Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
30 Nov 2022 | Profession
 

Les parieurs en ligne ne boycottent pas la Coupe du monde au Qatar. Le tournoi pourrait même s’arroger le record des paris sportifs effectués via Internet … Sur une double page, Le Parisien revient sur le démarrage en flèche des mises sur le Mondial (voir 27 novembre).

Selon un sondage réalisé avant le début de la compétition, 36 % des Français ont l’intention de miser de l’argent sur les rencontres. La tendance s’amplifiera si les Bleus vont loin dans le tournoi, prévient l’Autorité nationale du Jeu (ANJ).

•• Selon elle, l’ensemble des mises effectuées auprès des grands opérateurs agréés (Winamax, Unibet, Zebet, ParionsSport, …) devraient atteindre au moins 600 millions d’euros.

Les premiers chiffres donnent le tournis. Lors de l’entrée en lice face à l’Australie, 15 millions ont été joués. Soit quasiment le double du match opposant les deux mêmes équipes lors de la Coupe du monde 2018, qui se jouait en Russie ! Même si France-Danemark n’a totalisé « que » 13,5 millions, le tournoi a pour l’instant généré, en tout, 200 millions, et il reste … trois semaines.

« Les spécialistes ne s’y attendaient pas », confirme Isabelle Falque-Pierrotin, la présidente de l’ANJ.

•• La compétition « présente tous les ingrédients pour développer un risque de jeu excessif : c’est un événement sportif de premier niveau, il y a toujours une insistance publicitaire des opérateurs et, surtout, on met en place une gratification commerciale pour attirer de nouveaux joueurs », déplore Isabelle Falque-Pierrotin.

Comment éviter les dérapages ? L’accent a été mis par les autorités sur la lutte contre le déferlement publicitaire. Lire la suite »

23 Nov 2022 | Profession
 

« La Française des jeux (FDJ) sort les griffes sur internet » Ainsi démarre un article d’analyse du Figaro sur l’annonce d’une offre de poker en ligne et du rachat de ZEturf par l’opérateur de jeux (voir 14 et 17 novembre)

«  Nous sommes un challenger dans les paris sportifs en ligne » reconnaît Stéphane Pallez, PDG de la FDJ, « notre dynamique est bonne, mais nous souffrons de ne pas être un acteur global en ligne. »

Elle est en train d’y remédier, en propulsant la FDJ dans une autre dimension. « Le marché des jeux d’argent en ligne est très compétitif » poursuit la dirigeante, « en devenant présents dans les paris sportifs et hippiques et le poker, nous nous donnons tous les moyens d’affronter cette compétition avec les meilleurs. » Lire la suite »

 Commentaires fermés sur FDJ : « devenir un acteur de poids sur internet » (Le Figaro)  ,
14 Nov 2022 | Profession
 

La Française des Jeux (FDJ) a annoncé lancer, ce 9 novembre, sa toute première offre de poker en ligne sur son application ParionsSport, huit jours après avoir obtenu un agrément auprès de l’Autorité nationale des Jeux pour cette nouvelle activité (voir 10 novembre). C’est ainsi que débute une dépêche AFP que nous reprenons.

« Cette nouvelle offre de poker en ligne s’inscrit dans la stratégie du groupe de renforcer sa présence sur le marché français des jeux en ligne ouverts à la concurrence » précise l’opérateur de la loterie nationale coté en Bourse. La FDJ rejoint ainsi « le réseau ipoker de la société Playtech, qui réunit l’une des plus importantes communautés de joueurs de poker » ajoute-t-elle. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur L’AFP revient sur le lancement d’ une offre de poker en ligne par la FDJ  ,
14 Nov 2022 | Profession
 

À l’approche de la Coupe du monde de football, au Qatar, l’Autorité nationale des Jeux (ANJ) met le holà sur les paris sportifs (voir 8 et 9 novembre). Chargée de prévenir l’addiction aux jeux d’argent en France, elle lance une campagne inédite, avec un slogan direct et dissuasif : « T’as vu ? T’as perdu. »

Un clip de rap est diffusé sur internet et tourne sur les réseaux sociaux (YouTube, TikTok), en attendant des affiches dans le métro parisien dès ce lundi et pendant une semaine.

•• « Le but n’est pas de diaboliser les paris sportifs mais de porter auprès des jeunes, avec leurs codes, un message d’alerte sur les risques du jeu excessif » déclare, dans Le Figaro, Isabelle Falque-Pierrotin, la présidente de l’ANJ.

Le foot a toujours été le sport préféré des parieurs en ligne, devant le tennis et le basket. L’ampleur des mises lors des dernières grandes compétitions (366 millions d’euros pendant le Mondial 2018 et 435 millions lors de l’Euro 2020) a poussé l’ANJ à intervenir. Certes, le parcours de l’équipe de France est déterminant sur le montant des enjeux, mais l’Autorité s’attend à ce que les paris prennent une grande ampleur pour cette Coupe du monde.

•• Les parieurs sportifs – dont 70 % sont des hommes de moins de 35 ans – misent en moyenne 240 euros par mois. Mais un certain nombre sont devenus accros.

Tous jeux d’argent confondus (loterie, casino, poker, paris sportifs et hippiques…), l’Observatoire français des Drogues et des Tendances addictives avait estimé en 2019 à 1,4 million le nombre de personnes jouant à des jeux d’argent à risque. Pour 400 000 d’entre elles, cet engouement pour le jeu serait pathologique. C’est dans les paris sportifs que le risque est le plus élevé.

10 Nov 2022 | Profession
 

Cela n’aura pas trainé. La Française des Jeux (FDJ) a lancé, ce 9 novembre, son offre de poker en ligne pour laquelle elle vient de recevoir l’autorisation (voir 1, 3 et 5 novembre). Nous reprenons son communiqué.

