Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
15 Juin 2021 | Pression normative
 

Depuis avril 2019, 193 panneaux signalant les « espaces sans tabac » ont été mis en place dans la préfecture du Calvados par la Ligue contre le Cancer.

Après les écoles, les centres d’animation, les multi-accueils, les espaces verts, la ville de Caen poursuit sa démarche en intégrant les équipements sportifs, annonce Ouest-France.

À ce jour, Caen compte 39 écoles labélisées, 44 équipements sportifs, 14 centres d’animation et centre sociaux culturels ainsi que 16 établissements d’accueil jeunes enfants.

Pour faire en sorte que les jeunes n’associent pas tabac, loisir et détente « nous menons une démarche globale. Nous avons notamment distribué un agenda scolaire aux CM2 pour rappeler les méfaits du tabac. On est toujours dans la prévention. C’est aussi un geste écologique. Cela évite de voir des mégots partout par terre » déclare Gérard Hurelle, adjoint au maire chargé de la santé.

La signalétique informe l’usager qu’il se trouve dans un périmètre où il est interdit, par arrêté municipal, de fumer et il peut être verbalisé à hauteur de 38 euros. « L’objectif n’est pas de faire de la répression. Mais plutôt de la sensibilisation ».

La ville de Caen et la Ligue contre le cancer souhaitent poursuivre ce travail de labellisation des « espaces sans tabac » afin d’en mettre en place, avec le conseil départemental et le conseil régional, devant les collèges et les lycées.

14 Juin 2021 | Vapotage
 

Parmi les nombreux enseignements à tirer du dernier baromètre Harris Interactive / France Vapotage (voir 7 et 4 juin, 30 mai), on trouve un instantané de l’opinion des fumeurs qui ne vapotent pas.

Sachant que ces fumeurs ont pu donner plusieurs réponses, à partir d’une liste, et ainsi les hiérarchiser.

La question posée aux fumeurs : pour quelles raisons principales ne vous êtes pas aujourd’hui tournés vers le vapotage / la cigarette électronique ? 

Les réponses :

Vous n’en avez pas envie, fumer du tabac vous plait : 41 % (fumeurs de 65 ans et plus : 56 %) Lire la suite »

13 Juin 2021 | Profession
 

Dans son cahier de fin de semaine « L’Époque », Le Monde passe au peigne fin les petits changements et grandes mutations de nos vies quotidiennes. L’idée maîtresse de la dernière livraison : les fumeurs de brunes … alors qu’elles ne représentent plus que 2 % des ventes des buralistes. Extraits. 

(…) Au Celtic, de la rue de Belleville, à Paris, la patronne s’écarte pour montrer d’un geste ample son présentoir à cigarettes : « des brunes, on n’en fait plus ! Plus personne ne nous en achetait, alors, on a arrêté d’en vendre (…) »

•• Où sont passés les fumeurs de brunes ? Sur Leboncoin, quelques collectionneurs vendent des collectors Gauloises ou Gitanes : cendriers, affiches, vieux paquets rectangulaires bleus … Mais chineur n’est pas fumeur. Jusqu’à ce SMS miraculeux d’un brocanteur : « je vous donne les coordonnées d’une amie qui fume depuis près de soixante ans. » Lire la suite »

5 Juin 2021 | Pression normative
 

À l’occasion de la Journée mondiale sans tabac, l’Université et la Ligue contre le Cancer du Bas-Rhin ont signé une convention pour lutter contre le tabagisme à la fac.

La convention signée par le président de l’Université, Michel Deneken (photo), prévoit l’interdiction de fumer sur les parvis des facultés.

C’est déjà interdit sur le parvis de la faculté de pharmacie, l’Université promet que ce sera aussi le cas pour le campus central et la faculté de médecine d’ici novembre. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Strasbourg : « Campus sans tabac » et sans discours moralisateur   ,
1 Juin 2021 | Pression normative
 

Après les plages, la municipalité rochelaise a étendu son action de prévention contre le tabagisme en inaugurant le dispositif « Parcs sans tabac » ce vendredi 28 mai, avant la Journée mondiale sans tabac. Désormais, cinq espaces – jardins et parcs – arborent le panneau de prévention (dans les intentions) et d’interdiction (dans les faits). 

La démarche de la ville a commencé en 2019, avec la labellisation « Plages sans tabac » pour « les Minimes » et de « la Concurrence », deux sites réputés. L’arrêté d’interdiction de fumer a été étendu à une troisième plage l’année suivante.

Enfin, des espaces sans tabac ont été décrétés aux abords des aires de jeux, sur les parvis des écoles maternelles et élémentaires, ainsi que devant les crèches municipales.

En parallèle de ce dispositif, la ville s’est portée candidate à l’appel à projet de l’Institut national du Cancer (Inca) « Agir en santé publique », afin d’évaluer l’impact en santé des lieux sans tabac déployés depuis 2019. Les résultats seront connus en octobre (il serait temps / ndlr ).

Le président départemental de la Ligue contre le Cancer souhaiterait que les abords des lieux sportifs soient également déclarés « sans tabac » dans un avenir proche, « devant le stade Marcel-Deflandre par exemple » (du Stade Rochelais, vice-champion d’Europe de rugby).

Voir aussi 25 mars et 29 mai.

 Commentaires fermés sur Espaces sans tabac : plages, écoles, parcs … à La Rochelle   ,
29 Mai 2021 | Associations, L'essentiel
 

Avec la réouverture des terrasses depuis ce 19 mai, DNF (Demain sera non fumeur) invite les restaurateurs à faire le choix du « sans tabac », rappellant que la fumée de tabac gêne huit personnes sur dix.

