Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
17 Nov 2020 | Associations, Vapotage
 

« 55 % des Français considèrent que la cigarette électronique est aussi risquée que le tabac, c’est l’information coup de poing de notre dernier baromètre à l’occasion du Mois sans Tabac » s’alarme Vincent Durieux (Président de France Vapotage) dans le dernier numéro du Losange (voir 8 novembre).

Il est vrai qu’ avec cette enquête commanditée par France Vapotage on voit, chez ceux qui en prennent connaissance, l’inquiétude le disputer à l’étonnement (voir 22 et 26 octobre).

•• Pourquoi sur son 3ème marché au monde, la vape n’a-t-elle pas de meilleure image dans l’opinion publique ? « Victime régulière de fake news, de contresens et d’amalgames, la cigarette électronique est en danger ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur « Le vapotage en danger ? » (Vincent Durieux / France Vapotage)  
30 Oct 2020 | Associations, Vapotage
 

Suite à la publication d’un rapport de l’Anses (Agence nationale de Sécurité sanitaire), et de la communication dont il a fait l’objet (voir ce jour et 29 octobre), France Vapotage (voir 27, 22 et 8 octobre) vient d’émettre un communiqué que nous reproduisons intégralement.

« France Vapotage salue le rapport publié hier par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses). L’initiative de l’Anses marque en effet l’intérêt des pouvoirs publics pour la filière du vapotage et pour les enjeux qui y sont associés. Les conclusions du document pointent d’abord le besoin de ce jeune secteur économique composé d’acteurs très divers de conduire un dialogue constructif avec les pouvoirs publics en vue de bâtir les bases solides d’une filière responsable. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Vapotage / Anses : «un pas important dans la bonne direction» (France Vapotage)  ,
19 Oct 2020 | Associations, Vapotage
 

Dans un communiqué du 16 octobre, Sovape salue le « repositionnement du vapotage sur le site Tabac Info Service » à l’occasion de la cinquième édition du #MoisSansTabac.

« Repositionnement » que nous avons signalé ici même (voir 9 octobre).

•• « Santé Publique France, à l’occasion du Mois Sans Tabac, dont la communication est lancée depuis le 1er octobre, procède au remaniement du site Internet de Tabac Info Service. Design joyeux, approche ergonomique simple et efficace, et enfin, une vraie place consacrée au vapotage. Lire la suite »

8 Oct 2020 | Associations, Vapotage
 

Nous avons reçu un communiqué de la fédération France Vapotage que nous reproduisons ci-dessous.

L’entreprise Polyflame (marque de produits du vapotage Silver Cig) vient d’adhérer à la fédération France Vapotage, qui représente et défend les fabricants de produits du vapotage opérant en France.

En cette rentrée 2020, France Vapotage se réjouit d’accueillir un nouvel adhérent qui participera avec les membres actuels de la fédération à la valorisation du secteur du vapotage en France.

•• Silver Cig by Silver Match est une gamme de e-liquides et de cigarettes électroniques bénéficiant de l’expérience de dizaines d’années du Groupe Polyflame. Sa démarche reste très attachée aux valeurs d’origine de la marque qui ont fait sa notoriété : qualité, service après-vente, conformité aux normes en vigueur, traçabilité.

De plus, depuis deux ans, le Groupe Polyflame dispose de son propre laboratoire de production de e-liquides en France, Labarome.

•• France Vapotage poursuit ainsi l’année 2020 avec un nouvel adhérent et marque une étape supplémentaire de son développement. La fédération réaffirme sa volonté de rassembler les fabricants de produits du vapotage dans toute leur diversité, qu’il s’agisse de grands groupes, de PME ou de startups.

•• Ce nouveau membre rejoint ainsi l’action conduite depuis le lancement de la fédération (juillet 2018) en faveur d’une #vaperesponsable afin de :

saisir une opportunité historique de santé publique en permettant à des millions de consommateurs d’adopter une pratique incontestablement moins risquée que le tabagisme ;

défendre la pérennité et la croissance d’un secteur économique dynamique, innovant, créateur d’emplois ;

 assurer la commercialisation de produits sûrs et de qualité ;

 informer les consommateurs actuels et futurs sur les bonnes pratiques en matière de vapotage.

 Commentaires fermés sur Vapotage : avec Silver Cig, France Vapotage accueille un nouvel adhérent  
3 Oct 2020 | Associations
 

Des associations attaquent en justice Philip Morris et British American Tobacco, estimant qu’ils ont enfreint la loi interdisant la publicité pour le tabac et le vapotage en faisant la promotion des produits « IQOS » et « Vype », a-t-on appris vendredi. C’est ainsi que débute une dépêche AFP.

