Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
8 Avr 2024 | International
 

Les buralistes du Sud-Ouest et d’Occitanie vont-ils pouvoir compter sur une prochaine hausse de la fiscalité du tabac espagnol ? Le sujet s’apparente au serpent de mer. Mais cela bouge quand même …

Car une hausse de la fiscalité des produits du tabac espagnol vient d’être actée dans le nouveau « Plan integral de prevención y control del tabaquismo 2024-2027 ». Lequel a été présenté par la ministre de la Santé Monica Garcia ce vendredi 5 avril.

•• D’emblée, précisons que ce plan a été négocié entre la ministre de la Santé du gouvernement de Pedro Sanchez – Monica Garcia – et les différentes régions espagnoles auxquelles la constitution fédérale du pays accorde des pouvoirs importants sur le plan sanitaire. Ces négociations ont été laborieuses et longues (la ministre de la Santé socialiste étant sur des positions dures et les régions se situant très majoritairement dans l’opposition de droite). Lire la suite »

29 Mar 2024 | Profession
 

Buraliste depuis quatre ans à Dardilly (métropole de Lyon, Rhône), Marie-Claire Ardouin alerte – dans Le Progrès – sur la montée en flèche du trafic de tabac, entraînant une recrudescence des violences, des pertes fiscales considérables pour l’État et un problème croissant de santé publique (voir 6 mars).

« Je veux également dénoncer la situation délicate de certains buralistes qui ne tiendront pas, qui vont fermer, avec laugmentation insensée du prix du tabac et de la contrebande. »

Dans son viseur : l’évolution des prix : « en 20 ans, le paquet de Marlboro est passé de 3,60 euros à 12,50 euros. Pendant ce temps, le tonnage de cigarettes vendues est divisé de plus de moitié. Le nombre de fumeurs a-t-il diminué pour autant ? »

Marie-Cécile Ardouin dénonce aussi le commerce illicite de tabac via les réseaux sociaux avec des produits contrefaits. « Sans une prise de conscience rapide, le gouvernement devra faire face à une bombe à retardement : les conséquences désastreuses que ces produits de qualité inférieure, fabriqués dans des conditions sanitaires suspectes, font subir aux fumeurs (…) ».

 Commentaires fermés sur Buralistes / Rhône : « le nombre des fumeurs a-t-il diminué pour autant ? »  , ,
27 Mar 2024 | Profession
 

Les élus des fédérations régionales de buralistes du sud méditerranéen se sont rencontrés, le 23 octobre, pour demander un moratoire sur la fiscalité du tabac et la vente exclusive des produits à base de nicotine.

« Les problèmes sont nombreux dans notre profession » pose Pierre Roméro (président de la fédération des buralistes des Alpes-Maritimes) selon Corse Matin (extraits). « La Corse est également touchée par une fiscalité punitive. C’est une mise en danger de notre profession, à moyen terme, si on continue dans cette voie. Quand en France, le paquet est vendu 12 euros, il coûte 6,20 euros en Italie. » Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Prix du tabac : « il faut une remise à niveau européenne » (Pierre Roméro)  ,
25 Mar 2024 | Profession
 

À loccasion de lassemblée générale des buralistes de Meurthe-et-Moselle ce samedi 23 mars, Hervé Garnier, président départemental, a dénoncé sur France 3 la trop grande distorsion de concurrence avec les pays voisins belges et luxembourgeois.

« Cest une obligation aujourdhui. Ill nous faut un moratoire sur la fiscalité du tabac comme on a pu lavoir en 2021 et 2022. On na pas le choix … Si en 2025, nous navons pas ce moratoire nous allons perdre énormément de collègues.

« Aujourdhui, le prix du tabac est trop cher en France. On nest pas contre les politiques de santé publique, loin de là, mais on ne peut plus accepter ces distorsions de concurrence ». (Voir aussi 4 janvier 2024, 14 mars 2023).

 Commentaires fermés sur Prix du tabac : « un moratoire sur la fiscalité du tabac « (Hervé Garnier / Meurthe-et-Moselle)  ,
17 Mar 2024 | Profession
 

Dans une question écrite déposée ce 5 mars sur le bureau de l’Assemblée nationale, le député Francis Dubois (Corrèze, Les Républicains) appelle l’attention de la ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités sur les nombreuses difficultés auxquelles sont confrontés les buralistes en France.

