Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
12 Juin 2022 | International, Observatoire
 

À la veille du début de la présidence tchèque du Conseil de l’Union européenne, ce mois de juillet, le groupe de réflexion du Centre d’Analyse économique et du Marché (CETA, organisation non-gouvernementale) a publié une étude comparative intitulée « A new approach towards tobacco legislation : the case for harm reduction in CEE and the EU » (Une nouvelle approche de la législation sur le tabac : les arguments en faveur d’une réduction des risques en CEE et UE) lors d’une réunion à Prague.

Cette étude présente l’« indice de réduction des risques », une nouvelle mesure qui classe les États membres de l’UE en fonction de leur capacité à mettre en œuvre le concept de réduction des risques. Nous publions l’essentiel de son communiqué.

•• Cet événement organisé par le groupe de réflexion tchèque du Centre d’Analyse économique et du Marché (CETA), a réuni, le 9 juin à Prague, des experts en médecine et en addictologie afin de débattre de la façon dont l’objectif d’une « génération sans tabac » – où moins de 5 % des citoyens de l’UE consomment du tabac – peut être atteint d’ici à 2040 (voir 4 février 2021).

Les experts ont conclu que les objectifs définis dans le cadre du plan européen de lutte contre le cancer ne peuvent être atteints compte tenu de la situation actuelle et qu’une politique révisée en matière de lutte contre le tabagisme, fondée sur des preuves scientifiques, était nécessaire.

« Si la Commission européenne est sérieuse au sujet de ses projets de réduction du nombre de fumeurs et de l’impact du tabagisme, elle doit tout d’abord envisager le concept de réduction des risques en matière de tabagisme », souligne le Coordinateur national tchèque de la lutte anti-drogue, Mgr Jindřich Vobořil lors de l’événement.

« Le gouvernement tchèque s’est engagé dans cette démarche au sein de son programme pour la prochaine présidence. Je vais également la promouvoir dans le cadre de l’évaluation en cours de la Directive sur les produits du tabac, comme étant une politique efficace pour parvenir à une diminution réelle du nombre de fumeurs de cigarettes conventionnelles » a-t-il ajouté.  Lire la suite »

 Commentaires fermés sur République Tchèque : un appel à une véritable politique européenne de réduction des risques  , ,
2 Juin 2022 | Institutions
 

À l’occasion de la Journée internationale sans Tabac de ce mardi 31 mai, le Pape a lui aussi souhaité faire connaître dans un bref message sa conviction sur le sujet. 

En 2018, elle s’est concrétisée par une décision claire : l’interdiction de la vente de cigarettes dans l’enceinte du Vatican à ses employés car le « Saint-Siège ne peut pas contribuer à un exercice qui nuit clairement à la santé des gens » (voir 10 novembre 2017).

Selon Vatican News, François a exprimé la même conviction dans un message adressé à l’évêque argentin Ariel Edgardo Torrado Mosconi, l’un des promoteurs du séminaire international qui s’est tenu le 25 mai dernier à l’Université pontificale de la Sainte-Croix à Rome, intitulé « L’Église catholique face à la réduction des méfaits du tabac », organisé avec le soutien de l’association Amici pro Sanitate et sous le patronage de la Curie. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Journée mondiale sans Tabac : Le Pape appelle à préserver la vie des dommages causés par le tabac  ,
1 Juin 2022 | Observatoire
 

Santé publique France a publié, ce 31 mai, les résultats d’une étude concernant les attitudes des fumeurs pendant la période de crise sanitaire liée à la COVID-19. En voici les principaux enseignements. 

Ndlr : on notera, cependant, que le sujet du mode d’approvisionnement des fumeurs pendant cette période n’a pas été évoquée dans l’étude, ce qui est fort dommage … mais on pourra toujours s’en référer au rapport Woerth (voir 27 décembre 2021).

•• La proportion de fumeurs quotidiens souhaitant arrêter de fumer a été évaluée à près de 60 % au premier semestre 2020, période au cours de laquelle le premier confinement de la population lié à la Covid-19 a été mis en place. Cette proportion étant similaire à celles des années précédentes.