•• En 2017, Philip Morris a lancé en France un appareil baptisé « IQOS » à base de tabac « chauffé » et non brûlé comme dans une cigarette classique.

Estimant qu’il s’agit bien d’un produit du tabac, dont la promotion est interdite en France, le Comité national contre le tabagisme (CNCT) et l’association Les Droits des Non-Fumeurs (DNF) ont cité à comparaître en justice le plus grand fabricant de cigarettes au monde. Lire la suite »

29 Sep 2020 | Associations
 

Un dialogue (ou ne serait-ce qu’un simple échange de vues) sur le tabac chauffé, voire sur les produits de nouvelle génération annoncés comme présentant une moindre nocivité que la cigarette … le Comité national contre le Tabagisme ne saurait l’envisager.

Sur son site, le CNCT a publié la réponse sans appel, sous forme d’une lettre ouverte en date du 14 septembre, co-signée par les professeurs Yves Martinet (président du CNCT) et Loïc Josseran (président de l’Alliance contre le Tabac), qui motive son refus de toute discussion.

Suite à une proposition de Jeanne Pollès (Présidente de Philip Morris France). Nous reproduisons ci-dessous leur lettre ouverte. Lire la suite »

25 Sep 2020 | Associations, Vapotage
 

« Régulièrement, « fakes news », contresens et amalgames circulent à propos du vapotage. Cette semaine, un documentaire intitulé « Cloper sans fumée – La nicotine revisitée » et diffusé en prime- time sur Arte ajoute encore à la confusion », déplore France Vapotage (voir 26 mai et 31 mars 2020) dans un communiqué que nous reprenons.

France Vapotage s’inquiète de l’impact de cette désinformation pour les plus de 3 millions de vapoteurs français, pour les fumeurs actuels en recherche d’une alternative fiable à leur pratique tabagique, pour les acteurs professionnels du secteur et plus globalement sur les politiques de santé publique en matière de lutte contre la prévalence tabagique.

•• En finir avec les fausses références

• La très médiatisée étude du Dr Glantz (intervenant dans le documentaire d’Arte) qui affirmait un lien fort entre vapotage et crises cardiaques a été retirée du Journal of American Heart Association (JAHA), 8 mois après sa publication. Cela faisait suite aux plaintes reçues par plusieurs chercheurs sur la méthodologie utilisée dans l’étude. Le Dr Glantz aurait en effet utilisé, dans son échantillon, des personnes ayant déjà fait des crises cardiaques avant de commencer à vapoter, pour affirmer le lien entre crises cardiaques et vapotage (voir 24 février 2020).

De même, la référence aux drames survenus à l’été 2019 aux États-Unis (cas de pneumopathie associés au vapotage -PAV, ou e-cigarette, or vaping, product use associated lung injury – EVALI) fait le lit d’un amalgame infondé avec la pratique courante du vapotage. Or il s’agissait justement d’une pratique inappropriée de la cigarette électronique, avec utilisation de produits inadaptés voire illégaux (huile de THC et surtout acétate de vitamine E) et que l’on ne trouve pas dans les e-liquides vendus en France (voir 23 décembre 2019).

•• Se référer aux études scientifiques disponibles, indépendantes et sérieuses

En l’état actuel des connaissances scientifiques, le vapotage est incontestablement moins nocif que la pratique tabagique. Certes, des études complémentaires doivent être menées, notamment épidémiologiques avec de larges cohortes, pour préciser les effets du vapotage sur la santé du consommateur comme de son entourage, en particulier à long terme. Mais le vapotage reste une pratique alternative à la consommation de tabac, qui doit être encouragée dans une stratégie de réduction des risques.

Ainsi :
• selon les études scientifiques sur lesquelles s’appuie Public Health England, la vapeur de la cigarette électronique contient 95% de substances nocives en moins que la fumée de la cigarette tabac.
• l’Académie nationale de Médecine invite les fumeurs à ne pas hésiter et à passer à la vape.

Cet été, une équipe de chercheurs indépendants de la Métropole Lilloise a publié une étude comparative concernant la composition chimique des aérosols provenant du tabac à chauffé, des cigarettes électroniques et des cigarettes classiques et leurs effets toxiques sur les cellules épithéliales bronchiques humaines BEAS-2B.

Les résultats sont sans appel, la vape contient :
99.9% de composés carbonylés en moins que la fumée du tabac
99% d’hydrocarbures aromatiques polycycliques – HAP- en moins que la fumée du tabac.

Ce sont principalement ces composés, issus de la combustion du tabac, qui font du tabac un produit cancérigène avéré́. La vape n’en produit quasiment pas.

