Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
20 Mai 2024 | Associations
 

Par un arrêt civil du 9 avril, la Cour dAppel dAngers a condamné Philip Morris à réparer le préjudice subi par le CNCT en raison de la violation de la loi française interdisant notamment toute opération de parrainage ou de mécénat effectuée par les fabricants de tabac. Le cigarettier Philip Morris avait passé un contrat avec le fabricant automobile italien Ducati lors du Grand Prix Moto du Mans en 2019.

Nous reprenons des extraits du communiqué édité par le Comité national contre le Tabagisme (CNCT) à cette occasion.

•• En 2019, le Comité national contre le Tabagisme (CNCT) avait obtenu en référé (voir 17 mai 2019) linterdiction de faire ou laisser apparaître toute référence à la marque Mission Winnow du cigarettier lors du Grand Prix moto de France.

Cette interdiction s’étendait à toute communication liée à l’événement. La décision avait été obtenue en amont du prix et la plupart des supports publicitaires associés à la marque Mission Winnow du fabricant de tabac avaient été retirés.

Le CNCT a poursuivi cette affaire sur le fond à l’encontre de la société Philip Morris Products (PMP) afin de faire reconnaître l’existence de l’atteinte portée à la lutte contre le tabagisme du seul fait de l’existence et de l’exécution de la Convention en France. Déboutée en première instance par le tribunal judiciaire du Mans, la Cour d’Appel d’Angers a donné toute leur portée aux dispositions législatives en jugeant que l’existence même d’un contrat noué entre le fabricant de tabac et un tiers, ayant reçu une exécution en France, en était une violation ouvrant droit à réparation du préjudice subi par le CNCT. PMP a été condamné à verser 75 000 euros à l’association au titre de dommages et intérêts et 20 000 euros au titre de l’article 700 du Code de procédure civile. L’association salue cette décision de principe importante.

•• Le CNCT rappelle que les opérations de mécénat et de parrainage font lobjet dune stricte réglementation au titre de la politique de lutte contre le tabagisme. Avec sa campagne d’ampleur « Mission Winnow » PMP a délibérément violé les dispositions du Code de la santé publique français (…)

« À cet égard, il convient de retenir que […] l’équipe Mission Winnow Ducati, principale équipe du championnat du monde de motoGP à la notoriété et à lattractivité certaines, a pleinement participé au Grand Prix et renforcé ainsi, au moins indirectement, lintérêt porté à la marque Mission Winnow, qui renvoie directement à PMP » (…) Lire la suite »

6 Mai 2024 | Profession
 

Stéphane Pallez, présidente de la FDJ, a annoncé à Ouest-France, ce samedi 4 mai, la commercialisation en juillet de nouveautés contribuant à « la ferveur populaire autour de Paris 2024 », rappelant que lopérateur était partenaire des JO.

Deux nouveaux produits sont prévus.

Ça commence par le lancement en juillet d’un nouveau jeu de grattage baptisé « Objectif Or » qui aura sa version physique mais aussi digitale. Stéphane Pallez annonce également un « Grand Loto de Paris 2024 » avec un jackpot de minimum 15 millions d’euros et un tirage le jour de la cérémonie d’ouverture des JO prévue le 26 juillet. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur FDJ / Buralistes : qu’attendre des JO ?  ,
20 Avr 2024 | International, Profession
 

En ce week-end de Grand Prix de Formule 1 de Chine, à Shanghai, British American Tobacco et McLaren Racing ont annoncé le renouvellement de leur partenariat pour cette saison 2024 (« et après … » sans préciser d’échéance).

Rappelons que BAT et McLaren sont associés depuis 2019 (voir 13 février 2019). Ce partenariat concerne également la participation de l’équipe britannique au championnat FIA de Formule E.

Il est annoncé comme inscrit dans une démarche commune de mise en avant de valeurs propres aux deux entreprises : la diversité, l’inclusion et l’innovation.  Lire la suite »

 Commentaires fermés sur F1: BAT renouvelle son partenariat avec McLaren  ,
11 Jan 2024 | Observatoire
 

L’Autorité nationale des Jeux (ANJ) a demandé aux opérateurs de paris sportifs de modérer « de manière significative » leur stratégie promotionnelle, notamment pendant la période de l’Euro 2024 et des Jeux olympiques de Paris, selon un communiqué mardi.

L’ANJ a en outre retoqué partiellement la stratégie promotionnelle de Winamax, sur le volet « bonus et gratifications financières », c’est-à-dire les gains proposés. C’est ainsi que débute un communiqué AFP que nous reprenons.

•• Le régulateur estime que « compte tenu du volume considérable de gratifications financières envisagé, de leur distribution permanente à chaque action de jeu et du fait qu’elles puissent être converties en pari ou en poker », la stratégie de Winamax présente « un risque important d’intensification des pratiques de jeu, ce risque étant exacerbé chez les joueurs les plus fragiles ».