La majorité des fumeurs résidant en France métropolitaine (entre la moitié et les deux tiers selon les diverses enquêtes prises en compte dans le cadre de cette étude) ont déclaré que la crise sanitaire n’avait pas influencé leur consommation, ni leur motivation à arrêter de fumer.

Au sein de la minorité restante, l’évolution de la consommation de tabac pendant la pandémie a été très dépendante de la situation professionnelle (télétravail, perte d’emploi) et du niveau de stress ressenti pendant la crise sanitaire.

Si les personnes habituées à fumer lors de moments de convivialité ont réduit leur consommation du fait de l’amenuisement des occasions sociales, les fumeurs qui identifiaient la cigarette comme un moyen de soulager le stress ont eu tendance à davantage fumer en temps de crise.

•• Les trois principales motivations à l’arrêt du tabac déclarées en 2020 et 2021 ont été la santé, le coût de cette consommation – davantage marqué chez certains fumeurs en raison des difficultés économiques induites par la pandémie – et la lassitude vis-à-vis de la dépendance. Lire la suite »

29 Mai 2022 | Observatoire
 

29,1 % des élèves de troisième

Pourcentage des élèves ayant déjà fumé au moins une cigarette. Mesure de l’Office français des Drogues et Toxicomanie / OFDT faite en 2021. Ils étaient 37,5 % en 2018 (voir 26 mai).

4 Mai 2022 | Institutions
 

En amont de la Journée mondiale sans tabac (voir 14 mars 2022), Santé publique France rediffuse, du 2 au 31 mai, sa campagne « Bienvenue dans une vie sans tabac » (voir 4 juin 2021), incitant le grand public à rejoindre les 50 millions de Français qui vivent sans tabac. Nous reprenons ci-dessous des extraits du communiqué.

(…) Les dernières données du Baromètre de Santé publique France 2020 (voir 26 mai 2021) montrent une rupture dans la tendance à la baisse observée depuis 2016 (tendance à confirmer par les prochains résultats du Baromètre santé 2021, disponibles fin 2022). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Journée mondiale sans tabac 2022 : Santé publique France rediffuse et renforce sa campagne « Bienvenue dans une vie sans tabac »  , ,
24 Avr 2022 | Observatoire
 

Une équipe de chercheurs vient de mettre en évidence plusieurs biomarqueurs, spécifiquement altérés chez les fumeurs, qui pourraient aider à prévenir les risques associés à la consommation de tabac, selon une publication de l’Inserm en date du 19 avril.

Si les conséquences de la consommation de tabac sont bien connues, les mécanismes biologiques à l’œuvre ne sont pas encore bien décrits. Aussi, une équipe lorraine est partie à la recherche de biomarqueurs présents dans le sang qui pourraient faire le lien entre le tabagisme et ses répercussions cliniques. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Tabagisme : une étude décrypte les « bouleversements biologiques associés »   ,
16 Avr 2022 | Observatoire
 

Les résultats – annoncés ce 12 avril par l’OMS via une publication dans la revue eClinicalMedicine – suggèrent qu’il y aurait eu une réduction relative de 13 % de la prévalence globale du tabagisme, pendant la première phase de la pandémie – en 2020 – par rapport aux années précédant la pandémie.

•• Selon le rapport, la proportion de personnes qui fument aurait été plus faible pendant cette période de la pandémie qu’avant. Parmi les personnes qui fumaient, 21 % auraient moins fumé. Près de 27 % auraient fumé plus alors que 50 % ont fumé la même quantité.

Dans le même temps, 4 % ont déclaré avoir arrêté de fumer, selon l’étude. Parmi les personnes qui ne fumaient pas, 2 % ont commencé à fumer pendant la pandémie.

« La pandémie de Covid-19 a eu un impact profond sur la santé mentale et physique des individus, ce qui peut entraîner des changements substantiels dans les comportements de santé qui, s’ils ne sont pas pris en compte rapidement, auront des répercussions à long terme sur la santé », commente le docteur Peter Sarich, chercheur australien et auteur principal de l’étude.

•• L’étude, menée par des chercheurs du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), du Daffodil Centre (une coentreprise entre l’Université de Sydney et le Cancer Council NSW, Australie), a évalué les changements de comportements liés au tabagisme pendant les premières phases de pré-vaccination de la pandémie en 2020.

