Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
16 Avr 2024 | Trafic
 

Le tribunal de Valenciennes (Nord) vient de condamner un couple qui œuvrait entre le Luxembourg et le Valenciennois depuis deux ans. Retour sur les faits avec La Voix du Nord.

Le 6 avril 2022, suite à une dénonciation anonyme, une perquisition est effectuée au domicile d’un habitant d’Escaudain (18 kilomètres de Valenciennes) : 47 kilos de tabac de fine coupe et 22 kilos de cigarettes sont saisis. Une transaction douanière est proposée et acquittée.

Quelques mois plus tard, après l’interpellation des membres de la famille, les enquêteurs ouvrent des procédures. L’une concerne son fils et l’autre sa compagne et lui. Aucun lien n’est établi entre ces deux affaires. Mais diverses investigations sont menées : écoutes téléphoniques, géolocalisations, surveillances … Elles confirment le trafic au long cours.  Lire la suite »

16 Avr 2024 | Trafic
 

Encore une prise d’envergure pour les gendarmes de Val-de-Briey (Meurthe-et-Moselle), particulièrement impliqués dans la lutte contre le trafic de tabac acheté au Luxembourg pour être revendu en France (voir aussi 9 avril).

Dans la nuit du jeudi 11 au vendredi 12 avril, ils ont découvert 40 kilos de cartouches de cigarettes, de pots et de sachets de tabac à rouler dans le coffre d’une voiture occupée par deux jeunes hommes : le conducteur, âgé de 22 ans et originaire de l’Oise, et son passager, propriétaire du véhicule, âgé de 20 ans et originaire de la Somme. Lire la suite »

15 Avr 2024 | Trafic
 

Des mois denquête ont permis de mettre au jour un vaste trafic de tabac qui arrosait une partie du Sud-Est. Quatre hommes ont été arrêtés (voir 9 avril) et trois d’entre eux viennent de comparaître devant le tribunal de Perpignan.

Après une enquête relatée par L’Indépendant.

L’information reçue en juin 2023 par les gendarmes allait les mener, en effet, vers le démantèlement d’un trafic de tabac bien implanté et dont le point de départ était situé au Barcarès ( à une vingtaine de kilomètres de Perpignan). C’est là que réside leur principal suspect. Un homme déjà connu pour avoir été impliqué dans des affaires identiques. Lire la suite »

15 Avr 2024 | Trafic
 

Deux hommes ont été interpellés, ce 7 avril, par la Bac (Brigade anticriminalité) à Laval (Mayenne), lors dun contrôle routier. Ils transportaient 43 kilos de tabac à rouler et 61 cartouches de cigarettes.

Peu après 23 heures, ils ont procédé au contrôle d’une voiture immatriculée en Roumanie. Le conducteur, un homme de nationalité roumaine et âgé de 25 ans, ne détenait pas de permis de conduire. Il circulait en compagnie d’un ami âgé de 43 ans et de nationalité syrienne. Lire la suite »

11 Avr 2024 | Trafic
 

Un Algérien de 39 ans avait été intercepté par les Douanes sur lA26, une nuit de début avril, à bord dun utilitaire. À lintérieur : 250 kilos de cigarettes en provenance de Belgique. Il a comparu à laudience, ce 5 avril, au tribunal de Troyes.

En situation irrégulière sur le territoire français, il n’a pas nié avoir péché pour l’argent : 400 euros pour le voyage selon le compte-rendu de LUnion.

La voiture, il l’a récupérée à Lyon, où il logeait chez un membre de sa famille. Celui qui doit sûrement être le commanditaire la lui a fournie. Avec 400 euros de « salaire » et 300 autres pour les frais liés au trajet. À charge pour le transporteur de se rendre à un point B en Belgique, d’y laisser la voiture et de la récupérer, chargée, quelques minutes plus tard. Lire la suite »

8 Avr 2024 | Trafic
 

Le 15 août 2023, au tunnel sous la Manche, les agents des Douanes avaient contrôlé un ensemble routier immatriculé en Grande-Bretagne. Un parmi tant d’autres …

Les documents présentés par le chauffeur, d’origine lituanienne, précisaient que le chargement consistait en des produits destinés à une chaîne de fast-food. Seulement, le contrôle radioscopique de la cargaison a fait apparaître une zone suspecte contre les portes arrière.

Lorsque les douaniers ont ouvert la remorque, ils se sont trouvés face à un empilement de cartons dont certains comportaient … des étiquettes rouges. À lintérieur : des cartouches de cigarettes de contrebande. Poids total : 2 tonnes 172 kilos, rapporte La Voix du Nord.

