Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
19 Jan 2023 | Profession
 

Le groupe FDJ – avec ses marques de paris sportifs, ParionsSport en ligne et ParionsSport point de vente – est partenaire officiel de la NBA depuis 2018 et du NBA Paris Game 2023, deuxième match de saison régulière de lhistoire de la NBA se déroulant le 19 janvier à Paris (voir 20 décembre 2020 et 16 novembre 2018).

Nous reprenons l’essentiel de son communiqué.

Avec comme ambassadeur Tony Parker, ParionsSport en ligne et ParionsSport point de vente entendent contribuer à faire de la rencontre opposant les Detroit Pistons aux Chicago Bulls une belle fête du basketball pour les amateurs, leurs parieurs et le grand public.

•• ParionsSport en ligne et ParionsSport point de vente auront fait gagner au grand public vingt places pour assister au match. Différentes animations sont prévues dans les coursives de l’Accor Arena.

L’icône française du basketball Tony Parker a aussi permis à une personne et son accompagnant de remporter une très belle expérience via un jeu concours spécialement organisé sur son compte Instagram.  Tony Parker était, par ailleurs, le 17 janvier, au siège de FDJ pour rencontrer les salariés du Groupe et faire quelques dribbles dans le cadre d’un concours de lancers francs.

•• Ce partenariat, le premier pour la NBA en Europe sur le secteur des paris sportifs, permet aux marques de paris sportifs de FDJ d’être au contact des fans de la ligue de basketball américaine.

Portés par ce partenariat, les paris sur la NBA progressent régulièrement et représentent aujourdhui près de 40 % des mises sur le basketball, qui est le troisième sport en termes de mises pour FDJ.

Pour la marque ParionsSport point de vente, présente dans 28 000 points de vente FDJ, la NBA est la première compétition hors football en termes de mises.

 Commentaires fermés sur FDJ / Buralistes : quel partenariat avec la NBA ?  ,
15 Jan 2023 | Profession
 

Thibaut Pinot a annoncé quil se retirerait du peloton professionnel à la fin de la saison 2023. Il aura réalisé toute sa carrière, débutée il y a treize ans, sous la bannière tout dabord de FDJ puis de Groupama-FDJ. Lhistoire qui le lie à La Française des Jeux (FDJ) est un formidable exemple dun partenariat fondé sur la fidélité et la durée.

C’est ce qu’annonce la FDJ dans un communiqué que nous reprenons (voir 25 juillet 2015, 4 février 2017).

À cette occasion, FDJ tient à saluer le grand champion, son style, sa manière de courir ainsi que sa vision du cyclisme. Thibaut Pinot occupe et occupera pendant encore longtemps une place à part dans le cœur des Françaises et des Français, auxquels il aura fait vivre des émotions exceptionnelles, à l’image de son Tour de France 2019 et de son triomphe au sommet du Tourmalet.

On se souviendra non seulement de ses débuts tonitruants sur le Tour de France en 2012, de son podium et de son maillot blanc de meilleur jeune sur le Tour 2014, de sa victoire au sommet de l’Alpe d’Huez en 2015, mais aussi de son exploit sur le monument Il Lombadia en 2018, de ses nombreux bras levés sur les Grands Tours et surtout de son aisance dans les épreuves de montagne.

Stéphane Pallez, Présidente directrice générale du groupe FDJ, s’associe à l’ensemble des collaborateurs du Groupe pour remercier Thibaut Pinot pour son immense carrière et pour appeler le grand public, les amateurs et les passionnés, à célébrer et à encourager ce magnifique coureur pour sa dernière saison.

 Commentaires fermés sur FDJ : un grand merci à Thibaut Pinot  ,
11 Jan 2023 | Vapotage
 

Le Paris Saint Germain renouvelle son partenariat avec la marque de produits de vapotage, de renommée mondiale, Geekvape (voir 1er août 2021).

Extraits de son communiqué.

Allen Yang, PDG de Geekvape Technology, déclare : « je suis ravi que notre partenariat ait connu un tel succès lannée dernière, et cest un honneur de poursuivre lesprit du sport sain avec le Paris Saint-Germain, dans la nouvelle année, conformément à notre recherche mutuelle de lexcellence et de l’élégance pour une nouvelle grande saison passionnante.

« En formant des alliances avec lun des plus grands et des plus prospères clubs de football du monde, Geekvape élargit le champ du marketing sportif et conduit lindustrie de la vape vers de nouveaux sommets. Geekvape a lintention de capitaliser sur l’énorme popularité du football en tant que sport afin de répandre lamour du sport et le concept de la santé aux gens dans le monde entier » a ajouté Allen Yang.

 Commentaires fermés sur Vapotage : le PSG renouvelle son partenariat avec Geekvape  ,
18 Déc 2022 | Profession
 

C’est le propre des très grands événements sportifs. Si la France gagne, cet après-midi, on se souviendra tous de l’endroit où nous étions à ce moment-là.

