Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
21 Avr 2021 | Profession
 

Philip Morris International vient de présenter ses résultats du premier trimestre (voir 26 octobre 2020, 15 février 2021). Au total, le groupe aura livré dans le monde 167,25 milliards d’unités (cigarettes et tabac chauffé), soit -3,7 % par rapport au premier trimestre 2020.

En fait, les unités de tabac chauffé (les Heets de Iqos) ont connu une croissance de +29,9 %, à 21,73 milliards d’unités. Alors que les cigarettes ont reculé de -7,3 % (à 145,51 milliards d’unités).

•• On se rend compte ainsi que le tabac à chauffer représente 13 % du volume global du groupe.

On apprend aussi, au fil des résultats, que les produits à risques réduits – c’est à dire tabac à chauffer plus vapotage (sur certains marchés), appareils et consommables compris – pèsent pour 28 % dans le revenu mondial de PMI.

•• Philip Morris annonce compter 19,1 millions d’ utilisateurs d’Iqos dans le monde (soit pratiquement 5 millions de plus que l’année dernière). 73 % ont arrêté de fumer des cigarettes conventionnelles, soit 13,9 millions de personnes.

Sur la seule ville de Londres, le tabac à chauffer représente 5,1% du marché du tabac (2,2%, il y a un an).

21 Avr 2021 | Profession
 

Et de trois

• Seine-Maritime. Porteur d’un masque, d’un bonnet et de gants, un malfaiteur a débarqué dans un bar-tabac du Havre en plein après-midi du vendredi 16 avril. Il a braqué une arme de poing en direction d’un employé pour réclamer la caisse. 

C’est au moins le troisième bar victime d’un vol à main armée, dans la ville, en moins de deux mois (voir 10 mars et 27 février). Lire la suite »

20 Avr 2021 | Profession
 

Épisode numéro 34 de la revue de presse des témoignages sur la Transformation et le développement commercial des buralistes (voir 19, 13 et 1er avril). 

Rostrenen (Côtes d’Armor) : 3 500 habitants et trois débits de tabacs. Le plus récent a ouvert en juillet 2020 entre deux confinements après d’ambitieux travaux : « nous avons reçu l’autorisation de construire une véranda de près de 20 mètres carrés pour agrandir notre bar  » expliquent les buralistes à Bretagne Économique.

Entre les travaux d’agrandissement et le rachat du fonds, la facture s’élevait à 150 000 euros. Lire la suite »

20 Avr 2021 | Profession
 

Les forces de l’ordre avaient procédé à un contrôle inopiné, le 27 mars à 11 heures dans un bar-tabac de Broons (25 kilomètres de Dinan, Côtes-d’Armor) : une douzaine de personnes étaient rassemblées sur la voie publique devant l’établissement, quatre étaient également présentes à l’intérieur dont deux qui remplissaient des bulletins de PMU et deux autres qui s’apprêtaient à sortir avec leur café en main.

Le buraliste a écopé d’une fermeture administrative d’une semaine à compter du 17 avril et de 500 euros d’amende suite à une décision préfectorale pour non-respect des règles sanitaires. Lire la suite »

20 Avr 2021 | Profession
 

Pour inciter les Français à s’abonner à un journal, magazine ou site d’information, la loi de finances rectificative pour 2020 prévoyait la création d’un crédit d’impôt sur le revenu limité dans le temps. La valeur de ce dernier est fixée à 30 % du coût d’un abonnement annuel (voir 29 juin et 17 août).

Mais encore fallait-il que la Commission européenne donne son aval à cette aide d’État. C’est désormais chose faite, rapporte Le Figaro. Et ce n’est pas forcément une bonne nouvelle pour les diffuseurs. Lire la suite »

20 Avr 2021 | International, Profession
 

Si les Italiens devront attendre encore quelques semaines avant de pouvoir se dépister eux-mêmes pour la Covid-19, les autotests n’arrivant dans le pays que durant la première semaine du mois de mai selon le Gouvernement, ils n’auront pas à se tasser dans les pharmacies pour les trouver. 

