Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
13 Juin 2024 | Institutions
 

Neuf feux de forêt sur dix sont « d’origine humaine » et principalement accidentels, a alerté, ce mercredi 12 juin, le Gouvernement qui lance une campagne de sensibilisation pour faire adopter les « bons gestes », contre un phénomène accentué selon lui par le changement climatique. 

C’est ce qu’annonce une dépêche AFP que nous reprenons.

« En France, neuf feux sur dix sont d’origine humaine, principalement dus à des imprudences. Donc les feux de forêt ne sont pas une fatalité, on peut les éviter en adoptant les bons réflexes », a-t-on expliqué à la prévention des risques du ministère de la Transition écologique, lors d’un point de presse interministériel.  Lire la suite »

6 Juin 2024 | Profession
 

LAutorité nationale des Jeux à lancé, ce mercredi 5 juin, une campagne pour mettre en garde sur les conséquences des paris sportifs excessifs chez les passionnés avant le début de lEuro de football. Une compétition qui pourrait battre un record de mises dans lHexagone.

Le prochain Euro de football, qui débute dans dix jours en Allemagne (14 juin – 14 juillet), pourrait engendrer jusqu’à un milliard deuros de mises des parieurs en France. L’estimation, réalisée par lAutorité nationale des Jeux (ANJ / voir 23 avril), régulateur du secteur, comprend les paris réalisés en ligne et dans les points de vente physique et se base sur la fourchette haute des prévisions pour le rendez-vous continental, rapporte Le Parisien.

•• « Le parcours de l’équipe de France constitue un déclencheur important », explique la présidente de l’ANJ, Isabelle Falque-Pierrotin.

Fin 2022, la Coupe du monde au Qatar où les Bleus de Kylian Mbappé avaient atteint la finale avait engendré 900 millions d’euros de mises, là où l’Euro 2021 achevé dès les huitièmes de finale pour les Tricolores n’avait fait sortir « que » 700 millions d’euros des comptes en banque des parieurs. Lire la suite »

1 Juin 2024 | Profession
 

Ce vendredi 31 mai – Journée mondiale sans Tabac (voir 2 mai) – les buralistes de la Fédération de Paris et de l’Île-de-France ont placardé sur leur devanture ou près des caisses de leurs commerces des affiches avertissant des risques liés à la vente à la sauvette de tabac de contrebande et de contrefaçon.

« Protégez-vous », « Attention, risque sanitaire ! », « Votre buraliste vous protège ! » et « L’écart de prix ne justifie pas le risque ! » sont les messages qui, inscrits en lettres capitales, sautent aux yeux.

En plus petit, et en gras, on peut aussi lire : « Notre responsabilité : pas de vente aux mineurs », « Les mineurs doivent être protégés ».

« Nous avons en quelque sorte une légitimité pour inciter à protéger la santé de tous et à soutenir des pratiques commerciales responsables : jusqu’à présent, en France, en tant que préposés de l’administration, nous sommes les seuls autorisés à vendre des cigarettes, des cigares, du tabac à rouler et dautres produits connexes » explique Philippe Alauze, président de la Fédération des buralistes de Paris-Île-de-France à actuParis.

« Le marché parallèle se développe sous nos yeux, crée un climat dinsécurité et nuit à l’économie locale … Si rien nest fait, les ventes de tabac de contrebande et de contrefaçon seront supérieures à celles réalisées par le réseau légal des buralistes à lhorizon 2030 », augure le président de la fédération régionale.

24 Mai 2024 | Institutions
 

Cette année, le thème de la Journée mondiale sans Tabac est la protection des jeunes contre lingérence de lindustrie du tabac (voir 2 mai).

Dans le cadre de sa campagne de communication sur les médias sociaux, l’OMS adopte une stratégie « pour et par les jeunes ». Objectif : permettre aux jeunes de « dénoncer les tactiques trompeuses et les stratégies de manipulation de l’industrie du tabac » et de « révéler au grand jour les répercussions réelles et dévastatrices de ce secteur sur la santé, la justice sociale et l’environnement ».

