Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
23 Mai 2022 | Profession, Récents
 

Et maintenant, au travail. Avec un premier conseil des ministres dès ce matin.

Nous avons présenté, ici même, les ministres qui compteront, à un titre ou à un autre, dans les prises de décisions qui auront de l’importance pour les activités des buralistes, des professionnels des filières tabac et vapotage ou des acteurs de la prévention :

le ministre de l’Économie Bruno Le Maire (voir 21 mai)
le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin (voir 21 mai)
la ministre de la Santé et de la Prévention Brigitte Bourguignon (voir 21 mai)
le ministre délégué auprès de Bruno Le Maire chargé des Comptes publics Gabriel Attal (voir 21 mai).

Et déjà des questions se posent. Lire la suite »

21 Mai 2022 | Institutions
 

Olivier Véran était ministre des Solidarités et de la Santé. Brigitte Bourguignon (qui était sa ministre déléguée chargée de l’autonomie) est la nouvelle ministre de la Santé et de la Prévention. Nuance.

Ancienne députée socialiste du Pas-de-Calais, elle a soutenu en son temps la mise en place du paquet neutre et la trajectoire fiscale menant au paquet à 10 euros (voir 28 juin 2017). Elle a contribué, aussi, à la mise en place de la « Mission d’information parlementaire sur les différents usages du cannabis » (voir 12 juillet 2019).

De nombreux sujets prioritaires l’attendent dans la feuille de route qu’on lui prête : bon fonctionnement et recrutement des hôpitaux ; lutte contre les déserts médicaux. Mais surtout « renforcer la prévention en santé tout au long de la vie ». Lire la suite »

21 Mai 2022 | Institutions
 

Ministre délégué auprès de Bruno Le Maire (voir ce jour), Gabriel Attal est désormais chargé des Comptes publics. À ce titre, il devient le ministre de tutelle du réseau des buralistes en remplacement d’Olivier Dussopt (qui lui-même devient ministre à part entière avec l’important portefeuille du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion).

Gabriel Attal (33 ans) a démarré une carrière politique précoce aux côtés de Marisol Touraine dont il a été conseiller parlementaire (le plus jeune conseiller ministériel du quinquennat Hollande).

•• Depuis, il a fait sa route dans le monde de la Macronie (il est considéré comme l’exemple type de « marcheur de la première heure » quittant vite le camp socialiste). Lire la suite »

21 Mai 2022 | Institutions
 

Le maintien de Bruno Le Maire à la tête d’un ministère de l’Économie étoffé (au premier rang de la liste du Gouvernement …) n’est pas une mauvaise nouvelle pour les buralistes.

Les participants au dernier congrès de la Confédération des buralistes (voir 14 octobre 2021) se souviennent encore avec quels mots chaleureux il avait salué le réseau des buralistes et sa Transformation dans son message d’ouverture des travaux.

Effectivement, Bruno Le Maire s’est toujours montré à l’écoute du réseau. Et ceci, même quand il n’était pas encore ministre d’un gouvernement Macron (voir 22 septembre 2016). Lire la suite »

21 Mai 2022 | Institutions
 

La confirmation de Gérald Darmanin au ministère de l’Intérieur n’est pas une mauvaise nouvelle pour les buralistes.

On connaît l’intérêt qu’a toujours porté le ministre au réseau des buralistes, à son évolution et à sa Transformation.

On retiendra que c’est avec lui – alors qu’il était ministre de l’Action et des Comptes publics – que Philippe Coy a négocié et conclu le Protocole pour la Transformation des buralistes (voir 4 février 2018). Un accord fondamental qui a permis au réseau de rebondir et de se fixer une nouvelle feuille de route au moment où cela s’avérait nécessaire. Lire la suite »

17 Mai 2022 | Institutions
 

Ce lundi soir, l’Élysée a annoncé dans un communiqué qu’Emmanuel Macron avait décidé de nommer Élisabeth Borne comme Première ministre.

Il n’a pas échappé aux observateurs qu’Élisabeth Borne est vapoteuse et ne s’en cache pas … quitte à montrer son dispositif jusque sur les bancs de l’Assemblée nationale (voir 11 avril 2022 et 13 janvier 2021).

Rappelons qu’en tant que ministre chargée des Transports, Élisabeth Borne avait rapidement appuyé la démarche des buralistes sur la vente de billets de train : « (…) Permettre aux Français d’acheter leurs billets de train chez les buralistes est une très bonne idée. Comme La Poste qui a transféré certains services chez les buralistes (…). » (voir 18 mars 2019).

À suivre …

24 Jan 2022 | Observatoire
 

Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, et ses homologues Élisabeth Borne (Travail) et Jean-Baptiste Lemoyne (PME ) ont désormais entre leurs mains les quatre rapports issus des Assises du commerce, organisées en décembre sous l’égide de Bercy (voir 1er décembre 2021). 

