Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
4 Déc 2021 | Profession
 

Ce 3 décembre, la 31ème Chambre correctionnelle du Tribunal judiciaire de Paris a condamné Philip Morris France à payer 75 000 euros d’amende pour « publicité illégale » concernant son dispositif de tabac chauffé IQOS.

Philip Morris France et Philip Morris Products devront aussi verser 50 000 euros de dommages et intérêts à deux associations de lutte contre le tabac qui les poursuivaient – le Comité National Contre Le Tabagisme (CNCT) et Demain sera non-fumeur (DNF) – en estimant que les deux sociétés enfreignaient la loi sur les produits du tabac en faisant la promotion des appareils IQOS.

•• « Nous prenons acte de la décision de ce jour et étudions la possibilité de faire appel de cette décision », a pour sa part réagi Jeanne Pollès, présidente de Philip Morris France, auprès de l’AFP.

« Nous maintenons que les allégations soulevées par le CNCT sont sans fondement. Nous espérons que l’issue finale de l’affaire reconnaîtra la légalité de nos pratiques commerciales de notre produit alternatif qui chauffe le tabac au lieu de le brûler », a-t-elle ajouté.

•• Le Professeur Yves Martinet, président du CNCT, se félicite dans un communiqué de cette décision qui est « une première en matière de réglementation du tabac chauffé et est une victoire pour la lutte contre le tabagisme et la santé publique ». 

Il précise « il s’agit d’une décision très importante pour la France, mais également au niveau européen et international. Elle permet de clarifier le statut d’IQOS qui est bien un produit du tabac, avec les risques qui y sont associés, et ainsi le soumettre aux mêmes restrictions en termes de publicité. »

•• Selon le communiqué du CNCT, « l’association avait constaté dès son lancement en France, une communication promotionnelle tous azimuts du produit et a accumulé un grand nombre d’éléments de preuve relatifs à cette opération. Cette opération d’ampleur nationale a pris plusieurs formes, notamment par l’emploi d’un site internet, de recrutement d’ambassadeurs pour promouvoir le produit lors de soirées ou sur les lieux de vente, d’une campagne d’affichages visible depuis l’extérieur des bureaux de tabac et par l’emploi d’une méthode de commercialisation et de fidélisation des clients parfaitement illicite.  Lire la suite »

4 Déc 2021 | Profession
 

Pour la première fois, le tirage de l’Euromillions de ce 3 décembre n’a pas eu lieu dans les locaux franciliens de la Française des Jeux mais à Bruges, en Belgique.

La gigantesque machinerie de l’Euromillions s’est installée dans l’hôtel de ville, à l’abri des regards, pour un tirage exceptionnel. Un ingénieur est venu étudier la pièce. De nombreux ajustements ont été nécessaires pour garantir un résultat optimal.

« Il a fallu couper les sonneries du beffroi pour éviter qu’on les entende durant le tirage. C’est un travail de fou. Depuis juin, on travaille dessus de manière acharnée », affirme Augustin Aghmate, responsable des tirages de la Française des jeux, dans un reportage de TF1.

Des recherches ont montré que la toute première loterie officielle dans le monde a eu lieu à Bruges, en 1441. C’est pourquoi la ville s’est vue offert cette opportunité à l’occasion du 580ème anniversaire de cette création. « En 1441, la ville avait beaucoup de dettes. Pour avoir des ressources, on a inventé la loterie officielle » explique Dirk de Fauw, maire de Bruges.

3 Déc 2021 | Profession
 

Dans une libre tribune publiée dans L’Opinion, Bruno Alomar (qui a notamment travaillé au cabinet du Commissaire européen à l’Énergie) estime que la distorsion des prix dans une zone de libre circulation des biens et des personnes entraîne une distorsion des modes de consommation.

(…) Inciter ou décourager tel ou tel comportement oblige à se poser la question de l’efficacité des instruments à disposition des pouvoirs publics, et notamment la fiscalité. L’exemple de la lutte contre le tabac est éclairant. Avec un prix du tabac composé de plus de 80 % de taxes, le levier fiscal y occupe une place prépondérante.

•• Mais si le lien entre cancer et consommation de tabac est établi – un fumeur multipliant par 10 à 15 le risque de cancer du poumon – le lien entre les prix du tabac et la baisse de la consommation est loin d’être évident Lire la suite »

3 Déc 2021 | Profession
 

À la fermeture 

• Ardèche. Deux individus ont brusquement surgi vers 19 heures 20 dans un tabac-presse à Lachapelle-sous-Aubenas ce mardi 30 novembre.

Sous la menace d’une arme de poing, ils ont pu s’emparer de cartouches de cigarettes.

Une agression très rapide, le commerce étant situé en bordure d’une route départementale, en plein centre du village. Lire la suite »

2 Déc 2021 | Profession, Récents
 

Pleine couverture sur le cigare …

Le Losange de décembre est en ligne avant d’arriver, tout prochainement, chez ses abonnés buralistes.

Outre l’actualité de la profession et de la Transformation, ce numéro comprend un dossier de 14 pages sur la sécurité du point de vente du buraliste : avec des conseils, des retours d’expériences sachant que tous les aspects de la sécurité chez un débitant de tabac sont abordés. Le dossier est complet, il vaut la peine d’être conservé.