« En effet, la baisse de la consommation de tabac conjuguée à l’extension du marché parallèle a engendré une diminution du nombre de buralistes ces dernières années, alors que dans certaines communes rurales, ils représentent l’un des derniers commerces restants.

« Des mesures efficaces doivent être prises pour soutenir les buralistes et garantir la pérennité de leurs activités » défend le député. « En effet, augmenter les taxes et le prix du paquet de cigarettes, sans mettre en place une action concrète de lutte contre la vente illégale, est un contresens total qui a des incidences négatives sur l’économie des métiers du tabac mais surtout sur la santé publique et les finances de l’État. »

En ce sens, il l’interroge sur les mesures concrètes qu’elle compte mettre en place pour préserver l’activité des buralistes, notamment en milieu rural.

 Commentaires fermés sur Prix du tabac : « augmenter les taxes et le prix – sans une action concrète de lutte contre la vente illégale – est un contresens total » (Francis Dubois)  ,
14 Mar 2024 | Profession
 

La fédération des buralistes de Gironde a organisé, ces 12 et 13 mars, une opération de communication sur les dangers et les nuisances du trafic parallèle de tabac qui a augmenté « de façon exponentielle » en France ces dernières années. Et pour demander aussi un moratoire sur la fiscalité tabac.

« Nous avons choisi les endroits où le trafic est le plus fort sur la métropole bordelaise » explique, à Sud-Ouest, Antoine Bairras, président départemental des buralistes qui représente 520 professionnels. Pendant deux jours, deux camions ont emprunté une boucle passant par les quais, la Bourse, Gambetta, Victor-Hugo, Pasteur, Victoire, Saint-Michel, Capucins, etc. Le lieu de rendez-vous donné à la presse, porte de Bourgogne, n’était pas neutre : « les vendeurs à la sauvette viennent jusque devant ma porte » témoigne Gisèle Ninous, la patronne du « Richelieu ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Gironde : opération com pour demander un moratoire sur la fiscalité du tabac  , ,
10 Mar 2024 | International
 

18,70 euros

Ce sera le prix moyen du paquet (20 cigarettes), au Royaume-Uni, après la hausse de fiscalité des produits de tabac prévue dans le nouveau budget britannique. Où il est prévu également une fiscalisation des produits du vapotage (voir 7 mars).

 Commentaires fermés sur Le chiffre de la semaine  ,
10 Mar 2024 | Profession
 

« Vous voulez une France sans buralistes ou sans fumeurs ? Aujourd’hui, à ce rythme-là, vous aurez une France sans buralistes avec toujours autant de fumeurs. »

Pierre Roméro (président des buralistes des Alpes-Maritimes et administrateur de la Confédération) sur France Bleu (voir 7 mars).

 Commentaires fermés sur La phrase de la semaine  ,
7 Mar 2024 | International
 

Le ministre des Finances, Gilles Roth, a présenté le budget 2024 à la Chambre des députés, ce mercredi 6 mars. Une occasion pour lui dannoncer une augmentation à venir des accises sur les cigarettes et le tabac à rouler : relativement modeste par rapport à ce que l’on connait en France ou en Belgique.

Cette hausse de fiscalité sera de lordre de presque + 3 % : « laugmentation des accises sur les cigarettes en 2024 correspond à laugmentation moyenne des dix dernières années. Soit environ + 2,7 % pour lannée 2024 par rapport à environ + 2,5 %, par an, au cours des dix dernières années » a expliqué le ministère des Finances à actuLuxembourg (sic). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Luxembourg : « relative » hausse de la fiscalité tabac, taxation des e-cigarettes et sachets de nicotine …  , , ,
7 Mar 2024 | Profession
 

Le prix du tabac a subi une nouvelle augmentation – il y a quelques jours (voir 1er mars) – suscitant une vive réaction de la part de Pierre Roméro, président des buralistes des Alpes-Maritimes (et membre du Conseil d’administration de la Confédération).

Pour lui, cette politique est une aberration à la fois sur le plan économique et sanitaire. « En dépit des augmentations récentes, les Français continuent de fumer, mais ils cherchent désormais à s’approvisionner de l’autre côté des frontières, où le prix du paquet est parfois à moitié prix » a-t-il déclaré sur France Bleu. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Prix du tabac : « comment nos buralistes peuvent continuer à survivre dans ces conditions-là ? » (Pierre Romero, Alpes-Maritimes)  ,