Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
18 Mai 2022 | L'Info
 

Nous reprenons une dépêche AFP édifiante, sur la contrebande de tabac en Seine-Saint-Denis (voir 11 mai et 12 février 2022), signée par Fanny Lattach.

« Malbolo ! Malbolo ! Malbolo ! », scandent des vendeurs de cigarettes à la sauvette en référence aux célèbres blondes dont les pâles copies sont revendues moitié moins cher au pied de stations de métro en Seine-Saint-Denis, un trafic qui prospère et inquiète les riverains.

À peine les escaliers roulants les remontent-ils à la surface que les voyageurs arrivant au terminus Pablo-Picasso à Bobigny sont assaillis par une dizaine de vendeurs, quelques paquets rouges et blancs en main. La contrebande gangrène depuis longtemps le nord de Paris et sa proche banlieue, mais l’activité tend à gagner de nouveaux secteurs.

•• À Bobigny, l’implantation de vendeurs dans cette gare routière très fréquentée est apparue avec la crise sanitaire du Covid-19 et persiste depuis, malgré les patrouilles de police quotidiennes.

« Le phénomène est en hausse, lié aux conditions de vie des personnes qui s’y livrent », originaires surtout du Maghreb et « en situation irrégulière », confirme une source policière du département (voir 13 février 2022).

•• Ainsi au métro Hoche à Pantin (voir 9 juillet 2020) une grappe de jeunes hommes alpaguent le chaland. Un cycliste s’arrête pour s’approvisionner. Les clients d’un café situé à deux pas assistent au trafic, désabusés.

« C’est toujours la même équipe ! Le 24 octobre, je vais au tribunal pour ces conneries », s’énerve Boussad Ouhachi, le serveur. Il y est convoqué pour être intervenu, le mois dernier, « avec une bombe lacrymogène » pour défendre le frère du patron des lieux, lors d’une altercation avec des vendeurs, raconte-t-il.

En plus de générer un sentiment d’insécurité, leur présence vire parfois au pugilat. Le 4 avril, Judith P. s’apprêtait à prendre le métro quand elle arrive au beau milieu qu’une bagarre. « Je vois un vendeur de clopes, avec le crâne ouvert, ça pissait le sang, une balafre de 15-20 cm », retrace cette habitante. Lire la suite »

18 Mai 2022 | Trafic
 

Une nouvelle fusillade s’est produite, ce 15 mai, cette fois en plein cœur du Marché aux Puces (15ème). Vers 20h30, deux vendeurs de cigarettes de contrebande ont été pris pour cible par trois hommes encagoulés. Les deux vendeurs ont aussitôt pris la fuite se réfugiant à l’intérieur d’une pizzeria, selon La Provence.

Mais les agresseurs les ont alors poursuivis. L’une des victimes a alors reçu un violent coup de crosse puis son acolyte a été mis en joue par l’un des assaillants, qui a ouvert le feu avec un pistolet automatique.

Âgé de 19 ans, le jeune homme blessé par balle à la jambe a été transporté à l’hôpital par les marins-pompiers, mais son état n’inspire plus d’inquiétude.

Trois suspects ont été interpellés peu après par la police à quelques centaines de mètres des lieux de la fusillade. La Sûreté départementale a été chargée de l’enquête. (Voir 21 avril 2022 et 9 septembre 2021).

18 Mai 2022 | Trafic
 

Le 13 mai 2019, la brigade des Douanes de Montmélian – en opération de surveillance au péage de Saint-Michel-de-Maurienne sur l’A43 – contrôlait les deux passagers d’un véhicule, originaires du Kosovo, en possession chacun d’une somme de 10 000 euros en espèces qu’ils n’avaient pas déclarée.

•• Interrogés sur l’origine des fonds, les deux frères, qui rentraient en Italie, expliquaient qu’ils avaient récupéré l’argent à Annecy auprès d’un autre Kosovar, prétendu redevable d’une dette de travaux effectués dans sa maison familiale du Kosovo.

Deux jours plus tard, en perquisitionnant le domicile de ce dernier, les gendarmes mettaient la main sur 11 800 cigarettes et de nombreuses boîtes de tabac à rouler d’un poids total de 70 kilos. Interrogé à son tour sur la provenance de l’argent remis à ses compatriotes, le troisième comparse reconnaissait une activité de revente de tabac acheté auprès de Kosovars, d’Arméniens ou encore d’Algériens, lesquels se fourniraient au Luxembourg.

•• Mis en examen, puis placés en détention provisoire durant cinq mois, les trois hommes ont comparu, ce 13 mai, devant le tribunal correctionnel d’Albertville. À la barre, les prévenus ont confirmé leurs déclarations faites au juge d’instruction.

À l’égard des auteurs présumés du blanchiment, le parquet a requis 5 000 euros d’amende et quatre mois de prison avec sursis, contre 15 000 euros et six mois avec sursis à l’encontre du détenteur du stock de cigarettes. Le tribunal a mis son jugement en délibéré au 17 juin.

17 Mai 2022 | Trafic
 

Le 10 janvier dernier, un Calaisien de 26 ans – dont le casier judiciaire est chargé de sept condamnations – commet une infraction douanière dans l’est de la France, infraction qui sera transmise au parquet de Nancy. 

