Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
2 Juil 2022 | Pression normative
 

Une mesure prise au nom du bon sens, mais qui pourtant divise. Elle a été remarquée par BFM TVTF1 (JT 13 heures), RMC, Franceinfo

Dans un arrêté daté du 17 juin, Gaëtan Prevoteau, maire de Langlade (2 100 habitants, 15 kilomètres de Nîmes) a interdit à ses concitoyens de fumer dans certaines zones extérieures de la commune. Une décision encouragée par les fortes chaleurs de ces dernières semaines et par les incendies qui ont violemment touché la région.

•• Mais l’élu a voulu aller encore plus loin, en interdisant également, et ce depuis le 18 juin, « de fumer au sein des véhicules motorisés circulant sur l’ensemble du territoire de Langlade ». Lire la suite »

2 Juil 2022 | Vapotage
 

Dès l’annonce du projet de la Commission européenne d’interdire, dans les 27 pays de l’UE, la vente des versions aromatisées du « tabac chauffé » (voir 29 juin), Le Dauphiné Libéré a interrogé des buralistes isérois sur un éventuel impact de la mesure.

•• « Sur une journée, il y a maximum un ou deux clients qui achètent un paquet. Et sur le mois on est entre trois et cinq cartouches », témoigne un couple de buralistes à Vienne. Le dispositif n’a pas vraiment pris auprès des consommateurs. Parmi les arguments mentionnés, le coût du dispositif qui s’élève à 70 euros : « on ne propose que les cigarettes à la vente, pas la machine. C’est très onéreux par rapport à la concurrence ». Lire la suite »

29 Juin 2022 | Pression normative
 

Réduire le taux de nicotine dans les cigarettes pour atténuer leur pouvoir addictif et, à terme, faire diminuer le tabagisme: c’est le projet lancé il y a quelques jours par la Food and Drug Administration (voir 22 juin). Le Figaro a interrogé deux médecins addictologues sur la « vertu » de la mesure. Nous reproduisons cet article. 

La nicotine n’est aucunement responsable des méfaits de la cigarette sur la santé, contrairement à de nombreux autres composés libérés par la combustion du tabac. Ce n’est toutefois pas une substance anodine puisqu’elle est en grande partie responsable de la dépendance au tabac. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Débat : réduire le taux de nicotine dans les cigarettes … un coup d’épée dans l’eau ?  ,
25 Juin 2022 | International, Vapotage
 

En ce moment, et dans tous les domaines, la justice américaine ne manque pas de nous réserver des surprises …

Une cour d’appel a temporairement mis en suspens la décision de l’agence américaine en charge de la santé (FDA) d’interdire la vente aux États-Unis de toutes les cigarettes électroniques de la marque Juul Laabs annonce l’AFP dans une dépêche que nous reprenons (voir 23 et 24 juin).

Peu après l’annonce de l’interdiction jeudi, l’entreprise avait prévenu qu’elle allait déposer une requête demandant un ajournement en urgence, avant d’éventuellement préparer une procédure en appel plus solide.

Les juges d’une cour d’appel de Washington ont décidé de suspendre la décision afin de se donner plus de temps pour étudier la demande de Juul Labs, ce qui n’est pas une indication sur le mérite du dossier, ont-ils précisé dans leur jugement, consulté par l’AFP.

•• La FDA avait estimé que Juul n’avait pas fourni suffisamment de données sur ses produits pour pouvoir évaluer « les risques toxicologiques potentiels ». Elle a donc décidé d’ordonner l’interdiction de la commercialisation de ses produits et le retrait de ceux déjà en magasins.

Juul Labs affirme pour sa part avoir « fourni suffisamment d’informations et de données » pour résoudre tous les problèmes soulevés par l’agence. Elle avait prévenu dès jeudi qu’elle comptait demander la suspension de la décision et explorer toutes les options à sa disposition, y compris un appel.

•• Selon le Wall Street Journal, la société est aussi en train d’étudier avec ses conseillers juridiques la possibilité de se placer sous la protection de la loi sur les faillites si l’interdiction de la FDA est confirmée. La FDA a indiqué dans un message à l’AFP qu’elle ne faisait pas de commentaires sur des procédures possibles ou en cours.

 Commentaires fermés sur États-Unis : nouveau rebondissement … l’interdiction des Juul suspendue par une cour d’appel  , ,
24 Juin 2022 | International, Vapotage
 

L’agence américaine en charge de la santé (FDA) a interdit, ce 23 juin, la vente aux États-Unis de toutes les cigarettes électroniques de la marque Juul Laabs pour tenter d’enrayer le vapotage chez les jeunes (voir 23 juin 1 et 2),  un coup dur pour la société qui envisage de faire appel, annonce une dépêche AFP, signée Juliette Michel,  dont nous reprenons l’essentiel.

La FDA a estimé que la start-up, qui a connu un succès phénoménal à la fin des années 2010 avec ses vapoteuses en forme de clés USB et ses recharges de nicotine aux goûts fruités, n’avait pas démontré que la commercialisation de ses produits était « appropriée pour la protection de la santé publique ».