Selon le communiqué de l’OMS, à travers le monde, il y plus denfants que dadultes qui fument des cigarettes électroniques et on estime que 37 millions de jeunes âgés de 13 à 15 ans consomment du tabac dans le monde.  Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Journée mondiale sans tabac 2024 : « #tobaccoexposed » … une campagne pour et par les jeunes  ,
7 Mai 2024 | Observatoire
 

Bien moins connu que le cancer de la prostate, le cancer de la vessie affecte davantage les fumeurs et les hommes, mais n’épargne pas les femmes, avertissent des spécialistes. C’est ainsi que démarre une dépêche AFP dont nous reprenons des extraits.

« Ce cancer, relativement fréquent et parfois agressif, est trop peu connu », selon Benjamin Pradère, membre du Comité de cancérologie de l’Association française d’Urologie (AFU), promotrice d’un « mois de la vessie ». Chaque année en France, il touche entre 13 000 et 20 000 nouvelles personnes, principalement des hommes de plus de 60 ans, et entraîne environ 5 000 décès. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Quels risques de cancer de la vessie pour les fumeurs de tabac et de cannabis ?  , ,
6 Mai 2024 | Institutions, L'essentiel
 

Santé publique France rediffuse une campagne de dénormalisation du tabac pour la troisième année de suite, du 2 mai jusquau 31 mai, Journée mondiale sans tabac. Nous reprenons des extraits du communiqué publié à cette occasion.

Son objectif ? Poursuivre les efforts engagés et renforcer le mouvement de dénormalisation du tabac pour toute la société.

En effet, la France compte près de 15 millions de fumeurs quotidiens et occasionnels (source : Santé publique France) et la consommation de tabac est la première cause de mortalité évitable. Il reste important de poursuivre les actions de prévention liées au tabagisme.

Sur un ton positif et inspirant, la campagne de Santé publique France invite les fumeurs à rejoindre les 50 millions de Français qui vivent sans tabac, afin d’amplifier le mouvement de dénormalisation du tabac. Elle comprend une vidéo diffusée à la télévision et sur internet, une campagne d’affichage (par exemple dans les transports), ainsi que des bannières digitales et une animation des réseaux sociaux. Une opération spéciale est prévue au travers du parrainage de plusieurs programmes télévisés.

Ndlr : on remarquera que cette campagne ne stigmatise pas les fumeurs. C’était déjà le cas pour la précédente (voir 5 mai 2023).

2 Mai 2024 | Pression normative
 

« Exclure les jeunes du tabagisme » … C’est le thème de la Journée mondiale sans Tabac 2024 (organisée chaque 31 mai par l’OMS / Organisation mondiale de la Santé) qui se veut « un plaidoyer pour que lon arrête de cibler la jeunesse avec des produits du tabac nocifs », selon le communiqué officiel. Dont nous reproduisons des extraits.

Les jeunes, les décideurs politiques et les défenseurs de la lutte antitabac du monde entier se voient ainsi proposer un forum pour discuter de ce problème et exhorter les pouvoirs publics à adopter des politiques qui protègent les jeunes contre les pratiques manipulatrices de lindustrie du tabac et des industries connexes.

Bien que le tabagisme ait diminué au fil des ans grâce aux efforts phénoménaux déployés par les acteurs de la lutte antitabac, la protection de ces groupes vulnérables nécessite davantage defforts. À l’échelle mondiale, selon des données de 2022, au moins 37 millions de jeunes gens de 13 à 15 ans consomment lune ou lautre forme de tabac. Dans la région européenne de lOMS, 11,5 % des garçons et 10,1 % des filles de 13 à 15 ans consomment du tabac (4 millions). 

(…) Lindustrie du tabac sefforce dinstaurer un environnement propice à ladoption de ses produits par la nouvelle génération, dans lequel, notamment, une réglementation laxiste permet de garantir que ses produits sont disponibles, à un coût abordable.

Elle met également au point des produits et des tactiques publicitaires qui attirent les enfants et les adolescents, approchés par le biais des médias sociaux et des plateformes de streaming. Les produits tels que les cigarettes électroniques et les sachets de nicotine gagnent en popularité auprès des jeunes.

En 2022, selon les estimations, 12,5 % des adolescents de la région européenne fumaient des cigarettes électroniques, contre 2 % des adultes. Dans certains pays de la Région, les taux dutilisation de la cigarette électronique chez les enfants d’âge scolaire sont 2 à 3 fois plus élevés que les taux de consommation de cigarettes.

