandaleux ». « Ce n’est pas cela qui va changer le visage du tabagisme en France » relativise cependant Loïc Josseran, qui espérait l’annonce d’une forte hausse des taxes sur le tabac.

•• L’extension du paquet neutre hérisse les industriels du tabac et de « la vape ». Ceux-ci défendent la cigarette électronique comme un moyen de sortie du tabagisme.

« L’État choisit de mettre sur le même plan vapotage et tabac et crée volontairement une confusion entre les deux », déplore France Vapotage, une organisation rassemblant les fabricants de cigarettes électroniques.

Les buralistes sont aussi sceptiques. Le paquet neutre « n’a pas eu l’effet escompté sur la consommation de tabac », estime Philippe Coy, président de la Confédération nationale des buralistes. « Le seul impact que cela a eu c’est de nous fatiguer les yeux », grince-t-il.

Le ministre de la Santé a promis d’avancer vers la généralisation du paquet neutre « au premier trimestre » prochain même si le Directeur général de la Santé s’est montré prudent ce mardi. Les organisations anti-tabac, industriels et des buralistes préviennent en tous les cas qu’il paraît difficile d’avancer très vite sur le sujet : le paquet neutre paraît beaucoup plus complexe à instaurer compte tenu de la multiplicité des formats de vapoteuses.

•• Le Gouvernement a par ailleurs promis d’engager « très prochainement » une concertation pour « limiter les arômes autorisés dans les produits du vapotage ».

Le ministère de la Santé reconnaît cependant qu’il est compliqué d’intervenir sur les arômes, aujourd’hui très nombreux. Celui-ci redoute d’établir une liste d’arômes interdits qui serait rapidement contournée. « Si aujourd’hui vous supprimez les arômes, le seul référentiel que vous laissez au consommateur c’est le goût du tabac », tacle Philippe Coy.

Dans le camp des associations anti-tabac, certaines plaidaient justement pour une interdiction de l’ensemble des saveurs à l’exception de celle du tabac afin d’éviter la confusion des genres.

16 Oct 2023 | International, Vapotage
 

On sait que l’autorité régulatrice américaine – la FDA / Food and Drug Administration’s – se montre très difficile dans l’agrément des produits du vapotage sur son marché (voir 22 mai 2023 et 14 avril 2022).

C’est la filiale américaine de BAT (R.J. Reynold’s Vapor Company) qui vient d’en faire les frais pour six versions de ses cigarettes électroniques Vuse Alto (avec des arômes menthe et fraise), lesquelles ont vu refuser leur agrément. BAT a annoncé qu’il avait immédiatement poursuivi sa procédure de demande d’agrément tout en contestant la décision « arbitraire » de la FDA. Lire la suite »

18 Sep 2023 | Profession, Vapotage
 

Dans un message adressé à tous les buralistes (#28 le lien) – sur leur boite mail, ce 17 septembre – la Confédération annonce le changement de packaging des recharges de tabac à chauffer Heets, par Philip Morris France, à compter du lundi 23 octobre.

À partir de cette date, « il ne sera plus possible de vendre les paquets de Heets avec le packaging actuel ». Ces produits devant être désormais vendus avec des messages sanitaires combinés identiques à ceux des produits combustibles.

Le message de la Confédération fournit les informations pratiques. L’objectif étant qu’aucun buraliste ne soit pénalisé. Ce changement étant couplé avec l’arrêt de la commercialisation des arômes caractérisants dans les produits de tabac chauffer (voir 13 septembre 2023, 8 novembre 2022).

 

On apprend dans Le Losange (voir 3 septembre) que la référence de tabac à chauffer Heets Blue Selection, commercialisée par Philip Morris France, va être retirée du marché français dès le 23 octobre prochain.

Ceci en vertu de la réglementation européenne sur les arômes caractérisants qui entre en vigueur sur le tabac à chauffer. L’interdiction concerne toutes les saveurs identifiables autres que le tabac.

Toutes les marques de tabac à chauffer de l’Union européenne sont impactées sans exception. La Commission européenne ayant pris la décision unilatéralement – par acte délégué – d’interdire le tabac à chauffer avec arômes en juin 2022 (voir 29 juin et 8 novembre 2022). Lire la suite »