Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
25 Sep 2022 | Profession
 

« (Avec les prix du tabac les plus hauts d’Europe) … Nous avons poussé les consommateurs à s’approvisionner illégalement sur le marché parallèle, à la frontière, à la sortie du métro ou sur Internet. Je ne voudrais pas que tout cela devienne demain un usage commun dans la consommation du tabac. » 

Philippe Coy, sur RMC le 23 septembre (voir 24 septembre).

25 Sep 2022 | Profession
 

Parmi tous les rebonds médiatiques suscités par l’article des Échos de vendredi sur une nouvelle mesure fiscale concernant le tabac (voir 23 septembre), on notera un reportage de TF1 réalisé, le matin même, dans la région Nord.

Le reportage chemine successivement dans un immense point de vente tabac, installé à la frontière coté Belgique, où l’on vend des paquets à 6,50 euros et où le ticket de caisse des acheteurs français oscille entre 300 et 400 euros … puis chez Christophe Carpentier, buraliste à Lille, qui doit miser sur une diversification maximale pour équilibrer ses comptes.

Patrick Falewée (président de la fédération des buralistes du Nord et vice-président de la Confédération / photo) y souligne aussi le caractère dangereux de la contrefaçon des cigarettes : « … c’est la loi des réseaux mafieux qui proposent des paquets à 3 euros dont on ne sait pas ce qu’on y fume. »

25 Sep 2022 | Trafic
 

Selon l’étude Empty Pack Survey publiée par Seita, une cigarette sur trois consommées dans la région des Hauts-de-France ne provient pas du réseau de buralistes au second trimestre 2022 (voir 23 et 22 septembre). France Bleu a repris l’information. 

L’année dernière à la même période, dans la région, 14,3 % des cigarettes n’étaient pas achetées en France. Cette année, c’est 19 %, soit une augmentation de plus de 9 points depuis 2020. Les fumeurs prennent souvent le chemin des vendeurs de tabac belges pour faire des économies. Là-bas, un paquet de 20 cigarettes coûte environ 6,20 euros.

L’achat de cigarettes de contrefaçon explose aussi dans les Hauts-de-France : elle passe de 6,1 % au second semestre 2020 à 13 % au second semestre 2022, soit une augmentation de 213 %. Parmi les villes les plus touchées par ce phénomène : Calais (21,7 %), Boulogne-sur-Mer (22,1 %) et Arras (26,7 %). Lille n’échappe pas non plus à cette augmentation avec une hausse de 8,9 points entre 2020 et 2022.

24 Sep 2022 | Profession
 

Intervention de Philippe Coy, ce 23 septembre, lors du débat sur RMC de l’émission  « On ne va pas se mentir » d’Esthelle Midi, sur le thème : « payer le prix fort pour une cigarette : doit-on continuer à pénaliser les fumeurs ? » (voir 23 septembre 1 et 2).  Extraits …

« Il faut que toute l’Europe soit au même prix. C’est ça le sujet. Je suis buraliste dans les Pyrénées-Atlantiques, à 45 minutes de la frontière espagnole, où le paquet – que je vends le plus à 10,50 euros en France – y est à 5 euros.

« Il peut y avoir des contraintes fiscales, on peut les comprendre mais il ne faut pas déséquilibrer un marché fragile. Depuis 15 ans, l’outil fiscal est utilisé et, malheureusement, on a juste vu une augmentation du marché parallèle … Il ne faut pas précipiter un nouvel outil fiscal qui serait de nature à pousser les plus précaires à l’achat illicite hors réseau légal.  Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Fiscalité du tabac : « il ne faut pas précipiter un nouvel outil fiscal poussant les plus précaires à l’achat hors du réseau légal » (Philippe Coy)  ,
23 Sep 2022 | Profession
 

Au lendemain de la signature à Pau de la convention départementale sur la sécurité et la lutte contre le marché parallèle (voir 22 septembre), Philippe Coy était l’invité de France Bleu Béarn. Extraits de ses déclarations. 

« C’est un souhait de la profession depuis de nombreuses années. La lutte contre le marché parallèle est un des axes majeurs de la Transformation des buralistes : sécurisation du marché comme des établissements … C’est un document que j’ai signé au niveau national le 28 janvier dernier avec les ministères de l’Intérieur et des Comptes publics.

« L’objet de cette convention c’est plus largement la lutte contre tous les marchés parallèles : des achats frontaliers à la vente de tabac de contrefaçon, en passant par les épiceries de nuit … Tout cela fait partie de la convention placée sous l’autorité du Préfet, donc de l’État, pour organiser les acteurs …  Lire la suite »

23 Sep 2022 | Trafic
 

C’est par un curieux hasard qu’un épicier de Vesoul a été surpris pour revente illégale de cigarettes du Luxembourg et a été convoqué devant le tribunal ce 15 septembre. 

