Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
15 Mai 2022 | Profession
 

« … Leur président espère non seulement donc la pérennisation du Fonds de Transformation, mais aussi la poursuite du gel de fiscalité tabac et une intensification de la lutte contre les marchés parallèles. »

Extrait d’un article de Claude Boudet, dans Les Échos, à propos des demandes de Philippe Coy auprès du nouveau Gouvernement (12 mai)

12 Mai 2022 | Profession
 

Important article d’Antoine Boudet dans Les Échos mis en ligne ce 11 mai et repris dans la version papier ce 12 mai. Nous le reproduisons ci-dessous. 

La totalité du Fonds de Transformation destiné à accompagner la mutation des débitants de tabac en « commerçants d’utilité locale » sera consommée à son terme, fin 2022. Le président de la Confédération des buralistes, Philippe Coy, appelle d’ores et déjà le futur gouvernement à pérenniser ce fonds et à assurer le gel de la fiscalité tabac en 2023.

•• C’est un signe qui ne trompe pas ! Fin août dernier, le président de la Confédération des buralistes, Philippe Coy, est invité au Ministère de l’Économie et des Finances pour faire un point sur le Fonds de Transformation alimenté par l’État à hauteur de 20 millions d’euros par an. Lire la suite »

13 Fév 2022 | International
 

Dans ce quartier de bars et de cafés d’ordinaire animés d’Istanbul, les tables restent vides depuis que les taxes sur l’alcool ont augmenté de 50 % en janvier, relate une dépêche AFP, signée Fulya Ozerkan que nous reprenons partiellement.

Debout devant le pub de Besiktas où il travaille, sur la rive européenne, Suleyman Gunes, 32 ans, essaie d’attirer les clients quand tombe le soir. « Avant, à cette heure-ci, on était plein à 80, 90 % contre 30 à 40 % aujourd’hui », confie-t-il à l’AFP, « les clients tournent le dos dès qu’ils voient les prix sur la carte ».

•• Au début de l’année, le gouvernement turc a annoncé une hausse de 47,4 % des taxes sur l’alcool et le tabac (voir 1er janvier 2021) frappant de plein fouet des bars et restaurants déjà affectés par la pandémie de coronavirus. Et poussant des particuliers à produire leur alcool maison.

Des barmen racontent à l’AFP les nouvelles habitudes des clients, qui partagent parfois une bouteille de bière, quand d’autres restent plusieurs heures au bar avec un seul verre de vin.

Le président Recep Tayyip Erdogan, un musulman pieux dont le parti conservateur AKP est au pouvoir depuis 2002, est accusé de vouloir islamiser la société en s’en prenant à l’alcool et au tabac (voir 8 juin 2020).

La bouteille de raki de 70 cl vaut aujourd’hui 249 livres turques (16 euros) contre 175 avant. Sur l’année écoulée c’est l’ensemble des prix à la consommation qui a flambé de près de 50 %, érodant le pouvoir d’achat des Turcs malgré des hausses de salaires de 30 à 50 % pour la plupart des salariés du pays.

•• Avec les dernières augmentations sur l’alcool, de nombreuses boutiques spécialisées, les « tekel », redoutent de devoir fermer.

Ozgur Aybas, patron et fondateur du grossiste Turkey’s Tekel Stores Platform, estime que « l’augmentation des prix a agi comme la gifle d’une petite minorité à une majorité de gens joyeux, celle de la restauration et des laïcs ». « C’est une approche idéologique, une punition par les taxes et une sanction qui veut dire : vivez comme nous », ajoute-t-il. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Turquie : quand les taxes cassent l’ambiance  , ,
8 Jan 2022 | Profession
 

Carton plein pour le programme national de lutte contre le tabagisme se demande Les Échos dans un article d’analyse signé Sylvie Godeluck.

En 2021, les livraisons de tabac en volume ont reculé de -6,2 %, après -1,3 % en 2020 et -6,6 % en 2019 (toujours d’après Les Échos). Les ventes de cigarettes, en particulier, ont glissé de -6,5 %: soit 33,5 milliards de cigarettes livrées aux buralistes, au lieu de 35,8 en 2020.

•• Un recul d’autant plus remarquable que cette année 2021, pour la première fois depuis 2017, il n’y a pas eu d’augmentation de la fiscalité (moratoire fiscal / ndlr). Aux yeux de Gérard Audureau, président de l’association DNF-Demain sera non-fumeur, « la réussite du programme national de lutte contre le tabagisme est complète ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur « La réussite du programme national de lutte contre le tabagisme est complète » (Gérard Audureau / Les Échos)  , ,
8 Jan 2022 | International, Profession
 

L’année commence, en Allemagne, non seulement avec la mise en œuvre de l’interdiction de publicité extérieure sur le tabac (voir 5 janvier) mais aussi avec l’application de la première étape d’une trajectoire fiscale sur les produits du tabac et du vapotage (ainsi que le tabac à chauffer), adopté juste avant les élections de l’année dernière (voir 22 février et 16 juin 2021).

