Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
16 Juin 2022 | Observatoire
 

Des chercheurs ont cartographié un « réseau cérébral » lié aux addictions en étudiant des fumeurs de longue date ayant arrêté brusquement le tabac après des lésions cérébrales, selon une étude publiée le 13 juin dans Nature Medicine.

C’est ce qu’indique une dépêche AFP que nous reproduisons.

Ces résultats, espèrent les auteurs de l’étude, pourraient aider à cibler de futurs traitements contre la dépendance à une palette de substances.

•• Pour déterminer où les addictions se situaient dans le cerveau, les chercheurs ont étudié 129 patients (60 % d’hommes, moyenne d’âge de 56 ans) qui fumaient quotidiennement et avaient une lésion cérébrale.

Si plus de la moitié ont continué à fumer normalement après la lésion, un quart ont arrêté immédiatement sans difficulté et ont même signalé une « absence de besoin », selon l’étude.

Les lésions associées à la rémission se situaient dans plusieurs zones du cerveau, mais seraient toutes liées à un réseau spécifique, estiment les chercheurs, qui les ont cartographiées dans un certain nombre de zones cérébrales appelé le « réseau de rémission de l’addiction ».

•• Ils ont découvert qu’une lésion qui amènerait une personne à renoncer à une dépendance affecterait probablement des parties du cerveau comme le cortex cingulaire antérieur dorsal, le cortex préfrontal latéral et le cortex insulaire, mais pas le cortex préfrontal médian.

De précédentes recherches avaient montré que les lésions affectant le cortex insulaire amoindrissaient l’addiction, mais elles n’avaient pas pris en compte d’autres parties du cerveau identifiées dans cette nouvelle étude. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Les recherches sur le rapport entre certaines parties du cerveau et les addictions progressent  ,
26 Mai 2022 | Observatoire
 

Les adolescents français consomment de moins en moins de substances psychoactives. C’est ce que révèle une note de l’Observatoire français des Drogues et des Toxicomanies (OFDT),  publiée ce mardi 24 mai et reprise notamment dans Les Échos

Selon le rapport, la consommation d’alcool, de tabac et de cannabis est en recul chez les élèves de troisième (voir aussi 13 janvier 2022).

•• En 2021, 64,1 % des élèves de troisième ont déclaré avoir bu au moins une fois de l’alcool, contre 75,3 % en 2018 et 83,2 % en 2010. Parmi ceux qui déclarent avoir déjà goûté l’alcool, 31,8 % déclarent avoir consommé au moins une fois au cours des 30 jours précédant l’enquête, contre 41,6 % en 2018. Lire la suite »

14 Mai 2022 | Observatoire
 

Dans une récente étude publiée dans le Journal of Public Health, des chercheurs font part de leur inquiétude quant à la très forte présence d’images montrant du tabac, de l’alcool et des aliments malsains dans les programmes de télé-réalité des pays anglo-saxons. 

« Malgré les contrôles réglementaires, de telles images restent répandues dans les programmes télévisés aux heures de grande écoute. La télé-réalité, bien qu’elle ne soit pas spécifiquement destinée aux enfants, attire les jeunes en offrant une forme d’évasion et de réalisme ambitieux pour les téléspectateurs », indiquent-ils.

•• Pour en venir à cette conclusion, ils ont examiné un échantillon de 20 programmes de télé-réalité diffusés de 2019 à 2020 dans les pays anglophones pour tenter d’évaluer l’exposition potentielle des enfants au tabac, à l’alcool et aux aliments de type « junk food » dans les émissions de télévision populaires.

Ils ont mesuré le nombre de minutes contenant des images de tabac, d’alcool et de malbouffe, que l’utilisation soit réelle ou implicite, et la marque spécifique au produit.

•• Leurs résultats montrent que la teneur en tabac n’apparaissait dans 2 % des intervalles sur les épisodes visionnés, tandis que l’alcool est apparu dans 39 % des intervalles. Les aliments riches en sucre et en matières grasses sont apparus dans 13 % des intervalles visionnés sur 88 % des épisodes étudiés.

S’il a été difficile de mettre en lumière des marques de cigarettes, ce n’était en revanche pas du tout le cas avec l’alcool puisque les chercheurs ont trouvé 149 marques différentes dans 46 % des épisodes.

« Ces programmes sont largement regardés par les jeunes et la nature de la télé-réalité, avec ses modèles d’inspiration, influence probablement les choix de consommation d’alcool, de tabac et de nourriture chez eux. La réglementation actuelle autour de la représentation de cette imagerie n’est pas suffisante et doit être révisée », conclut l’équipe scientifique.

 Commentaires fermés sur Trop d’alcool, de tabac et de malbouffe dans les émissions de télé-réalité prisées des jeunes (étude)  , ,
25 Avr 2022 | Observatoire
 

La question de la lutte contre les addictions n’a pas été abordée durant la campagne de l’élection présidentielle, regrettaient juste avant le second tour, dans une nouvelle tribune au Monde (voir 6 avril), Bernard Basset, spécialiste en santé publique (président d’Addictions France), et Amine Benyamina, psychiatre addictologue (président de la Fédération française d’addictologie).

Ils proposent la tenue, durant le prochain quinquennat, d’une convention nationale sur le sujet. Nous la reproduisons (extraits). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur « Durant le quinquennat, une grande convention nationale sur les addictions » (Tribune dans Le Monde)  ,
6 Avr 2022 | Pression normative
 

Un collectif de spécialistes de santé publique interpelle, dans une tribune du Monde, les candidats à l’élection présidentielle et prônent des dispositions législatives et réglementaires, notamment en matière de tabac. Extraits. 