Ce serait donc le bon moment pour tenter l’expérience de la terrasse sans tabac, en s’appuyant sur son outil materrassesanstabac.com, le premier guide collaboratif des terrasses non-fumeurs (voir 23 et 24 mars 2017).

•• Un sondage OpinionWay pour DNF révèle que 73 % des Français sont favorables à l’interdiction de la cigarette dans les espaces publics tels que les terrasses de cafés, abords des écoles, abribus, plages, etc.

DNF invite donc restaurateurs et clients à se mobiliser pour  un retour en terrasse plus sain qui s’inscrit dans une « dénormalisation du tabac ». Les Français sont invités à faire connaître, sur le site, leurs terrasses préférées qu’ils souhaiteraient voir sans tabac. L’équipe de l’association prendra alors contact avec le propriétaire pour le sensibiliser à la terrasse sans tabac …

•• Voici, selon DNF,  les 4 bonnes raisons pour faire de sa terrasse, un nouvel espace sans tabac :

garantir une meilleure qualité de l’air sur votre terrasse pour les clients mais aussi pour le personnel : même sur des terrasses découvertes, la fumée de tabac affecte la qualité de l’air et expose ainsi une personne à proximité d’un fumeur à des niveaux considérables de substances toxiques (4 000);

s’associer à une vision positive pour le monde de demain en protégeant l’humain et l’environnement en les considérant comme des valeurs fortes. Les restaurateurs ont un rôle fondamental à jouer dans la lutte contre le tabagisme en protégeant les humains d’une fumée toxique mais aussi en s’inquiétant de la pollution engendrée par le tabac;

proposer une terrasse plus propre: la terrasse sans tabac, c’est zéro mégot. Pas de cendrier à vider, pas d’odeur de tabac froid, pas de mégots à ramasser au sol;

assurer un moment de convivialité sans conflit: la fumée de cigarette peut-être à l’origine de querelles entre clients.

29 Mai 2021 | Pression normative
 

Limours a ouvert le bal en 2016 (voir 1er octobre 2016) … Depuis, d’autres communes ont suivi. À tel point qu’avec 87 « espaces sans tabac », l’Essonne est le département le plus en pointe de l’Ile-de-France sur ce dispositif, porté depuis près de dix ans par la Ligue contre le Cancer. 

Ce 19 mai, ce fut au tour du conseil départemental d’inaugurer, lui-même, son premier site placé sous ce label : le domaine de Montauger, à Lisses. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Espace sans tabac : l’Essonne, département le plus en pointe en Ile-de-France  ,
 

Une phrase que l’on entendra sûrement ailleurs …

Elle émane, tout récemment, du Premier ministre irlandais Michael Martin : « nous commençons par bonheur à sortir lentement de la pandémie et nous savons désormais que les gens vont se préoccuper plus de leur santé: à l’évidence, ils vont mieux comprendre l’intérêt global de leur bien-être et la façon dont celui-ci peut être menacé ».

Conséquence : l’annonce d’un nouveau plan global pour restreindre les lieux où il est autorisé de fumer. À mettre en œuvre sur cinq ans. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Irlande : vers une nouvelle vague d’interdictions de fumer ?  ,
13 Mai 2021 | Pression normative
 

À partir du samedi 29 mai, cinq parcs de Nantes (Loire-Atlantique) deviendront des espaces sans tabac. Une décision adoptée en décembre dernier en conseil municipal.

Cette expérimentation sera menée pendant un an avant d’envisager son extension à d’autres lieux fréquentés par les enfants et les familles.

Le projet a été réalisé en collaboration avec la Ligue contre le Cancer de Loire-Atlantique.

•• « L’idée est de dénormaliser l’utilisation du tabac mais aussi de s’inscrire dans la protection de l’environnement » explique, à actuNantes, Marlène Collineau, adjointe à la Santé. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur « Espace sans Tabac » : dénormalisation du tabac et protection de l’environnement à Nantes  ,
8 Mai 2021 | Pression normative
 

À la différence de quatre plages manchoises (Agon-Coutainville / voir 21 août 2019, Barneville-Carteret / voir 25 avril 2021, Hauteville-sur-Mer ayant fait le choix de bannir la cigarette), les bords de mer de la Seine-Maritime s’interdisent, pour le moment, de prendre une telle décision, rapporte Paris Normandie

« Nous avons de grosses difficultés à nous faire entendre auprès des municipalités » confirme, à Paris Normandie, Mélanie Jeansoulé, chargée de prévention au sein de la Ligue contre le Cancer 76. « Nous sommes en discussion avec plusieurs communes de Seine-Maritime mais pour le moment, aucune convention n’a été signée avec elles ».

•• Les raisons avancées par certaines municipalités concernent les libertés individuelles qui, depuis le début de la pandémie de Covid-19, ont été mises à mal.

« Certains maires nous ont demandé qu’on attende la fin définitive du confinement. Mais il est arrivé qu’on nous donne des excuses complètement folles », poursuit Mélanie Jeansoulé . « Un maire nous a dit qu’il refusait de mettre en place un espace sans tabac à cause du vent … alors que ça devrait être le contraire, d’autant plus lorsque ça concerne les plages ».

•• « Une plage sans tabac n’est pas à l’ordre du jour », souffle-t-on du côté de la mairie du Havre.

 Commentaires fermés sur « Plages sans Tabac » : difficile équation entre santé publique et liberté en Seine-Maritime  ,