Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
28 Mar 2017 | L'Info
 

Face à l’impressionnante série d’attaques de ses camions de livraison tabac, Logista a revu de fond en comble l’ensemble de ses procédures et de ses systèmes de sécurité. Et cela commence à fonctionner (voir Lmdt du 21 mars).

Ainsi, ce lundi 27 mars, à Bobigny, cinq malfaiteurs cagoulés ont attaqué, en les aspergeant de gaz, les chauffeurs d’un camion en vue de s’emparer du véhicule et de le détourner. Il était 9 heures 30.

Mais ils n’ont pas réussi à faire redémarrer le camion, l’un des systèmes de sécurité s’étant enclenché. Les agresseurs ont alors dû vite renoncer et prendre la fuite sans le moindre carton.

Les chauffeurs sont indemnes.

On imagine la pression à laquelle sont soumises les équipes de Logista. Il s’agissait, quand même, de la 20 ème agression depuis le début de l’année (voir Lmdt du 23 mars).

28 Mar 2017 | Profession
 

Organisés par la fédération des buralistes de la région Ile-de-France/Seine-Maritime/Oise – au Lido, ce dimanche 26 mars – les « Trophées des buralistes » 2017 ont confirmé le succès d’une formule qui fonctionne depuis huit ans.

Et au-delà de l’aspect prestigieux et festif de la soirée, les participants ont été attentifs aux messages convergents du président Bernard Gasq et des différents partenaires : adaptation, modernisation, diversification.

Et fierté d’exercer le métier des buralistes comme l’exprimaient les larges sourires des lauréats montant sur scène sous les applaudissements de leurs collègues, au nombre d’un millier.

Mais pour l’observateur ayant déjà assisté aux cérémonies précédentes, plusieurs remarques venaient à l’esprit :

• la jeunesse de nombreux lauréats (notamment ceux issus de la communauté asiatique) et la maîtrise parfaite des enjeux actuels du métier dont les images de leurs établissements (rénovés avec pertinence et diversifiés amplement) portaient témoignage sur grand écran ;

• une maîtrise de plus en plus affirmée du digital par un certain nombre de buralistes : si le nombre total des votes sur Facebook pour désigner les lauréats a dépassé la barre des 60 000 suffrages, c’est que certains buralistes ont su mobiliser leurs clients sur les réseaux sociaux. Ainsi, le gagnant du trophée du « digital » a réussi à recueillir 8 000 votes sur son établissement.

• l’intérêt soutenu de toute la salle, tout au long de la cérémonie, pour l’ensemble des exemples présentés. Au-delà de son aspect convivial, il s’ est agi d’une vraie séance de « benchmarking » en temps réel ;

• l’actualité de certains trophées : celui de « la terrasse » dans le contexte des dernières initiatives de Marisol Touraine (voir Lmdt des 23 et 24 mars) ou celui de « la prévention et de la sécurité ».

Ce soir-là, on a appris aussi que le nouveau concept store de la Saf (voir Lmdt du 13 octobre 2016) avait déjà été implanté dans 20 points de vente.

28 Mar 2017 | Profession
 

Intéressante, l’interview accordée par Anne-Marie Couderc, présidente de Presstalis – désormais redressé – dans Le Figaro de ce 27 mars. On y trouve la confirmation d’une information concernant un programme de modernisation qui toucherait notamment les tabacs-presse (voir Lmdt du 30 janvier). Extraits.

• Le Figaro : Pourquoi compter encore sur la presse physique ?

• Anne-Marie Couderc : « On constate qu’avec la révolution numérique, la dématérialisation des biens et des services est là. Mais le contact physique, le fait d’avoir affaire à un marchand qui propose de la presse, reste extrêmement important.

Même si elle baisse régulièrement, la presse physique représente encore une réalité trés puissante. Chaque jour, 10 millions de personnes se rendent dans les points presse. Et chaque année, 2,6 milliards d’exemplaires sont livrés chez les marchands de journaux. Il faut faire de ces lieux des lieux de vie et de convivialité et il faut mettre le professionnalisme du marchand au service de la passion de la presse ».

• Le Figaro : moderniser le réseau a un coût évalué à 300 millions d’euros. Comment le financer ?

• Anne-Marie Couderc : « Moderniser ce réseau de diffusion risque, en effet, de coûter cher. Mais c’est un programme qui sera étalé sur plusieurs années.

