Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
29 Avr 2017 | L'Info
 

Cinq personnes, dont un des frères Hornec, connus des enquêteurs comme des figures du grand banditisme de la région parisienne, devaient être présentés devant les juges financiers vendredi dans le cadre d’une enquête sur des soupçons d’extorsion de fonds, a appris l’AFP de source judiciaire. Sachant que l’enquête porte également sur la contrebande de tabac, semble-t-il.

•• La police judiciaire de Seine-Saint-Denis et la BRI (brigade de recherches et d’intervention) de la police judiciaire parisienne avaient mené mardi une vaste opération visant Marc Hornec, sa femme, l’un de ses fils et six personnes gravitant dans l’entourage des frères Hornec, une fratrie de gens du voyages sédentarisés de Montreuil (Seine-Saint-Denis), rappelle l’AFP.

Lors des perquisitions, plusieurs véhicules immatriculés au nom du comédien Alain Delon ont été saisis, a précisé une source proche de l’enquête, comme l’a révélé Le Parisien. Parmi les neuf personnes placées en garde à vue, deux d’entre elles ont déjà été mises en examen pour blanchiment et non justification de ressources et placées sous contrôle judiciaire.

•• Les investigations portent notamment sur de possibles infractions financières, notamment des fraudes à la TVA sur le marché des quotas d’émission de carbone et sur des taxes appliquées au tabac et à l’alcool, selon la source proche de l’enquête. En clair : le tabac apparaît comme l’un des domaines d’activité de la bande. Les enquêteurs s’interrogent également sur le train de vie de Marc Hornec, arrêté mardi dans sa résidence de Villeparisis (Seine-et-Marne).

•• Les frères Hornec – Jean-Claude, Marc et Mario – sont considérés comme des figures du grand banditisme de la région parisienne.

Le casier judiciaire de Marc Hornec, surnommé « le Forain » (photo), en référence à sa profession déclarée, porte sept mentions. Il a notamment été condamné en 2008 dans deux affaires à quatre ans d’emprisonnement pour recel de vols et à trois ans de prison pour blanchiment aggravé et extorsion de fonds. Il avait bénéficié en juin 2012 d’une libération conditionnelle.

Ses frères aînés, Mario et Jean-Claude Hornec, ont été condamnés en 2010 en appel à six et sept ans de détention pour avoir servi d’intermédiaires dans un trafic de cocaïne entre la Colombie et l’Europe.

•• Si tout cela était confirmé, nous aurions une nouvelle preuve de l’implication du grand banditisme dans la contrebande de tabac.

29 Avr 2017 | Observatoire
 

Après avoir été pris en charge en mars 2007, puis déremboursé en juin 2011, le Champix (médicament à base de varénicline commercialisé par les laboratoires Pfizer et indiqué dans l’accompagnement du sevrage tabagique) sera remboursé par l’Assurance Maladie à partir du 1er mai.  À hauteur de 65 % et dans certains cas.

Rappelons que le Champix n’a pas fait l’économie de certaines polémiques jusqu’à maintenant (voir Lmdt des 22 juillet 2016 ainsi que des 20 août et 19 février 2015).

• L’arrêté – publié dans le Journal Officiel de ce jeudi 27 avril – fait suite à un avis de la Commission de Transparence de la Haute Autorité de Santé (HAS), émis le 9 novembre 2016.

Ce texte recommandait la prise en charge du Champix, un médicament « important dans le sevrage tabagique des sujets ayant une forte dépendance au tabac », qu’ils soient, ou non, atteints de broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) ou de maladies cardiovasculaires.

• Pour être remboursé, ce médicament devra être prescrit « en seconde intention, après échec des stratégies comprenant des substituts nicotiniques chez les adultes ayant une forte dépendance au tabac  », précise l’arrêté.

