Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
14 Juil 2024 | Profession
 

Au nouveau « mégastore » des Champs-Élysées, un espace de vente de 1 000 mètres carrés installé à Paris pour les Jeux olympiques, de nombreux touristes étrangers se pressent pour acheter un souvenir ou se prendre en photo à côté de la flamme olympique…

C’est ainsi que débute une dépêche AFP, signée Benoit Pelegrin, que nous reprenons (…)

•• Nicole, une touriste américaine d’une quarantaine d’années rencontrée cette semaine par l’AFP, a pu faire ses emplettes avec une carte Visa qu’elle avait dans son sac. Cathy, touriste de 40 ans originaire de Taïwan, a elle réglé ses achats en espèces puisqu’elle n’avait pas pris sa carte Visa avec elle.

La mainmise du géant américain Visa sur l’ensemble des paiements sur les sites de la compétition et dans les boutiques officielles, grâce à son statut de partenaire olympique de premier rang, ne la dérange pas outre mesure.

Michel, à l’inverse, est en colère. « Il faut retirer du liquide, c’est soit la Visa, soit du cash », déplore ce Francilien de 63 ans, entré un peu par hasard dans la boutique et désagréablement surpris de voir l’éventail réduit des modes de paiement. « Je n’ai pas cinquante cartes », souligne-t-il, « c‘est du n’importe quoi ! » Un vendeur vient pourtant de passer quelques minutes avec lui pour lui expliquer l’origine du partenariat, sans le convaincre.

Pour Michel et l’ensemble des détenteurs de cartes du concurrent Mastercard, Visa a mis en place trois options :

• le retrait d’espèces grâce à un distributeur automatique de billets installé dans la boutique,
• la possibilité de créer une carte Visa dématérialisée – via l’application Visa Go disponible sur les « stores » d’applications mobiles depuis fin juin –
• et le retrait d’une carte physique disponible gratuitement à l’accueil de la boutique (…) Lire la suite »

13 Juil 2024 | Profession
 

15 jours avant le début des Jeux Olympiques, c’est le grand flou – doublé d’un certain énervement – qui règne parmi les professionnels des CHR (dont les bars-tabacs-brasseries) situés dans les zones d’accès ou proches des sites olympiques (les fameuses « zones restrictives »).

Le grand sujet concerne … les terrasses.

La mairie vient de confirmer un message qu’elle fait passer depuis un certain temps : « il est demandé de les enlever quand elles gênent le passage et l’approche des spectateurs » confirme Nicolas Bonnet-Oulaljd, adjoint à la mairie chargé du commerce, dans Le Parisien (12 juillet). Une décision notifiée par un arrêté préfectoral. Lire la suite »

13 Juil 2024 | Profession
 

On en a parlé ces dernières semaines … mais les avis sur le Sniffy – cette poudre blanche aromatisée qui s’inhale par le nez – sont défavorables chez les buralistes du centre-ville de Vendôme (Loir-et-Cher). Mini-enquête de La Nouvelle République.

Certains préfèrent attendre. « On na pas fait les démarches pour des commandes » annonce-t-on du côté d’un bar-tabac du centre-ville. D’autres refusent tout simplement d’en proposer à la vente : « c’est une honte et inadmissible de vendre ça », commente un confrère dans la même rue. Dans le centre-ville, place de la République, le produit n’est pas, non plus, disponible à la vente.

Pour Isabelle Brault, présidente de la fédération des buralistes du Loir-et-Cher : « … bientôt on n’en parlera plus …» (Voir 11, 13 et 22 juin).

12 Juil 2024 | Profession
 

Entre hausse du prix des cigarettes et développement dun marché parallèle, les buralistes vendent moins de tabac. Une réalité qui les oblige à proposer dautres services pour continuer à faire tourner leur commerce. Exemple à Orange (Vaucluse).

« On ne peut plus vendre seulement des cigarettes, ce nest plus viable économiquement », explique une buraliste au Dauphiné Libéré.

•• Depuis quelques années, elle ne cesse de se renouveler pour apporter de nouveaux services aux clients. « On a les classiques que sont la Française des jeux ou la presse, mais ce nest plus suffisant. On a dorénavant une petite épicerie avec la vente de boissons et quelques produits de première nécessité. » Lire la suite »

11 Juil 2024 | Profession, Récents
 

Le numéro du Losange de juillet-août est désormais en ligne. Ceci, avant d’arriver en version papier chez les buralistes abonnés.

