Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
19 Avr 2022 | Profession
 

Le rapport de la récente commission d’enquête du Sénat sur la concentration des médias révèle certains chiffres, à long terme, de la Direction générale des Médias et des Industries culturelles (DGMIC) sur la situation de la presse (voir 12 avril).

• Le chiffre d’affaires total des éditeurs (titres payants et suppléments ou titres gratuits) entre 2010 et 2019 : 6,4 milliards d’euros en 2019 … soit -32 % par rapport à 2010.

• Nombre total d’exemplaires diffusés : 3,7 milliards d’exemplaires en 2019 … soit -47 % par rapport à 2010. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Tabac / Presse : un recul qui n’est pas d’aujourd’hui  ,
12 Avr 2022 | Profession
 

Tant dans presse quotidienne que dans la presse magazine, les éditeurs sont sous la grave pression d’une inflation encore jamais vue du prix du papier. Résultat : un basculement encore plus rapide des lecteurs dans le digital. Certes, cela ne se fera pas du jour au lendemain mais le modèle traditionnel est remis en cause.

•• Que se passe-t-il ?

D’après les professionnels, le prix du papier a globalement augmenté de 80 % en un an. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Tabac / Presse : les graves conséquences de la folle course du prix du papier pour les éditeurs  
27 Mar 2022 | International, Profession
 

« Ils n’ont pas besoin de demander un titre, je sais exactement ce qu’ils prennent. Plus de 90 % de ma clientèle est composée de fidèles » souligne fièrement Fadi Berbery, qui tient Smoke Signals depuis 1995.

Ce véritable tabac-presse, situé sur Polk street à San Francisco, ne propose pas moins de 1 500 titres, en particulier de nombreuses publications étrangères, parmi lesquelles Elle, Le Point, Marie-Claire, The Good Life, Charlie Hebdo ou encore Architectural Digest.

•• Rien ne le prédestinait à tenir un tabac-presse à San Francisco, rapporte le site French Morning. Natif de Beyrouth, ce Libanais francophone faisait de l’import-export au Libéria quand l’assassinat du Président Samuel Doe en 1990 et la guerre civile l’amenèrent à se réfugier à San Francisco.

« Je suis venu en visite ici, et la ville m’a plu. J’ai d’abord travaillé pendant quelques années comme représentant de commerce pour The American Tobacco Company, puis j’ai eu envie d’ouvrir un tabac presse comme on en trouve en Europe ou au Liban. Je voulais faire quelque chose de différent et être surtout connu pour ma sélection de presse étrangère » poursuit-il.

Le nom de son commerce, Smoke Signals, s’est imposé à lui presque comme une évidence : « éduqué en français chez les Jésuites, j’ai découvert de nombreuses bandes dessinées, en particulier Lucky Luke. On y voit souvent les Indiens se parler d’une colline à l’autre par signaux de fumée. C’est une forme de communication, tout comme la presse. Et comme je vends aussi du tabac, Smoke Signals rappelle bien les deux dimensions de mon commerce. »

•• À ceux qui croient la presse écrite moribonde, Fadi Berbery adresse un message d’optimisme : Internet n’a pas signé la mort des publications papier, bien au contraire. « Les réseaux sociaux sont pour moi une source d’inspiration, je me tiens au courant des tendances européennes et je fais venir ces magazines ici. Mes clients ont la même démarche : si quelque chose les inspire en ligne, ils me demandent de leur procurer. »

Quant à la lecture de la presse en ligne, elle a aussi ses limites : « quand il faut payer un abonnement pour avoir accès au contenu d’un seul article, le calcul est vite fait et les lecteurs préfèrent acheter le journal et pour le lire en entier pour un moindre coût.  Pendant la pandémie, Smoke Signals était ouvert, et j’ai perçu un regain d’intérêt pour les magazines, qui permettent de passer le temps ou de voyager. Et même si un titre disparaît, d’autres sont créés tous les jours … »  Lire la suite »

 Commentaires fermés sur États-Unis : un tabac-presse au cœur de San Francisco   ,
3 Mar 2022 | Observatoire
 

Des fleurs, des bijoux, du café, des glaces, du pain, des fruits et légumes, une manucure …  À Marseille, d’anciens kiosques à journaux sont ainsi devenus de petits magasins de proximité. Enquête du Monde sur cette transformation des kiosques. 

Nés en 1857 à Paris, sur les grands boulevards haussmanniens, débordant de titres et ouverts quasiment tous les jours de l’année, ces lieux de vente, confiés à l’origine aux veuves de militaire ou de fonctionnaire pour qu’ils leur procurent un petit revenu, ont vécu l’expansion puis le déclin de la presse papier.

Les départs à la retraite non renouvelés, de trop faibles revenus et, plus récemment, le Covid-19, avec le développement du télétravail et des piétons moins nombreux, ont accéléré leurs difficultés. Lire la suite »

19 Fév 2022 | Profession
 

En cette année 2021 encore marquée par la pandémie de Covid-19, les restrictions sanitaires ont entraîné une baisse de fréquentation importante de nombreux points de vente de presse. Avec un total de 1,9 milliard d’exemplaires vendus (1,48 milliard en papier et 417 millions en numérique), la presse grand public a enregistré une baisse de -2,9 % par rapport à l’année 2020.