Ce numéro rapporte aussi les réactions entendues sur le stand de la Confédération au Salon des Maires (voir 17 novembre).

Enfin, cette édition du magazine de la Confédération présente les de pas moins de 18 assemblées générales départementales de buralistes qui se sont comptes rendus tenues ces dernières semaines. À chaque fois, les buralistes ont répondu présents.

Il faut y voir une reconnaissance du dynamisme de l’organisation professionnelle sur le terrain.

2 Déc 2021 | Profession
 

« Regardez dehors, qui en voudrait dans de telles conditions ? » se plaint le patron d’un bar-tabac installé devant le kiosque à journaux de la porte de Clignancourt, à Paris (XVIIIe).

Dans Le Parisien, Franck Yabas pointe du doigt les vendeurs à la sauvette de cigarettes et les dealeurs installés en permanence devant son établissement ainsi que tout autour du carrefour.

« À cause d’eux, notre chiffre d’affaires a baissé de 30 % au comptoir. Plus aucun touriste ne passe par ici pour aller aux Puces, ils savent que c’est trop dangereux. Et les Parisiens, pourquoi viendraient-ils ? Le chiffre de baisse est identique pour la vente de cigarettes, que les clients finissent par acheter dans la rue. » Lire la suite »

2 Déc 2021 | Profession
 

Entre 2017 et 2020, les ventes de tabac ont baissé de 15,3 %  (en volume) dans la région Centre, selon l’Observatoire français des Drogues et des Toxicomanies.

Une diminution de la consommation ? Un buraliste à Tours, n’en est pas convaincu, mais doit tout de même trouver des solutions pour compenser ses pertes, rapporte La Nouvelle République.

Aujourd’hui, les ventes de tabac représentent environ 40 % des revenus de son commerce, presque autant pour les jeux de hasard. Le reste émane des ventes de presse ou encore du bar-restaurant. C’est dans ces deux dernières activités que ce buraliste voit l’avenir. Lire la suite »

1 Déc 2021 | Profession
 

À l’occasion des fêtes de fin d’année, FDJ propose un nouveau ticket événementiel « 24 jours en or » ainsi que ses traditionnelles pochettes cadeaux illiko.

•• Instauré en 2009, le ticket de fin d’année est aujourd’hui un incontournable de la gamme grattage, qui est très attendu par les joueurs et les détaillants. Cette année, « 24 jours en or » plonge les joueurs dans l’ambiance chaleureuse des fêtes.

Ce jeu éphémère est commercialisé depuis ce lundi 29 novembre dans l’ensemble des points de vente FDJ et sur www.fdj.fr. Pour un montant de 3 euros, ce ticket propose aux joueurs un gain maximum de 30 000 euros.

•• FDJ commercialise également quatre nouvelles pochettes cadeaux illiko pour les fêtes. D’une valeur de 20 euros minimum, ces pochettes peuvent être composées par le client ou le détaillant parmi la gamme de jeux à gratter illiko. Le ticket « 24 jours en or » étant le jeu idéal à insérer dans les pochettes cadeaux.

Proposées depuis plus de vingt ans, les pochettes sont devenues un cadeau incontournable pour les Français. Elles intègrent également des contenus ludiques, comme des mots croisés, qui permettront de partager des moments conviviaux avec son entourage.

Les pochettes cadeaux de fin d’année font l’objet d’une campagne de communication humoristique diffusée en télévision et sur les réseaux sociaux du 11 au 24 décembre 2021. Lien : https://www.youtube.com/watch?v=I8YSoFElxCk.

30 Nov 2021 | Profession, Récents
 

Dans les pages Champs Libres / Opinion du Figaro, le journaliste Jean-Pierre Robin revient sur l’impact des prix du tabac sur les ménages les plus pauvres, relevé par une récente étude (voir 18 et 29 novembre). Extraits …

 « De toutes les politiques menées durant le quinquennat, la lutte contre le tabagisme a été l’une des plus ambitieuses. « Nous visons une génération sans tabac », rappelait encore récemment Emmanuel Macron. Dès le départ, l’objectif a été affiché, avec une rare franchise, de porter le prix du paquet de cigarettes à 10 euros en moyenne, soit une hausse de moitié sur cinq ans. Pari tenu dès 2020 à la suite d’une dizaine de relèvements des taxes (…)  Lire la suite »

30 Nov 2021 | Profession
 

Transformation et sécurité … Les assemblées générales se succèdent et les sujets tournent surtout autour de la Transformation. Ce fut le cas, ce dimanche 28 novembre, à l’occasion de l’assemblée générale de la fédération des buralistes du Lot-et-Garonne qui s’est déroulée à Saint-Sylvestre-sur-Lot en présence de Philippe Coy.

Sur le plan du réseau, le constat est à la stabilisation reprend Le Petit Bleu d’Agen. « Nous avons 160 buralistes actifs dans notre département » indique Marie-Pierre Ferland, présidente départementale et buraliste sur la commune de Colayrac-Saint-Cirq « il a baissé fortement il y a quelques années. On note une stabilisation depuis deux ans ». Un réseau des buralistes réparti à part égale entre zones urbaine et rurale. Lire la suite »