Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
12 Août 2022 | International, Profession
 

Philip Morris International vient de repousser la limite de son offre aux actionnaires de Swedish Match jusqu’au 21 octobre (voir 10 et 12 mai).

Rappelons qu’il y a moins de trois mois PMI avait annoncé offrir plus de l’équivalent de 15 milliards d’euros pour racheter le suédois Swedish Match. Sachant que le président du Conseil d’administration de ce dernier, Conny Karlsson, a estimé que cette offre était satisfaisante pour ses actionnaires et leur a donc recommandé de suivre. La date limite de l’offre devait expirer le 30 septembre.

Ce nouveau délai est dû au fait que l’opération n’a pas encore été approuvée par les autorités européennes selon PMI. Lequel a annoncé aussi que les conditions de l’offre ne changeaient pas. Lire la suite »

9 Août 2022 | International, Vapotage
 

On sait que, désormais, on ne peut se procurer des produits du vapotage en Australie que dans le réseau des pharmaciens et que sur prescription médicale (voir 3 octobre et 5 décembre 2021).

Il est donc tout à fait concevable que Philip Morris International se soit adressé aux pharmaciens australiens pour promouvoir sa cigarette électronique Veev (voir 20 juin 2022, 6 mai 2021).

Et de le faire de la même manière que s’implante un nouveau produit « type para-pharmacie » chez tous les pharmaciens du monde : en « incentivant » (en « encourageant ») l’implantation du nouveau produit en question. Soit 275 dollars australiens (187 euros) pour une première commande plus 5 dollars australiens (3,40 euros) par cigarette électronique vendue. Lire la suite »

4 Août 2022 | International, Profession
 

Selon l’agence Interfax Ukraine, Philip Morris Ukraine qui avait dû suspendre la production de son usine, implantée dans la région de Kharkiv, dès le début du conflit (voir 12 mars) reprend ces jours-ci la fabrication de ses cigarettes pour le marché local.

Mais pour des raisons de sécurité, la production de cigarettes de PMI a été transférée dans une unité de fabrication d’Imperial Tobacco située à Kiev.

•• Cela fait 20 ans que Philip Morris International est implanté en Ukraine et son usine de Kharkiv emploie 1300 personnes. Sachant qu’elle tient un rôle-clé dans le système de production et de logistique de PMI en Europe de l’Est. Ses lignes de fabrication n’alimentent pas moins de 20 marchés différents. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Ukraine : Philip Morris reprend sa production dans une usine d’Imperial Tobacco  ,
1 Août 2022 | Profession
 

Petit rappel de l’actualité nationale comme internationale – de la filière tabac et de sa transformation ainsi que du réseau des buralistes et de son rôle de proximité – pour celles et ceux qui ont décroché, pour leurs vacances par exemple, en juillet.

Bon courage pour la reprise. (Vous pouvez retrouver l’intégralité de ces infos en tapant sur recherche).

1er juillet : lancement par Seita d’un site collaboratif de cartographie des points de vente illicites de produits du tabac, illi-cig.

1er juillet : Strator accueille Orange Money.

1er juillet : mise en examen, en région parisienne, d’un ex-champion de judo ayant géré un trafic de 16 tonnes de cigarettes de contrebande. Lire la suite »

 

Les résultats mondiaux de Japan Tobacco pour le second trimestre ont été publiés ce 29 juillet (voir 4 mai, 22 février). Nous en avons retiré les informations suivantes.

En préalable Masamichi Terabatake, président et CEO du groupe Japan Tobacco, a réitéré « que la sécurité des employés du groupe et de leurs familles restait la grande priorité. Nous apportons le plus de support possible aux personnes touchées en Ukraine. » Sachant que le groupe considère toujours son retrait du marché russe (voir 28 avril, 12 mars 2022).

Après avoir souligné la « performance robuste » du groupe lors de ce premier semestre (chiffre d’affaires net en hausse de + 10,7 % par rapport à il y a un an ), Masamichi Terabatake annonce être encouragé par les résultats commerciaux de la Ploom X au Japon (voir 20 juillet 2021). Suffisamment pour annoncer des lancements de la Ploom X à l’international qui seront décidés ce second semestre.

L’ensemble des volumes (produits combustibles et de nouvelle génération) a connu une baisse de -1,8 % due, notamment, à la situation des marchés asiatiques et d’Europe de l’Est.

29 Juil 2022 | International, Profession
 

Lors de la présentation de ses comptes semestriels, ce 27 juillet (voir 28 juillet), on a appris que le groupe British American Tobacco a dû provisionner une charge pour dépréciation de 957 millions de livres (1,13 milliard d’euros) due à la situation en Russie.

En mars, BAT avait annoncé qu’il était en discussion avec son partenaire distributeur logisticien SNS depuis 1993 (voir 22 et 13 mars). Ces discussions n’ont pas encore abouti.

