Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
13 Jan 2023 | Associations
 

Depuis plusieurs semaines, alors que le fabricant de snus Swedish Match vient d’être racheté par Philip Morris International (voir 28 novembre 2022), les médias français et professionnels de santé s’alarment de la popularité croissante du « snus » auprès des adolescents (voir 29, 28 et 27 décembre 2022, 12 janvier 2023).

Le Comité national contre le Tabagisme (CNCT) réagit à cette situation par une communication que nous reprenons.

Il sagit en réalité de sachets de nicotine, un dérivé sans tabac, qui se développent progressivement sur le marché français, profitant d’un certain flou juridique autour des produits de la nicotine. Une confusion entretenue par lindustrie du tabac elle-même pour tromper le consommateur et espérer infléchir les réglementations autour des produits du tabac.

Promus récemment par les médias et réseaux sociaux mais aussi par des célébrités du sport, ces sachets de nicotine séduisent les plus jeunes et sont déjà vendus en ligne et dans certains débits de tabac.

•• Le snus, conçu et commercialisé en Suède, est constitué dun sachet de tabac humide à sucer, vendu dans une ample gamme darômes. Ce produit, interdit dans le reste de lUnion européenne dont la France depuis 1992, est néanmoins commercialisé dans plusieurs autres continents (Asie, Afrique et États-Unis). Comme produit du tabac, il présente de nombreux risques sur la santé qui sont bien documentés.

Les sachets de nicotine, à la différence donc des snus, ne contiennent pas de tabac, mais une poudre blanche à base de nicotine. Les sachets de nicotine sont commercialisés notamment sous les marques Aroma King en France ; ces produits sont aussi proposés avec un large éventail darômes.

La confusion actuelle résulte du même mode de consommation : dans les deux cas, le sachet est placé entre la gencive et la lèvre.  Lire la suite »

 Commentaires fermés sur CNCT : prise de position sur le snus et les sachets de nicotine  , ,
12 Jan 2023 | Associations
 

Dans une communication, Génération sans Tabac – plate-forme de mobilisation citoyenne contre le tabagisme développée par le CNCT et soutenue financièrement par le Fonds de Lutte contre les Addictions (voir 23 août et 6 septembre 2022) – revient sur la diffusion et la confusion de sachets de nicotine en France.

Nous en reprenons des extraits.

Abusivement présentés comme des « snus » par les médias (voir 29, 28 et 27 décembre 2022), les sachets de nicotine (ou « pouches ») profitent du flou autour des produits de la nicotine pour se développer progressivement le marché français. Promus par des célébrités du sport, ces sachets de nicotine séduisent le public des jeunes et sont déjà vendus sur des sites Internet, des réseaux sociaux ainsi que dans certains débits de tabac.

•• Depuis plusieurs semaines, les signalements de présence de sachets de nicotine sur le marché français se multiplient.

Les médias présentent presque systématiquement ces sachets de nicotine comme des « snus », alors qu’une différence de taille existe : si les deux produits s’utilisent de la même manière, en plaçant le sachet entre la gencive et la lèvre, le snus est un sachet contenant du tabac, alors que les sachets de nicotine (« pouches » en anglais) contiennent une poudre à base de nicotine.

À l’exception de la Suède, qui a obtenu une dérogation spécifique, les snus restent interdits dans l’ensemble de l’Union Européenne (UE). Ils sont cependant commercialisés en Suisse et en Norvège, qui ne font pas partie de l’UE, mais sont interdits en Islande et au Royaume-Uni.

Comme les cigarettes électroniques et les puffs, les sachets de nicotine profitent en revanche du flou juridique entourant les produits de la nicotine sans tabac. Les teneurs en nicotine proposées sont de 2 à 20 mg par sachet. Le type de nicotine contenue dans ces sachets peut être sous forme, soit freebase (extraite du tabac), soit de sels de nicotine (traitement par un acide), soit de nicotine de synthèse.  Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Snus : Génération sans Tabac s’inquiète de la confusion entre snus et sachets de nicotine  , ,
17 Oct 2022 | International, Profession
 

Secteur de plus en plus en vue dans la chaîne des produits nicotiniques, les sachets de nicotine (que l’on met en bouche / voir 6 octobre 2022, 19 septembre 2022 et 5 novembre 2020) sont classés, en Allemagne, dans la catégorie des produits alimentaires.

Ce qui ne permet pas de les commercialiser dans des points de vente tabac …

Cest pourtant l’objectif que s’est fixé la BVTE (Der Bundesverband der Tabakwirtschaft und neuartiger Erzeugnisse / l’association de l’industrie du tabac et des produits de nouvelle génération). Lire la suite »

6 Août 2022 | Vapotage
 

Smoore, premier grand fabricant chinois du secteur du vapotage de taille mondiale (voir 29 juillet), annonce le lancement du premier projet mondial de recherche et de suivi en temps réel portant sur l’addiction à la nicotine. Nous reprenons son communiqué.