Winamax devra déposer un nouveau dossier au plus tard le 15 février. L’ANJ examine chaque année les stratégies promotionnelles des 16 opérateurs en ligne agréés en France, de la Française des Jeux et du PMU. (Voir 7 novembre, 28 septembre et 24 février).

•• En 2024, les investissements promotionnels prévus progressent de 14 % par rapport à 2023, les opérateurs souhaitant investir 670 millions d’euros avec une concentration entre mai et juillet, correspondant à l’Euro de football (du 14 juin au 14 juillet en Allemagne) et aux JO de Paris (du 26 juillet au 11 août).

Selon l’ANJ, 30 % des investissements seront alloués sur ces 3 mois. Les gratifications financières constituent le premier poste marketing des opérateurs, soit 59 % des investissements, selon l’ANJ, qui estime que cela traduit « leur volonté de fidéliser leur bassin de clientèle ».

Les opérateurs visent cette année la conquête de 4,9 millions de nouveaux joueurs, une progression de 9 % par rapport à 2023. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Jeux : l’ANJ demande aux opérateurs de « modérer » leur promotion pour les JO  ,
22 Déc 2023 | Trafic
 

Les vendeurs à la sauvette proposant cigarettes de contrebande, médicaments, voire stupéfiants, se multiplient, occasionnant un sentiment dinsécurité. Des municipalités de la petite Couronne s’alarment avant les Jeux olympiques et face aux opérations de démantèlement qui ont lieu à Paris, alors même que le prix du tabac va augmenter.

Extraits d’une grande enquête du Parisien du 20 décembre.

•• Dans cette commune aux portes de Paris, sur la ligne 7 du métro, le phénomène des vendeurs à la sauvette de « Marlboro bled » « explose depuis deux ans », selon le maire du Kremlin-Bicêtre, Jean-Luc Laurent.  Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Ile-de-France : le triste panorama de la vente à la sauvette de tabac avant les JO  , ,
17 Déc 2023 | Profession
 

À l’occasion du Salon des Maires, le groupe FDJ a dévoilé les 21 sites lauréats de l’édition 2023 du programme « Gagner du Terrain » (voir 17 mars 2023, 23 mai 2022).

Lancé à l’initiative du groupe FDJ, partenaire officiel des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 et acteur majeur du sport en France, le dispositif « Gagner du terrain » permet de financer des équipements sportifs gratuits et en libre accès, dans des communes réparties sur l’ensemble du territoire.

Avec le concours de l’Agence Nationale du Sport (ANS) et du Comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, « Gagner de terrain » permet de contribuer à l’ambition de léguer aux Français un héritage tangible et durable dans la continuité de Paris 2024.

Les 21 nouveaux équipements sportifs, répartis sur 17 communes de France, qui sont également désormais labellisées « Terre de Jeux », bénéficieront d’un financement de FDJ afin de créer, d’ici le coup d’envoi des Jeux, un espace sportif de plein-air visant à encourager la pratique sportive au quotidien.

Les 21 lauréats : Arnac-La-Poste (Haute-Vienne) ; Boissy-Saint-Léger (Val-de-Marne) ; Bourgs-sur-Colagne (Lozère) ; Cavaillon (Vaucluse) ; Ceyzérieu (Ain) ; Dannemarie (Haut-Rhin) ; Fleurance (Gers) ; La-Roche-Chalais ( Dordogne) ; Loubeyrat (Puy-de-Dôme) ; Oraison (Alpes-de-Haute-Provence) ; Paris (11ème,15ème,17ème,19ème, 20ème ) ; Sainte-Florine (Haute-Loire) ; Saulx (Haute-Saône) ; Senones (Vosges) ; Signy-Le-Petit (Ardennes) ; Torcé-Viviers-en-Charnie (Mayenne) ; Verneuil-sur-Indre (Indre et Loire).

 Commentaires fermés sur FDJ / JO 2024 : 21 nouveaux terrains de sport grand public en amont des JO de Paris  ,
5 Nov 2023 | Observatoire
 

Interrogé par Les Échos, le cabinet de la ministre du Tourisme veut attendre de « faire un point en novembre afin de prendre en compte l’ensemble des acteurs du tourisme, y compris la restauration et les commerces. » Mais la question des retombées se pose à 9 mois des Jeux Olympiques et Paralympiques.

Première indication, celle venant des professionnels de l’hôtellerie : sur la période concernée, du 8 septembre au 28 octobre, la fréquentation hôtelière sur toute la France a … baissé globalement de -1,1 point par rapport à l’année dernière.

