Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
27 Juin 2022 | Trafic
 

Les principales stations de métro parisiennes concernées par le phénomène, exaspérant pour les buralistes, de la vente de tabac à la sauvette (de la Porte de Montreuil à La Chapelle en passant par celle de Châtillon) – ainsi que certaines stations de RER et gares de banlieue – ont mis en place des affiches de la Préfecture de Police prévenant les usagers contre l’achat de cigarettes à la sauvette.

Le message de la Préfecture de Police de Paris est le suivant :

•• « L’achat de cigarettes à la sauvette est interdit. En les achetant vous encouragez les trafics. »

•• Avec le rappel de l’amende encourue (une mesure obtenue de haute lutte par la Confédération / voir 26 décembre 2019).

Soit 135 euros transformé en 90 euros (si paiement sous 15 jours) et en 375 euros (si défaut de règlement dans les 45 jours). Lire la suite »

21 Juin 2022 | Associations
 

Alors que les personnes trans ont une plus forte propension à fumer, l’ACT-Alliance contre le tabac (voir 5 juin), la Fédération LGBTI+ et OUTrans s’associent pour lancer une campagne de sensibilisation.

Nous reproduisons la communication des trois organisations.

Intitulée « Libre », cette prise de parole commune a un double objectif : informer sur les spécificités méconnues du tabagisme chez les personnes trans et plaider en faveur d’un meilleur accompagnement de ces personnes vers le sevrage tabagique et plus globalement, pour une amélioration de leur accès aux soins.

Que ce soit à l’échelle nationale ou internationale, plusieurs études démontrent que la consommation de tabac est davantage répandue chez les personnes trans. En France, les derniers chiffres disponibles de Santé Publique France révèlent que près de 37 % des personnes transgenres sont fumeuses, soit un chiffre supérieur de plus de 10 points par rapport à la moyenne nationale.  Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Une campagne sur la consommation de tabac des personnes trans (ACT)  ,
11 Juin 2022 | Profession
 

FDJ célèbre ses 40 ans d’engagement dans le sport et son partenariat avec les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 (voir 23 juillet 2021 et 23 mai 2022) au travers d’une nouvelle campagne de publicité. Nous reprenons son communiqué.

Signée Havas Paris, la campagne se veut une ode au sport et à la démocratisation de sa pratique.

•• À deux ans des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, FDJ donne à voir son engagement historique pour le sport français et pour que les Jeux de Paris soient une réussite. Lire la suite »

4 Juin 2022 | Profession
 

Dans la continuité du premier film publicitaire avec Antoine Griezmann en 2021, qui célébrait la réouverture totale de l’ensemble de son réseau de points de vente après la fin des restrictions sanitaires (voir 2 mai 2021), le PMU lance ce samedi 4 juin une nouvelle campagne mettant en valeur avec humour la passion populaire qu’il incarne.

Avec plus de 500 000 paris gagnants par jour en 2021, les gains au PMU sont une vraie singularité car ils sont fréquents et viennent récompenser la passion ainsi que la sagacité des parieurs hippiques. Après avoir restauré la fierté des parieurs puis mis en avant la transmission de la passion des paris hippiques, le PMU a voulu valoriser avec humour dans ce film l’émotion qui anime ses parieurs lorsqu’ils gagnent.

Pour Emmanuelle Malecaze-Doublet, Directrice générale adjointe du PMU : « au PMU, nous sommes fiers de nos joueurs et de nos gagnants. La motivation du parieur PMU est bien évidemment de gagner le plus souvent possible grâce à sa sagacité mais ce qui fait du pari hippique un jeu singulier, c’est avant tout l’émotion qu’il suscite, le spectacle exceptionnel des courses auquel il est adossé, ainsi que le lien unique qui se crée avec les autres joueurs.

« C’est pourquoi on retrouve ce plaisir du jeu et le besoin de le partager dans cette nouvelle publicité fédératrice et populaire, incarnée avec humour par Antoine Griezmann, qui est lui-même un passionné d’hippisme et un turfiste authentique. »

Durant la campagne, le PMU animera par ailleurs son réseau de points de vente avec une opération exceptionnelle, « Le Mois de la gagne », autour du Quinté+ (voir 3 juin 2022 ).

 Commentaires fermés sur PMU : nouvelle campagne publicitaire « fédératrice et populaire »   ,
2 Juin 2022 | Institutions
 

À l’occasion de la Journée internationale sans Tabac de ce mardi 31 mai, le Pape a lui aussi souhaité faire connaître dans un bref message sa conviction sur le sujet. 