Ce recul étant un peu plus important que celui connu en 2020 (-1,5 %) selon le bilan annuel de la diffusion payée de la presse, publié par l’Alliance pour les Chiffres de la Presse et des Médias (ACPM) et repris par Le Figaro. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Presse grand public : -2,9 % de diffusion en 2021 (papier et numérique confondus)  ,
13 Fév 2022 | Profession
 

Fort du succès rencontré lors des précédentes éditions, avec plus de 150 titres participants, le groupe NAP a organisé la 4ème édition des Trophées Magazines. Ce prix a pour but de valoriser la diversité de l’offre de presse magazine et son dynamisme au (voir 26 mars 2019, 25 octobre 2018).

•• Le jury, composé de l’ensemble des adhérents du réseau NAP, étant invité à voter depuis le 8 janvier (jusqu’au 14 février) pour les magazines de leur choix parmi les trois catégories  suivantes:

Nouveautés et/ou nouvelles formules parues en 2021.

Presse Culture et Loisirs (arts et culture, décoration et maison, cuisine, sports, sciences, tourisme, auto-moto …).

Le coup de cœur des adhérents qui récompensera un titre proposé directement par les commerçants sous enseigne du réseau NAP.

Nouveauté cette année : Trophées Magazines des lecteurs ! Les lecteurs – clients de nos enseignes – ont, eux aussi, la possibilité d’élire leur magazine coup de cœur via le site www.maisondelapresse.com

•• Grâce à un réseau de 1 300 points de vente sous enseignes Maison de la Presse, Mag Presse et Point Plus, ce prix offrira aux gagnants une visibilité maximale auprès des 800 000 clients qui fréquentent nos commerces chaque jour, annonce un communiqué du réseau NAP.

Les magazines lauréats, annoncés le 8 mars, seront mis à l’honneur au sein du réseau via un plan massif de communication avec des dispositifs promotionnels, une campagne d’affichage digital et une PLV dédiée à partir du mois de mai et sur toute la période estivale.

 Commentaires fermés sur Tabac-Presse : la 4ème édition des « Trophées Magazines Maison de la Presse »  
8 Fév 2022 | Profession
 

Le groupe Riccobono Imprimeurs vient d’acquérir les activités de portage du groupe le Figaro (comprenant ses titres mais aussi des magazines comme Télérama), qui représentent un volume d’affaires de 5 à 10 millions d’euros, annonce Les Échos.

Ce sont environ 10 millions d’exemplaires à distribuer dans l’année qui vont ainsi entrer dans le giron de Proximy que Riccobono avait acquis en octobre dernier au groupe Les Échos-Le Parisien (voir 30 octobre 2021).

•• Proximy se présente désormais comme le leader du portage (qui permet de recevoir les journaux à son domicile sans dépendre de la distribution du courrier) en France, avec un chiffre d’affaires d’une cinquantaine de millions d’euros. Il va livrer chaque jour 180 000 adresses ainsi que 4 000 points de vente.

C’est la quatrième acquisition de Riccobono depuis un an. Il y a quelques semaines, il avait mis la main sur France Routage et Sodicom (dans le même groupe) dont le métier est le traitement des abonnés postés et le brochage (ajout des couvertures des magazines, mise sous film des magazines et journaux etc.). Une opération valorisant France Routage à 3 millions d’euros.

•• Le groupe familial très discret qui réalise un chiffre d’affaires d’environ 250 millions d’euros et compte plus de 2 800 salariés repose désormais sur trois piliers. En cinq ans, les revenus ont été doublés.

l’impression de journaux ( plusieurs grands quotidiens ) avec sept lieux de production; activité qui pèse environ 35 % des revenus du groupe. Il s’agit d’une activité à faible marge avec des coûts fixes importants, d’où l’intérêt de mutualiser les impressions de journaux, comme Riccobono l’a fait par exemple sur les grands quotidiens en Ile-de-France ; Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Tabac-Presse : l’imprimeur Riccobono se renforce dans le portage … avant d’investir dans les petits colis   ,
24 Jan 2022 | Profession
 

Le détenteur de la marque « Maison de la Presse » (le groupe NAP) demande au patron d’un tabac-presse, à Saint-Claud (1 000 habitants, 20 kilomètres de Confolens, Charente), de retirer son enseigne. Le buraliste nie utiliser frauduleusement ce nom et dénonce un « harcèlement ».

Une devanture flanquée des panneaux « Charente Libre » et « Loto » … une enseigne ornée d’un grand « Tabac » en rouge et en noir d’une  « Maison de la presse »: tel est le cadre du litige selon La Charente Libre.