Mais dans les villes accueillant un match, cela a été « carton plein » le jour de la rencontre (à l’exception de Paris). Avec de la folie sur les prix des nuitées (+185 % en moyenne à Paris ; +168 % à Lille ; +219 % à Saint-Étienne). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Mondial de rugby : quelles retombées pour les commerces ?  ,
25 Sep 2023 | Associations
 

LAlliance contre le Tabac / ACT (voir 1er et 5 septembre) et ses partenaires réclament l’exclusion définitive du tabac des événements sportifs à loccasion de la Coupe du monde rugby et des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024. Extraits du communiqué de presse de lancement de la campagne de communication.

Moments de convivialité et de célébration, ces deux événements majeurs doivent être l’occasion de faire rayonner les valeurs sportives notamment celles du respect, du partage et de la santé.

•• Dans un tel contexte, le tabac ne devrait pas y avoir sa place. Pourtant, il est toujours autorisé de fumer lors des événements sportifs, notamment au sein des enceintes sportives et ce, malgré les conséquences désastreuses que le tabac entraîne sur la santé, l’environnement ou même la sécurité des stades.

Si certains acteurs ont déjà mis en place des mesures pour l’exclure avec succès des grandes compétitions, il relève à présent de la responsabilité du gouvernement d’étendre l’interdiction de fumer à l’ensemble des événements sportifs. Aujourdhui en France, la loi autorise les organisateurs d’événements sportifs à bannir strictement le tabac de leurs manifestations.

Une opportunité dont de nombreux acteurs se sont déjà saisis : en 2017, la FIFA (Fédération Internationale de Football Association) a adopté une charte précisant que tous ses événements, dont la Coupe du monde de football, seraient sans tabac et plusieurs enceintes sportives françaises comme le stade Vélodrome à Marseille ou le Parc des Princes à Paris ont suivi cette initiative.

Néanmoins, la plupart des politiques mises en œuvre nexcluent pas complètement la consommation des produits du tabac dans leurs enceintes et prévoient plusieurs exceptions (fumer reste toléré dans les espaces extérieurs spécifiquement aménagés à cet effet) …

•• Dès le début de l’élaboration de cette campagne, l’ACT a demandé le soutien de plusieurs organisations et fédérations sportives telles que le CNOSF (Comité National Olympique et Sportif Français) et la FFR (Fédération Française de Rugby). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Carton rouge à l’industrie du tabac » : la campagne media de l’ACT à l’occasion du Mondial du Rugby et des JO  , ,
8 Sep 2023 | Profession
 

La Française des Jeux (FDJ), partenaire officiel de la Fédération française de rugby (FFR) et du XV de France masculin – par le biais de ses marques de paris sportifs ParionsSport en ligne et ParionsSport point de vente – encourage le XV de France pour le mondial de rugby annonce un communiqué dont nous reprenons des extraits.

Les marques ParionsSport en ligne et ParionsSport point de vente comptent proposer les meilleures cotes pour chacune des rencontres du XV de France lors de la compétition, et célébrer cette grande fête de l’ovalie grâce à des contenus digitaux exclusifs et à l’animation du réseau de distribution de FDJ.

Celui-ci est composé de 30 000 commerces partenaires, présents dans 11 000 communes. Les rugbymen tricolores sont les favoris du match d’ouverture sur ParionsSport en ligne. 77 % des parieurs de ParionsSport en ligne voient la France l’emporter contre la Nouvelle-Zélande. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Buralistes / FDJ : … ouverture du Mondial de Rugby  ,
27 Juil 2023 | Profession
 

Bastien Lachaud (La France insoumise / Nupes / Seine-Saint-Denis) remet en cause, dans une question écrite, le nouveau jeu de grattage de la Française des Jeux permettant de gagner des places aux prochains JO (voir 29 juin).

Nous reprenons cette question écrite.

« M. Bastien Lachaud interroge Mme la ministre des sports et des jeux Olympiques et Paralympiques sur le nouveau jeu à gratter de la Française des jeux, « Mon Ticket pour 2024 ». Il s’agit d’un ticket à gratter qui offre plusieurs dizaines de places en finale pour des épreuves de l’édition des jeux Olympiques et Paralympiques de Paris en 2024.

« Essayant en vain de camoufler l’inaccessibilité de ces jeux au plus grand nombre, ce nouveau jeu n’est pas admissible. Un tel profit réalisé sur le dos des citoyens qui ne peuvent se permettre cette participation – auxquels on fait miroiter, pour trois euros, la maigre possibilité d’assister à une épreuve – est honteux.

« Cette logique de marchandisation est déshonorante. Aussi, M. le député demande à Mme la ministre des éclaircissements sur la genèse et les conditions de ce jeu. Il souhaite connaître les mesures prévues par le Gouvernement pour assurer la transparence des opérations liées à ce jeu à gratter, ainsi que les actions envisagées pour garantir un accès équitable et abordable aux épreuves des jeux. »

 Commentaires fermés sur FDJ : un député LFI conteste « mon ticket pour Paris 2024 »  , ,