Les scientifiques ont effectué un examen systématique et une méta-analyse, en regroupant les données de 31 articles scientifiques contenant des informations sur les comportements tabagiques de 269 164 participants dans 24 pays.

•• Toutefois, cette étude ne prétend pas avoir suffisamment de données pour évaluer les changements de comportements tabagiques dans tous les sous-groupes de la population (par exemple en fonction des statuts socio- économiques). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Tabagisme : on aurait (un peu) moins fumé dans le monde pendant la pandémie selon l’OMS   , ,
 

Des parlementaires américains veulent limiter l’exposition des jeunes aux images de personnages en train de fumer ou de vapoter.

« Nous exhortons » la société à prendre des mesures « plus agressives » pour limiter les images avec des cigarettes, et réduire la consommation des « jeunes pour ces contenus nocifs » expliquent trois sénateurs américains démocrates dans un courrier transmis aux dirigeants de Netflix.

Selon Les Échos, les sénateurs citent un rapport de Truth Initiative, organisation américaine de lutte antitabac, indiquant que le géant du streaming a diffusé plus de scènes avec des cigarettes ou des e-cigarettes dans les programmes plébiscités des jeunes comparativement aux autres plates-formes, au cours des quatre années.

•• Cette étude de Truth Initiative, publiée en janvier, dénombre plus de 200 scènes avec de la nicotine pour chacune de deux fictions (« The Umbrella Academy », « Le jeu de la dame ») sur la saison 2020.

Elle estime également que presque les deux tiers des programmes les plus consommés en binge-watching (séries regardées d’affilée) sur les plates-formes montrent des scènes avec du tabac. Or, selon cette organisation, il y a un lien direct entre l’exposition aux images et le fait que de commencer à vapoter et à fumer pour un jeune.

Ce n’est pas la première fois que Netflix est pointé du doigt sur ce sujet (voir 5 juillet 2019). Les sénateurs veulent savoir d’ici au 21 avril si et comment Netflix a respecté ses engagements rapporte l’agence de presse Bloomberg.

•• Contacté par Les Échos, Netflix France veut rassurer : « nous sommes attentif aux images. Par exemple, le public ne verra jamais dans une bande-annonce ou des images de promotions, des personnages en train de fumer ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur États-Unis : trop de cigarettes sur Netflix ?  ,
2 Avr 2022 | Institutions
 

Le cancer du poumon risque de devenir d’ici quelques années une véritable « pandémie » chez les femmes, invitées en ce moment en France à se faire dépister dans le cadre d’une expérimentation, avant une éventuelle généralisation.

C’est ce qu’annonce une dépêche AFP, signée Isabelle Tourné, que nous reproduisons. Elle confirme une information déjà annoncée ici-même (voir 2 février).

« Le cancer du poumon n’est plus une maladie d’hommes » : tel est le principal constat d’une étude présentée en janvier au Congrès de Pneumologie de langue française. Réalisée tous les dix ans depuis 2000, elle mesure l’évolution de ces cancers pris en charge et diagnostiqués dans les centres non-universitaires en France. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Tabagisme : les femmes invitées à se faire dépister contre le cancer du poumon (AFP)  ,
31 Mar 2022 | Associations
 

Dans le cadre d’une campagne « Changeons leur futur », l’ACT – Alliance contre le Tabac (voir 24 février) a interpellé les candidats à l’élection présidentielle pour qu’ils s’engagent en faveur d’une fin progressive et durable du tabac en France. Dans un communiqué de ce 30 mars, l’association déplore que ce sujet soit quasiment absent des projets présidentiels.

Nous en reproduisons l’essentiel.

•• Avec le soutien de 18 associations engagées contre le tabagisme, et à travers la campagne « Changeons leur futur », l’ACT- Alliance contre le Tabac – porte 3 mesures concrètes pour parvenir à l’émergence de la première génération sans tabac – avec moins de 5 % de fumeurs – en France dès l’année 2030 :  Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Lutte contre le tabagisme : ACT déplore que le sujet soit absent de la campagne présidentielle  , ,