Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
21 Jan 2022 | Profession, Récents
 

Cigars-connect / L’Amateur de Cigares analyse la prochaine augmentation de prix – au 1er février – des cigares cubains distribués par Coprova (voir 14 janvier 2022).

« Cette augmentation tarifaire concerne pratiquement toutes les références cubaines distribuées par Coprova, à l’exception des produits faits machine (mini, Guantanamera) et de quelques éditions limitées.

Le Partagas D4, l’un des cigares les plus vendus en France (et dans le monde) passe de 15,50 euros à 16 euros. Le Robusto de Cohiba passe de 26,50 euros à 28,90 euros. Le Quai d’Orsay N°54, « havane de l’année » dans le Havanoscope 2022, passe de 15,90 euros  à 16,40 euros. À noter que cette hausse des prix ne concerne pas, en revanche, les VegaFina, également distribués par Coprova.  Lire la suite »

20 Jan 2022 | Observatoire
 

Le pouvoir d’achat, l’une des principales préoccupations des Français à l’approche de la Présidentielle, aura davantage progressé depuis 2017 que durant les deux précédents quinquennats, grâce à la croissance et aux mesures sociales et fiscales. Mais tous les ménages n’en ont pas profité reprend une dépêche AFP signée Marie Heuclin. Extraits.

Selon une étude de la direction générale du Trésor, qui dépend du ministère de l’Économie, le revenu brut disponible des ménages aura progressé de 8 % entre 2017 et 2022 et leur pouvoir d’achat (qui tient compte notamment de la composition des ménages) « entre 4 et 6 % ». Lire la suite »

14 Jan 2022 | L'essentiel, Profession
 

Le Journal Officiel du 13 janvier est paru avec l’arrêté du 5 janvier portant homologation des prix de vente au détail des tabacs manufacturés, au mardi 1er février.

Lien : prix au 01-02-2022

A priori, quasiment pas de changement au niveau des cigarettes. On notera seulement (côté Seita) des changements pour la Gauloise Blonde Bleu (de 9,90 à 10 euros, le paquet de 20) et pour les News Rouge et News Rouge 100s (de 9,90 à 10 euros).

Des évolutions aussi dans les cigares (côté Coprova). Par exemple, le Montechristo numéro 4 passe de 11,30 à 11,80 euros l’unité et le Partagas D4 passe de 15,50 à 16 euros l’unité.

 Commentaires fermés sur Prix du tabac au 1er février  
12 Jan 2022 | Profession
 

En ce mois de janvier, un grand nombre de journaux comme Le Figaro (3,20 euros au lieu de 3), L’HumanitéLe Point et Libération week-end ont annoncé une augmentation de leurs tarifs en points de vente de plusieurs centimes pour 2022, afin de pallier la hausse des prix du papier.

Des annonces similaires à celles du Monde, des Échos, du Télégramme et de Télérama au mois de décembre.

•• « Cette situation est la conséquence de tout ce que la presse subit depuis plusieurs mois. Aujourd’hui, les éditeurs n’ont pas eu d’autre choix que de répercuter ces hausses du prix du papier », explique au Figaro Marc Feuillée, le directeur général du Groupe Figaro. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Tabac-Presse : augmentation générale des prix de vente  ,
8 Jan 2022 | Profession
 

Carton plein pour le programme national de lutte contre le tabagisme se demande Les Échos dans un article d’analyse signé Sylvie Godeluck.

En 2021, les livraisons de tabac en volume ont reculé de -6,2 %, après -1,3 % en 2020 et -6,6 % en 2019 (toujours d’après Les Échos). Les ventes de cigarettes, en particulier, ont glissé de -6,5 %: soit 33,5 milliards de cigarettes livrées aux buralistes, au lieu de 35,8 en 2020.

•• Un recul d’autant plus remarquable que cette année 2021, pour la première fois depuis 2017, il n’y a pas eu d’augmentation de la fiscalité (moratoire fiscal / ndlr). Aux yeux de Gérard Audureau, président de l’association DNF-Demain sera non-fumeur, « la réussite du programme national de lutte contre le tabagisme est complète ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur « La réussite du programme national de lutte contre le tabagisme est complète » (Gérard Audureau / Les Échos)  , ,
15 Déc 2021 | Profession
 

Le Journal Officiel de ce 15 décembre est paru avec l’arrêté du 9 décembre portant homologation des prix de vente au détail des tabacs manufacturés au samedi 1er janvier. 