28 Avr 2017 | Trafic
 

« Aux commerçants de gérer cette compétition » : c’est par cette déclaration laconique et pour le moins hautaine que le maire socialiste de Strasbourg, Roland Ries, a réagi, selon l’AFP, aux protestations des buralistes surgies à l’occasion de l’inauguration, cet après-midi, d’une ligne reliant directement Strasbourg à Kehl, haut-lieu des achats frontaliers : tabac mais aussi alcools ainsi qu’un tas de produits alimentaires et de la vie quotidienne (voir Lmdt du 12 février).

• Cette liaison entrera en vigueur, ce samedi 29 avril, à 4 heures 30.

Et l’édile strasbourgeois de nous en rajouter des tonnes : « quand certains veulent construire des murs, nous, avec les Allemands, nous construisons un pont ». Effectivement, pour le tramway, il a fallu reconstruire un pont à 96,6 millions d’euros. Dont 70,4 millions à charge de l’Eurométropole de Strasbourg, le reste pour la commune allemande de Kehl qui va profiter ainsi d’un renforcement du flux des consommateurs français. Notamment les plus modestes trouvant fort commode ce nouveau moyen d’accès. Lire la suite »

28 Avr 2017 | International, Profession
 

Pour le premier trimestre de cette année, Philip Morris International annonce une baisse de ses volumes.

• 173,6 milliards de cigarettes ont été livrées dans le monde par PMI : soit -11,5 % par rapport au premier trimestre 2016. La baisse la plus accentuée ayant été enregistrée sur les marchés asiatiques (-15,5 %).

La marque Marlboro connaît un recul de 8,2 %, à 62,3 milliards d’unités livrées.

 Par ailleurs, les unités de Heatsticks de tabac à chauffer (pour l’IQOS) en sont à 4,4 milliards d’unités pour ce premier trimestre (contre 453 millions, il y a un an). Lire la suite »

28 Avr 2017 | Profession
 

Le ministère du Travail a rendu publique, ce mercredi 26 avril, la première mesure officielle de représentativité des organisations patronales. Avec des écarts par rapport aux chiffres annoncés d’ordinaire :

• Le Medef y est crédité de 123 387 entreprises adhérentes. Loin des 750 000 mis en avant jusqu’à aujourd’hui, souligne Le Figaro dans son édition du 27 avril.

La CPME (ex-CGPME / voir Lmdt du 1er novembre 2015) en ressort avec 144 939 entreprises adhérentes (alors que 300 000 étaient annoncées par l’organisation).

Et ce sont les artisans et professions libérales de l’U2P qui se voient attribués officiellement le plus grand nombre d’entreprises : 150 605 affiliés.

 Rappelons que la Confédération des buralistes est, au sein de la CEPME, l’organisation professionnelle comptabilisant le plus grand nombre d’entreprises, représentées par ses buralistes adhérents.

• Évidemment, si l’on s’en réfère au nombre d’employés des entreprises représentées, le rapport est différent : le poids du Medef correspond à 71 % des salariés, celui de la CEPME à 25 %, contre 4 % pour l’U2P.

28 Avr 2017 | Profession
 

Caisse résistante

• Yvelines. La tentative de vol à main armée d’un bar-tabac de Sartrouville a tourné court ce mercredi 26 avril. Après avoir fait irruption vers 18h30, le malfaiteur armé n’est pas parvenu à ouvrir le tiroir-caisse. Il a finalement pris la fuite à pied. 

Un deuxième homme en garde à vue

• Loire-Atlantique. Les enquêtes les braquages successifs de deux débits de tabac à Saint-Nazaire (voir Lmdt des 13 et 26 avril) ont abouti, ce mercredi 26 avril, au placement en garde à vue d’un homme de 17 ans. Absent lors de son interpellation au domicile de ses parents, il s’est présenté de lui-même au commissariat. Lire la suite »

27 Avr 2017 | E-cigarette
 

Il était attendu. Le décret, paru ce jeudi 27 avril au Journal Officiel (n° 2017-633), fixe les modalités d’application de la loi Santé qui prévoit l’interdiction de l’usage de la cigarette électronique dans certains lieux à partir du 1er octobre 2017. Et laisse, par conséquent, le droit de vapoter ailleurs.