Quatre jours plus tard, il remet le couvert. Il part acheter du tabac au Luxembourg en conduisant un fourgon sans être titulaire du permis de conduire. Il revient vers Calais et, à Masnières (près de Cambrai), les douaniers découvrent 125 kilos de tabac répartis dans 512 pots placés dans le véhicule.

« Je ne connais pas la quantité exacte du tabac. Je fais ça pour éponger une dette » avait déclaré le mis en cause qui n’est pas venu s’expliquer devant le tribunal de Calais.

Dommage pour lui car, dans le sillage des réquisitions du Parquet, il est condamné à 8 mois de prison ferme. De plus, le tribunal a ordonné un mandat d’arrêt. (Voir aussi 6 mai et 10 mars).

16 Mai 2022 | Trafic
 

Une brigade de terrain a remarqué le comportement étrange d’un homme près d’une fourgonnette dans le quartier chaud de la Paillade à Montpellier (Hérault), ce mardi 10 mai.

Lors du contrôle, les policiers découvrent trois jeux de clés de voiture sur lui, rapporte 20 minutes.

La fouille de la fourgonnette et des voitures va aboutir sur la découverte de 2 000 paquets de cigarettes et de tabac à rouler, 16 kilos de tabac à chicha, 560 briquets, 11 fioles de nicotine et 265 vaporettes … (Voir 25 avril et 8 mars).

15 Mai 2022 | Trafic
 

Qui l’aurait cru ? Alors que nous sommes au début de saison, la côte atlantique devient l’un des points de destination privilégié du tabac de contrebande venant du Luxembourg (voir 16 et 7 février). Une nouvelle affaire le confirme.

La Brigade de Recherche de Gendarmerie de Fontenay-le-Comte (Vendée) enquêtait depuis décembre 2021 sur un trafic de tabac en provenance de la région parisienne et du Luxembourg. Il s’étendait sur la Vendée, la Loire-Atlantique et les Deux-Sèvres. Quatre personnes ont été interpellées en Vendée ce 10 mai avec le renfort des compagnies de Gendarmerie de la Roche-sur-Yon et de Pornic, rapporte France Bleu. Lire la suite »

15 Mai 2022 | Trafic
 

Le trio était placé sous surveillance depuis fin mars. Les enquêteurs avaient ainsi établi que le trafic était approvisionné quotidiennement à partir d’un stock situé dans une rue du 3ème arrondissement de Lyon.

La revente des cigarettes, elle, se faisait aux abords de la place Gabriel-Péri / La Guillotière, point archi-connu des Lyonnais en quête de cigarettes illégales et moins chères que dans le réseau officiel (voir 21 mars et 20 janvier 2022, 23 novembre 2021). Ce trafic aurait ainsi généré près de 50 000 euros, correspondant à la vente de près de 1 500 cartouches de cigarettes, précise Lyon Mag.

Des perquisitions ont été menées après l’interpellation des trois suspects. Les policiers ont pu mettre la main sur près de 15 000 euros, 25 cartouches et les clés  d’un fourgon. La fouille de ce dernier a permis la découverte de 124 autres cartouches de cigarettes et 220 euros.

En garde à vue, le conducteur du véhicule a reconnu livrer les cigarettes à l’un de ses complices. Les trois vont rendre compte devant la justice.

14 Mai 2022 | Trafic
 

Ce 18 avril, le service des Douanes de Cierp-Gaud avait contrôlé un véhicule à Barbazan (14 kilomètres de Saint-Gaudens) et y avait saisi 105 cartouches de cigarettes de marques diverses et 1 020 euros en liquide. 

Traduit en comparution immédiate, le conducteur – un restaurateur toulousain turc – a reconnu les faits, assisté d’un interprète. Il n’a pas agi seul mais refuse de « balancer » l’identité des quatre personnes pour lesquelles il faisait « les courses » . Quant aux 1 020 euros, il s’agissait d’un solde restant d’un de ses « clients » qui se serait déduit sur ces « achats ». Lire la suite »

13 Mai 2022 | Trafic
 

Ce 10 mai vers 8 heures du matin, les gendarmes du peloton d’autoroute et de la brigade motorisée de Reims-Tinqueux sont requis pour un véhicule abandonné dans un refuge autoroutier, sur l’A4 à hauteur de Janvry (13 kilomètres de Reims).

À leur arrivée, aucun occupant en vue, selon L’Union. Les militaires inspectent les environs, ce qui leur permet de repérer une bâche destinée manifestement à cacher diverses marchandises. Une surveillance discrète est alors mise en place. Lire la suite »

13 Mai 2022 | Trafic
 

Ce 6 mai, peu avant 18 heures, les policiers mâconnais ont surpris, en flagrant délit, un échange de cigarettes de contrebande sur une aire de station-service à Sennecé-lès-Mâcon, proche de la sortie de l’A6 de Mâcon nord.

278 cartouches provenant de Turquie ont été saisies. L’opération a surpris, en pleine transaction, un Mâconnais et un chauffeur routier, ressortissant turc, annonce Le Journal de Saône-et-Loire. Le premier a reconnu l’achat de 252 cartouches pour un montant de 16 000 euros. Lire la suite »