Cest pourquoi la Journée mondiale sans Tabac 2024 appelle les pouvoirs publics et la communauté de la lutte antitabac à protéger les générations actuelles et futures (…) (Voir 3 avril et 31 mai 2023, 30 mai 2022).

 Commentaires fermés sur Journée mondiale sans Tabac 2024 : « protéger les enfants de l’ingérence de l’industrie du tabac »  ,
16 Jan 2024 | Profession
 

Le groupe FDJ a dévoilé, ce 15 janvier, la nouvelle campagne télévisuelle sur limportance de se fixer des règles.

À lapproche des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, dont FDJ est partenaire officiel, le Groupe a décidé de s’immerger dans l’univers du sport pour sa nouvelle campagne d’information préventive sur le jeu excessif et le jeu des mineurs.

•• Cette campagne détourne avec humour les codes d’une compétition sportive pour souligner l’importance de connaître les règles, tant dans la pratique sportive que dans celle des jeux d’argent.

FDJ rappelle aux Français trois règles essentielles pour un jeu récréatif et mesuré :
. avoir plus de 18 ans,
. se fixer un budget
,
. et surveiller sa pratique
,
notamment grâce à des outils mis à disposition par la Française des Jeux.

Chaque année, le groupe FDJ consacre ainsi 10 % de son budget publicitaire global à des campagnes d’information sur la prévention du jeu excessif et sur l’interdiction du jeu des mineurs.

•• Signée par l’agence Romance, cette nouvelle campagne se compose de trois comédies de 30  secondes. Chaque film présente, avec une touche décalée, une discipline dans laquelle évolue une sportive de la « FDJ Sport Factory », le collectif d’athlètes du Groupe créé en 2020. Ainsi sont présentés, le judo avec Romane Dicko, le para tennis de table avec Alexandra Saint-Pierre, et l’escrime avec Ysaora Thibus (…) Liens : judo ; tennis de table  ; escrime.

L’objectif de chacun de ces films est de souligner l’importance des trois règles qui conviennent à une pratique récréative des jeux d’argent et ils se concluent par un message à visée préventive : « Dans le sport, il vaut mieux connaitre les règles. Et pour les jeux d’argent, c’est pareil. » (Voir aussi 23 septembre).

 Commentaires fermés sur FDJ : « l’importance des règles », une nouvelle campagne de prévention du jeu excessif et des mineurs  ,
29 Déc 2023 | Institutions
 

L’année qui s’achève a charrié son lot de flops, d’échecs et autres plantages. Celui du résultat effectif du Mois sans Tabac 2023 compte parmi ces flops, passés inaperçus des grands médias d’ailleurs.

Et pour cause, son bilan est tombé au moment des annonces fracassantes du nouveau Programme national de Lutte contre le Tabac (hausse de fiscalité, paquets génériques pour le vapotage, extension des zones non-fumeurs … / voir 28 novembre).

Quoi qu’il en soit, il y aura eu seulement 157 576 inscrits sur le site Mois sans Tabac en ce mois de « novembre sans tabac » (voir 11 décembre). C’est un recul par rapport à l’édition précédente (162 012 inscrits) alors que l’objectif officiel était de faire « aussi bien », voire « mieux » (voir 21 octobre). Il s’agit du plus mauvais résultat depuis la mise en place du « Mois sans Tabac « il y a 5 ans (hors années Covid / voir ci-dessous). Lire la suite »

28 Déc 2023 | Observatoire
 

Le « Dry January », qui invite tout un Chacun à ne pas boire d’alcool pendant un mois, aura de nouveau lieu en janvier à l’initiative d’une soixantaine d’organisations mais sans soutien de l’État, une absence persistante et regrettée par nombre d’addictologues.

C’est ainsi que débute une dépêche AFP, datée du 27 décembre, que nous reprenons.

•• « Malgré l’absence de soutien de l’État, le « Défi de Janvier « (ou) « Dry January «  se prépare », ont annoncé les organisateurs de cette opération. Lancé pour la cinquième année consécutive en France, sur le modèle d’opérations semblables dans le monde anglo-saxon et scandinave, le « Dry January » (qui signifie littéralement « Janvier sec ») consiste à ne pas boire d’alcool pendant tout janvier (voir 9 et 21 janvier 2023). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Addictions / Alcool : pas de soutien de l’État pour le « Dry January »  , ,