Ce 13 janvier, le buraliste a reçu une missive du groupe NAP, propriétaire de la marque « Maison de la presse », le sommant de retirer son enseigne d’ici le 1er février. « Utilisation frauduleuse » assure la mise en demeure assorti d’une facture de 63 648 euros si l’opération n’est pas réalisée à temps.

•• Le contentieux remonte à février 2020.

NAP se rend compte du nom du magasin … et prévient le buraliste : s’il souhaite garder son enseigne, il doit adhérer au réseau « Maison de la Presse » moyennant redevance, sinon il change de nom. « Je ne veux pas être franchisé, ça oblige à prendre leurs produits » proteste le commerçant, « j’aime mon indépendance. »

Pourquoi ne pas avoir changé de nom ? « On est en secteur protégé par les monuments de France, on ne fait pas ce qu’on veut. Ça a pris six mois pour modifier la couleur du store …alors pour une enseigne, vous imaginez … », plaide-t-il. Il avait demandé un délai pour se retourner, mais la crise sanitaire a bouleversé les agendas. Il croyait l’affaire enterrée. Pas NAP, qui le menace de 663 jours-astreinte (de mars 2020 à janvier 2022) à 80 euros HT.

•• « Je comprends la colère, mais il y a des gens qui paient une redevance pour utiliser ce nom » justifie Arnaud Ayrolles, le propriétaire de NAP (voir 11 décembre 2021 et 11 décembre 2019), « laisser faire, c’est comme acquiescer. »

À l’origine, les ex-Nouvelles Messageries de la Presse parisienne (NMPP) ont enregistré en 1968 la marque auprès de l’INPI. Mais la société avait autorisé les « magasins historiques » à conserver temporairement cette dénomination sans verser de redevance. « Mon enseigne est en place depuis quarante ans », défend le buraliste, qui a racheté le fonds de commerce en 2018. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Tabac-presse : litige sur la marque « Maison de la Presse » en Charente   ,
12 Jan 2022 | Profession
 

En ce mois de janvier, un grand nombre de journaux comme Le Figaro (3,20 euros au lieu de 3), L’HumanitéLe Point et Libération week-end ont annoncé une augmentation de leurs tarifs en points de vente de plusieurs centimes pour 2022, afin de pallier la hausse des prix du papier.

Des annonces similaires à celles du Monde, des Échos, du Télégramme et de Télérama au mois de décembre.

•• « Cette situation est la conséquence de tout ce que la presse subit depuis plusieurs mois. Aujourd’hui, les éditeurs n’ont pas eu d’autre choix que de répercuter ces hausses du prix du papier », explique au Figaro Marc Feuillée, le directeur général du Groupe Figaro. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Tabac-Presse : augmentation générale des prix de vente  ,
11 Déc 2021 | Profession
 

Le groupe NAP (voir 19 juin 2021, 11 décembre 2019) s’est associé à l’agence AIMS Interactive pour créer son premier site marchand, à destination du grand public.

Maisondelapresse.com invite désormais les consommateurs à explorer toute son offre de produits culturels: c’est ce qu’annonce un communiqué que nous reproduisons ci-dessous.

•• Conçu pour offrir un parcours client de qualité et omnicanal, le groupe NAP ambitionne d’ancrer Maison de la Presse dans le paysage culturel sur la Toile.

Arnaud Ayrolles, président du groupe NAP, déclare en effet : « c’est une étape majeure pour notre enseigne. Ce site va devenir le porte-voix de nos 1 300 commerces, toute l’offre de nos magasins sera progressivement présentée sur le site maisondelapresse.com.

« Nos adhérents sont au cœur de notre stratégie digitale, dans la mesure où les mécaniques de réservation ou de click & collect seront immédiatement disponibles. C’est une nouvelle clientèle qui va prendre le chemin de nos points de vente pendant que nos 1 300 commerçants placent le consommateur, plus que jamais, au centre de leurs préoccupations. »

Soit une opportunité pour les 1 300 magasins du réseau qui pourront capter une clientèle additionnelle, fidéliser leurs clients avec une offre ciblée et personnalisée et ainsi augmenter leur chiffre d’affaires avec des ventes complémentaires.

•• Créé pour favoriser l’expérience client, le site comprend de nombreuses fonctionnalités pour aider les utilisateurs à naviguer rapidement et facilement sur le site. Presse, Jeux, Jouets, Loisirs créatifs, Papeterie et prochainement le Livre, les internautes pourront retrouver l’ensemble des univers produits proposés par l’enseigne Maison de la Presse.

À noter, 2 autres innovations avec l’arrivée de ce site :
• En exclusivité, le Groupe NAP lance l’e-réservation de magazines, avec la possibilité pour les clients de réserver leurs magazines en ligne pour un retrait dans l’un des points de vente de l’enseigne ;
La fonctionnalité du store locator permet aux clients de pouvoir identifier le point de vente le plus proche, rapidement, pour pouvoir récupérer sa commande sans frais (dès 25 euros d’achats).

 Commentaires fermés sur Tabac-Presse : NAP lance un nouveau site e-commerce, Maison de la Presse  ,