Le magazine des buralistes y présente en détail le nouveau protocole d’accord négocié puis conclu entre la Confédération, Culture Presse et la Française des Jeux.

Il s’agit pour les détaillants d’intégrer les nouveaux comportements des consommateurs / joueurs qui font leurs achats aussi bien en points de vente qu’en ligne.

C’est l’omni-canalité (plusieurs canaux d’achats). Sachant que les organisations professionnelles ont obtenu des améliorations de rémunérations.

Autre sujet (en couverture) : un reportage complet sur le rôle concret des référents sureté (gendarmes, policiers) sur le terrain.

Ils apportent des conseils très pratiques aux commerçants.

11 Juil 2024 | Profession
 

Face à lafflux croissant des colis, un buraliste à Bart (près de Montbéliard, Doubs) a opté pour linstallation, à lextérieur de son commerce, dune armoire munie de 48 casiers dans lesquels les clients peuvent directement récupérer leurs commandes.

Si le gain de temps recherché savère finalement relatif à ses yeux, le principal avantage de la solution développée par une filiale de La Poste, cest quelle ne lui coûte rien en énergie : elle carbure au solaire.

C’est une grande armoire jaune, apposée le long du mur de son tabac-presse, décrit LEst Républicain. Une couleur venant rappeler que cette consigne est le produit dune filiale de La Poste, Pick-Up, spécialiste du réseau relais (voir 1er mars 2021, 9 janvier 2023). Cette alternative implique d’avoir l’espace nécessaire à l’extérieur. Lire la suite »

11 Juil 2024 | Profession
 

Tentative

• Manche. Un individu a tenté de braquer – ce 10 juillet, vers 16 heures – un tabac-presse du centre de Cherbourg.

Mais les policiers sont arrivés rapidement sur place. Se rendant compte de leur intervention, le braqueur s’est rapidement enfui.

Selon une source policière, il aurait pris la fuite sur un vélo vol et il a réussi à disparaître.

À ce jour, on ignore s’il était porteur d’une arme.

10 Juil 2024 | Profession
 

Le 17 février 2024, la brigade des Douanes de La Rochelle réalisait la saisie de 6 000 cartouches de contrefaçon sur lautoroute A 10. Elles ont été incinérées ce lundi 8 juillet et Philippe Coy a été convié pour loccasion.

Ce lundi, les paquets de cigarettes sont partis dans un incinérateur de l’agglomération de La Rochelle. « En 2022, 650 tonnes ont été saisies, un peu moins en 2023 » a rappelé, selon Sud-Ouest, Philippe Coy qui a félicité le travail des douaniers.

« Ce marché noir a des conséquences sur la santé publique, fait perdre entre trois et cinq milliards deuros de recettes par an à l’État et représente un préjudice pour notre réseau de buralistes. Il déstructure le modèle économique. » Lire la suite »

9 Juil 2024 | Profession
 

À lissue du second tour des élections législatives, il est difficile de savoir par qui la France sera gouvernée. Cette incertitude nest pas de nature à rassurer les entrepreneurs. C’est ainsi que débute un communiqué de la CPME (dont la Confédération des buralistes est membre) que nous reprenons (voir 28 juin et 8 juillet).

Il est pourtant impératif de redonner confiance à ceux qui font la croissance et l’emploi, pour éviter que l’attentisme actuel ne se prolonge. Le pire serait que les investissements et les recrutements soient ajournés. La crise économique qui s’ensuivrait serait sévère et préjudiciable à l’ensemble des Français.

De même, augmenter massivement les dépenses et les prélèvements obligatoires dans un pays qui détient le record d’Europe en la matière, conduirait infailliblement notre pays vers la mise en défaut financière. Lire la suite »

9 Juil 2024 | Profession
 

« Le réseau a fait sienne la transformation pour changer d’image. Le drugstore du quotidien, essentiel dans les quartiers et les villages, doit montrer patte blanche, et afficher son caractère vertueux. Des moyens se déploient. Et il faut s’en emparer. » 

C’est ainsi que débute un article, signé Stéphanie Lacaze-Haertelmeyer, paru dans Buralistes, magazine de la fédération des buralistes Ile-de-France (numéro de juin).

Extraits parmi les témoignages sollicités. Lire la suite »