Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
15 Juin 2021 | International, Profession
 

Trois points de vente tabac du Nord-Ouest de l’Angleterre viennent d’être sanctionnés par la police locale : pour vente (de tabac et alcool) aux mineurs et revente de tabac de contrebande.

Japan Tobacco International a annoncé qu’il avait retiré ses propres produits de ces points de vente. Comme il l’a déjà fait à 46 reprises depuis 2017 en différentes villes du Royaume-Uni. Il invite les autres fournisseurs de tabac à en faire de même.

« La vente aux mineurs tout comme la fourniture de tabac de contrebande ne sont pas des délits mineurs,  ne faisant pas de victimes … Nous nous engageons à accompagner les points de vente respectant strictement la réglementation » a déclaré à la presse Ian Howell, directeur des affaires publiques et fiscales de JTI au Royaume-Uni.

15 Juin 2021 | Pression normative
 

Depuis avril 2019, 193 panneaux signalant les « espaces sans tabac » ont été mis en place dans la préfecture du Calvados par la Ligue contre le Cancer.

Après les écoles, les centres d’animation, les multi-accueils, les espaces verts, la ville de Caen poursuit sa démarche en intégrant les équipements sportifs, annonce Ouest-France.

À ce jour, Caen compte 39 écoles labélisées, 44 équipements sportifs, 14 centres d’animation et centre sociaux culturels ainsi que 16 établissements d’accueil jeunes enfants. Lire la suite »

 

On sait que les autorités britanniques suivent une politique anti-tabac qui n’a pas manqué de réalisme, ces derniers temps, et se révèle même ouvertement pro-vapotage (voir 8 mars 2021 et 22 juillet 2020). Il n’en reste pas moins que le gouvernement britannique s’est aussi assigné l’objectif de devenir un pays sans tabac en 2030.

Forts de cet objectif un groupe de parlementaires commence à faire du bruit en demandant de relever l’âge minimum pour acheter des cigarettes de 18 à 21 ans. D’après eux, la mesure serait même susceptible de créer un choc parmi les fumeurs de tout âge, rapporte The Guardian. Lire la suite »

5 Juin 2021 | Pression normative
 

À l’occasion de la Journée mondiale sans tabac, l’Université et la Ligue contre le Cancer du Bas-Rhin ont signé une convention pour lutter contre le tabagisme à la fac.

La convention signée par le président de l’Université, Michel Deneken (photo), prévoit l’interdiction de fumer sur les parvis des facultés.

C’est déjà interdit sur le parvis de la faculté de pharmacie, l’Université promet que ce sera aussi le cas pour le campus central et la faculté de médecine d’ici novembre. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Strasbourg : « Campus sans tabac » et sans discours moralisateur   ,
1 Juin 2021 | Pression normative
 

Après les plages, la municipalité rochelaise a étendu son action de prévention contre le tabagisme en inaugurant le dispositif « Parcs sans tabac » ce vendredi 28 mai, avant la Journée mondiale sans tabac. Désormais, cinq espaces – jardins et parcs – arborent le panneau de prévention (dans les intentions) et d’interdiction (dans les faits). 

La démarche de la ville a commencé en 2019, avec la labellisation « Plages sans tabac » pour « les Minimes » et de « la Concurrence », deux sites réputés. L’arrêté d’interdiction de fumer a été étendu à une troisième plage l’année suivante.

Enfin, des espaces sans tabac ont été décrétés aux abords des aires de jeux, sur les parvis des écoles maternelles et élémentaires, ainsi que devant les crèches municipales.

En parallèle de ce dispositif, la ville s’est portée candidate à l’appel à projet de l’Institut national du Cancer (Inca) « Agir en santé publique », afin d’évaluer l’impact en santé des lieux sans tabac déployés depuis 2019. Les résultats seront connus en octobre (il serait temps / ndlr ).

Le président départemental de la Ligue contre le Cancer souhaiterait que les abords des lieux sportifs soient également déclarés « sans tabac » dans un avenir proche, « devant le stade Marcel-Deflandre par exemple » (du Stade Rochelais, vice-champion d’Europe de rugby).

Voir aussi 25 mars et 29 mai.

 Commentaires fermés sur Espaces sans tabac : plages, écoles, parcs … à La Rochelle   ,
29 Mai 2021 | Associations
 

Avec la réouverture des terrasses depuis ce 19 mai, DNF (Demain sera non fumeur) invite les restaurateurs à faire le choix du « sans tabac », rappellant que la fumée de tabac gêne huit personnes sur dix.

Ce serait donc le bon moment pour tenter l’expérience de la terrasse sans tabac, en s’appuyant sur son outil materrassesanstabac.com, le premier guide collaboratif des terrasses non-fumeurs (voir 23 et 24 mars 2017).

•• Un sondage OpinionWay pour DNF révèle que 73 % des Français sont favorables à l’interdiction de la cigarette dans les espaces publics tels que les terrasses de cafés, abords des écoles, abribus, plages, etc.