Selon une information reprise par Économie Matin, le Gouvernement italien n’en fait pas un médicament, ce qui en libéralise de fait la vente : comme pour les masques, le gel hydroalcoolique ou encore les dispositifs d’analyse de l’alcoolémie.

Les Italiens – moyennant une somme qui devrait être entre 5 et 10 euros l’unité – pourront non seulement se procurer les autotests en pharmacie, mais également dans les supermarchés, les bureaux de tabac, les bars, les quincailleries … Lire la suite »

20 Avr 2021 | Profession
 

Cette grande efficacité de la vidéosurveillance …

• Territoire-de-Belfort. Un peu plus d’un mois après avoir repris les commandes d’un tabac-presse à Belfort, les nouvelles propriétaires ont été victimes d’un braquage ce samedi 17 avril, à quelques minutes de la fermeture.

Le malfaiteur a exigé dès son apparition la remise du fonds de caisse.

Des clients présents au moment des faits ont bien tenté de s’interposer mais l’agresseur , armé d’un couteau, s’est montré particulièrement menaçant à leur encontre. Il a réussi à repartir avec plusieurs centaines d’euros et a pris la fuite à pied … dans une zone couverte par plusieurs caméras de vidéosurveillance.

Toutes les patrouilles du secteur se sont mises rapidement à sa recherche, l’ont repéré et interpellé quelques minutes après les faits.

19 Avr 2021 | Profession
 

Épisode numéro 33 de la revue de presse des témoignages sur la Transformation et le développement commercial des buralistes (voir 13 et 1er avril, 29 et 26 mars). 

•• En plein confinement, le projet d’agrandissement d’un bar-tabac-presse du centre de Bourg-en-Bresse (Ain), lancé il y a plus d’un an, se concrétise : l’enseigne déménage de quelques mètres et la diversification est au programme. « Il faut se diversifier. Avec le coût du tabac en hausse, il faut s’orienter vers d’autres produits pour maintenir la rentabilité du commerce » assure le buraliste qui avait repris l’établissement en 2004.

« On passe de 37 à 130 mètres carrés. De 600 clients par jour, on devrait en avoir 1 000 » s’enthousiasme-t-il  dans Le Progrès. Depuis fin 2019, le chantier est en cours, ralenti pas la crise sanitaire : « on a fait d’énormes travaux, et avec les surprises du chantier dans ce bâtiment qui a 150 ans, l’investissement de départ a doublé en un an. Mais il fallait ça, il faut avancer ». Lire la suite »

19 Avr 2021 | Profession
 

Il n’y a pas encore la foule habituelle, ce matin du samedi 17 avril, mais le patron d’un bar-tabac presse de Tarbes, a retrouvé le sourire. Depuis un mois, son établissement était fermé par arrêté préfectoral, pour non-respect des mesures sanitaires (voir 31 mars). 

Et si au début, la sanction a été mal vécue, elle a porté ses fruits, selon La Dépêche du Midi.

« Ah oui, c’est long un mois » confie-t-il, « c’est pire que si on avait eu une amende et franchement, ça me tardait de rouvrir. Oui, le bar est complètement condamné, et je ne sers que des cafés et des boissons sans alcool à emporter ». Et bien sûr la presse, le tabac et les jeux sont de nouveau accessibles. Lire la suite »

17 Avr 2021 | Profession
 

La Française des Jeux, privatisée fin 2019, a retrouvé au premier trimestre un niveau de mises supérieur à celui de 2019, avant la pandémie de Covid, reprend l’AFP à l’occasion d’une dépêche sur les résultats trimestriels de l’opérateur que nous vous avons présentés hier (voir 16 avril).

Les mises se sont élevées pour le premier trimestre 2020 à 4,6 milliards d’euros, soit une hausse de 12% par rapport au premier trimestre 2020, marqué par le début de la pandémie de Covid, mais aussi en hausse de 6% par rapport au premier trimestre de 2019, selon un communiqué de la Fdj (…)

La Fdj souligne que, pour cause de mesures prises pour endiguer l’épidémie de Covid-19, près de 10 % des points de ventes du groupe étaient fermés pour ce premier trimestre de 2021 alors qu’en 2020 seule la deuxième quinzaine de mars était concernée par ces mesures. Lire la suite »