Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
20 Mar 2023 | Profession
 

Des positions claires sur la stratégie de son entreprise … des remarques pertinentes sur les choix gouvernementaux : Romain Laroche, directeur général de Seita (voir 3 et 8 novembre) revient pour Capital sur les enjeux que traverse aujourd’hui la filière tabac.

Nous en reproduisons l’intégralité.

•• Capital : Quels sont les principaux enjeux auxquels le groupe Seita a dû faire face ces dernières années ?

Romain Laroche : Depuis 21 ans que je travaille dans le groupe, les challenges se sont multipliés. On observe une baisse constante des ventes dans le réseau des buralistes tandis que celles issues de la contrebande et de la contrefaçon ont explosé, passant de 24,57 % à 35,46 % entre 2017 et 2021. De manière générale, le nombre de fumeurs diminue chaque année.  Lire la suite »

13 Mar 2023 | Profession
 

Les 215 buralistes insulaires demandent, par la voix de leur président José Oliva (voir 22 janvier 2023) le gel de l’alignement progressif de leur taux de commission sur la vente de chaque paquet de cigarette, selon Corse Matin

Un taux qui a déjà baissé ce 1er mars pour passer juste sous la barre des 10 %, dans le cadre de l’alignement progressif de la fiscalité tabac corse par rapport au Continent voulu par l’Europe (voir 19 octobre 2021). Les prix corses étant plus bas, la rémunération était plus haute pour les buralistes de Corse (ndlr).

Pour rappel, en 2018, l’État a demandé que les prix soient alignés à ceux du continent, afin qu’en 2025, le tarif d’un paquet en Corse soit le même qu’ailleurs.

Une augmentation lissée sur plusieurs années : « Cette augmentation de 50 centimes par paquet en mars (puis 60 l’année suivante), correspond, aussi, à la séquence rattrapage de la fiscalité prévue en Corse, comme cela était convenu. Nous étions à 25 % d’écart. Nous sommes tombés à 20 % et il reste encore deux années pour amener progressivement la Corse à égalité avec le prix du paquet sur le continent. Ma crainte et celle des buralistes corses, c’est ce cumul des augmentations, ce qui engendrera forcément un impact sur notre réseau de 215 buralistes  » reprend José Oliva dans Corse Matin. 

 Commentaires fermés sur Fiscalité tabac : les demandes de la fédération des buralistes de Corse   ,
22 Fév 2023 | Profession
 

« C’est à la fin de la foire que l’on compte les bouses … ». On connait le vieux proverbe paysan. Eh bien, comptons maintenant.

Sur toute l’année 2022, la fiscalité tabac récoltée sur le marché français (TVA comprise) – par l’intermédiaire des ventes opérées par le réseau officiel des buralistes – sera montée à 16,9 milliards d’euros. Soit 1,2 milliard d’euros en moins qu’en 2021.

Sur la même année, la fiscalité tabac recueillie sur le marché belge se monte à 2,7 milliards d’euros. Soit 272 millions d’euros de plus qu’en 2021.

Selon le quotidien La Meuse : « les Français ont contribué à ces rentrées en venant se fournir dans nos stations-service frontalières, même si l’essence était moins chère en France avec les aides de l’État. » Sans commentaires.

22 Jan 2023 | Profession
 

Les buralistes corses vont faire face à l’augmentation de fiscalité tabac prévue en mars (voir 26 septembre et 3 décembre 2022), mais aussi à une nouvelle étape dans l’alignement de leur fiscalité avec celle du continent (voir 19 octobre 2021). 

José Oliva (président des buralistes de l’Ile et administrateur de la Confédération) en redoute les conséquences, particulièrement dans le rural. D’où la tenue d’une réunion de crise, suivie par France 3 Corse.

•• « Au final, c’est une augmentation de 80 centimes, à laquelle nous allons devoir faire face » calcule le président du syndicat qui rappelle que le taux spécifique de la commission de la profession en Corse devrait être réduite. Lire la suite »

15 Jan 2023 | Profession
 

« Avec cette nouvelle campagne, nous constatons qu’au-delà de véhiculer des informations erronées, certaines associations semblent découvrir que les hausses de taxes sur le tabac, qu’elles ont pourtant toujours demandées, pénalisent les Français les moins favorisés. »

Romain Laroche, Directeur Général de Seita, dans un communiqué de réaction (voir 13 janvier) à la campagne de communication d’Alliance contre le Tabac « Pouvoir de vivre » (voir 10 et 12 janvier).