Au tribunal la semaine dernière, le contrevenant a expliqué qu’il avait accepté l’opération en échange de 5 000 euros car il a des dettes. Il a voulu ouvrir sa propre entreprise de transport. La crise du Covid est arrivée, anéantissant son projet. Un camion avait déjà été acheté, qu’il doit rembourser …

La représentante des Douanes a réclamé une amende de 1,1 million deuros correspondant à la valeur moyenne du tabac transporté. Le chauffeur, reconnu coupable d’exportation de tabac sans déclaration en Douane, a été condamné à douze mois de prison assortis d’un sursis simple et l’amende douanière a été ramenée à 11 000 euros. (Voir aussi 13 et 14 décembre 2023).

 Commentaires fermés sur Trafic transmanche : un an de prison avec sursis et 11 000 euros d’amende pour 2,1 tonnes vers le Royaume Uni  , , ,
7 Avr 2024 | Trafic
 

Cela vaut la peine d’être signalé. Les autorités françaises et luxembourgeoises procédaient à un contrôle commun à la frontière ce 3 avril … Un chauffeur lituanien a donc été contrôlé à Zoufftgen (nord de la Moselle) … il transportait 13,8 tonnes de tabac brut dans son ensemble routier.

L’homme de 32 ans a été présenté au tribunal correctionnel de Thionville selon la procédure de Comparution immédiate, dès le lendemain de son arrestation.

À la barre, il a expliqué qu’il était parti de Lituanie pour rejoindre l’Espagne. Le prévenu, qui a créé sa société de transports, aurait ignoré que le chargement de son client était illégal. L’absence de justificatif officiel sur la marchandise, provenant de Chine a priori, ne l’aurait pas interpellé, selon Le Républicain Lorrain. Et il détenait 3 800 euros sur lui « pour couvrir les frais de trajet ». Lire la suite »

7 Avr 2024 | Trafic
 

Surprise pour les douaniers qui contrôlaient les véhicules sur lA4 au niveau du péage de Taissy (Marne), dans le sens Reims/Châlons-en-Champagne, le 22 novembre dernier …

Madame est au volant, Monsieur sur le siège passager. À l’arrière, une quantité invraisemblable de bidons contenant de la mélasse quils viennent dacheter au Luxembourg : 161 kilos. Rien d’interdit en soi, mais les choses se corsent pour le couple quand les douaniers leur demandent d’ouvrir le coffre : ils y découvrent 60 kilos de tabac en vrac, répartis dans trois sacs-poubelles.  Lire la suite »

6 Avr 2024 | Trafic
 

14 mois de prison ferme, une interdiction du territoire français pendant dix ans, et 400 000 euros damende douanière … Cest le verdict du tribunal de Sarreguemines, ce mercredi 3 avril, à lencontre dun chauffeur livreur polonais âgé de 35 ans, jugé en comparution immédiate pour sa participation à un trafic de tabac entre la Pologne et la France.

Vivant en Pologne, il aurait été missionné « pour la première fois » par une connaissance. Pour 1 000 euros, celle-ci lui aurait demandé de conduire un fourgon à bord duquel étaient entreposés 16 cartons de 50 cartouches de cigarettes.  Destination : un chantier à Paris.  Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Moselle : prison ferme pour le chauffeur polonais de cigarettes de contrefaçon  , ,
1 Avr 2024 | Trafic
 

En son absence, un Strasbourgeois de 36 ans, de nationalité arménienne, était jugé ce 21 mars, au tribunal judiciaire de Mulhouse pour importation non déclarée de tabac manufacturé.

Les faits remontent au 31 décembre 2021. Ce jour-là, le prévenu arrive à l’aéroport de Bâle-Mulhouse à bord d’un avion en provenance de Vienne, où il n’a fait que transiter après un premier vol entre l’Arménie et l’Autriche. Face aux douaniers haut-rhinois, il soutient n’avoir rien à déclarer.

Mais la fouille de ses bagages va révéler qu’il transportait un nombre très conséquent de cartouches de cigarettes : au total, 990 paquets, soit 19 800 cigarettes, en provenance d’Arménie, précise l’Alsace. Le trentenaire a affirmé lors de son audition par les douaniers qu’il aurait rapporté ces cigarettes pour sa consommation personnelle.

Pour la représentante des Douanes à laudience, il ne fait guère de doute que ces cigarettes étaient destinées « à la revente sur le territoire français ». Elle sollicite une amende douanière de 10 248 euros et la confiscation des 19 800 cigarettes. C’est la décision prise par le tribunal … le prévenu étant toujours absent. (Voir 26 mars).