Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
20 Jan 2019 | L'Info
 

Cela fait déjà quelque temps que Japan Tobacco a lancé son vaporisateur de tabac Ploom Tech au Pays du Soleil Levant (voir Lmdt des 5 octobre 2016 ainsi que des 2 novembre et 6 juin 2017).

Non sans succès, d’après le fabricant qui met en avant ses qualités de praticité et d’absence d’odeur rappelant le tabac.

Et la gamme Ploom Tech de s’élargir avec deux nouveaux produits : Ploom Tech+ (basse température) et Ploom S (haute température).

•• « C’est une nouvelle étape de notre marche en avant dans le domaine des Reduced-Risk Products au Japon » a annoncé Mutsuo Iwai, vice-président exécutif de Japan Tobacco.

« Nous élargissons notre gamme pour offrir aux consommateurs plus de choix dans les vaporisateurs de tabac », JT insistant sur la variété de sa gamme de sorte à répondre aux préférences individuelles du consommateur.

Les différents niveaux de chauffage procurent ainsi des expériences bien spécifiques entre Ploom Tech, Ploom Tech+ et Ploom S.

•• Précisons que Ploom Tech représente une version extrêmement évoluée par rapport à la première Ploom d’il y a cinq ans (voir Lmdt des 15 avril et 3 juillet 2014) qui n’avait pas répondu à l’attente des consommateurs. Mais dans ce domaine, l’évolution technologique va aussi vite que celle des attentes d’un marché de plus en plus sollicité : entre cigarettes électroniques et produits à tabac chauffé.

•• Ploom Tech se présente comme utilisant une technologie hybride afin de créer de la vapeur de tabac en chauffant un liquide sans nicotine qui passe à travers une capsule avec du tabac granulé. Le tabac est ainsi chauffé à 30° C environ, le processus n’entraînant pas de combustion.

« La technologie sur laquelle repose Ploom Tech présente un réel potentiel de réduction des risques du tabac sur la santé, tout en conservant un arôme de tabac authentique », avait indiqué Yasuhiro Nakajima, Vice-President Produits émergents chez JTI, lors du lancement de Ploom Tech en Suisse (voir 24 juillet 2017).

« Cette technologie innovante associe le meilleur du tabac chauffé et de la cigarette électronique. C’est un tout nouveau concept dans notre gamme croissante de produits émergents. »

•• Parmi les avantages du dispositif : la possibilité de l’utiliser à plusieurs reprises sans avoir à changer la capsule de tabac ; une extrême légèreté ; une batterie longue durée qui n’a besoin d’être rechargée qu’après l’utilisation d’un paquet de recharges (capsules) entier.

(Voir aussi Lmdt du 14 janvier)

20 Jan 2019 | Pression normative
 

« On ne peut pas banaliser la consommation d’alcool », a réagi ce vendredi 18 janvier la ministre de la Santé Agnès Buzyn, après les déclarations de son homologue de l’Agriculture pour qui le vin n’est pas « un alcool comme les autres ».

« Si le vin fait partie de notre patrimoine, et qu’en cela on peut considérer qu’il n’est pas un alcool comme un autre et qu’il fait partie de la culture nationale, la molécule d’alcool contenue dans le vin est exactement la même que celle contenue dans n’importe quelle boisson alcoolisée », a dit Mme Buzyn sur Franceinfo, indiquant en avoir discuté avec son collègue.

•• Le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume avait jugé sur BFMTV que le vin n’est pas « un alcool comme les autres ». « L’addiction à l’alcool est dramatique (…) mais je n’ai jamais vu, malheureusement peut-être, un jeune qui sort de boîte de nuit et qui est saoul parce qu’il a bu du côtes-du-rhône », avait-il ajouté (voir Lmdt du 17 janvier).

•• Pour Agnès Buzyn, « on ne peut pas banaliser la consommation d’alcool, qui tue en France près de 50.000 personnes, et ce n’est pas que (du fait) des boissons alcoolisées fortes ».