6 Jan 2023 | Profession
 

La Commission des Comptes de la Sécurité sociale (réunissant des parlementaires et des magistrats de la Cour des Comptes / voir 30 septembre 2021) vient de publier son dernier rapport, notamment sur le rendement de la fiscalité tabac.

En 2020 (fin de la trajectoire fiscale menant à 10 euros mais surtout année Covid avec fermetures des frontières) le tabac a ramené 1 milliard 859 millions d’euros supplémentaires par rapport à l’année précédente. Soit 14,4 milliards d’euros au total.

En 2021 (moratoire de fiscalité), le tabac a ramené un tout petit peu moins que l’année précédente : -123 millions d’euros. Pour 2022 (moratoire de fiscalité), il annonce une baisse (toujours par rapport à l’année précédente) : -816 millions d’euros.

 Commentaires fermés sur Fiscalité tabac : un rendement en fin de trajectoire  
2 Jan 2023 | Vapotage
 

Dans un article d’opinion, Chris Aikens (responsable des affaires extérieures, RELX International) s’inquiète des conséquences d’une éventuelle taxation des cigarettes électroniques (voir 15 novembre). Extraits … 

 (…) Les principales autorités internationales en matière de recherche et de santé publique, notamment l’Office for Health Improvement and Disparities du Royaume-Uni, ont reconnu que la cigarette électronique constituait une meilleure alternative au tabac pour les fumeurs adultes souhaitant réduire la quantité de cigarettes qu’ils fument ou arrêter complètement de fumer.

•• Un rapport publié en début d’année par l’université de Yale a révélé que des augmentations de taxes sur les e-cigarettes engendraient une diminution de l’utilisation des e-cigarettes et une augmentation de la consommation de tabac chez les 18-25 ans.  Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Vapotage : une taxe sur les e-cigarettes pourrait augmenter la consommation de tabac (RELX International)  ,
3 Déc 2022 | Profession
 

Point final au Parlement sur le budget de la Sécurité sociale pour 2023, après le septième 49.3 de l’automne : l’Assemblée nationale a rejeté vendredi soir une motion de censure de la Nupes, entraînant l’adoption définitive du texte, annonce une dépêche AFP (extraits) …

La motion n’a recueilli que 87 voix, loin de la majorité absolue des 288 nécessaire pour faire chuter le gouvernement. Et faible résultat pour la gauche, en cette fin de semaine où la grève SNCF a pu empêcher des parlementaires de se rendre à Paris, selon des membres de l’alliance.

•• Devant un hémicycle clairsemé, Élisabeth Borne a déploré que la succession de motions de censure ait « considérablement réduit le temps utile au débat » : rien que sur ce budget, « 6 motions de censure, plus quen trois ans pour Michel Rocard », a tancé la Première ministre, passablement agacée. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Adoption du projet de budget de la sécurité sociale (PLFSS pour 2023)  ,
1 Déc 2022 | Profession
 

Bouaye, Couëron, Orvault, Indre, Vue, Divatte-sur-Loire, Ancenis, Saint-Herblain … « Vingt-cinq cambriolages de bureaux de tabac, ou tentatives, depuis six mois partout dans le département. Ah, j’en ai oublié un, à Blain. »

Vingt-six donc, « plus quatre braquages », compte Philippe Glory, président de la Fédération des buralistes en Loire-Atlantique (et vice-président de la Confédération).

« C’est un vrai fléau. Nous ne sommes pas fatalistes, nous en avons ras le bol  » déclare-t-il dans Ouest France. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Insécurité des buralistes : « l’augmentation du prix du tabac a accentué ces cambriolages » (Philippe Glory)  , ,
22 Nov 2022 | Profession
 

Jean-Philippe Delsol, (président de l’Institut de Recherches Économiques et Fiscales, voir 27 juin 2022) revient, dans une tribune publiée dans Entreprendre, sur le rôle que pourrait jouer la création d’un noci-score (voir 7 octobre 2021) en matière de prévention et de lutte contre le tabagisme.

Ceci en plein débat sur le PLFSS pour 2023 avec son volet sur la fiscalité tabac (voir 26 septembre et 21 novembre 2022 1 et 2).

Le Projet de Loi de Finances de la Sécurité sociale pour 2023 contient diverses dispositions pour favoriser la prévention, mais à condition que ça ne nuise pas aux recettes fiscales. Du moins en ce qui concerne la lutte contre le tabagisme.

Il y est en effet prévu d’augmenter le prix de la cigarette de 7 % et celui du tabac à chauffer de 42 à 140 %. Certes, le tabac est la première cause de décès évitable. Mais le meilleur moyen de réduire l’addiction au tabac et ses méfaits – 73 000 morts en France chaque année – est-il fiscal ?  Lire la suite »