L'Info

PARIS SOIGNE SES FUMEURS

PoubelleMine de rien, cela vaut la peine de le souligner.
En même temps que son arrêté visant à faire appliquer concrètement l’interdiction de fumer dans les aires de jeux pour enfants (voir Lmdt des 24 et 6 août), la municipalité parisienne continue la mise en place de corbeilles de rue, dotées d’un éteignoir et de sacs poubelles ininflammables : 30 000 au total (voir Lmdt du 9 mai).

Le tout, accompagné par une campagne d’affiches de sensibilisation aux mégots, cet été, en place sur les véhicules de ramassage des déchets.

Et quand il le faut, des initiatives opportunes : ainsi, avec les rassemblements aussi spontanés que juvéniles auxquels ont donné lieu ces chaudes soirées estivales – autour du canal Saint-Martin par exemple – la municipalité a décidé très vite d’organiser la distribution de 15 000 cendriers de poche.

Avec à la clé, un exercice de communication sur l’amende de 68 euros, à partir du 1er octobre, pour tout abandon de mégot.

Laisser un commentaire
International

Royaume-Uni : sale polémique pour les boutiques duty-free

GB Duty freeOutre-Manche, cela aura été la polémique de l’été: les duty-free d’aéroports, pourvoyeurs de tabac, alcool et autres produits de luxe (on peut le dire comme cela), ne répercuteraient pas à leurs clients toute les exemptions fiscales – notamment sur la TVA – que leur accorde l’État britannique.

Certaines enseignes profiteraient même du check des cartes d’embarquement de leurs clients pour obtenir ensuite des remboursements de la part des autorités fiscales qui ne sont pas répercutés aux voyageurs en partance pour une destination hors de l’Union européenne. La fraude porterait sur des dizaines de millions d’euros.

Le sujet a été soulevé, début août, par le quotidien The Independent qui a créé un mouvement d’opinion : « depuis que cette pratique a été révélée, des milliers de personnes ont indiqué sur les réseaux sociaux qu’ils refuseraient de montrer leur carte d’embarquement aux boutiques des aéroports » a-t-on pu y lire. Le Daily Mail s’est joint à la campagne.

« L’exonération de TVA dans les aéroports est destinée à réduire les prix pour les voyageurs allant en dehors de l’Union européenne et non à augmenter les rentrées d’argent des boutiques. Il est décevant de constater que certains choisissent de ne pas le faire » a sobrement déclaré David Gauke, secrétaire d’État au Trésor.

, | Laisser un commentaire
Profession

PMU : une participation majoritaire dans le premier opérateur hippique allemand

PMU Course hippiqueMalgré le coup de frein que connait l’activité sur le marché national, le PMU confirme le développement de sa stratégie de développement international.

Il vient de signer un accord de prise de participation majoritaire dans German Tote. D’après Xavier Hürstel, PDG du PMU (voir Lmdt du 14 juillet), à terme, « le PMU détiendra 51 % du capital aux côtés du principal groupement d’hippodromes allemands BCG, avec 49 % ».

German Tote est le premier opérateur hippique Outre-Rhin avec 234 millions d’euros d’enjeux en 2014. « Cette acquisition est une opportunité qui nous permet de devenir opérateur en Allemagne, pays de tradition hippique pour lequel nous nourrissons de grandes ambitions et dont le marché offre un fort potentiel de développement » assure encore Xavier Hürstel. D’autant que le PMU pense aussi à son activité de paris sportifs quand le cadre légal en sera clairement établi en Allemagne.

Troisième opérateur de paris hippiques mondial, le PMU a racheté le belge Eurotiercé, il y a deux ans (30 millions d’enjeux). Il discute actuellement avec le Jockey Club de Rio de Janeiro qui gère une activité de paris hippiques. Et il noue des partenariats avec des organisateurs, un peu partout dans le monde, pour que les parieurs installés dans des pays étrangers misent sur les courses françaises. Comme récemment en Russie (voir Lmdt du 28 juin).