•• Interrogée sur le poids du lobby viticole, elle a estimé qu’« il y a du lobbying partout, et des intérêts partout, dans le monde du tabac, de l’alcool … Le devoir d’un politique est de décider ce qui est bon pour les Français, le seul intérêt est l’intérêt général ».

À propos de la position même du président Emmanuel Macron, qui en marge du Salon de l’agriculture avait annoncé l’an dernier qu’il n’y aurait pas de durcissement de la loi Évin, « j’imagine qu’il fait un choix entre les intérêts de l’agriculture française et les intérêts de santé publique », a-t-elle répondu. « Ça ne m’empêchera pas d’informer les Français qu’il est nécessaire de réduire sa consommation d’alcool. L’alcool est, quel qu’il soit, la deuxième cause de mortalité en France » (voir Lmdt du 29 mai 2017).

20 Jan 2019 | Profession
 

FDJ lance une campagne de communication pour célébrer les gagnants à ses jeux de loterie et de paris sportifs.

Pour l’opérateur, c’est une information méconnue des Français qui mérite d’être mise en avant, afin de faire constater l’ampleur du nombre des gagnants dans la perspective d’être l’un d’entre eux. Trois films TV et un ouvrage y sont consacrés.

•• En 2018, FDJ a fait 1 nouveau millionnaire tous les 2 jours, 1 gagnant à 500 000 euros et plus par jour, ou encore 3 gagnants à 100 000 euros et plus par jour (moyenne calculée au regard du nombre de lots de tous jeux confondus). Cette même année, ils étaient près de 800 000 à avoir remporté 200 euros et plus.

FDJ redistribue aujourd’hui plus de 10 milliards d’euros à ses gagnants (soit plus des 2/3 des mises).

•• Et quand les Français ne gagnent pas au jeu, ils gagnent quand même. FDJ redistribue chaque année plus de 3 milliards d’euros à l’intérêt général et soutient entre autres le sport en France. Elle participe au financement d’infrastructures sportives ou encore du patrimoine en finançant les travaux de près de 270 bâtiments, choisis dans le cadre de la mission Bern.

•• Une importante campagne de publicité́ « Êtes-vous prêts ? » est diffusée à la télévision et sur le digital (réseaux sociaux et vidéos on-line) depuis le 13 janvier et jusqu’au 1er février. Lire la suite »

20 Jan 2019 | Profession
 

Coincés par la vidéo et leur portable 

• Indre-et-Loire. À l’automne, deux malfaiteurs avaient sillonné la campagne tourangelle en quête de buralistes à cambrioler. Ils ont été condamnés, ce jeudi 17 janvier, en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Tours.

Interpellés mardi dernier, après un long et minutieux travail des enquêteurs, les deux suspects ont nié ou minimisé leur participation au cambriolage d’un tabac-presse à Parçay-Meslay, dans la nuit du 12 au 13 octobre (2 000 paquets de cigarettes dérobées) et dans la tentative, la nuit du 17 au 18 octobre, dans un bar-tabac à Château-Renault.

Pourtant, les images de vidéosurveillance ont mis en évidence leur voiture.  L’exploitation de la téléphonie mobile a prouvé que les deux hommes avaient communiqué entre eux par téléphone sur place. Les deux malfaiteurs ont été condamnés à huit mois de prison ferme, l’un avec mandat de dépôt, l’autre sans. Lire la suite »

19 Jan 2019 | Trafic
 

Treize personnes ont été mises en examen, ce vendredi 18 janvier, dans une enquête qui porte sur des « quantités industrielles » de tabac de contrebande venant principalement d’Arménie, de Roumanie et d’Ukraine, a annoncé le parquet de Rennes.

Les interpellations ont eu lieu le lundi 14 janvier. 200 gendarmes, dont des hommes du GIGN de Nantes, mais aussi des policiers, des douaniers et des agents d’Europol, ont interpellé 21 personnes, au total.

