Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
20 Juin 2022 | L'Info
 

Concernant les membres du Gouvernement se présentant aux élections législatives et ayant un rapport avec l’actualité que nous évoquons ici-même, voici leurs résultats du deuxième tour.

• Gabriel Attal (ministre des Comptes publics) : réélu avec 59,8 % des voix.

• Gérald Darmanin (ministre de l’Intérieur) : réélu avec 57,5 % des voix.

• Brigitte Bourguignon (ministre de la Santé) : battue, avec 56  voix de différence par Christine Engrand du Rassemblement national.

13 Juin 2022 | Institutions
 

Concernant les membres du Gouvernement se présentant aux élections législatives et ayant un rapport avec l’actualité que nous évoquons ici-même, voici les scores réalisés au premier tour.

Tous sont en tête de ballotages et participeront au second tour dans des conditions favorables :

Gabriel Attal (ministre des Comptes publics) : 48 %
• Gérald Darmanin (ministre de l’Intérieur) : 39,1 %
• Brigitte Bourguignon (ministre de la Santé) : 32,1 %

30 Mai 2022 | Profession
 

Difficile de se faire une opinion précise des futures décisions du nouveau Gouvernement concernant tous les sujets liés à la prévention des addictions et à la filière tabac. On imagine une certaine continuité par rapport au quinquennat précédant mais cela ne fait pas un programme politique …

On se limitera aux premières déclarations de Bruno le Maire (ministre de l’Économie) et de Gabriel Attal (ministre délégué aux Comptes publics), lors de la passation de pouvoirs entre Olivier Dussopt et Gabriel Attal, le 21 mai à Bercy (extraits).

•• Bruno Le Maire : « Notre priorité avec Elisabeth Borne sera la protection des Français contre l’inflationJe mesure à quel point l’augmentation générale des prix pénalise tous les Français. 

Elle affecte ceux qui travaillent et qui n’ont pas d’autres choix que de prendre leur voiture. Elle fragilise les ménages confrontés à la hausse des prix alimentaires. Elle alourdit la facture des entreprises qui voient flamber le cours des matières premières ; quand elles ont encore accès à ces matières premières ( …) Je veux être clair: pour réussir à protéger efficacement nos compatriotes, chacun doit participer au combat contre l’inflation. »

•• Gabriel Attal : « Mes trois priorités, en tant que ministre qui ne veut pas être seulement ministre des chiffres mais aussi celui des choix, sont : la tenue des comptes publics, le pouvoir d’achat (à travers la politique fiscale), le combat contre la fraude au nom de la légalité républicaine. »

23 Mai 2022 | Profession
 

Salaire minimum à 1500 euros net, retraite à 60 ans, blocage des prix … la Nouvelle Union populaire écologique et sociale (Nupes) vient de formuler les 650 propositions de son programme d’alliance de gauche, surtout inspirées des idées de La France insoumise de Jean-Luc Mélenchon.

Au chapitre « Sûreté et Justice », on retrouve sous l’intitulé « Changer de stratégie sur les addictions et les drogues », les propositions suivantes :

légaliser et encadrer par un monopole d’État la production, la vente et la consommation de cannabis dans des conditions permettant de lutter contre l’addiction. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Mélenchon et ses candidats demandent « plus de Douane et de lutte contre le trafic de cigarettes »  ,
25 Avr 2022 | Profession
 

La CPME, première organisation patronale française en nombre d’adhérents (et dont est membre la Confédération des buralistes), félicite Emmanuel Macron de sa réélection à la présidence de la République française. Elle souhaite que ce quinquennat permette la poursuite des réformes annoncées, en particulier celle des retraites.

La Confédération des PME espère également que certains sujets « structurants », comme la réforme de la fonction publique et la remise à l’équilibre des finances publiques, quasiment absents de la campagne électorale, soient remis sur la pile des dossiers prioritaires.

La CPME rappelle que le tissu entrepreneurial français est constitué pour la très grande majorité, de commerçants, d’artisans, de TPE et de PME qui emploient plus de la moitié des salariés à travers tout le territoire national. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur La CPME félicite Emmanuel Macron  
25 Avr 2022 | Profession
 

Laissons les spécialistes commenter le résultat électoral d’hier, ses réponses et ses questions.

D’ores et déjà, c’est-à-dire avant même les législatives, un certain nombre de dossiers vont devoir se rouvrir concernant les sujets qui nous intéressent.