Depuis 1988, nous questionnons les candidats à la présidence de la République sur leur engagement à mettre en œuvre des mesures de santé publique simples et efficaces.

Nous avons parfois été entendus, contribuant notamment à la suppression de la promotion du tabac, au droit à respirer sans fumée dans les lieux publics et au travail, au contrôle de la publicité pour l’alcool et à la réduction de la mortalité sur les routes. Nous n’avons pas toujours été écoutés alors que certaines mesures, dont l’efficacité est démontrée, auraient pu améliorer la santé des Français. C’est pourquoi nous interpellons à nouveau les candidats à l’élection présidentielle.  Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Addictions : « que la génération à naître soit une génération sans tabac … » (un collectif de spécialistes de santé dans « Le Monde »)  , ,
24 Mar 2022 | Observatoire
 

Près de 7 salariés dépendants à un produit sur 10 ont vécu une période de rechute avec la période du confinement, selon une étude réalisée par Odoxa en avril 2020 et approfondie par le cabinet GAE Conseil, spécialisé dans la prévention des addictions en milieu professionnel. 

« Avant 2020, le profil type du salarié suivi en accompagnement était un homme, 50 ans, non-cadre, dans le secteur des transports ou du BTP » indique, dans Le Parisien, Alexis Peschard, addictologue et président de GAE Conseil. « Depuis, on reçoit davantage de femmes (25 % contre 1 % avant 2020), autour de 40-45 ans, plutôt cadre, avec une profession tertiaire et en télétravail. » Lire la suite »

22 Août 2021 | Observatoire
 

Nouveau retour sur la publication du premier baromètre national « Les addictions et leurs conséquences sur les jeunes » par la Macif (voir 7 et 11 juillet). Avec des résultats qui relativisent l’impact de bien des politiques de prévention.

Au préalable, précisons que ce baromètre est basé sur une étude Ipsos réalisée auprès d’un échantillon représentatif de 3 500 jeunes âgés de 16 à 30 ans (du 17 au 30 mars 2021). Il a été demandé à cet échantillon de classer – sur une échelle de 1 à 10 – le « niveau de risque » (sur la santé en général) représenté par la consommation régulière d’un certain nombre de produits : Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Addictions des jeunes : les « niveaux de risques » en question  ,
11 Juil 2021 | Observatoire
 

Retour sur la publication du premier baromètre national « Les addictions et leurs conséquences chez les jeunes » par la Macif (voir 7 juillet).

Au préalable, précisons que ce baromètre est basé sur une étude Ipsos réalisée auprès d’un échantillon représentatif de 3 500 jeunes âgés de 16 à 30 ans (du 17 au 30 mars 2021).

Au volet « consommation » de l’enquête, on relèvera que l’alcool reste la première substance consommée par les jeunes âgés de 16 à 30 ans. Plus de 8 jeunes sur 10 déclarent en consommer ou avoir déjà essayé (84 %). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Addictions des jeunes : « une tendance forte à la multi-consommation » (Macif)  , ,
7 Juil 2021 | Observatoire
 

Dans un contexte où les jeunes ont particulièrement souffert d’isolement et à la veille des vacances d’été, la Macif présente son 1er baromètre national « Les addictions et leurs conséquences chez les jeunes » réalisé avec l’institut Ipsos et en concertation avec un collectif d’experts composé de psychologues, d’addictologues et de la FAGE (Fédération des Associations Générales Étudiantes).

Ce baromètre exclusif permet de faire le point sur les consommations de substances addictives chez les jeunes de 16 à 30 ans et les comportements à risques qu’elles engendrent. En voici les premières tendances telles qu’elles sont exposées dans un communiqué de la Macif.

Objectif de ce baromètre : fournir des clés pour comprendre les comportements à risques engendrés par la consommation de substances addictives afin de proposer des solutions de prévention mieux adaptées et plus efficaces pour réduire les risques de tels usages.

•• Les résultats du baromètre permettent d’observer 4 tendances marquantes :

Une consommation de substances inquiétante et une tendance forte à la multi-consommation
Une perception du risque minorée, particulièrement chez les consommateurs
Une fréquence de perte de contrôle de soi alarmante liée aux consommations
Des campagnes de prévention qui atteignent les jeunes mais dont l’impact est remis en question.

•• « Aujourd’hui, la Macif s’engage sur un nouveau territoire de prévention : les addictions chez les jeunes et les comportements à risques qu’elles engendrent. En effet, les addictions sont au carrefour des actions de prévention de la Macif car elles peuvent impacter la sécurité routière, la santé, les accidents de la vie courante… nous sommes convaincus que les bons réflexes acquis jeune perdurent tout au long de la vie.

« Il est donc prioritaire de sensibiliser les jeunes qui représentent une cible majeure de l’engagement sociétal de la Macif » (Emmanuel Petit, directeur prévention Macif).

18 Juin 2021 | Vapotage
 

En cette période de vraie sortie des contraintes sanitaires, un retour en arrière sur le comportement de nos concitoyens pendant le confinement.

On se souvient que les derniers chiffres sur la prévalence tabagique en France – publiés par SPF (Santé publique France / voir 26 mai) – font état d’une certaine stabilisation des indicateurs et même d’ un rebond chez les personnes aux revenus les moins élevés (ceci, quel que soit le mode d’approvisionnement … chez les buralistes ou ailleurs ).

Ces données sont confirmées par le dernier baromètre Harris Interactive/ France Vapotage (voir 28 mai, 14 et 7 juin). Lire la suite »