Lien : prix 1er janvier 2022

Concernant les cigarettes, on constate une grande stabilité.

Pas de changements pour les marques de Philip Morris, JTI et Seita.

Quelques changements chez BAT, avec des évolutions de plus 10 centimes pour certaines références de Lucky Strike (paquets de 20).

 Commentaires fermés sur Prix du tabac au 1er janvier : stabilité  
11 Déc 2021 | Profession
 

En ce jour de nouveau référendum sur l’avenir du « Caillou » , des nouvelles de Nouvelle-Calédonie (voir 30 décembre 2017). Après une augmentation de 24 % sur le prix du tabac en 2019, le gouvernement de Nouvelle-Calédonie remet la pression.

Ce mercredi 8 décembre, il a proposé dans un projet de délibération l’augmentation de tous les produits de tabac de 10 % par an, sur trois ans, à partir du 1er janvier 2022.  Selon le communiqué, « cette mesure s’inscrit dans une volonté de mettre l’accent sur les taxes comportementales : la baisse de la consommation attendue serait de 2 % par an. » Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Nouvelle-Calédonie : trois vagues de hausse de 10 % sur les produits du tabac  ,
30 Nov 2021 | Profession
 

Dans les pages Champs Libres / Opinion du Figaro, le journaliste Jean-Pierre Robin revient sur l’impact des prix du tabac sur les ménages les plus pauvres, relevé par une récente étude (voir 18 et 29 novembre). Extraits …

 « De toutes les politiques menées durant le quinquennat, la lutte contre le tabagisme a été l’une des plus ambitieuses. « Nous visons une génération sans tabac », rappelait encore récemment Emmanuel Macron. Dès le départ, l’objectif a été affiché, avec une rare franchise, de porter le prix du paquet de cigarettes à 10 euros en moyenne, soit une hausse de moitié sur cinq ans. Pari tenu dès 2020 à la suite d’une dizaine de relèvements des taxes (…)  Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Prix du tabac : « le tabac représente en moyenne 2,4 % des dépenses totales des ménages français » (Le Figaro)  , ,
29 Nov 2021 | Profession
 

Le pouvoir d’achat est la priorité absolue de l’élection présidentielle à venir pour les Français, devant la santé, l’immigration, la sécurité, la lutte contre le terrorisme ou encore l’environnement et le chômage, confirme un sondage Odoxa pour Europe 1 publié ce lundi et repris par l’AFP (extraits).

Pour quelque 90 % des Français, le pouvoir d’achat est un sujet de préoccupation très important ou assez important. 80 % des Français ont le sentiment que le pouvoir d’achat a plutôt eu tendance à se dégrader depuis les 12 derniers mois (…)

Pourtant, une étude de l’Institut des politiques publiques (IPP), lié à l’École d’économie de Paris, publiée plus tôt en novembre , indiquait que tous les ménages ont vu leur niveau de vie (c’est-à-dire l’ensemble de leurs revenus après impôts et prestations) progresser d’environ 1,6 % depuis le début du quinquennat, sauf les 5 % de ménages les plus pauvres, qui ont perdu 0,5 % en moyenne (voir 18 novembre). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Prix du tabac : le pouvoir d’achat … une priorité absolue des Français  ,
18 Nov 2021 | Profession
 

Bataille de chiffres en vue ? Une étude,  publiée ce mardi 16 novembre, bat en brèche le bilan du quinquennat d’Emmanuel Macron sur la hausse du pouvoir d’achat, sujet majeur de la pré-campagne présidentielle, estimant que le niveau de vie des plus pauvres a diminué en cinq ans.

Selon l’Institut des Politiques publiques (IPP), institut lié à l’École d’économie de Paris, tous les ménages auront vu leur niveau de vie (c’est-à-dire l’ensemble de leurs revenus après impôts et prestations) progresser d’environ 1,6 % depuis le début du quinquennat, sauf les 5 % de ménages les plus pauvres, qui ont perdu jusqu’à 0,5 %, rapporte l’AFP. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Fiscalité tabac : quel impact sur le pouvoir d’achat des ménages les plus pauvres ?  ,