Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
17 Mai 2022 | Trafic
 

Le 10 janvier dernier, un Calaisien de 26 ans – dont le casier judiciaire est chargé de sept condamnations – commet une infraction douanière dans l’est de la France, infraction qui sera transmise au parquet de Nancy. 

Quatre jours plus tard, il remet le couvert. Il part acheter du tabac au Luxembourg en conduisant un fourgon sans être titulaire du permis de conduire. Il revient vers Calais et, à Masnières (près de Cambrai), les douaniers découvrent 125 kilos de tabac répartis dans 512 pots placés dans le véhicule.

« Je ne connais pas la quantité exacte du tabac. Je fais ça pour éponger une dette » avait déclaré le mis en cause qui n’est pas venu s’expliquer devant le tribunal de Calais.

Dommage pour lui car, dans le sillage des réquisitions du Parquet, il est condamné à 8 mois de prison ferme. De plus, le tribunal a ordonné un mandat d’arrêt. (Voir aussi 6 mai et 10 mars).

16 Mai 2022 | Trafic
 

En matière d’attaques de camions de livraison tabac, ces derniers temps, il semblerait que les agresseurs se fassent serrer plus fréquemment qu’auparavant (voir 12 et 1er avril). La peur va-t-elle changé de camp ? 

Le 4 mars dernier à 6 heures 40, trois malfaiteurs avaient surgi au moment de la livraison de tabac chez un buraliste aux Andelys. Ils avaient ordonné aux livreurs « de se coucher au sol » puis s’étaient emparés de 12 cartons de cartouches de cigarettes avant de prendre la fuite. Lire la suite »

16 Mai 2022 | Trafic
 

Une brigade de terrain a remarqué le comportement étrange d’un homme près d’une fourgonnette dans le quartier chaud de la Paillade à Montpellier (Hérault), ce mardi 10 mai.

Lors du contrôle, les policiers découvrent trois jeux de clés de voiture sur lui, rapporte 20 minutes.

La fouille de la fourgonnette et des voitures va aboutir sur la découverte de 2 000 paquets de cigarettes et de tabac à rouler, 16 kilos de tabac à chicha, 560 briquets, 11 fioles de nicotine et 265 vaporettes … (Voir 25 avril et 8 mars).

15 Mai 2022 | Trafic
 

Qui l’aurait cru ? Alors que nous sommes au début de saison, la côte atlantique devient l’un des points de destination privilégié du tabac de contrebande venant du Luxembourg (voir 16 et 7 février). Une nouvelle affaire le confirme.

La Brigade de Recherche de Gendarmerie de Fontenay-le-Comte (Vendée) enquêtait depuis décembre 2021 sur un trafic de tabac en provenance de la région parisienne et du Luxembourg. Il s’étendait sur la Vendée, la Loire-Atlantique et les Deux-Sèvres. Quatre personnes ont été interpellées en Vendée ce 10 mai avec le renfort des compagnies de Gendarmerie de la Roche-sur-Yon et de Pornic, rapporte France Bleu. Lire la suite »

15 Mai 2022 | Trafic
 

Le trio était placé sous surveillance depuis fin mars. Les enquêteurs avaient ainsi établi que le trafic était approvisionné quotidiennement à partir d’un stock situé dans une rue du 3ème arrondissement de Lyon.

La revente des cigarettes, elle, se faisait aux abords de la place Gabriel-Péri / La Guillotière, point archi-connu des Lyonnais en quête de cigarettes illégales et moins chères que dans le réseau officiel (voir 21 mars et 20 janvier 2022, 23 novembre 2021). Ce trafic aurait ainsi généré près de 50 000 euros, correspondant à la vente de près de 1 500 cartouches de cigarettes, précise Lyon Mag.

Des perquisitions ont été menées après l’interpellation des trois suspects. Les policiers ont pu mettre la main sur près de 15 000 euros, 25 cartouches et les clés  d’un fourgon. La fouille de ce dernier a permis la découverte de 124 autres cartouches de cigarettes et 220 euros.

En garde à vue, le conducteur du véhicule a reconnu livrer les cigarettes à l’un de ses complices. Les trois vont rendre compte devant la justice.

14 Mai 2022 | Trafic
 

Ce 18 avril, le service des Douanes de Cierp-Gaud avait contrôlé un véhicule à Barbazan (14 kilomètres de Saint-Gaudens) et y avait saisi 105 cartouches de cigarettes de marques diverses et 1 020 euros en liquide. 