En 2018, elle s’est concrétisée par une décision claire : l’interdiction de la vente de cigarettes dans l’enceinte du Vatican à ses employés car le « Saint-Siège ne peut pas contribuer à un exercice qui nuit clairement à la santé des gens » (voir 10 novembre 2017).

Selon Vatican News, François a exprimé la même conviction dans un message adressé à l’évêque argentin Ariel Edgardo Torrado Mosconi, l’un des promoteurs du séminaire international qui s’est tenu le 25 mai dernier à l’Université pontificale de la Sainte-Croix à Rome, intitulé « L’Église catholique face à la réduction des méfaits du tabac », organisé avec le soutien de l’association Amici pro Sanitate et sous le patronage de la Curie. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Journée mondiale sans Tabac : Le Pape appelle à préserver la vie des dommages causés par le tabac  ,
2 Juin 2022 | Institutions
 

À l’occasion de la Journée Mondiale sans Tabac 2022, Santé publique France a déployé la plateforme « Les Employeurs pour la Santé », un dispositif inédit pour accompagner les structures (publiques, privées et associatives) dans une démarche de prévention et de promotion de la santé de leurs collaborateurs.

La première thématique traitée concerne l’arrêt du tabac, annonce un communiqué que nous reprenons ci-dessous.

•• Le milieu du travail est un milieu favorable au développement d’actions de prévention et de promotion de la santé au bénéfice des salariés, et les employeurs peuvent ainsi jouer un rôle décisif pour la santé de leurs collaborateurs. 

Lors de la dernière édition de Mois sans tabac en 2021, près de 5 000 structures se sont inscrites sur le site qui leur est dédié et ont commandé les outils (affiches, dépliants vidéos, campagne 3989) mis à disposition par Santé publique France. Cela a montré la volonté de ces structures en leurs qualités d’employeur de renforcer leurs actions pour la promotion de la santé au sein de leurs entités.  Lire la suite »

31 Mai 2022 | Institutions
 

Au-delà de son impact sur la santé publique, l’industrie du tabac est aussi la cause de dégâts environnementaux considérables, entre montagnes de pollution et émissions contribuant au changement climatique, avertit l’OMS (Organisation mondiale de la santé).

C’est ainsi que débute un communiqué AFP que nous reprenons (voir 30 et 10 mai, 14 mars).

L’industrie du tabac est « l’un des plus grands pollueurs que nous connaissons » a expliqué à l’AFP le directeur de l’OMS pour la promotion de la santé, Rüdiger Krech (à droite), présentant un rapport aux conclusions « assez désastreuses ».

•• Le document, intitulé « Le tabac, poison pour notre planète », se penche sur l’empreinte environnementale du secteur dans son ensemble, de la culture des plants à la fabrication des produits du tabac, en passant par la consommation et les déchets.

Alors que l’industrie est responsable de la perte de 600 millions d’arbres, la culture du tabac utilise chaque année 200 000 hectares de terres et 22 milliards de tonnes d’eau, et émet environ 84 millions de tonnes de CO2, selon le rapport.

« Les produits du tabac, qui sont les détritus les plus souvent jetés de la planète, contiennent plus de 7 000 composés chimiques qui, une fois jetés, se répandent dans l’environnement », poursuit Rüdiger Krech. Chacun des 4 500 milliards de mégots de cigarettes qui finissent chaque année dans la nature peut polluer jusqu’à 100 litres d’eau, souligne-t-il.

Les dangers du tabac pour la santé ne se limitent pas à la consommation et aux déchets : près d’un quart des cultivateurs de tabac souffrent de la maladie du tabac vert, une forme d’empoisonnement à la nicotine par la peau.

En contact constant avec des feuilles de tabac, ces cultivateurs consomment l’équivalent de la nicotine contenue dans 50 cigarettes par jour, explique M. Krech, qui souligne que le secteur emploie un grand nombre d’enfants. « Imaginez seulement : un enfant de 12 ans exposé à 50 cigarettes par jour », conclut-il. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur L’OMS attaque l’industrie du tabac pour son effet « désastreux » sur l’environnement  ,
30 Mai 2022 | Institutions
 

La Journée mondiale sans Tabac de ce mardi 31 mai s’annonce avec une thématique très ciblée : l’environnement (voir 14 mars et 10 mai).