•• Pour résister à la concurrence des plateformes en ligne, les commerçants doivent digitaliser à marche forcée leur activité. Cette transformation nécessite des investissements considérables. Or les acteurs du commerce n’y consacrent que 2 % de leur chiffre d’affaires, « contre 9 % pour Amazon », rappelle Le Figaro.

Les rapports remis au Gouvernement fixent pour objectif de doubler cet investissement à 4 %, soit 22 milliards d’euros. Pour financer un tel effort, les distributeurs demandent des baisses massives d’impôt. Outre ces baisses d’impôts, les commerçants réclament des aides à l’investissement, par exemple via un suramortissement, pour financer les dépenses induites par la loi Climat et Résilience.

•• Face à la concurrence d’acteurs digitaux livrant tous les jours de la semaine, les distributeurs souhaitent par ailleurs voir assouplies les contraintes liées au travail dominical. Les maires ont la possibilité d’accorder douze dimanches d’ouverture par an. « Mais un quart des villes de plus de 100 000 habitants en donnent seulement cinq ou moins », déplore Yohann Petiot, délégué général de l’Alliance du commerce . La distribution alimentaire, qui peut ouvrir le dimanche matin, souhaite voir cette autorisation étendue sur toute la journée.

•• Les travaux remis évoquent de nombreuses autres mesures pour favoriser l’accès au centre-ville, dont la réalisation obligatoire d’une étude d’impact avant la création d’une « zone à faible émission » en centre-ville.

Le Gouvernement communiquera fin janvier sur la suite qu’il entend donner à ces propositions.

19 Jan 2022 | Profession
 

Hier soir, lors d’une visite dans un café parisien (Café Mogador), le Premier ministre Jean Castex a répondu aux inquiétudes des professionnels (voir ci-dessous).

« Depuis le début de la crise, le Gouvernement est aux côtés des secteurs qui sont impactés par la crise sanitaire. Il l’a fait de façon tout à fait déterminée, cela s’est appelé le « quoi qu’il en coûte » (…).

Nous nous sommes donné les moyens de ne plus prononcer de mesures de fermetures grâce à la vaccination. Je me réjouis des résultats du pass sanitaire, tant sur le plan des vies sauvées que de l’économie. Je félicite tous les responsables d’établissements soumis au pass pour leur grande implication dans sa mise en œuvre. Tout n’a pas été simples, mais les Français ont compris la logique et se sont mobilisés.  Lire la suite »

5 Jan 2022 | Profession
 

Depuis plus d’un an, la CPME alertait sur les difficultés qu’auraient certaines entreprises à rembourser les Prêts garantis par l’État (PGE) et réclamait un allongement de la durée de remboursement, jusqu’à présent limitée à 6 ans : c’est ainsi que débute un communiqué de la Confédération des Petites et Moyennes entreprises (CPME) que nous reproduisons.

Alors que les premiers remboursements devaient intervenir en mars prochain, notre dernière enquête de conjoncture de décembre 2021 indiquait que 29 % des entreprises ayant recouru à un PGE, estimaient « ne pas avoir la capacité de le rembourser dans les conditions actuelles ».

Et l’on peut légitimement redouter que les dernières restrictions sanitaires n’accroissent encore les difficultés dans certains secteurs.

Dans ce contexte, la Confédération des PME se félicite de la possibilité, confirmée par le ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, qui leur sera offerte, après examen de leur dossier et accord de la Médiation du crédit, d’étaler les remboursements sur une période pouvant aller jusqu’à 10 ans. Les entreprises pourront également, toujours avec l’accord de la Médiation du crédit, commencer à rembourser les PGE avec 6 mois supplémentaires, à la fin de l’année 2022.

Bon nombre d’entrepreneurs qui voyaient avec angoisse s’approcher les échéances de remboursement du PGE, qui viennent se cumuler, rappelons-le, avec les remboursements de reports de charges sociales et fiscales, seront soulagés par cette annonce. Il est néanmoins important que cette faculté soit ouverte à toutes les entreprises, indépendamment de leur taille ou de leur secteur d’activité. 

 Commentaires fermés sur PGE : la CPME soulagée par l’allongement possible de la durée de leur remboursement jusqu’à 10 ans  ,
1 Déc 2021 | Institutions
 

Avec les Assises du Commerce, le Gouvernement lance trois semaines de réflexions sur l’activité des commerçants, petits et grands, secoués par la crise.

Objectif : tracer les lignes d’une vision à 2030 et soutenir les investissements nécessaires aux transitions digitale et environnementale.

L’approbation du président de la République et la présence d’au moins quatre ministres lors de leur lancement soulignent l’importance que le Gouvernement donne aux Assises du commerce, souligne Les Échos. L’événement est inauguré mercredi 1er décembre à Bercy par Bruno le Maire, ministre de l’Économie, Élisabeth Borne et Jacqueline Gouraud, ses homologues du Travail et des Territoires ainsi qu’Alain Griset, ministre des PME en charge du commerce qui assure l’organisation. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur La Confédération participe aux Assises du Commerce   ,