Traduit en comparution immédiate, le conducteur – un restaurateur toulousain turc – a reconnu les faits, assisté d’un interprète. Il n’a pas agi seul mais refuse de « balancer » l’identité des quatre personnes pour lesquelles il faisait « les courses » . Quant aux 1 020 euros, il s’agissait d’un solde restant d’un de ses « clients » qui se serait déduit sur ces « achats ». Lire la suite »

13 Mai 2022 | Trafic
 

Ce 10 mai vers 8 heures du matin, les gendarmes du peloton d’autoroute et de la brigade motorisée de Reims-Tinqueux sont requis pour un véhicule abandonné dans un refuge autoroutier, sur l’A4 à hauteur de Janvry (13 kilomètres de Reims).

À leur arrivée, aucun occupant en vue, selon L’Union. Les militaires inspectent les environs, ce qui leur permet de repérer une bâche destinée manifestement à cacher diverses marchandises. Une surveillance discrète est alors mise en place. Lire la suite »

13 Mai 2022 | Trafic
 

Ce 6 mai, peu avant 18 heures, les policiers mâconnais ont surpris, en flagrant délit, un échange de cigarettes de contrebande sur une aire de station-service à Sennecé-lès-Mâcon, proche de la sortie de l’A6 de Mâcon nord.

278 cartouches provenant de Turquie ont été saisies. L’opération a surpris, en pleine transaction, un Mâconnais et un chauffeur routier, ressortissant turc, annonce Le Journal de Saône-et-Loire. Le premier a reconnu l’achat de 252 cartouches pour un montant de 16 000 euros. Lire la suite »

12 Mai 2022 | Trafic
 

Nous reprenons le communiqué publié, dans la soirée du 11 mai, par le Service d’Enquêtes judiciaires des Finances (SEJF), la Douane et la DGFIP. 

•• Le 7 juin 2021, le procureur de la République près le tribunal correctionnel de Nice saisissait le Service d’ Enquêtes judiciaires des Finances  (SEJF) – unité de police judiciaire commune à la Direction  générale des Douanes et Droits  indirects (DGDDI) et à la Direction  générale des Finances  publiques (DGFIP), d’une enquête portant sur une fraude présumée visant à obtenir indûment de l’État une indemnisation au titre du dispositif d’activité partielle (chômage partiel) mis en place dans le contexte de la pandémie de COVID 19.

L’information avait pour origine une dénonciation du Ministère du Travail qui faisait suite à une alerte de la Direction départementale des Finances publiques du Val de Marne (DDFiP) qui émettait des doutes sur le fondement de l’indemnisation d’un montant de 124 000 euros obtenue par une entreprise ne paraissant avoir aucune activité.

•• L’enquête du SEJF confirmait rapidement ces soupçons et mettait en évidence que cette fraude était le fait d’une organisation criminelle ayant recours à l’utilisation de fausses identités, utilisant des moyens d’anonymisation pour communiquer, dirigeant de multiples structures juridiques fictives en France et à l’étranger (…) dans le cadre d’activités de contrebande de tabac et de stupéfiants, notamment en provenance des Émirats Arabes Unis et de la Colombie.

À la lumière de ces éléments, le 11 février 2022 la Juridiction nationale chargée de la Lutte contre la Criminalité organisée (JUNALCO) se saisissait des faits et trois juges d’instruction étaient désignés pour poursuivre l’enquête.

•• À cette fin, les magistrats instructeurs délivraient une commission rogatoire au SEJF et à la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ). Durant trois mois, le travail mené conjointement par le SEJF, l’Office anti-stupéfiants (OFAST), le service de police judiciaire de Nice, assistés de nombreux autres services de la douane et de la police judiciaire, permettait de confirmer l’ampleur de la fraude, et notamment d’attribuer à cette organisation criminelle l’importation de 12 tonnes de tabac saisis par les autorités belges en août 2021, de 600 kilos de cocaïne saisis en septembre 2021 dans le port de Carthagène par les autorités colombiennes ainsi que  le blanchiment de plusieurs millions d’euros.  Lire la suite »

11 Mai 2022 | Trafic
 

Un premier contrôle à Livry-Gargan, suivi d’une perquisition dans un box à Sevran, ont permis aux agents de la Brigade de Surveillance intérieure (BSI) de Melun-Sénart de mettre la main, fin avril, sur plus de 1,3 tonne de cigarettes. 

C’est une saisie « exceptionnelle » dont vient de se féliciter la Direction interrégionale des Douanes d’Île-de-France, rapporte Le Parisien.

•• Ce vendredi 29 avril, des agents de la BSI portent leur attention sur un utilitaire en cours de chargement dans un box situé sur la commune de Sevran. Lors du contrôle alors que le véhicule se trouve dans la ville voisine de Livry-Gargan, une seule personne, originaire de Russie, se trouve à bord. La fouille de l’utilitaire conduit à la saisie de 1 850 cartouches de cigarettes Marlboro. Lire la suite »