Nous imaginons un plan sur six à sept ans autour duquel seraient mobilisés plusieurs acteurs : les diffuseurs et les éditeurs de presse bien entendu, mais aussi les collectivités locales, l’État qui souhaite voir les points de presse se développer et, enfin, tous ceux qui ont intérêt à se retrouver dans ces points de vente, comme La Française des Jeux ou les tabacs.

Tous ont le même intérêt à voir ces points de vente se moderniser. Ce plan est cher et il faut trouver les moyens d’aider les marchands de presse à financer cet effort. Pour cela, je plaide pour la constitution d’un fonds réunissant les différents acteurs. Nous en parlons avec l’État qui a toujours soutenu les marchands de journaux et avec l’UNDP, le syndicat des diffuseurs de presse ».

28 Mar 2017 | E-cigarette
 

C’était une première. Décentraliser en région le salon dédié à la cigarette électronique « Vapexpo » dont l’édition 2016 avait atteint les 11 274 visiteurs, selon les organisateurs. 

•• Pari gagné semble-t-il, puisque ces mêmes organisateurs (voir Lmdt des 1er mars 2017 et 6 décembre 2016) annoncent 3 100 entrées (3 076 visiteurs uniques précisément) ces 12 et 13 mars au Centre de Congrès de Lyon.

Plus que les 2 463 visiteurs annoncés pour la dernière édition du trade show « Innovaping Days en mars 2016 (voir Lmdt des 9 février et 12 juillet 2016).

•• Sur les stands des exposants (au nombre de 83), 70 % d’e-liquides contre 30 % de matériels. De grandes marques étaient évidemment présentes (Vincent dans les Vapes, Alfaliquid (Gaïatrend), Flavour Power, Green Vap, Fuu).

•• Si la prochaine « délocalisation » n’est pas encore connue, Vapexpo Paris (Grande Halle de la Villette) est fixé au 24 et 25 septembre 2017.

27 Mar 2017 | E-cigarette
 

Dans un communiqué de ce jour, les organisateurs du deuxième « Sommet de la Vape » (voir Lmdt du 19 mars) annoncent avoir réuni plus de 200 acteurs « d’origines très différentes » (sauf les buralistes), ce qui les a conduits à faire le point sur « les consensus et les points de divergence de ces acteurs ». Selon eux, les divergences se sont beaucoup réduites par rapport à l’édition 2016 et le consensus sera … encore plus large au troisième sommet de la vape 2018.

•• Simple discours de circonstance pour un « sommet » incapable de mobiliser le moindre candidat aux prochaines échéances électorales, ou leurs représentants, alors qu’il y a tant de lignes à faire bouger sur le plan réglementaire. Ce qu’ont regretté plusieurs témoins. Quasiment rien dans les médias, non plus. Seul point notable : la présence effective de Benoit Vallet, Directeur général de la Santé.

Ainsi, un sujet – relativement mineur par rapport aux grands débats nationaux, certes, mais dans l’air du temps quand même mais relevant tant de la santé publique que des libertés individuelle et d’entreprise – passe à la trappe de cette campagne électorale.

•• Nous reproduisons ci-dessous les conclusions de ce « Sommet de la Vape », telles que publiées dans le communiqué. Sur le thème : il y a quand même consensus sur le fait que, la vape est un outil de réduction du tabagisme.  Lire la suite »

27 Mar 2017 | Observatoire
 

Obésité, consommation excessive d’alcool ou de viande rouge, sédentarité et tabagisme sont les principaux facteurs de risque évitables des cancers digestifs dont certains (foie et pancréas) sont en forte augmentation, a souligné, ce jeudi 23 mars, la Société nationale française de gastro-entérologie (SNFGE), dans un communiqué repris par l’AFP.

Quelque 75 000 nouveaux cas de cancers digestifs sont diagnostiqués chaque année en France, dont 42.000 cancers colorectaux, 11 500 cancers du pancréas, 8 700 cancers du foie et 6 600 cancers de l’estomac, selon les dernières estimations de l’Institut national du cancer (INCa).

•• « Certains facteurs de risque comme l’alcool ou le tabac sont désormais assez bien connus, mais la majorité des gens n’a pas conscience que son mode de vie est à risque », avertit le Professeur Christine Silvain, présidente de la société savante qui a décidé de lancer une campagne de prévention des cancers digestifs.

Parmi les risques mal connus du grand public figurent notamment le surpoids, la sédentarité ou la trop grande consommation de viande rouge et charcuterie, cités seulement par 30 % des personnes interrogées dans un sondage OpinionWay publié jeudi. Lire la suite »

27 Mar 2017 | Trafic
 

Obstination et pression continue, c’est comme cela que l’approvisionnement du marché parallèle commence à s’assécher.