•• La politique anti-addictions du nouveau quinquennat : après cette longue période de pandémie, on sent bien qu’il va falloir sérieusement tirer les leçons de ces dernières années et remettre  à plat, pour la redéfinir, une politique de prévention (tabac-vape- produits de nouvelle génération-alcool-jeux) qui doit se renouveler en devenant plus pragmatique et en se débarrassant des a-priori idéologiques de certains: cela veut dire un vrai débat entre toutes les parties prenantes (voir ci-dessous). Sans exception. Lire la suite »

25 Avr 2022 | Observatoire
 

La question de la lutte contre les addictions n’a pas été abordée durant la campagne de l’élection présidentielle, regrettaient juste avant le second tour, dans une nouvelle tribune au Monde (voir 6 avril), Bernard Basset, spécialiste en santé publique (président d’Addictions France), et Amine Benyamina, psychiatre addictologue (président de la Fédération française d’addictologie).

Ils proposent la tenue, durant le prochain quinquennat, d’une convention nationale sur le sujet. Nous la reproduisons (extraits). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur « Durant le quinquennat, une grande convention nationale sur les addictions » (Tribune dans Le Monde)  ,
17 Avr 2022 | Profession
 

Dans une dépêche AFP, signée Thomas Saint-Cricq, on se retrouve plongé dans l’atmosphère d’entre-deux tours au sein d’un département ancré à gauche, la Dordogne, qui avait placé Jean-Luc Mélenchon en tête au 1er tour de la présidentielle 2017 et a cette fois voté Marine Le Pen, une « surprise » pour les politiques locaux, mais pas forcément pour les habitants des périphéries pavillonnaires et rurales en colère.

Sur l’ensemble du département, la candidate du Rassemblement national a glané 25,70 % des suffrages, soit 11 400 voix de plus qu’il y a cinq ans dans ce département parmi les moins abstentionnistes de France. En Dordogne, département et mairie de Périgueux sont socialistes.

« Je savais que ça allait être Le Pen », glisse pourtant Sandra Bochaton, gérante du café-tabac-presse Le Brabant, à Bassillac-et-Auberoche, une commune de 4 500 habitants où « sans voiture, t’es mort », issue de la fusion de plusieurs bourgs à 20 minutes à l’est de Périgueux.

Dans cette petite cité mêlant lotissements pavillonnaires et routes étroites et sinueuses dans des forêts de résineux prisées des chasseurs, les électeurs ont voté Marine Le Pen à 27 %, contre 23 % pour Emmanuel Macron et près de 20 % pour Jean-Luc Mélenchon. Presque un miroir inversé des résultats d’il y a cinq ans.

« Après le Covid, les gilets jaunes, les retraites, les grèves, il y a un ras-le-bol général … et les gens pensent qu’elle remettra tout en ordre », observe cette patronne de café, sans en partager l’idée. Elle l’observe, dit-elle, sur la base des « engueulades » régulières entre clients « propriétaires qui cherchent à rembourser leur crédit » et anciens fonctionnaires ou cheminots de la SNCF, aux retraites parfois plus élevées et prises plus tôt que la moyenne du privé.

« On a tout essayé, pourquoi pas eux », lance, entre deux jeux à gratter, un électeur lepéniste, accoudé au comptoir de ce café qui jouxte un cabinet médical, une boulangerie et fait face à une pharmacie, tous collés à la route départementale et accessibles quasi exclusivement en voiture.

 Commentaires fermés sur Présidentielle : la campagne vue d’un bar-tabac de Dordogne  ,
10 Avr 2022 | Profession
 

En ce jour du premier tour de l’élection présidentielle on ne pourra s’empêcher de remarquer que, cette fois-ci, le tabac – et particulièrement sa fiscalité – ne sont pas apparus parmi les nombreux sujets de la campagne électorale.

Et ceci malgré les initiatives de plusieurs associations qui ont d’ailleurs communiqué sur leur déception (voir 31 mars). Mais dans les circonstances actuelles, le sujet est passé sous les radars. Et cela s’entend.

Reste que toutes les leçons de la crise sanitaire n’ont pas été tirées : que cela concerne le développement général de toutes les addictions ou certains changements dans les habitudes d’achat des fumeurs … Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Tabac : les enjeux sont ailleurs  ,
6 Avr 2022 | Pression normative
 

Un collectif de spécialistes de santé publique interpelle, dans une tribune du Monde, les candidats à l’élection présidentielle et prônent des dispositions législatives et réglementaires, notamment en matière de tabac. Extraits. 

Depuis 1988, nous questionnons les candidats à la présidence de la République sur leur engagement à mettre en œuvre des mesures de santé publique simples et efficaces.

Nous avons parfois été entendus, contribuant notamment à la suppression de la promotion du tabac, au droit à respirer sans fumée dans les lieux publics et au travail, au contrôle de la publicité pour l’alcool et à la réduction de la mortalité sur les routes. Nous n’avons pas toujours été écoutés alors que certaines mesures, dont l’efficacité est démontrée, auraient pu améliorer la santé des Français. C’est pourquoi nous interpellons à nouveau les candidats à l’élection présidentielle.  Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Addictions : « que la génération à naître soit une génération sans tabac … » (un collectif de spécialistes de santé dans « Le Monde »)  , ,