L'Info

DÉPART DE LA CONSEILLÈRE SANTÉ DE MANUEL VALLS

Cécile CourrègesConseillère chargée de la Santé/ Autonomie et cheffe du pôle social au cabinet de Manuel Valls, Cécile Courrèges va prendre la tête de l’ARS (Agence régionale de Santé) des Pays-de-la-Loire.

Cécile Courrèges était en poste à Matignon depuis mai 2012. Où elle a suivi, notamment, le processus d’élaboration de la Directive tabac européenne quand la France soutenait encore les paquets « quasi génériques » (65 % des faces avant et arrière des paquets consacrées aux avertissements sanitaires et paquets génériques).

Et si l’on dit que Manuel Valls n’est pas favorable aux paquets neutres de Marisol Touraine (voir Lmdt du 28 septembre), Cécile Courrèges s’intéressait de très près, cet été, à l’évolution du dossier en Irlande et en Grande-Bretagne (voir Lmdt du 3 juillet). 

Laisser un commentaire
Profession

Buralistes / FDJ : une femme, Stéphane Pallez, devrait prendre la tête de la FDJ

FDJ S. PallezPour remplacer Christophe Blanchard-Dignac qui ne sera pas reconduit à son poste pour le quatrième mandat qu’il briguait (voir Lmdt de ce jour), l’exécutif envisage de nommer Stéphane Pallez, selon Le Canard Enchaîné.

Cette ancienne de la Direction  du Trésor était, depuis le printemps 2011, à la tête de la Caisse Centrale de Réassurance, faisant d’elle l’une des seules femmes à diriger une compagnie d’assurances. Entre temps, elle a occupé, chez France Telecom/Orange, le poste de directeur financier délégué.

Mais Stéphane Pallez a également été conseillère technique de Pierre Bérégovoy et de Michel Sapin avec lesquels elle a travaillé sur des dossiers de privatisation. Si elle se confirme, il s’agirait bel et bien d’une nomination à caractère politique.

, | Laisser un commentaire
Profession

Buralistes / FDJ : départ de Christophe Blanchard-Dignac

FDJD’après nos dernières informations, Christophe Blanchard-Dignac ne sera pas reconduit à la direction de la Française des Jeux (voir Lmdt du 18 septembre).

, | Laisser un commentaire
E-cigarette

Cigarette électronique : la fréquentation de Vapexpo

Vapexpo6 431 visiteurs à Vapexpo Paris qui s’est tenu du 21 au 23 septembre, à la Grande Halle de la Villette. C’est ce que communiquent les organisateurs qui en annonçaient 6 000 avant le salon. Ils n’avaient été que 3780, lors de l’édition à Bordeaux en mars dernier (voir Lmdt des 9 août, 9 et 16 septembre). Vapexpo pense déjà à 2015.

Le dimanche, jour d’ouverture qui accueillait le grand public, a connu la plus forte affluence : près de 3 000 visiteurs dans une ambiance « à fond la dégustation » (voir Lmdt du 22 septembre). Lundi et mardi, c’est un peu moins de 4 000 professionnels qui étaient au rendez-vous des 123 exposants.

Dans leur bilan, les organisateurs mettent en avant le caractère international de la manifestation : à hauteur de 21 % pour les visiteurs (57 pays représentés) et 40% pour les exposants (15 nationalités). Quant aux onze conférences du salon, elles auraient été suivies avec plus de 16 000 vues sur la chaîne Youtube Vapexpo.

Vapexpo Paris 2015 est déjà lancé : même site d’exposition les 20, 21 et 22 septembre.

 

, | Laisser un commentaire
Profession

Buralistes / La Poste : vers une forte augmentation des timbres

Poste TimbresLa Poste a annoncé, ce mercredi 1er octobre, que les tarifs du courrier augmenteraient en moyenne de 7 % au 1er janvier 2015. Soit la hausse la plus élevée de son histoire, destinée, selon elle, à compenser la baisse de l’activité et à financer ses investissements.

« La lettre prioritaire à timbre rouge passe de 0,66 à 0,76 euro, et la lettre à timbre vert passe de 0,61 à 0,68 euro », a expliqué à l’AFP Nicolas Routier, directeur général de la branche Services-Courrier-Colis. Cette hausse était attendue après le feu vert délivré le 22 juillet par l’Autorité des télécoms, l’Arcep, l’autorisant à augmenter fortement ses tarifs.

, | Laisser un commentaire
Trafic

Marché parallèle du tabac : la circulaire sur les nouvelles limites de transport du tabac n’a rien changé, côté Luxembourg

Achats frontaliers« Malgré la nouvelle réglementation française, entrée en vigueur début septembre, le Grand-Duché continue de « ravitailler » au même rythme qu’auparavant de nombreux fumeurs du Grand Est hexagonal. Seul changement : certains viennent plus souvent » affirme le « quotidien.lu » dans son édition de ce mardi 30 septembre. Il y dresse un premier bilan de la nouvelle circulaire baissant de 10 à 4 cartouches le seuil à partir duquel les Douanes peuvent poser des questions concernant  la destination commerciale, ou pas, du tabac  (voir Lmdt des 6, 7 et 8 septembre).

Le Trading manager  d’Aral (49 stations-services au Grand-Duché), Jemp Berscheid, explique « que les Français qui viennent au Luxembourg pour acheter dix cartouches de cigarettes d’un coup ou remplir leur coffre de tabac sont très rares. En effet, l’immense majorité de nos clients français a toujours acheté et continue d’acheter en petite quantité ». Donc pas d’impact sur les ventes.

Le responsable adjoint de la station Total, dans la ville frontalière de Frisange, partage la même analyse : « pour l’instant, cette circulaire n’a eu aucun effet. Nos clients français viennent toujours … Mais c’est vrai que les douaniers font, depuis quelques jours, des contrôles plus fréquents de l’autre côté de la frontière ». Et de noter un changement chez certains clients venant de Reims ou de Nancy : « ils nous ont déjà prévenu que nous allions les voir plus souvent. On ne va pas s’en plaindre … ». L’attrait de meilleurs prix est toujours là.

, , | Laisser un commentaire