Et pour un certain nombre de nos concitoyens, ce sera dans un bistrot, une brasserie ou un bar-tabac qui auront mis un écran à disposition des amateurs de foot d’un jour ou de toujours.

Des établissements ouverts à ceux qui ne veulent pas perdre une miette du jeu ou aux autres qui seront là simplement pour partager l’ambiance en se réchauffant à la passion des premiers. Il est vrai que les buralistes – de par la vente de jeux et aussi de la presse sportive – ont été largement associés à la montée en puissance de cet événement au fil des différentes phases d’une Coupe du Monde passionnante (voir 17 décembre). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Tous en finale  ,
17 Déc 2022 | Profession
 

Un buraliste rennais de 24 ans a vécu pendant quatorze jours la Coupe du monde au Qatar de l’intérieur. Après son retour, il raconte ses souvenirs et ses impressions à Ouest France.

16 jours et 14 matches en short. Puis la doudoune et le verglas. Théo Brebion est revenu ce 8 décembre de deux semaines de vacances au Qatar où il a assisté à sa première Coupe du monde « en vrai ».

Forcément, alors que la France a disputé, ce mercredi 14 décembre, sa demi-finale face au Maroc, le retour pique encore un peu plus. « J’ai des copains marocains qui sont toujours là-bas. Au départ ils m’avaient dit : on prendra l’avion quand on sera éliminé. Ils pensaient vraiment être rentrés avant moi, sourit ce buraliste rennais. Leur aventure est incroyable. Pour la demi-finale, ils ont fait la queue pendant dix-sept heures pour des places qu’ils n’ont même pas pu avoir finalement … » Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Coupe du monde : les bons souvenirs d’un jeune buraliste de Rennes présent au Qatar   ,
17 Déc 2022 | Profession
 

Focus du Figaro sur la « spirale infernale des paris sportifs » chez les jeunes alors que le montant des mises en ligne devrait dépasser les 500 millions d’euros pour ce Mondial 2022 selon l’ANJ.

Et comment le Gouvernement tente de freiner un phénomène qui explose. Extraits …

Toutes les études dépeignent la même réalité …

72 % des parieurs ont moins de 35 ans et 35 % des 15 à 17 ans participent à cette frénésie des pronostics sportifs, bien que ce soit interdit aux mineurs. Ces accros aux paris sont par ailleurs en grande partie des jeunes de banlieue qui, selon Armelle Achour de SOS joueurs, « mettent de l’argent pour regarder le foot parce que cela procure une intensité folle ». Avec des mises moyennes mensuelles de 240 euros, le jeu devient vite un enjeu primordial. Les joueurs, qui selon Santé publique France sont souvent « issus de milieux modestes et plus fréquemment chômeurs », perdent parfois gros (…)

•• On est loin de ce que vendent les slogans des opérateurs, en faisant miroiter une place au soleil grâce aux gains remportés. « Surtout », souligne le psychiatre Laurent Karila, « il y a une normalisation du pari sportif dans la société, entretenue par la stratégie marketing des opérateurs qui cultivent l’illusion de l’expertise sportive chez le joueur. » Ce dernier ne se considère donc pas comme un addict au jeu.

En 2019, l’Observatoire des jeux avait estimé à 1,4 million les joueurs à risque dont « 400 000 de niveau pathologique », leur nombre devrait augmenter, la crise sanitaire n’ayant rien arrangé. Dans une étude publiée le mois dernier, l’Observatoire français des Drogues et des Tendances addictives indique que 59 % des joueurs qu’il a interrogés « ont parié pour la première fois en ligne en 2021 ».

•• Face à ces dérives, plus que jamais sous les projecteurs à l’occasion du Mondial de football, les autorités s’affolent. Localement, Stéphane Troussel, le président de la Seine-Saint-Denis, exhorte les parlementaires à changer les règles et mieux encadrer les paris. Ce dernier a entrepris une contre-offensive en lançant une campagne d’affichage pour démolir celle des opérateurs.

De son côté, la secrétaire d’État chargée de la Jeunesse, Sarah El Haïry, a adressé plusieurs courriers à diverses autorités afin d’exiger d’elles une plus grande vigilance. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Jeux en ligne / Mondial : y a-t-il vraiment des pénalités ?  , ,
16 Déc 2022 | Profession
 

« Il n’y a pas d’explosion du jeu problématique » à l’occasion de la Coupe du monde de football, a déclaré à l’AFP Nicolas Béraud, fondateur et patron du site de paris sportifs en ligne Betclic (voir 25 octobre) et vice-président de l’Afjel, qui regroupe les opérateurs agréés du secteur. C’est ainsi que débute une dépêche AFP, signée Rebecca Frasquet que nous reprenons.