•• Jeudi soir dernier, le 23 mars, les services de la Douane ont mené une opération de « contrôle renforcé » visant la revente de tabac dans seize « commerces d’alimentation et assimilés » de Nîmes. On sait que ces derniers établissements y posent régulièrement problèmes (voir, par exemple, Lmdt des 19 décembre et 9 janvier 2016).

Du tabac y a été trouvé dans deux boutiques seulement. Et relativement peu par rapport aux habitudes (3,8 kilos). Un établissement, en récidive, va faire l’objet d’une demande de fermeture administrative .

•• On y verra un effet du spectaculaire démantèlement de réseau, annoncé cette semaine (voir Lmdt du 21 mars 2017) : 1 million de cigarettes saisies dans le cadre d’un trafic de produits fabriqués en Biélorussie, acheminés sur Nîmes tous les quinze jours par des trafiquants polonais et revendus dans des épiceries ou bars à chicha.

Ce qui suppose une alliance opérationnelle entre des milieux très différents. Mais le trafic du tabac génère de tels gains que tous les rapprochements sont possibles. Lire la suite »

27 Mar 2017 | Profession
 

Traditab a vu son modèle économique anéanti, ces deux dernières années, par de nouvelles taxes et mesures réglementaires. Au point que cette PME du Lot-et-Garonne est désormais déficitaire et s’apprêterait à poursuivre l’État au tribunal administratif, selon BFM Business de ce dimanche 26 mars. 

Depuis 2015, les choses ne cessent de se compliquer pour cette entreprise « made in France » – et « made in Sud-Ouest » même – reposant sur les tabaculteurs de la région (voir Lmdt des 22 et 19 octobre 2016 ainsi que du 9 novembre 2015).

•• Nouvelles taxes et contraintes réglementaires renforcées ont eu leur effet d’accumulation, au nom de la lutte contre le tabagisme. « Je ne proteste pas contre cela, c’est normal, mais ces mesures ciblent des multinationales qui arrivent à faire face et pénalisent les petites sociétés qui travaillent sur un produit qui, jusqu’à preuve du contraire, est parfaitement légal » déclare Jérôme Duffieux, à la tête de Traditab. Lire la suite »

27 Mar 2017 | Profession
 

« Où lirez-vous la presse quand les ordinateurs auront disparu ? Sur papier, certainement, et sur d’autres supports qui n’existent pas encore ».

Telle est l’accroche de la campagne « Demain la presse », coordonnée par l’ACPM (Alliance pour les Chiffres de la Presse et des Médias, chargée de certifier les chiffres de diffusion) et qui est relayée depuis une semaine par 900 titres de presse et 600 sites Internet.

« À force de parler de la mort du papier et de la crise de la presse, on passe en fait à côté du sujet » explique doctement Vincent Leclabart, président de l’agence Australie, conceptrice de la campagne, « depuis que le Web a explosé, la presse est le média qui a le plus évolué, davantage que la télévision et la radio ».

Une campagne pertinente. Mais pour le moment, les diffuseurs demandent aussi du concret pour continuer à assurer leur tâche au quotidien.

À quand une nouvelle campagne sur la capacité d’adaptation, aussi, des diffuseurs ?

26 Mar 2017 | Profession, Trafic
 

Il y a une semaine, les buralistes frontaliers manifestaient dans l’Ariège sur la route menant à Andorre (voir Lmdt du 19 mars). Cela a même fait l’objet de retombées médiatiques toute la semaine. Y compris en Andorre comme l’indique notre visuel.

•• Mais le mouvement continue avec une nouvelle manifestation, organisée par la fédération des buralistes de la région Nord, le dimanche 9 avril à 13h30, route du Mont Noir à Saint-Jans-Cappel (Nord). Le Mont Noir étant un site très connu d’achats frontaliers (voir Lmdt du 4 janvier 2016).

Le mot d’ordre : « le marché parallèle, c’est toujours et partout ».

•• Dans un message, Patrick Falewee (président de la fédération des buralistes de la région Nord) rappelle : « ce dimanche 19 mars dernier, à la frontière espagnole, une délégation de buralistes du Nord-Pas-de-Calais s’est jointe aux buralistes de Midi-Pyrénées pour mener une opération coup de poing contre les ventes transfrontalières et la contrebande. Lire la suite »