• Autre exemple : les conclusions du rapport de toxicologues mandatés par le gouvernement britannique et publié en septembre 2020 sont claires et sans appel :
• l’exposition des vapoteurs au propylène glycol et à la glycérine végétale est jugée « peu préoccupante ».
• la vape est susceptible d’être associée à une réduction du risque global des effets néfastes du tabagisme sur l’organisme.

Elles confortent le gouvernement britannique dans sa politique de santé publique en matière de lutte contre la prévalence tabagique où le vapotage tient toute sa place aux côtés d’autres solutions de diminution ou d’arrêt de la consommation de tabac.

•• France Vapotage rappelle que la cigarette électronique est l’outil d’aide à la réduction ou à l’arrêt du tabac le plus efficace et le plus utilisé par les fumeurs.

Face aux amalgames et contrevérités profondément anxiogènes pour les consommateurs actuels, aux risques réels qu’une partie des fumeurs en recherche de solutions se détournent de la vape au profit du tabac, France Vapotage renouvelle sa demande faite aux pouvoirs publics de :

Diligenter de nouvelles études sur l’usage et la pratique de la cigarette électronique et ses conséquences potentielles sur la santé à long terme ;

Lancer des campagnes publiques de sensibilisation à la cigarette électronique auprès des fumeurs adultes ainsi que des campagnes publiques d’information sur le vapotage et sa pratique auprès des consommateurs.

 Commentaires fermés sur Vapotage : « stop aux fake news et contresens sur le vapotage » (France Vapotage)  
1 Août 2020 | Associations, International
 

Les cigarettiers réinvestissent la Formule 1 malgré plusieurs interdictions en vigueur, avec des dépenses publicitaires en hausse qui ont atteint le chiffre « inquiétant » de 85 millions d’euros l’an passé, selon un rapport publié ce 29 juillet et relayé par l’AFP.

Selon cette étude – co-écrite par le magazine spécialisé Formula Money et l’ONG anti-tabac « Stop » – les dépenses de Philip Morris International et British American Tobacco en faveur des écuries de F1 Ferrari et McLaren devraient atteindre 98 millions d’euros en 2020 (voir 15 et 18 février 2019). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Formule 1 : un rapport dénonce le retour des cigarettiers sur le circuit  , ,
19 Juil 2020 | Associations
 

Un vent de protestation s’est levé, parmi certaines associations anti-tabac, après la diffusion du communiqué de Phlip Morris International annonçant l’autorisation accordée aux États-Unis par la FDA de commercialiser son dispositif IQOS en tant que « produit du tabac à risque modifié » (voir 10, 13 et 15 juillet).

Pourquoi Docteur ce 17 juillet n’hésite pas à parler de « campagne de communication offensive … en principe illégale en France, le tabac chauffé étant classé comme un produit du tabac ». Lire la suite »

10 Juin 2020 | Associations, Vapotage
 

France Vapotage (voir 26 mai) vient de publier un communiqué que nous reprenons intégralement.

Depuis la semaine dernière, la Commission européenne peut procéder à la révision de la directive sur les accises applicables au tabac (voir 2 juin 2020). Et, pour la première fois, elle propose d’étendre son champ d’application aux produits du vapotage, bien que ceux-ci ne contiennent pas de tabac. France Vapotage s’alarme de l’amalgame entretenu par cette démarche et de l’impact pour le secteur et ce, que ce soit au niveau législatif et règlementaire, ou que ce soit au regard des plus de 3 millions de vapoteurs français qui ont trouvé dans la cigarette électronique une alternative fiable à leur pratique tabagique.

•• La cigarette électronique ne contient pas de tabac !

Elle émet un aérosol issu d’un liquide chauffé, alors que la cigarette “classique” émet de la fumée issue de la combustion du tabac. Comme le soulignent les études scientifiques sur lesquelles s’appuie Public Health England, la vapeur de la cigarette électronique contient 95 % de substances nocives en moins que la fumée de la cigarette tabac.

Entretenir la confusion entre « vapoter » et « fumer », vapotage et tabagisme, cigarette électronique et cigarette tabac, c’est ignorer les différences fondamentales entre deux produits et deux pratiques.

Ce contresens absolu et persistant ajoute à la confusion des consommateurs actuels ou potentiels, alors que 57 % des Français interrogés (49 % des fumeurs) s’estiment mal informés sur la cigarette électronique et qu’ils estiment que les pouvoirs publics ne remplissent pas suffisamment leur rôle d’information sur la cigarette électronique (77 %).  Lire la suite »

 Commentaires fermés sur « En France comme au sein de l’UE, les cigarettes électroniques ne sont pas des « produits du tabac » ! » (France Vapotage)  ,