•• Agissant sur l’ensemble de l’Europe, cette organisation disposait « de plusieurs dizaines d’hommes de main placés sous ses ordres à Rennes, Saint-Brieuc, Nantes » mais aussi dans d’autres endroits en France. Lire la suite »

19 Jan 2019 | Trafic
 

Les douaniers de la brigade d’Halluin-Reckem ont saisi une tonne de tabac à rouler dissimulée derrière des produits alimentaires, dans un véhicule utilitaire immatriculé au Royaume-Uni, le 11 janvier.

•• En surveillance sur l’A25 en début de matinée, peu avant la sortie de Nieppe, ils ont intercepté le véhicule avec son bord le conducteur.

En fouillant la camionnette, derrière des marchandises déclarées – essentiellement des produits alimentaires, – ils ont découvert plusieurs palettes filmées de manière opaque. Sous le film plastique, une tonne de tabac à rouler, conditionné sous la forme de 20 000 blagues. La valeur d’achat de la prise est estimée à 100 000 euros. Lire la suite »

19 Jan 2019 | Observatoire
 

Si les acheteurs en ligne sont de plus en plus nombreux, la majorité reste méfiante concernant la sécurité de leurs données bancaires. TSI Payment et l’IFOP ont réalisé un sondage sur les moyens de paiement – et notamment sur l’usage des espèces – des achats en ligne.

Et plus de la moitié des internautes se déclareraient intéressés par cette alternative de paiement de proximité si elle leur était proposée.

•• D’après l’enquête, payer en espèces un commerçant de visu lève, en effet, les craintes sur la sécurité de leurs données bancaires. Plus d’un Français sur deux (57 %) déclare avoir l’intention d’utiliser des espèces pour régler, dans un commerce de proximité, un achat en ligne et 21 % en sont particulièrement convaincus. Lire la suite »

19 Jan 2019 | International
 

Le prix du cannabis a crû de + 17,4% au Canada depuis sa légalisation (voir Lmdt du 17 octobre), à 8,02 dollars canadiens (5,25 euros) le gramme en moyenne, selon un rapport de Statistique Canada qui relève de gros écarts entre réseau légal et marché noir.

« Avant la légalisation, le prix moyen non pondéré par gramme de cannabis en 2018 était de 6,83 dollars » et, depuis la légalisation, « le prix moyen par gramme s’est fixé à 8,02 dollars », indique l’institut officiel dans un rapport, publié mi-janvier, se basant sur les déclarations de plusieurs centaines de consommateurs.

•• « Entre le 17 octobre et le 31 décembre, le prix moyen payé pour le cannabis séché provenant de fournisseurs légaux (9,70 dollars) était supérieur au prix payé pour le cannabis séché acheté auprès de fournisseurs illégaux (6,51 dollars) ». Soit 49 % plus cher pour le pot légal. Lire la suite »

19 Jan 2019 | Profession
 

Nuage de fumigènes

• Nord. Le ou les auteurs du cambriolage étaient manifestement des pros, à en croire le buraliste du bar-tabac d’Inchy (à 20 kilomètres à l’est de Cambrai). Il été alerté vers 3 heures ce vendredi 18 janvier. Les gendarmes étaient déjà sur place quand il est arrivé. 

Les malfaiteurs ont trafiqué le boitier électrique pour ouvrir le rideau et ensuite crocheté la serrure. Une fois à l’intérieur, ils ont lancé des fumigènes pour ne pas être identifiés sur les images de vidéo-surveillance. Ils ont dérobé essentiellement du tabac. Lire la suite »

18 Jan 2019 | Trafic
 

Les résultats les plus significatifs des saisies de tabac de contrebande opérées par les équipes douanières, pour la deuxième semaine de janvier (voir Lmdt du 11 janvier).

. Roissy (voyageurs) : 50 constatations, 269 kilos de tabac saisis
. Marseille : 40 constatations, 158 kilos
. Perpignan : 28 constatations, 197 kilos
. Orly : 28 constatations, 97 kilos
. Paris : 24 constatations, 22 kilos
. Paris (Est) : 22 constatations, 60 kilos
. Roissy (fret) : 18 constatations, 164 kilos Lire la suite »