DNF invite donc restaurateurs et clients à se mobiliser pour  un retour en terrasse plus sain qui s’inscrit dans une « dénormalisation du tabac ». Les Français sont invités à faire connaître, sur le site, leurs terrasses préférées qu’ils souhaiteraient voir sans tabac. L’équipe de l’association prendra alors contact avec le propriétaire pour le sensibiliser à la terrasse sans tabac …

•• Voici, selon DNF,  les 4 bonnes raisons pour faire de sa terrasse, un nouvel espace sans tabac :

garantir une meilleure qualité de l’air sur votre terrasse pour les clients mais aussi pour le personnel : même sur des terrasses découvertes, la fumée de tabac affecte la qualité de l’air et expose ainsi une personne à proximité d’un fumeur à des niveaux considérables de substances toxiques (4 000);

s’associer à une vision positive pour le monde de demain en protégeant l’humain et l’environnement en les considérant comme des valeurs fortes. Les restaurateurs ont un rôle fondamental à jouer dans la lutte contre le tabagisme en protégeant les humains d’une fumée toxique mais aussi en s’inquiétant de la pollution engendrée par le tabac;

proposer une terrasse plus propre: la terrasse sans tabac, c’est zéro mégot. Pas de cendrier à vider, pas d’odeur de tabac froid, pas de mégots à ramasser au sol;

assurer un moment de convivialité sans conflit: la fumée de cigarette peut-être à l’origine de querelles entre clients.

29 Mai 2021 | Pression normative
 

Limours a ouvert le bal en 2016 (voir 1er octobre 2016) … Depuis, d’autres communes ont suivi. À tel point qu’avec 87 « espaces sans tabac », l’Essonne est le département le plus en pointe de l’Ile-de-France sur ce dispositif, porté depuis près de dix ans par la Ligue contre le Cancer. 

Ce 19 mai, ce fut au tour du conseil départemental d’inaugurer, lui-même, son premier site placé sous ce label : le domaine de Montauger, à Lisses. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Espace sans tabac : l’Essonne, département le plus en pointe en Ile-de-France  ,
26 Mai 2021 | Pression normative
 

La proposition de loi visant à lutter contre l’usage détourné, en particulier chez les jeunes, du protoxyde d’azote – un gaz dit « hilarant » – a été adoptée à l’unanimité ce mardi 25 mai, en seconde lecture par le Sénat, après un vote lui aussi unanime de l’Assemblée nationale (voir 26 mars).

Le secrétaire d’État à l’Enfance et la Famille, Adrien Taquet, s’est félicité de cette adoption « qui porte un message puissant de prévention et de protection des mineurs ».

•• À l’origine de ce texte, la sénatrice Valérie Létard (Union centriste) a souligné l’urgence de légiférer contre un phénomène en progression constante chez les jeunes, et « qui a encore monté en puissance lors du confinement ».

Le texte prévoit de punir de 15 000 euros d’amende « le fait de provoquer un mineur à faire un usage détourné d’un produit de consommation courante pour en obtenir des effets psychoactifs ».

Il vise plus précisément le protoxyde d’azote, un gaz à usage médical mais qui peut aussi se trouver dans le commerce et sur Internet sous forme de cartouches ou bonbonnes, par exemple pour les siphons de crème chantilly. Il interdit ainsi « de vendre ou d’offrir à un mineur du protoxyde d’azote, quel qu’en soit le conditionnement ».

•• Les sites de commerce en ligne doivent de leur côté spécifier l’interdiction de vente aux mineurs de ce produit. D’autres dispositions visent à interdire la vente à toute personne, mineure ou pas, de ce gaz dans les débits de boissons et de tabac.

 Commentaires fermés sur Gaz hilarant : interdiction de vente aux mineurs … 15 000 euros d’amende à la clé  ,
 

À l’occasion de la publication du dossier « Menthol, un an après son interdiction, où en est-on ? » par la plateforme Génération Sans Tabac, et au regard des multiples contournements de la mesure par les fabricants, le Comité National Contre le Tabagisme (CNCT) interpelle les pouvoirs publics sur la nécessité d’aller plus en avant en matière de réglementation.

Nous publions l’intégralité du communiqué du CNCT.

« Face aux pratiques de prédation de l’industrie du tabac et à l’enjeu sanitaire, le CNCT enjoint les décideurs à élargir l’interdiction du menthol pour l’ensemble des produits du tabac, mais également de la nicotine.  Lire la suite »

 

Une phrase que l’on entendra sûrement ailleurs …

Elle émane, tout récemment, du Premier ministre irlandais Michael Martin : « nous commençons par bonheur à sortir lentement de la pandémie et nous savons désormais que les gens vont se préoccuper plus de leur santé: à l’évidence, ils vont mieux comprendre l’intérêt global de leur bien-être et la façon dont celui-ci peut être menacé ».

Conséquence : l’annonce d’un nouveau plan global pour restreindre les lieux où il est autorisé de fumer. À mettre en œuvre sur cinq ans. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Irlande : vers une nouvelle vague d’interdictions de fumer ?  ,