Pour en revenir en France, le groupe a enregistré un recul de -2,9 % de ses mises, sur le premier semestre (voir Lmdt du 19 avril).

| Laisser un commentaire
Profession

Mobilisation des buralistes : la presse dans les points de vente

Buralistes affichage VitrineDifficile d’ignorer la campagne de nombreux buralistes (des vitrines couvertes d’affiches « Supprimer les buralistes ne fera pas baisser le tabagisme » ou « Ils veulent briser mon buraliste ») depuis une dizaine de jours (voir Lmdt des 17, 19, 24, 26 août) … Ambiance et discours de combat pour faire signer aux clients la carte postale, au message identique, destinée à François Hollande et Marisol Touraine. Tout cela relayé dans la presse régionale de l’Est et du Nord, par exemple. 

Hervé Garnier Nancy Affiches•• L’Est Républicain : « Si ce texte passe, c’est la mort des buralistes au profit du marché parallèle. La vente de tabac représente 40 à 60 % de notre chiffre d’affaires », prévient Hervé Garnier (à droite), président de la chambre syndicale des buralistes de Meurthe-et-Moselle qui, hier à Dombasle, avait transformé son débit de tabac en « mur des horreurs ». Laissant ainsi augurer de ce que pourraient être les futurs paquets « Touraine ». Plusieurs confrères s’étaient joints à l’action.
« Nous sommes prêts à participer à un système de prévention plutôt que de lutter contre une politique de santé spectacle », lâche le président qui prépare la Journée nationale d’action du 8 septembre. À moins que le gouvernement, déjà bousculé par les agriculteurs, ne trouve une solution pour éviter que ça tousse ».

Sachant que cette conférence de presse d’Hervé Garnier a été relayée par France 3 Lorraine, France bleu et NRJ.

•• Nord Littoral : « Entre deux tirages de bières, Sylvain Hodicq, président  de la chambre syndicale des tabacs de Calais et de son canton, secrétaire à l’échelon régional, évoque volontiers le bras de fer entre l’État et ses collègues. « Installez-vous au fond, j’arrive, il y a de quoi dire », prévient-il. Le Sénat a botté en touche pour une partie du projet de loi, mais, prévient l’intéressé, le combat continue : « l’État ne peut pas mieux s’y prendre pour vouloir notre mort. Ce n’est même plus une politique de santé, c’est une chasse aux buralistes ». »
Et Sylvain Hodicq d’aborder le projet de passage du paquet à 10 euros : « si ça passe, les buralistes devront prendre des décisions. Ça passera par du licenciement. » Mais il est bien déterminé à poursuivre le bras de fer « tant que le projet existera
».

, , , , | Laisser un commentaire
International

États-Unis : la fiscalité tabac en consultations locales

USA Governor BrownLe sénat de l’état de Californie s’apprête à examiner, en procédure accélérée, tout un package de mesures anti-tabac. Dans le cadre d’une session sur la santé convoquée par le gouverneur Jerry Brown (photo).

Trois mesures se distinguent :
• porter l’âge minimum pour acheter du tabac de 18 à 21 ans ;
• appliquer à la cigarette électronique les mêmes règles que le tabac ;
• donner la faculté aux gouvernements locaux (county governments) d’organiser des consultations auprès des électeurs à propos des augmentations de taxes locales sur le tabac.

, , , | Laisser un commentaire
Profession

« Le Losange » : la rentrée sera buraliste !

Losange septembre 2015Le numéro de septembre du Losange commence à arriver chez les buralistes abonnés au magazine, édité par la Confédération.

Avec pas moins de 14 pages consacrées à la mobilisation actuelle de la profession contre le paquet neutre : commentaire du vote de la commission des Affaires sociales du Sénat (voir Lmdt des 22 et 30 juillet) ; relation de la manifestation devant le Sénat du mercredi 22 juillet et des différentes initiatives qui ont accompagné sa préparation ; montée en puissance de la mobilisation avant la journée nationale d’actions du mardi 8 septembre (voir Lmdt du 26 août).

Ceci expliquant cela … Un autre sujet du magazine traite du sort de trois buralistes qui viennent définitivement de baisser le rideau. Tous trois principalement victimes du marché parallèle, malgré l’importance de leurs affaires et l’engagement de leur travail.

Édifiant. Titre du reportage : « les buralistes se cachent pour mourir ».

, , , , | Laisser un commentaire