Désormais, FDJ propose une offre de poker découverte «  Sit & Go jackpot » sur l’application mobile de ParionsSport en ligne.

•• Cette nouvelle offre de poker en ligne s’inscrit dans la stratégie de la Française des Jeux de renforcer sa présence sur le marché français des jeux en ligne ouverts à la concurrence. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur La FDJ lance son offre de poker en ligne  ,
9 Nov 2022 | Observatoire
 

À deux semaines de l’ouverture de la Coupe du monde de football au Qatar, des entreprises des secteurs des jeux d’argent, des médias et de la publicité ont signé, ce 7 novembre, des chartes d’engagement visant à mieux protéger les mineurs et personnes vulnérables aux risques d’addiction.

C’est ce qu’annonce un communiqué AFP que nous reprenons.

Chaque secteur a sa charte et des poids lourds parmi les signataires : l’affichage extérieur, signée notamment par JCDecaux ; la télévision, qui a recueilli les signatures de France TV, TF1, M6 ou encore beIn ; la radio avec Radio France, Lagardère (propriétaire d’Europe 1) ou NRJ et surtout la publicité numérique. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Jeux : « une charte pour une publicité digitale responsable »  , ,
5 Nov 2022 | Profession
 

Alors qu’il avait déposé une demande il y a plusieurs mois, le groupe FDJ a obtenu l’agrément de l’Autorité nationale des Jeux  (ANJ) lui permettant de proposer des « jeux de cercle en ligne » (voir 1er novembre). Après le décryptage du Figaro (voir 3 novembre), celui des Échos.

Pour l’entreprise, il s’agira plutôt d’une offre de complément, qui ne prétend pas – pour l’instant – concurrencer les poids lourds présents sur ce segment, comme Winamax ou Pokerstars.

Mais alors que la plupart des opérateurs de paris sportifs disposent d’une offre de poker, la FDJ souhaite lutter avec les mêmes armes. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur FDJ / Poker en ligne : « une offre de complément … pour l’instant » (Les Échos)  ,
3 Nov 2022 | Profession
 

La FDJ a obtenu un agrément pour proposer des « jeux de cercle en ligne », et donc du poker, selon une décision de l’Autorité nationale des Jeux (ANJ) publiée au Journal officiel (voir 1er novembre). Cette nouvelle offre devrait être lancée « d’ici la fin de l’année », selon la FDJ, annonce Le Figaro dans un article de décryptage dont nous reprenons des extraits. 

Le groupe, privatisé en 2019 a encore le monopole sur la loterie et les paris sportifs en points de ventes physiques. Mais ce n’est plus le cas pour les paris sportifs en ligne depuis 2010.

•• Le groupe a indiqué à plusieurs reprises vouloir se renforcer en ligne dans les activités où il n’était pas présent. « Notre ambition est de renforcer notre présence sur les marchés qui sont ouverts à la concurrence », explique-t-on du côté de la FDJ. L’entreprise est aussi entrée en négociation exclusive pour racheter ZEturf (voir 20 septembre).

La future offre de poker de la FDJ ne s’adressera pas qu’au public français. En effet, la FDJ a parallèlement obtenu l’autorisation de partager ses liquidités à l’échelle européenne (pour l’instant avec l’Italie, l’Espagne et le Portugal). Avec cette nouvelle palette d’offre, l’entreprise entend ainsi très vite aller sur le terrain des Betclic, Winamax ou encore Unibet, qui proposent tous du poker en ligne et, pour la plupart d’entre eux, également du turf.

•• Cette offre élargie arrive néanmoins dans un contexte un peu plus compliqué que par le passé. Les jeux d’argent en ligne, montés en puissance pendant la pandémie du fait des nombreuses contraintes sanitaires, ont connu un coup de moins bien en 2022.

L’activité des opérateurs de jeu en ligne – poker, paris sportifs, courses hippiques… – a reculé de 11 % au premier semestre, par rapport à la même période en 2021. Une telle baisse n’avait plus été observée depuis 2013, selon l’Autorité nationale des Jeux. Les joueurs sont revenus sur les points de vente – c’est le cas pour les courses de chevaux notamment – et ont été moins présents en ligne. Mais ce coup de mou s’explique aussi en partie par le report de la Coupe du monde de football. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur FDJ / Poker en ligne : la nouvelle offre lancée d’ici la fin de l’année  ,
1 Nov 2022 | Profession
 

La Française des Jeux (FDJ) a obtenu un agrément pour proposer des « jeux de cercle en ligne », et donc du poker, selon une décision de l’Autorité nationale des Jeux publiée le 1er novembre au Journal Officiel.

C’est ce qu’annonce un communiqué de l’AFP que nous reprenons.

La FDJ, qui avait indiqué par le passé vouloir se renforcer dans les activités où il n’était pas présent, comme « les paris hippiques et le poker », va donc pouvoir ajouter ce nouveau segment à son offre.

La FDJ est par ailleurs entrée en négociation exclusive en septembre pour acheter ZEturf, « deuxième opérateur du marché français des paris hippiques en ligne » derrière le PMU (voir 20 septembre). Elle a par ailleurs également obtenu, via une autre décision de l’Autorité nationale des Jeux, l’autorisation de partager ses liquidités à l’échelle européenne (soit avec l’Italie, l’Espagne et le Portugal pour l’instant). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur FDJ : obtention d’un agrément pour le poker en ligne  ,
30 Oct 2022 | Profession
 

« Nous demandons la fermeture immédiate des sites de vente de tabac en ligne » 

Déclaration de Philippe Coy, lors du 20 heures de TF1 le 26 octobre à l’occasion d’un reportage complet sur l’explosion de la vente illégale de cigarettes sur les réseaux sociaux (voir 28 octobre).