Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
31 Mai 2024 | Profession
 

Ce vendredi 31 mai au matin, Catherine Vautrin (ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités) était l’invitée de France Inter. Elle a donc été interrogée sur le rapport du Sénat recommandant une augmentation de la fiscalité tabac (voir ci-dessous). Sa réponse.

« Vous savez, je vais vous dire un truc : je suis une fumeuse repentie et je fête cette année mes 20 ans sans tabac. C’est franchement un sujet perso et cela me permet d’élargir ma déclaration sur un point majeur : nous sommes tous détenteurs d’un capital santé et nous sommes dans un pays où la santé peut être prise en charge par les pouvoirs publics … et la vraie responsabilité c’est celle de chacune et chacun d’entre nous.  Lire la suite »

31 Mai 2024 | Pression normative
 

Quest devenu l’un des dispositifs phares du Programme national 2023-2027 de Lutte contre le Tabac, dévoilé le 28 novembre dernier, linterdiction de fumer à la plage ? (voir 28 novembre et 4 décembre 2023).

Six mois après (et des augmentations de prix du tabac …), le décret d’application n’est pas passé et la promesse est, pour beaucoup, oubliée. C’est ainsi que débute un article du Midi Libre, publié à l’occasion de la Journée mondiale sans Tabac (voir 2 mai 2024), que nous reprenons. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur L’interdiction de fumer à la plage – mesure choc du dernier Plan anti-Tabac – déjà enterrée ? (Midi Libre)  , ,
31 Mai 2024 | Pression normative
 

Ce 26 mai, sur BFM-TV, la ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités, Catherine Vautrin, sest alarmée – à son tour – de la vente de « Sniffy », substance énergisante qui se présente sous la forme de poudre blanche à inhaler par les narines (voir 25 mai).

Cette inquiétude est partagée par la Confédération des buralistes, qui s’est positionnée « contre ce produit » (voir 26 mai) et par plusieurs addictologues. Le Monde fait le point sur la polémique et une « éventuelle » interdiction. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Produits à sniffer : « il paraît compliqué, en l’état, d’interdire la vente de ce produit » (avocate)  ,
29 Mai 2024 | Associations
 

Le Comité national contre le Tabagisme (CNCT) a annoncé, ce 29 mai, le dépôt d’une plainte pour « trafic de substances vénéneuses » face à la vente « illégale » de sachets de nicotine, qui cible particulièrement les jeunes, et renouvelle son appel à les interdire (voir 16 novembre 2023).

Deux jours avant la Journée mondiale sans Tabac (voir 2 et 24 mai 2024), cette association a plaidé, dans un communiqué, que les sachets de nicotine ne disposent pas d’autorisation de mise sur le marché et n’appartiennent pas à la catégorie des exceptions de produits à la nicotine autorisés. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Sachets de nicotine : le CNCT demande leur interdiction … faute de statut clair et contrôle  , ,
 

Le projet du gouvernement britannique de faire du Royaume-Uni un pays progressivement sans tabac est reporté sine die, le texte n’ayant pas été voté avant la suspension du Parlement, ce jeudi 24 mai, en amont des élections législatives de juillet.

C’est ainsi que débute une dépêche AFP qui confirme nos propres informations (voir 24 et 23 mai 2024).

Le Premier ministre conservateur Rishi Sunak avait annoncé à l’automne dernier cette politique très ambitieuse de lutte contre le tabagisme. Celle-ci prévoit que les jeunes ayant moins de 15 ans aujourd’hui ne se verraient jamais vendre légalement de cigarettes (voir 4 octobre 2023). Ils deviendraient ainsi la première génération sans tabac au Royaume-Uni (voir 17 avril 2024).

Mais ce projet n’a pas été inclus dans la liste des textes qui seront adoptés avant la suspension du parlement, ce vendredi 24 mai. « Bien sûr je suis déçu de ne pas pouvoir faire passer ce texte avant la fin de la session compte tenu du temps disponible », a déclaré Rishi Sunak à des journalistes lors d’un déplacement en Irlande du Nord. « J’ai décidé de faire quelque chose d’ambitieux, qui fera une énorme différence pour l’avenir de notre pays », a poursuivi le Premier ministre, qui devrait réintroduire ce projet s’il était élu aux législatives.

Les travaillistes se sont eux aussi engagés à instaurer cette politique anti-tabac s’ils étaient élus. Rishi Sunak a annoncé mercredi que les élections législatives auraient lieu le 4 juillet. Les conservateurs, au pouvoir depuis 14 ans, sont loin derrière l’opposition travailliste dans les sondages.