Suite à cette décision, « l’entreprise doit arrêter de vendre et de distribuer » les produits pour lesquels elle dispose actuellement d’une autorisation et ceux déjà dans les magasins « doivent être retirés » de la vente. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur États-Unis : ce que l’on sait de l’interdiction des produits de Juul  ,
23 Juin 2022 | International, Vapotage
 

L’agence américaine en charge de la santé (FDA) a interdit, ce jeudi, la vente aux États-Unis de toutes les cigarettes électroniques, ou e-cigarettes, de la marque Juul Laabs, avec effet immédiat, selon un communiqué.

La FDA a estimé que la start-up, qui a connu un succès phénoménal à la fin des années 2010 avec ses vapoteuses en forme de clés USB et ses recharges de nicotine aromatisées, n’avait pas démontré que la commercialisation de ses produits était « appropriée pour la protection de la santé publique », d’après le document (voir 23 juin).

 Commentaires fermés sur États-Unis : la FDA interdit la vente des e-cigarettes Juul  ,
23 Juin 2022 | International, Vapotage
 

L’agence américaine en charge de la santé (FDA) veut interdire la vente aux États-Unis des e-cigarettes de la marque Juul Laabs affirme le Wall Street Journal, repris par l’AFP.

Une décision ordonnant à la start-up de retirer ses produits du marché pourrait être annoncée très prochainement, ajoute le quotidien économique, citant des sources proches du dossier.

•• Juul a connu un succès phénoménal à la fin des années 2010 avec ses vapoteuses en forme de clés USB et ses recharges de nicotine aromatisées. Mais l’entreprise a aussi été accusée d’avoir largement participé à la montée en flèche du vapotage chez les adolescents en ciblant particulièrement les lycéens.

Face aux pressions des autorités, Juul Labs a déjà suspendu en 2019 les ventes de recharges aromatisées, prisées des jeunes, et s’est engagé à revoir sa stratégie marketing. L’entreprise n’avait pas, dans l’immédiat, répondu à une sollicitation de l’AFP.

•• La FDA a été chargée de passer en revue les produits de vapotage afin de s’assurer que le bénéfice tiré par les adultes (notamment pour les aider à arrêter de fumer des cigarettes traditionnelles) était plus important que les risques posés pour les plus jeunes (voir 18 mai et 14 avril).

L’agence a déjà interdit en 2020 la commercialisation des vapoteuses de type Juul, à recharge, avec des goûts aromatisés, aux fruits ou bonbons, n’autorisant plus que les arômes tabac et menthol.

Pour lutter contre la dépendance des fumeurs, l’administration de Joe Biden a par ailleurs annoncé mardi vouloir réduire considérablement le taux de nicotine des cigarettes vendues aux États-Unis (voir 22 juin). Lire la suite »

 

On sait que les autorités sud-africaines avaient pris une mesure extrême pendant le confinement imposé par la crise sanitaire : l’interdiction pure et simple de la vente du tabac (voir 29 mars, 6 et 16 août 2020).

Il s’en était suivi une explosion extraordinaire du marché parallèle (voir 24 août 2020, 10 juillet 2021). Mais aussi de nombreuses polémiques et de multiples recours même si la mesure a fini par être levée (voir, notamment, 20 décembre 2020, 10 janvier 2021).

Jusqu’à cette décision de l’instance d’appel de la Cour suprême qui vient – le 14 juin – de prendre une décision rendant complètement inconstitutionnelle l’interdiction de vendre du tabac en période de confinement sanitaire.

La Cour estime que le gouvernement sud-africain n’a jamais apporté la preuve qu’interdire la vente de tabac et limiter ainsi sa consommation pouvaient avoir un quelconque impact pour limiter la propagation du Covid-19.

 Commentaires fermés sur Afrique du Sud : la Cour suprême invalide totalement l’interdiction du tabac prise pendant le confinement  , ,
17 Juin 2022 | International, Vapotage
 

Nous avons déjà annoncé, ici même, que les autorités chinoises sont en train de réglementer totalement le marché intérieur du vapotage sous l’égide du puissant monopole d’État du tabac (voir 3 mai et 14 avril).

Ainsi, il existerait 190 000 boutiques de vapotage en Chine (1,4 milliard d’habitants).

Et de premières mesures tombent dans le cadre de la nouvelle réglementation : Lire la suite »

 

Le Conseil (city council) de l’agglomération de Los Angeles a voté, à l’unanimité, l’interdiction de la vente de tous produits à fumer ou à vapoter avec arômes.

La mesure concerne donc, à la fois, le vapotage, les cigarettes mentholées et les cigarillos aromatisés. Si ce genre de mesure a déjà été prise dans d’autres villes américaines, c’est la première fois qu’y est impliquée une agglomération de cette importance (3,9 millions d’habitants).

Il ne reste plus que le décret de promulgation signé par le maire, Eric Garcetti, pour que la mesure soit en vigueur au mois de janvier 2023. Seule exception à cette mesure qui se veut générale : le tabac à chicha. (Voir aussi 27 septembre et 30 avril 2021)

 Commentaires fermés sur États-Unis : Los Angeles bannit les arômes dans (presque) tous les produits à fumer ou à vapoter  ,