Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
12 Déc 2017 | L'Info
 

L’Autriche va renoncer à mettre en application une interdiction totale du tabac dans les bars et restaurants, votée au printemps 2015 et prévue pour le 1er mai 2018.

La question du droit des fumeurs a été, en fait, l’un des sujets brûlants au menu des négociations gouvernementales menées par le jeune conservateur Sebastian Kurz (ÔVP) – vainqueur des législatives du 15 octobre – avec le populiste très à droite Heinz-Christian Strache (FPÖ). Négociations qui devraient être bouclées dans les prochains jours.

•• Alors que la majorité des dossiers ont déjà été bouclés, Strache (grand fumeur assumé) exigeait encore que la future coalition revienne sur l’interdiction totale du tabac dans le secteur CHR.  Après une longue valse-hésitation, Kurz (non-fumeur), dont le parti avait approuvé cette loi, a donc fini par céder.

•• L’Autriche devrait ainsi rester un des derniers pays d’Europe où il demeure possible de fumer, sous certaines conditions, dans les débits de boisson et restaurants.

La consommation de tabac y resterait ainsi autorisée dans les établissements dotés d’espaces fumeurs séparés, et dans tous ceux d’une superficie inférieure à 50 mètres carrés.

Seule nouvelle modification envisagée : les mineurs n’auront plus le droit de fréquenter un espace ou petit établissement fumeur.

La vente de tabac sera par ailleurs interdite au moins de 18 ans, contre 16 ans jusqu’à présent.

12 Déc 2017 | Observatoire
 

Nouvelle initiative stratégique pour le groupe Bertrand. Après avoir digéré le groupe Flo (avec Hippopotamus) et Quick, Bertrand – qui est aussi le « master-franchisé » de Burger-King en France – vient de passer un accord avec Nespresso.

Le groupe suisse confie à Bertrand l’extension de son réseau de boutiques Nespresso en province. Sachant que les 35 grandes boutiques situées déjà dans des agglomérations importantes restent gérées par Nespresso.

Objectif assigné au groupe Bertrand : ouvrir 17 boutiques-cafés (vente de capsules et restauration rapide) d’ici 2020.

Des emplacements sont donc actuellement recherchés à Annecy, Clermont-Ferrand, La Rochelle, Angers, Perpignan et en Corse.

12 Déc 2017 | Observatoire
 

Dans quatre ans, les paquets commandés à Cdiscount pourraient être livrés chez un commerçant point-relais par drone, à condition que leur poids n’excède pas cinq kilos.

Ce qui est le cas de quatre commandes sur cinq qui quittent la plateforme du géant français du e-commerce à Cestas, dans la région bordelaise.  

C’est Air Marine, entreprise basée à l’aéroport de Bordeaux-Léognan, qui développe ce concept, baptisé « Pélican », avec Thales et la Région Nouvelle Aquitaine.

•• Le principe sera toujours celui de la livraison des colis dans des points-relais, comme cela se passe aujourd’hui par camionnette.

Sur le site de Cestas, le paquet sera accroché sous le ventre du drone. Depuis là, l’appareil empruntera un couloir aérien bien déterminé grâce à ses capteurs, jusqu’au point relais où les clients pourront retirer la commande comme d’habitude. Un système complémentaire de livraison à vélo ou par véhicule électrique est également prévu.

•• Une vingtaine de relais sont programmés pour cette livraison par drone, au démarrage. Ils pourraient vite monter à 40. Il ne devrait y avoir de surcoût pour personne par rapport au système actuel.

Si la technique est au point, parait-il, l’heure est aux aménagements de la réglementation et à l’ouverture de couloirs aériens. Ce sera peut-être le plus difficile à obtenir.

On sait, par ailleurs, que la Poste travaille aussi sur le sujet.

11 Déc 2017 | Profession
 

La cour d’assises de Grenoble se penche à partir de mardi sur ce braquage d’amateurs d’un bureau de tabac dans le village de Dolomieu (Isère) en 2014, qui s’est soldé par la mort d’un témoin et le suicide d’un des auteurs présumés pour un butin de misère, selon la formulation de l’AFP (voir Lmdt des 1er août et 29 juillet 2014 ainsi que du 13 août 2015).

•• C’est un jeune homme de 22 ans, Mukael Erdem, qui va comparaître seul pour répondre principalement de vol avec violence ayant entraîné la mort le 29 juillet 2014. Il a reconnu les faits dès son interpellation quatre jours plus tard, exprimant lors de sa garde à vue des remords d’avoir tué Hugo Villerez, 34 ans, d’un tir de fusil, « sur un coup de panique », selon son avocate Aurélia Mennessier (voir Lmdt du 7 août 2014).

