Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
20 Avr 2024 | Profession
 

Un buraliste du Val-dOise est confronté à lexplosion de la vente de cigarettes de contrebande … juste devant son commerce. Installé depuis vingt ans, il était le plus gros de la région.

Témoignage (dans l’anonymat pour des raisons de sécurité) avec Le Parisien.

Dix salariés, deux associés, ce buraliste est à la tête d’une affaire qui tourne, ou plutôt qui tournait. « Je perds 2 500 euros à 3 000 euros tous les jours » se désole Patrick (le prénom a été changé), qui se dit « inquiet ». « Cest 30 à 40 % de mon chiffre daffaires. On est victime de ce trafic Jai 30 000 euros de charges tous les trimestres à payer, les impôts. L’État ne nous fait pas de cadeaux. Et eux, ils sont là à se faire 100 % de bénéfice et … rien ne se passe. »

•• L’an dernier, il a fêté les vingt ans de sa boutique. À l’époque, avec son frère et son cousin, cet ancien du prêt à porter a dû mettre sur la table un million d’euros pour le fonds de commerce et le stock de tabac. Ce nest que depuis « deux, trois ans » que le trafic a gagné. « Au début, ils étaient un ou deux sous la galerie et puis cela sest propagé ».

Pour répondre aux questions, il est à larrière de sa boutique, loin des yeux et des oreilles indiscrètes : « on a peur pour la famille, ils ont des couteaux, des machettes. Ils se battent entre eux pour la place ». Il ne se voit pas non plus « faire la police » lui-même.

•• Alors il regarde ses clients s’arrêter pour acheter ces paquets de contrebande, vendus sous le manteau 5 euros quand lui les propose deux fois plus cher. « Un sur deux » ne franchit plus son seuil. Certains lui avouent que « pour être tranquille », ils donnent un billet. « Ils sont là toute la journée, tant quil y a du monde à la gare », constate Patrick.

Ce matin-là, il s’est levé à 4 heures pour ouvrir à 4 heures 45. « Ils étaient là avant moi. Ils sont très bien organisés, avec des guetteurs dans tous les coins, des voitures qui viennent donner du stock. Ils les cachent dans les gouttières, sous les voitures, complète son frère. Ils ont même mis en place du drive Quand les voitures sarrêtent ou se garent, ils proposent les paquets en tapant directement à la vitre. Ils nont peur de rien ». Lire la suite »

19 Avr 2024 | Trafic
 

Jamais les trafics de tabac n’ont été aussi nombreux en France … On le constate ici-même au fil des jours.

Les buralistes s’en indignent, protestent à bon droit et font tout pour que l’État et les forces de l’ordre se mobilisent encore plus. Tout en demandant un moratoire sur la fiscalité.

Les associations anti-tabac font semblant de ne pas comprendre qu’il s’agit de la conséquence directe de leur position dogmatique en faveur de « prix dissuasifs « au nom d’une certaine politique de prévention.

Le Gouvernement semble assumer ses contradictions. Ou pas. On l’ignore. La plupart des politiques ne se mobilise pas vraiment sur le sujet. D’autres chats à fouetter … Mais quand même, des signes révélateurs apparaissent. Lire la suite »

19 Avr 2024 | Trafic
 

Un individu âgé de 77 ans révolu vient d’être surpris pour trafic de cigarettes de contrebande.

À La Seyne (7 kilomètres de Toulon), dans l’après-midi du 10 avril, les policiers de la BAC avaient mis en place une surveillance au niveau d’une cité, après avoir été avisés d’un potentiel trafic, rapporte Var Matin. Constatant deux transactions de vente de tabac, les agents ont rapidement interpellé  le vendeur. Ce dernier était en effet en possession de plusieurs paquets de cigarettes de contrebande, ainsi que de la somme de 235 euros.

La perquisition de son domicile, menée avec le soutien de la brigade canine, a permis de découvrir 70 paquets de cigarettes de même que 35 538 euros en argent liquide et une petite quantité de résine de cannabis. Le mis en cause fait désormais l’objet d’une convocation par Officier de Police judiciaire. (Voir 27 octobre 2023).

18 Avr 2024 | Trafic
 

Le 27 mars dernier, les Douanes avaient intercepté sur l’A9 à hauteur de Remoulins (Gard) un camion parti d’Espagne à destination de la Belgique. À son bord : 10,4 tonnes de tabac de contrebande (voir 29 mars).

Placé en détention provisoire, le chauffeur, un Russe de 51 ans, a été lourdement condamné ce mercredi 17 avril par le tribunal correctionnel de Nîmes. Selon France Bleu Gard Lozère, la justice l’a condamné à 18 mois de prison ferme et une amende de 3 millions d’euros. Les Douanes avaient demandé le double. Lire la suite »

18 Avr 2024 | Trafic
 

Ce 18 avril, l’émission « Envoyé spécial », présentée par Élise Lucet sur France 2, consacre un sujet sur les trafics de tabac. En voici le « pitch «, tel que présenté par la bande annonce.

Le trafic de cigarettes explose en France. Selon une étude datant de 2020, plus d’une cigarette sur dix fumée dans l’Hexagone provient du marché parallèle.