Avec une visibilité sur plusieurs années. Rappelons que la fiscalité tabac n’avait pas bougé depuis 7 ans en Allemagne. Pays où le prix moyen du paquet de Marlboro était de 7 euros fin de l’année dernière. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Allemagne : visibilité de la nouvelle trajectoire fiscale sur le tabac et sur le vapotage  
28 Déc 2021 | Profession
 

Comme nous l’avions annoncé (voir 11 décembre), le prix des cigarettes et du tabac à rouler va augmenter de 10 % par an pendant trois ans en Nouvelle-Calédonie après un vote, ce lundi 27 décembre, des élus du congrès de cet archipel français du Pacifique-Sud.

Les cigarettes électroniques vont par ailleurs être interdites dans les lieux publics et leur vente interdite aux moins de 18 ans, selon les deux textes adoptés, relatifs à la lutte contre le tabagisme, confirme l’AFP dans une dépêche que nous reprenons.

•• Le premier prévoit une hausse de la taxe sanitaire et sociale sur le tabac de 10% par an pendant trois ans, à compter du 1er janvier 2022. Le paquet de tabac à rouler le plus vendu, aujourd’hui au prix de 1 950 francs (16,38 euros), passera à 2 150 francs (18 euros) au 1er janvier 2022, à 2 350 francs (19 euros) francs en 2023 pour atteindre 2 600 francs (21,8 euros) en 2024.

Selon les projections présentées par le gouvernement, cette augmentation permettra de collecter 3,650 milliards de francs Pacifique (30,6 millions d’euros), dont 3 milliards (25,2 millions d’euros) seront consacrés aux politiques de prévention contre l’alcoolisme et le tabagisme.

Sur le plan sanitaire, cette hausse devrait conduire à une baisse de 2% par an du nombre de fumeurs, toujours selon l’AFP. En 2019, après une augmentation de 24% sur le prix du tabac, la vente de cigarettes avait diminué de %, a indiqué le gouvernement.

•• Un amendement déposé en séance par le groupe Eveil océanien et voté à l’unanimité rend, par ailleurs, obligatoire la présentation d’une pièce d’identité pour l’achat de tabac ou de produits de vapotage.

 Commentaires fermés sur Nouvelle-Calédonie : confirmation d’une forte hausse de la trajectoire fiscale des prix du tabac  , ,
20 Déc 2021 | International, Vapotage
 

Le Conseil fédéral a « mis en consultation « , ce vendredi 17 décembre, un projet prévoyant de taxer les e-liquides. Cette fiscalité doit tenir compte du potentiel moindre de nocivité des e-cigarettes, estime cependant le Conseil fédéral.

La charge fiscale serait donc inférieure d’environ 77 % à celle des cigarettes traditionnelles. L’exécutif ne veut pas décourager le vapotage comme moyen possible de sevrage pour les fumeurs. En revanche, l’imposition produira ses effets notamment en matière de protection de la jeunesse, selon la chaîne RTS. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Suisse : vers une taxation différenciée des e-liquides  ,
11 Déc 2021 | Profession
 

En ce jour de nouveau référendum sur l’avenir du « Caillou » , des nouvelles de Nouvelle-Calédonie (voir 30 décembre 2017). Après une augmentation de 24 % sur le prix du tabac en 2019, le gouvernement de Nouvelle-Calédonie remet la pression.

Ce mercredi 8 décembre, il a proposé dans un projet de délibération l’augmentation de tous les produits de tabac de 10 % par an, sur trois ans, à partir du 1er janvier 2022.  Selon le communiqué, « cette mesure s’inscrit dans une volonté de mettre l’accent sur les taxes comportementales : la baisse de la consommation attendue serait de 2 % par an. » Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Nouvelle-Calédonie : trois vagues de hausse de 10 % sur les produits du tabac  ,
 

Tous les professionnels de la filière tabac savaient que le gouvernement Sanchez préparait quelque chose … Sans autre précision (voir 3 mars 2020).

Ce 9 décembre, le quotidien El Pais et l’agence de presse EFE ont révélé les points-clés d’un projet de « plan intégral de prévention et de contrôle du tabagisme 2021-2025 » sur lequel travaille encore le ministère de la Santé espagnol.

Ce plan prévoirait les dispositions suivantes :

 hausse de la fiscalité de tous les produits du tabac (on ne connaît pas encore les montants)
implantation du paquet neutre
réglementation plus stricte pour les produits « nouveaux », avec ou sans nicotine : suppression des arômes à l’étude (voir 9 mars 2020).
développement de zones non-fumeurs à l’extérieur (notamment à proximité de lieux fréquentés par les enfants)
interdiction de fumer dans les véhicules
recherche d’alternatives à la tabaculture.

10 Déc 2021 | Profession
 

Nous l’avons rapporté ici-même: le tabac chauffé aura fait l’objet d’un véritable débat lors des discussions budgétaires de cet automne. Avec plusieurs rebondissements au fil d’avis et de votes contradictoires (voir 9 et 12 octobre).

Mais l’important consiste bel et bien en l’avènement, au sein du Parlement, de discussions équilibrées sur le tabac chauffé. Enfin. Même si cela a été … chaud.

•• Là où certains demandaient « une fiscalité spécifique à la catégorie du tabac chauffé », de sorte à promouvoir une approche passant par « des alternatives à risques réduits » (voir 4 octobre), d’autres ont répliqué par des amendements visant à la mise en place d’une « fiscalité des produits chauffés avec un régime similaire à celui applicable aux cigarettes conventionnelles » (voir 20 octobre). Lire la suite »