 Commentaires fermés sur Royaume-Uni : l’AFP revient sur la suspension (provisoire) du « generational ban »  , ,
25 Mai 2024 | Pression normative
 

Le ministre délégué à la Santé et à la Prévention, Frédéric Valletoux, a promis, ce 25 mai, l’interdiction d’une poudre blanche à inhaler par le nez, présentée comme énergisante qui suscite la controverse car sa consommation rappelle celle de la cocaïne (voir ci-dessous). C’est ainsi que débute une dépêche AFP que nous reprenons.

« J’ai découvert il y a 48 heures cette dernière invention, et je mets des gros guillemets, bien sûr, cette cochonnerie que certains veulent vendre. Je vais voir effectivement dans les prochains jours comment on peut interdire ce type de choses », a déclaré M. Valletoux sur franceinfo.

« Il faut l’interdire dès qu’on peut », a-t-il ajouté. « Je vais regarder ça très vite avec les services, dès ce week-end. Et dès qu’on peut, je vous promets que je serai là-dessus intraitable » a-t-il complété. Lire la suite »

25 Mai 2024 | Observatoire
 

Plusieurs nouvelles substances chimiques cannabinoïdes seront interdites à la vente et à la consommation – à partir du 3 juin – annonce, ce 23 mai, lAgence nationale de Sécurité et du Médicament (ANSM).

Cette décision a été prise après que les Centres d’Évaluation et d’Information sur la pharmacodépendance-addictovigilance (CEIP-A) ont reçu « des signalements de consommation ayant entraîné des effets graves » : perte de connaissance, coma, convulsions, forte anxiété, tachycardie, etc. selon Le Parisien.

•• « Ces effets sont souvent plus intenses que ceux ressentis lors de la consommation de cannabis et peuvent nécessiter une prise en charge urgente des professionnels de santé, plus particulièrement avec les cannabinoïdes de synthèse », prévient lANSM. Lire la suite »

 

C’est ce vendredi 24 mai que l’on saura si le projet de loi d’interdiction définitive d’acheter du tabac pour toute personne née après le 1er janvier 2009 (« generational ban ») est provisoirement suspendu – ou pas – suite à l’annonce de dissolution de la « House of Commons » par le Premier ministre conservateur Rishi Sunak ce 22 mai (avec de nouvelles élections prévues le 4 juillet / voir 23 mai).

En effet, la dissolution – annoncée et approuvée par le roi Charles – prendra effet le jeudi 30 mai prochain. Pour de nouvelles élections générales le 4 juillet.

Et les usages parlementaires outre-Manche prévoient que, dans la période précédant la dissolution effective, les deux grands groupes (les conservateurs et les travaillistes) peuvent s’entendre pour adopter vite fait des textes faisant consensus (les parlementaires britanniques, toujours pragmatiques, appellent cela le « wash-up » avant de nouvelles élections). Lire la suite »

 

Le projet de loi d’interdiction définitive d’acheter du tabac pour toute personne née après le 1er janvier 2009 (« generational ban ») – adopté ce 16 avril par la « House of Commons » (Chambre des Communes / voir 16 et 18 avril) – est provisoirement suspendu …

Alors que le projet devait être définitivement adopté en dernière lecture (dans les prochaines semaines / voir 7 mai), le premier ministre conservateur Rishi Sunak a annoncé – ce 22 mai – que le roi Charles lui avait accordé la possibilité de dissoudre par anticipation le parlement (dont le mandat courait jusqu’à fin janvier 2025).

En conséquence, les 650 sièges composant la « House of Commons » sont soumis aux suffrages des électeurs le 4 juillet prochain. Il sera intéressant de voir si le « generational ban » comptera parmi les thèmes sociétaux de la campagne. 

Une chose est certaine : l’opposition travailliste (favorite chez beaucoup de commentateurs) a soutenu jusqu’à maintenant le « generational ban » alors que la majorité conservatrice s’était montrée divisée sur cette mesure radicale. Photo : Reuters

22 Mai 2024 | International, Vapotage
 

Le gouvernement du Panama (4,4 millions d’habitants) avait fait adopter, en 2021, une loi interdisant l’importation et la vente des produits du vapotage et du tabac à chauffer.

Ce qui a amené le Panama a rejoindre le club de ses voisins ayant aussi prohibé le vapotage : comme le Mexique, le Venezuela et le Brésil, par exemple. Mais sur plainte d’une association, la Cour suprême de justice de Panama a conduit une longue procédure qui vient de déboucher sur l’invalidation pure et simple de la loi.

L’association en question – l’Association pour la réduction des dommages du tabagisme – a fondé son argumentation sur le fait que la prohibition violait le droit constitutionnel à la santé en empêchant les fumeurs d’accéder à un substitut à moindre risque.

 Commentaires fermés sur Panama : la Cour suprême s’oppose à l’interdiction de la vape  ,