Pour les trafiquants, la cigarette est devenue le produit miracle : elle rapporte gros et en cas d’arrestation, le risque est toujours presque nul … Pourtant, les services de police et de Douanes mènent la vie dure à ces trafiquants. En témoignent les 650 tonnes de tabac et de cigarettes saisis en 2022, contre 180 tonnes en 2020. Mais rien ny fait, ce trafic est en plein essor. Et il s’accentue avec les nouvelles hausses des prix du paquet de cigarettes, décidées par le Gouvernement.

Qu’est-ce que ce « marché parallèle » ? Qui en bénéficie ? D’abord des réseaux de fabricants de cigarettes de contrefaçon achetées à bas prix dans des pays d’Europe de l’Est et revendues en France. Mais il y a aussi ces Français ordinaires qui se rendent en Belgique, au Luxembourg ou en Espagne pour acheter plusieurs centaines de kilos de tabac avec l’objectif de les revendre à d’autres particuliers, en se faisant une marge confortable.

Aux côtés des policiers, des Douaniers, mais aussi en rencontrant ces trafiquants, « Envoyé spécial » a remonté toute la « filière cigarette ».

17 Avr 2024 | Profession
 

Sécuriser davantage les buralistes et leurs établissements, lutter contre le trafic de tabac : tel est lobjectif du partenariat signé ce lundi 15 avril à la préfecture de Lille (Nord / voir aussi 15 avril).

Autour du Préfet, police, Gendarmerie, Douanes, Procureur général près de la Cour d’appel de Douai, ainsi que la fédération départementale des buralistes vont améliorer leur coordination sur le terrain face aux trafics de tabac.

Au-delà d’une plus grande coordination, il faut y voir aussi « le signe d’une volonté partagée d’intensifier les choses » précise, dans La Voix du Nord, Patrick Falewée, président de la fédération régionale des buralistes : « on le réclamait depuis longtemps … Lire la suite »

16 Avr 2024 | Trafic
 

Le tribunal de Valenciennes (Nord) vient de condamner un couple qui œuvrait entre le Luxembourg et le Valenciennois depuis deux ans. Retour sur les faits avec La Voix du Nord.

Le 6 avril 2022, suite à une dénonciation anonyme, une perquisition est effectuée au domicile d’un habitant d’Escaudain (18 kilomètres de Valenciennes) : 47 kilos de tabac de fine coupe et 22 kilos de cigarettes sont saisis. Une transaction douanière est proposée et acquittée.

Quelques mois plus tard, après l’interpellation des membres de la famille, les enquêteurs ouvrent des procédures. L’une concerne son fils et l’autre sa compagne et lui. Aucun lien n’est établi entre ces deux affaires. Mais diverses investigations sont menées : écoutes téléphoniques, géolocalisations, surveillances … Elles confirment le trafic au long cours.  Lire la suite »

16 Avr 2024 | Trafic
 

Encore une prise d’envergure pour les gendarmes de Val-de-Briey (Meurthe-et-Moselle), particulièrement impliqués dans la lutte contre le trafic de tabac acheté au Luxembourg pour être revendu en France (voir aussi 9 avril).

Dans la nuit du jeudi 11 au vendredi 12 avril, ils ont découvert 40 kilos de cartouches de cigarettes, de pots et de sachets de tabac à rouler dans le coffre d’une voiture occupée par deux jeunes hommes : le conducteur, âgé de 22 ans et originaire de l’Oise, et son passager, propriétaire du véhicule, âgé de 20 ans et originaire de la Somme. Lire la suite »

15 Avr 2024 | Profession
 

La fédération des buralistes du Nord signe ce lundi 15 avril, sous la houlette de la Préfecture, une convention « Sécurité » avec les Douanes, la Procureure, la Gendarmerie et les Polices nationale et municipale (voir 20 et 17 juin 2023).

Dans La Voix du Nord, son président, Christophe Carpentier (voir 12 octobre 2023) revient sur les enjeux.

• La Voix du Nord : Quel est l’objectif de cette convention qui va être signée  en préfecture ?

Christophe Carpentier : Il sagit dune convention nationale, déjà signée dans 77 départements en France. Chaque préfet doit la signer pour son territoire. Lobjectif : aller plus vite quand les crimes et les délits en matière de contrefaçon et de contrebande de tabac sont repérés. Notamment quand il faut frapper de fermetures administratives les commerces qui vendent du tabac dans lillégalité.  Lire la suite »

15 Avr 2024 | Trafic
 

Des mois denquête ont permis de mettre au jour un vaste trafic de tabac qui arrosait une partie du Sud-Est. Quatre hommes ont été arrêtés (voir 9 avril) et trois d’entre eux viennent de comparaître devant le tribunal de Perpignan.

Après une enquête relatée par L’Indépendant.

L’information reçue en juin 2023 par les gendarmes allait les mener, en effet, vers le démantèlement d’un trafic de tabac bien implanté et dont le point de départ était situé au Barcarès ( à une vingtaine de kilomètres de Perpignan). C’est là que réside leur principal suspect. Un homme déjà connu pour avoir été impliqué dans des affaires identiques. Lire la suite »