En effet, il s’agit de rappeler non seulement le grave danger que représente le tabac pour la santé, comme chaque année, mais de souligner les périls (réels ou supposés) du tabac pour l’environnement.

•• Ce qu’il faut savoir : l’essentiel du propos est condensé dans le passage suivant du communiqué de l’OMS (Organisation mondiale de la Santé) : « la culture, la production et la consommation de tabac libèrent des produits chimiques, des déchets toxiques, des filtres de cigarettes, des microplastiques et des déchets de cigarettes électroniques qui empoisonnent les eaux, les sols, les plages et les rues des villes ».

Il en ressort trois conclusions simples (voire simplistes) : « il faut obliger l’industrie du tabac à prendre en charge les conséquences de ses activités » ; « il faut que les fumeurs arrêtent le tabac » ; « il faut aider les cultivateurs de tabac à passer à des cultures durables ».

•• Ce qu’il faut voir : il y a fort à parier que les éléments de communication de cette Journée mondiale sans Tabac vont être repris par nombre d’autorités sanitaires et d’associations pour susciter la multiplication d’espaces sans tabac dans les villes et campagnes.

25 Mai 2022 | Associations
 

De même qu’il est très actif sur le contrôle surprise du respect de l’interdiction de vente de tabac aux mineurs, le Comité national contre le Tabagisme (CNCT) réalise des « observatoires mensuels dans les lieux de vente » (buralistes et boutiques de vapotage). Afin de vérifier la mise en œuvre effective de la publicité dans les magasins (interdite pour le tabac, autorisée sans être visible de l’extérieur pour le vapotage).

Nous reprenons ce que dit sa communication concernant ses « observatoires » du premier trimestre :

•• Le CNCT a constaté une présence très soutenue de la marque de tabac chauffé Iqos (du fabricant Philip Morris) dans la majorité des débits de tabac visités. Les publicités, en nombres et en formats variés, sont souvent visibles de l’extérieur. L’ensemble de ces procédés publicitaires en faveur des produits IQOS sont illicites et doivent être enlevés par les commerçants.

•• De nombreuses publicités illicites pour les produits du vapotage des principaux fabricants de tabac (Vuse de British American Tobacco ou encore MyBlu d’Imperial Brands) ont été constatés dans la grande majorité des lieux visités. Ces supports publicitaires sont majoritairement illicites car hors affichettes réglementaires.

Il s’agit notamment de : corners, ramasses monnaies, kakémonos, nombreuses affiches et présentoirs parfois installés en extérieur mais aussi des écrans animés ou vitrines publicitaires.

De nouvelles marques de vapotage sont également apparues sur le marché français (Cigarette électronique Infinity et essential du fabricant chinois RELX) et font l’objet d’un marketing intensif similaire aux marques de vapotage de l’industrie du tabac, souvent visibles à l’extérieur des lieux de vente.

•• Le CNCT a remarqué la présence de nouveaux produits de la nicotine faisant l’objet d’un marketing intensif : les cigarettes électroniques à usage unique (jetables de type Puff).

Ces publicités mettent notamment en avant les prix attractifs à travers des promotions et la diversité des arômes disponibles. Ces publicités, en nombres et visibles de l’extérieur sont majoritairement illicites (présentoirs au niveau des caisses, stickers sur les vitrines, grandes affiches, etc.).

 Commentaires fermés sur CNCT : publication d’un baromètre de la publicité (interdite) tabac et nicotine sur le lieu de vente  ,
16 Mai 2022 | Institutions
 

La Journée mondiale sans Tabac approche avec pour thème « Le tabac, une menace pour notre environnement » (voir 10 mai).

Lors d’une conférence, l’OMS a lancé l’offensive médiatique, de concert avec STOP (Stopping Tobacco Organizations and Products), créé en 2018 par Michael Bloomberg, l’ancien maire de New York dont on connaît l’activisme financier contre le tabac comme le vapotage (voir 14 août 2018, 11 septembre 2019). 

« Jusqu’à aujourd’hui les dégâts dus à l’industrie du tabac ont reçu peu d’attention des politiques comme du public » a déploré le directeur du département Promotion de la Santé de l’OMS. « Le tabagisme empoisonne les personnes mais aussi la planète », a-t-il assené selon Les Échos dont nous reprenons l’article. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur L’OMS et sa nouvelle cible : l’impact du tabac sur l’environnement …  ,