Le texte bannit le vapotage « dans les établissements scolaires et les établissements destinés à l’accueil, à la formation et à l’hébergement des mineurs », mais aussi « dans les moyens de transport collectif fermés » (train, bus, métro…) ainsi que « dans les lieux de travail fermés et couverts à usage collectif ».

•• Plus précisément, il s’agit des « locaux recevant des postes de travail situés ou non dans les bâtiments de l’établissement, fermés et couverts, et affectés à un usage collectif, à l’exception des locaux qui accueillent du public ».

En d’autres termes, un travailleur disposant de son bureau personnel pourra vapoter ; cela sera en revanche interdit dans un open space. Couloirs et zones de machines à café semblent exclus du champ de l’interdiction.

•• Le plus important est que, si ces locaux sont ouverts au public (et non uniquement à la collectivité des travailleurs), le vapotage est autorisé. C’est le cas des restaurants, des bars, des stades, des hôtels, et de tout autre lieu qui accueille du public (administrations, par exemple). Cependant, un règlement intérieur ou un arrêté municipal peut décider d’interdire le vapotage. Lire la suite »

27 Avr 2017 | Profession
 

Dans leur mémoire, il incarnera toujours le « frontalier en colère », combatif et intraitable. Pour ses collègues buralistes, « un compagnon de lutte syndicale » s’en est allé : Pierre Rusak a été emporté par la maladie, ce mercredi 26 avril, à 59 ans.

•• Pierre Rusak a été président de la chambre syndicale des buralistes de Meurthe-et-Moselle de 2000 à 2014. Autant dire qu’il aura connu de plein fouet le choc des folles hausses des années 2003 et 2004 faisant bondir les prix de 40 % et aggravant de façon vertigineuse la concurrence du Luxembourg. Et leurs conséquences : il aura vu le nombre de ses collègues fondre de 400 à 280.

Il aura donc été à la tête de toutes les manifestations, de toutes les mobilisations, de toutes les réunions. Enchaînant coups de gueule contre les politiques et encouragements aux collègues. Solide, Pierre. Lire la suite »

27 Avr 2017 | Profession
 

Ce mardi 26 avril, à l’hippodrome d’Agen, s’est tenue la 5ème et dernière étape du Tour de France des élus syndicaux des buralistes (voir Lmdt du 31 mars).

D’Angers à Agen, en passant par Valence, Paris et Châlons-en-Champagne, ces réunions à huis-clos ont permis à Pascal Montredon, Jean-Luc Renaud et Michel Guiffès d’entretenir un dialogue direct et exclusif avec leurs collègues élus, tous buralistes en activité.

Soit des explications complètes sur l’actualité de la Confédération en fonction des nombreuses questions : LCB ; Compte Nickel ; mise en œuvre du Protocole d’accord sur la modernisation ; aménagements des points de vente avec Promodern … mais aussi manifestations de buralistes aux frontières et problèmes d’implantations « exotiques » de la FDJ, etc. Lire la suite »

27 Avr 2017 | Profession
 

Selon la procédure, la fin du processus de négociation est prévue pour le 7 juillet (voir Lmdt des 7 mars, 16 février et 12 janvier). Ce lundi 24 avril, à Paris s’est tenu le troisième rendez-vous entre la direction et les représentants des salariés. Alors qu’à Riom, plusieurs d’entre eux ont manifesté.

Le matin, ils se sont rendus dans un champ de tabac, à Ménétrol, pour y planter… des croix. « Il y en a 239, comme le nombre d’emplois qui vont disparaître à Riom le 7 juillet ». Et l’après-midi, ils ont, sans toutefois bloquer l’usine, fait brûler des palettes et des pneus devant l’entrée. « On en a ras-le-bol ! C’est épuisant. Les négociations n’aboutissent pas, rien de concret n’en sort ». Lire la suite »