Rappelons que BAT représentait, avant le conflit, un quart du marché russe. Et qu’il y employait 2 500 personnes. En Ukraine, BAT a repris partiellement ses activités industrielles et commerciales après les avoir stoppées net (voir 30 avril).

D’après les prévisions de BAT, le marché mondial du tabac devrait baisser de près de 3 % en volume à cause du conflit russo-ukrainien.

 Commentaires fermés sur BAT : le coût du conflit russo-ukrainien  ,
 

« Je suis très fier que la croissance continue de nos nouvelles catégories de produits mène à une transformation plus rapide. Cette croissance des nouvelles catégories en chiffre d’affaires est de 45 % » a annoncé, le 27 juillet, Jack Bowles, le CEO de British American Tobacco en présentant les résultats de son groupe pour le premier semestre (voir 14 juin et 19 mai 2022).

« Ainsi, nous dégageons,  à la fois, une forte performance opérationnelle et nous transformons notre activité. »

BAT annonce que le nombre de consommateurs, dans le monde, utilisant ses produits non-combustibles a passé la barre des 20 millions : 20,4 millions d’utilisateurs (+2,1 millions par rapport à il y a un an).

Ces mêmes produits non-combustibles représentant 14,6 % de son chiffre d’affaires. Notons que 1,1 milliard de livres (1,3 milliard d’euros) ont été investis, ce semestre, dans ces innovations.

Sachant que ce développement innovant devrait se confirmer dans les prochains mois : avec le lancement de la nouvelle glo Hyper X 2 (photo) sur le segment du tabac à chauffer. Le chiffre d’affaires de glo dans le monde connait une croissance de 44 %, ce premier semestre.

Sur le marché du vapotage, BAT entend revendiquer un leadership international. Notamment avec des produits pré-remplis qui ont connu un lancement réussi en Grande-Bretagne. Sachant que Vuse est numéro 1 du marché aux États-Unis (voir 18 mai 2022).

Sur les marchés des sachets à nicotine (modern oral products / là où la catégorie est autorisée), la croissance en chiffre d’affaires est de 37 % (marque Velo).

26 Juil 2022 | Profession, Vapotage
 

Suite de notre analyse sur les activités de Philip Morris International lors du second trimestre (voir 25 juillet).

• En cigarettes traditionnelles, les volumes de livraison sur le monde entier se sont montés à 157 milliards de cigarettes. Soit +1 % par rapport au second trimestre 2021.

• En ce qui concerne le tabac chauffé, les volumes de livraison de sticks sont passés à 24,8 milliards. Soit +1,9 %.

Mais avec des variations d’un continent à un autre. Car il faut prendre en compte les obstacles rencontrés par le produit sur divers marchés: conflit russo-ukrainien, problèmes logistiques au Japon et conflit juridique aux États-Unis (voir 20 juin 2022, 1er octobre 2021). Lire la suite »

25 Juil 2022 | Profession, Vapotage
 

Lors de la présentation de ses comptes pour ce second trimestre (voir 23 avril), Philip Morris International annonce que le nombre d’utilisateurs d’Iqos dans le monde (à l’exclusion des marchés russe et ukrainien où le produit de tabac à chauffer de PMI était déjà relativement bien implanté) se situe à 19 millions : soit 3,2 millions d’utilisateurs de plus qu’il y a un an.

Toujours d’après PMI, 13,2 millions de ces utilisateurs ont totalement abandonné la cigarette (69 %). Par ailleurs, Philip Morris indique que les produits sans fumée comptent pour 29,7 % de son chiffre d’affaires total du second trimestre.

Toujours sur cette période de référence (par rapport au 2ème trimestre 2021), les livraisons en volume du groupe, en produits tous confondus ont connu une croissance de + 1,1 %. Soit + 1 % pour les cigarettes traditionnelles. Et + 1,9 % pour les sticks de tabac à chauffer.

Sachant que l’embouteillage actuel du fret maritime a sérieusement perturbé les livraisons d’Iqos et de leurs sticks sur certains marchés : notamment pour le Japon (2 milliards de sticks y auraient manqué). A cela, il faut ajouter certains soucis dans la production nécessaire pour satisfaire une demande croissante (la non-ouverture de l’usine russe de tabac à chauffer n’ayant rien arrangé).

À suivre …

23 Juil 2022 | International, Profession
 

Après Davidoff qui a annoncé qu’il ne participerait pas à InterTabac, il se confirme que STG a pris une « décision similaire » (voir 11 juillet).

À Cigars Connect / L’Amateur du Cigare, très au fait de ces défections, Régis Broersma, vice-président de STG a fait la déclaration suivante : « dans un environnement post-Covid, STG, comme de nombreuses autres entreprises, a évalué sa stratégie en matière de salons et a conclu que le coût élevé de la participation [à celui de Dortmund] ne l’emporte pas sur les avantages pour notre entreprise. » Lire la suite »

 Commentaires fermés sur InterTabac : STG s’explique  ,