Son complice présumé, Morgan Vertu, 22 ans à ce moment-là, s’est suicidé en prison en août 2014, après une semaine de détention provisoire. L’action publique à son encontre est donc éteinte et sa famille ne devrait pas assister à l’audience (voir Lmdt du 9 août 2014). Lire la suite »

11 Déc 2017 | Profession
 

Ce dimanche 10 décembre, Phillippe Coy était à Angers pour l’Assemblée générale de ses collègues de Maine-et-Loire. Il s’agit de sa quinzième AG depuis son élection, le 19 octobre.

•• Ce programme accéléré s’avérant la meilleure façon de mesurer l’état d’esprit du réseau par rapport à la perspective du paquet à 10 euros.

Mais aussi d’évaluer les motivations des nouvelles générations de buralistes, en attente de projets : en vue de valoriser des points de vente forcement appelés à évoluer dans les temps qui viennent (voir Lmdt des 10 décembre).

De fait, ces assemblées, qui ont toujours fait la force sur le terrain de la Confédération, semblent brusquement accélérer leur évolution tant sur le fond que sur la forme. Notes recueillies ce dimanche à Angers. Lire la suite »

11 Déc 2017 | Profession
 

Alain Vergari a dû venir à l’aide d’un cambrioleur coincé … dans le soupirail du sous-sol de son débit de tabac à Saint-Étienne (voir Lmdt du 6 décembre). Intrus qu’il dit avoir retrouvé … se promenant le lendemain même devant son commerce.

Le buraliste a été victime de vols mais aussi d’une tentative d’agression quand il transportait des fonds à la banque.

•• « Nous faisons partie des derniers commerces à échanger beaucoup de liquidités, alors que les banques, elles, ont depuis longtemps fait disparaître tout liquide de leur surface commerciale, limitant ainsi le nombre de braquages (…) Et en même temps, le prix du paquet de cigarettes augmente, devenant presque un produit de luxe. Nos commerces sont donc de plus en plus ciblés alors que nous ne sommes que des agents de l’État, ses débitants », rappelle-t-il dans Le Progrès du 9 décembre. Lire la suite »

11 Déc 2017 | Profession
 

En 50 secondes

• Yonne. Ils sont arrivés à deux, vers 15h30 ce vendredi 8 décembre, dans le tabac-presse (très connu et reconnu pour l’importance de son activité et de son lien social) du « célèbre » quartier de Champs-Plaisants à Sens.

Armé d’un pistolet, le duo s’est fait remettre le contenu de la caisse et s’est enfui aussi vite.

En deux minutes

• Indre. Série noire pour un bar-tabac d’Issoudun. Ce mardi 5 décembre vers 4 h 15, l’alarme s’est déclenchée et le buraliste a constaté que le rideau protecteur et la fenêtre à l’arrière avaient été fracturés.

Ce jeudi 7 décembre, à la même heure, l’alarme a de nouveau retenti. Cette fois-ci, les auteurs sont entrés et ont dérobé tout le stock de cartouches de cigarettes, jetées rapidement dans des sacs-poubelle. Le tout en deux minutes.

11 Déc 2017 | Profession
 

Dans le numéro de décembre de La Revue des Tabacs, Jorge Perez Martell (président de Coprova) nous donne, au détour d’une interview, un rapide aperçu du marché français du cigare fait-main (extrait) :

Question : « Coprova est le leader du fait-main en France, en enregistrant plus de la moitié du marché, avec ses 25 marques et ses quelque 375 références d’habanos et le terroir unique au monde que représente Cuba. Peut-on en trouver dans toute la France ? »

Jorge Perez Martell : « Les amateurs savent que nos habanos se diffusent de plus en plus en province. Le ratio s’est même inversé depuis quelques années : on est passé de 60 % de nos volumes en région parisienne à 40 % sans que Paris y perde en vente. Le fait-main se développe et les amateurs se déplacent désormais sans leurs cigares puisqu’ils savent qu’ils peuvent en trouver presque partout dans l’Hexagone.

« Pour les fêtes de fin d’année, les tubes et les étuis de trois se vendent très bien … »

10 Déc 2017 | Profession
 

D’après Logista, les prévisions de livraisons (par rapport à une journée de livraisons normale) s’annoncent pour ce lundi 11 décembre de la façon suivante, suite au mouvement de grèves perlées qui affecte la préparation tabac (voir Lmdt du 9 décembre) :

• DRD de Toulouse, Marseille-Vitrolles et du Mans : livraisons effectuées à 100 %.

• DRD de Paris-Lognes : 85 %.

• DRD de Lyon-Mions : 40 %.

Il est prévu que les buralistes concernés par les décalages de calendrier soient prévenus directement par Logista.