• Question : Les bons résultats de l’équipe de France influent-ils beaucoup sur le volume des paris sportifs en ligne (voir 30 novembre) ?

• Réponse : Le parcours de l’équipe de France a une grosse influence sur l’intérêt des amateurs de sport pour la compétition. Betclic est présent dans plusieurs pays d’Europe, nous sommes notamment très forts en Pologne, et après l’élimination de son équipe par la France, on a vu l’intérêt des parieurs polonais pour la Coupe du monde énormément baisser. Il y a le fait que votre équipe n’est plus en compétition et il y a la déception d’avoir perdu … Certains pays sont plus attachés à leur équipe que d’autres.

D’autres comme l’Angleterre, éliminée en quarts de finale, sont des pays de football et vont continuer à parier. 

Q : Que va rapporter cette Coupe du monde aux opérateurs de paris sportifs ?

• R : Sur cette Coupe du monde, il y aura 3 à 4 millions de parieurs en ligne et entre 500 et 600 millions de mises en France. Sur ces 500 millions d’euros, le revenu des opérateurs, c’est 15 % donc 75 millions, sur lesquels on reverse 55 %, donc 40 millions, à l’État.

Il reste donc 35 millions d’euros, que se partagent 17 opérateurs qui ont une licence de paris sportifs, mais les 5 premiers, la Française des Jeux, Winamax, Unibet, ZEbet et nous, nous nous partageons 90 % du marché. On parle donc de quelques millions de revenus pendant un mois d’activité.  Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Jeux en ligne / Mondial Foot : « il n’y a pas d’explosion du jeu problématique » (Betclic)  , ,
10 Déc 2022 | Profession
 

Phoenicia, qui se présente comme distributeur de cigares premium cubains dans la région du Golfe a prévu de lancer un cigare … le soir de la finale de la Coupe du Monde de football, le 18 décembre.

Cette édition régionale est baptisée « hat-trick », expression issue des sports collectifs anglo-saxons. Il s’agit là de faire référence à un joueur marquant trois buts dans un même match.

Selon Cigars Connect / L’Amateur de Cigares, le cigare sera disponible à la boutique duty free de Doha. Le 18 décembre, donc (voir 16 novembre).

 Commentaires fermés sur Un cigare « Coupe du Monde »  ,
30 Nov 2022 | Profession
 

Les parieurs en ligne ne boycottent pas la Coupe du monde au Qatar. Le tournoi pourrait même s’arroger le record des paris sportifs effectués via Internet … Sur une double page, Le Parisien revient sur le démarrage en flèche des mises sur le Mondial (voir 27 novembre).

Selon un sondage réalisé avant le début de la compétition, 36 % des Français ont l’intention de miser de l’argent sur les rencontres. La tendance s’amplifiera si les Bleus vont loin dans le tournoi, prévient l’Autorité nationale du Jeu (ANJ).

•• Selon elle, l’ensemble des mises effectuées auprès des grands opérateurs agréés (Winamax, Unibet, Zebet, ParionsSport, …) devraient atteindre au moins 600 millions d’euros.

Les premiers chiffres donnent le tournis. Lors de l’entrée en lice face à l’Australie, 15 millions ont été joués. Soit quasiment le double du match opposant les deux mêmes équipes lors de la Coupe du monde 2018, qui se jouait en Russie ! Même si France-Danemark n’a totalisé « que » 13,5 millions, le tournoi a pour l’instant généré, en tout, 200 millions, et il reste … trois semaines.

« Les spécialistes ne s’y attendaient pas », confirme Isabelle Falque-Pierrotin, la présidente de l’ANJ.

•• La compétition « présente tous les ingrédients pour développer un risque de jeu excessif : c’est un événement sportif de premier niveau, il y a toujours une insistance publicitaire des opérateurs et, surtout, on met en place une gratification commerciale pour attirer de nouveaux joueurs », déplore Isabelle Falque-Pierrotin.

Comment éviter les dérapages ? L’accent a été mis par les autorités sur la lutte contre le déferlement publicitaire. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Jeux en ligne / Mondial Foot : 36 % des Français ont l’intention de miser de l’argent sur les rencontres  , ,
27 Nov 2022 | Profession
 

Pour le premier match des Bleus contre l’Australie, 15 millions d’euros ont été misés en ligne, toutes plateformes confondues. C’est deux fois plus que lors de la même rencontre pendant la Coupe du Monde de 2018.

Selon la Française des Jeux, cette année, les parieurs sont plus nombreux et les mises plus importantes sur Parions Sport (notre article remontant avant France-Danemark / ndlr).

•• « Comme sur tout grand évènement, on voit arriver des parieurs occasionnels et de nouveaux parieurs qui tentent l’expérience à cette occasion » commente, sur RTL, Patrick Buffard, directeur adjoint de la FDJ. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur FDJ / Buralistes : les paris sportifs sur le Mondial démarrent fort  ,