Mené en partenariat avec le Shenzhen Institute of Advanced Technology (SIAT), le nouveau projet de recherche de Smoore vise à évaluer les meilleurs moyens de réduire le taux de nicotine des produits de vapotage et, en fin de compte, d’atteindre un niveau inférieur à celui qui déclenche l’addiction. Lire la suite »

29 Juin 2022 | Pression normative
 

Réduire le taux de nicotine dans les cigarettes pour atténuer leur pouvoir addictif et, à terme, faire diminuer le tabagisme: c’est le projet lancé il y a quelques jours par la Food and Drug Administration (voir 22 juin). Le Figaro a interrogé deux médecins addictologues sur la « vertu » de la mesure. Nous reproduisons cet article. 

La nicotine n’est aucunement responsable des méfaits de la cigarette sur la santé, contrairement à de nombreux autres composés libérés par la combustion du tabac. Ce n’est toutefois pas une substance anodine puisqu’elle est en grande partie responsable de la dépendance au tabac. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Débat : réduire le taux de nicotine dans les cigarettes … un coup d’épée dans l’eau ?  ,
 

Comme nous l’avons annoncé ici-même (voir 15 juin), l’administration de Joe Biden a annoncé ce mardi vouloir réduire considérablement le taux de nicotine des cigarettes vendues aux États-Unis, afin d’atteindre des niveaux assez bas pour éviter la dépendance des fumeurs dans le cadre d’un plan de lutte contre le cancer.

C’est ce que confirme l’AFP dans un communiqué que nous reprenons.

« La nicotine est hautement addictive », a déclaré le chef de la FDA, Robert Califf, dans un communiqué. « Rendre les cigarettes et autres produits de tabac brûlé peu ou pas addictifs aiderait à sauver des vies ».  Lire la suite »

 Commentaires fermés sur États-Unis : confirmation de la volonté du gouvernement américain de réduire les taux de nicotine dans les cigarettes (AFP)  
20 Juin 2022 | International, Observatoire
 

Nous vous avions annoncé, ici-même, que le 9ème Forum mondial sur la nicotine s’est tenu à Varsovie la semaine dernière, avec l’intervention d’une cinquantaine d’experts (voir 13 et 16 juin). À cette occasion, les organisateurs du forum ont mis en avant les résultats de deux études réalisées sous l’autorité du docteur suédois Lars Ramstrom (spécialiste des addictions).

L’une recensant l’implantation réelle des mesures anti-tabac recommandées officiellement par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) aux différents pays et montrant qu’il n’y avait pas de rapport évident entre leur adoption par ces derniers et l’ évolution de leur niveau de prévalence tabagique.

L’autre démontrant, par ailleurs, que le passage de consommateurs de tabac traditionnel au snus – un produit en sachets autorisé notamment en Suède – entre pleinement, en termes de résultats, dans une stratégie efficiente visant à réduire le nombre des victimes du tabagisme. Lire la suite »

 

On devrait avoir confirmation, très prochainement, de la volonté de l’administration Biden d’obliger les fabricants de tabac à diminuer très sensiblement le taux de nicotine de leurs cigarettes (voir 20 et 21 avril 2021). C’est du moins The Wall Street Journal qui le confirme.

Argument des milieux anti-tabac qui poussent à la mesure : préserver du tabac les futures générations et pousser les fumeurs à arrêter.

La FDA (Food and Drug Administration) travaille officiellement sur la mesure depuis 2009. Car il s’agit d’établir scientifiquement sa pertinence. De fait, le fumeur se retrouvant avec des cigarettes sans (ou presque sans) nicotine va rechercher son effet nicotine ailleurs … dans l’e-cigarette, par exemple. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur États-Unis : vers une réduction générale des taux de nicotine ?  ,
14 Juin 2022 | Profession
 

… En fait, les trois quarts des « consommateurs de nicotine » aimeraient bien que les politiques et autres législateurs les consultent avant toute mesure marquant une évolution du cadre réglementaire sur le tabac ou la nicotine.

•• En même temps, les 82 % d’un échantillon de la population mondiale estiment que les meilleures solutions aux défis critiques auxquels nous sommes confrontés ne passent guère par des solutions radicales mais plutôt par des approches modérées et équilibrées.

Et 88 % des personnes interrogées souhaiteraient être sûrs d’être représentés dès lors qu’une décision publique est susceptible de concerner leur vie personnelle. Lire la suite »

13 Juin 2022 | International, Observatoire
 

Le 9ème Forum mondial sur la Nicotine est organisé – du jeudi 16 au samedi 18 juin – à Varsovie.

Cet événement (le précédent s’est tenu à Liverpool / voir 21 juin 2021) verra intervenir une cinquantaine d’experts mondiaux des produits nicotiniques (issus des domaines médicaux, universitaires ou juridiques) mais aussi des témoins ayant quitté la cigarette traditionnelle.

Ils débattront du rôle des produits nicotiniques plus sûrs dans la lutte contre les maladies liées au tabagisme devant plusieurs centaines de délégués. Lire la suite »