En avril dernier, un homme, alors en garde à vue à la brigade de Vesoul, a demandé à sa mère venue lui rendre visite d’aller lui acheter un paquet de cigarettes. Celle-ci s’est exécutée et s’est rendue dans une épicerie. De retour à la brigade, elle a remis le paquet de cigarettes aux enquêteurs, comme le veut la procédure …

Ces derniers ont remarqué que le paquet venait du Luxembourg. Les gendarmes ont alors remonté le fil jusqu’à cette fameuse épicerie. Le téléphone du gérant ayant borné à plusieurs reprises entre Vesoul et la frontière luxembourgeoise, l’épicerie est alors perquisitionnée : pas d’autres paquets de cigarettes, mais 81,1 grammes de cannabis et environ 300 euros en liquide. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Haute-Saône : l’épicier allait chercher du tabac au Luxembourg   ,
23 Sep 2022 | Trafic
 

Le Grand Est se hisse à la première place des régions consommatrices de cigarettes de contrebande, selon l’étude Empty Pack Survey publiée par Seita Imperial Tobacco (voir 21 et 22 septembre).

Alors qu’au niveau national, la part de cigarettes consommées en France et ne provenant pas du réseau des buralistes est de 32,7 % au second trimestre 2022 … dans le Grand Est, ce taux est de 38,9 %. En deux ans, ce taux a augmenté de 14,2 points dans la région.

Dans le Grand Est, ces achats issus de marchés parallèles proviennent de la contrefaçon et d’achats transfrontaliers, répartis à parts quasi égales.

C’est dans l’ancienne région Champagne-Ardenne que l’on trouve les deux villes où l’on consomme le plus de tabac de contrefaçon : Châlons-en-Champagne (20 %, +200 % par rapport au deuxième trimestre 2021) et Charleville-Mézières (20 %, stable par rapport au deuxième trimestre 2021).

Pour Hervé Natali, responsable des relations territoriales chez Seita, ce sont les taxes qui sont responsables de cette contrebande : « Avec près de 40 % des achats de cigarettes en dehors du réseau des buralistes, la région Grand Est est l’illustration parfaite que des taxes trop fortes créent le marché parallèle. En incitant les consommateurs à se détourner du réseau des buralistes, l’État favorise les achats frontaliers et surtout la contrefaçon, avec tous les risques associés : sanitaires, économiques et sécuritaires. »

 Commentaires fermés sur Grand Est : près de 40 % des cigarettes consommées issues du marché parallèle (Seita)   , ,
22 Sep 2022 | Profession
 

Les buralistes entendent aussi prendre leur part dans la lutte contre le trafic de tabac. Philippe Coy ainsi que ses représentants basque (Claudine Mora) et béarnais (Jérôme Récapet) ont signé une convention départementale, ce mardi 20 septembre, avec les forces de l’ordre, la Douane et la Préfecture. 

La signature a été organisée chez un buraliste de Pau, suivie notamment par La République des Pyrénées.

•• « Il y a une criminalité derrière le marché parallèle du tabac » a alerté Philippe Coy. Mais la riposte des Douanes est à l’avenant, selon le directeur de cabinet du Préfet, Théophile de Lassus, « avec un volume de saisies en hausse de +1 800 % entre 2021 et 2020 ». Soit 16 tonnes de tabac de contrebande saisies, « dont 14 en une fois », dans un camion intercepté au péage de Biriatou, a rappelé le Directeur régional des Douanes  de Bayonne, Yann Tanguy. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Pyrénées-Atlantiques : « un travail collectif pour endiguer le trafic de tabac » (Philippe Coy)   , ,
22 Sep 2022 | Trafic
 

Une deuxième mobilisation (après une première en juin / voir 18 mai et 13 février) a réuni, ce mardi 20 septembre, une cinquantaine d’habitants et d’élus de Bobigny (Seine-Saint-Denis) pour dénoncer les trafics de cigarettes qui pullulent à la gare routière Pablo-Picasso. Reportage de Citoyens.com …

Également présent lors de la mobilisation, Philippe Alauze, président de la Fédération Ile-de-France des buralistes, buraliste lui-même à Maison-Alfort : « il y a pour l’instant un moratoire sur l’augmentation de la fiscalité du tabac. Mais il est essentiel d’arrêter ce galop vers l’avant qui ne fait que favoriser l’implantation des réseaux parallèles. » Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Bobigny : ce ras-le-bol des habitants et des élus contre le trafic de cigarettes …  ,
22 Sep 2022 | Trafic
 

Six hommes, de l’importateur à la « nourrice » d’un réseau de ventes de cigarettes de contrebande, ont été condamnés à des peines de prison allant jusqu’à 18 mois avec mandat de dépôt, a annoncé ce 21 septembre la police du Val-d’Oise.

Un jugement et une opération dont nous avons déjà parlé ici-même (voir 19 septembre et 25 juin). Nous reprenons le communiqué de l’AFP.

•• En octobre 2021, les enquêteurs de la sûreté départementale du Val-d’Oise entament les investigations sur ce réseau qui opère à Garges-les-Gonesse et Sarcelles, villes voisines, densément peuplées et situées au sud du département. « L’enquête permettait l’identification de plusieurs individus, agissant à des strates différentes et dont les statuts étaient mis en lumière au gré des surveillances » explique la Direction départementale de la Sécurité publique (DDSP) du Val-d’Oise dans un communiqué de presse transmis à l’AFP. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Val-d’Oise : l’AFP revient sur la condamnation des membres d’un réseau de trafiquants de tabac qui alimentaient la vente à la sauvette  ,