Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
12 Mai 2021 | Trafic
 

On en sait un peu plus sur le démantèlement d’un gros réseau de contrefaçon de cigarettes, opérant sur plusieurs pays européens, annoncé la semaine dernière (voir 8 mai).

Selon Europol – l’agence européenne spécialisée dans la répression de la criminalité (voir 21 avril 2021 et 23 décembre 2020) – les perquisitions (28 au total) ont été échelonnées entre les 4 et 5 mai : en France (au Mans), en Belgique et aux Pays-Bas. Bilan : 12 arrestations de suspects, la plupart d’origine tchétchène. Lire la suite »

8 Mai 2021 | L'essentiel, Trafic
 

Un réseau européen de vente de cigarettes contrefaites – portant sur plus de 400 000 cartouches – a été démantelé, conduisant à l’interpellation de onze personnes en Belgique et une au Mans, a annoncé vendredi soir le parquet de Rennes dans un communiqué, repris par l’AFP.

Mardi et mercredi, une opération conduite par un juge d’instruction de la Juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Rennes a eu pour objectif de démanteler ce réseau « initialement détecté par la gendarmerie et la Douane de l’agglomération du Mans », indique Philippe Astruc, procureur de la République de Rennes.

•• « Cette coopération judiciaire et policière européenne » a démontré l’existence d’un trafic global « de 456 000 cartouches de cigarettes (45 millions d’euros de valeur marchande) pour les années 2020 et 2021, entreposées dans des hangars en Belgique », selon le procureur. La marchandise était « principalement destinée aux marchés belge, français, britannique et hollandais ».

Côté français, l’information judiciaire a mis au jour un réseau de distribution de cigarettes contrefaites, débuté en 2018, par des individus d’origine tchétchène implantés au Mans. Ces derniers possèdent des liens « avec une structure criminelle russophone au rayonnement international, spécialisée dans le trafic de tabac et localisé en Belgique », souligne le procureur.

Lors des perquisitions, plus d’un million d’euros en numéraire, onze véhicules, du matériel informatique, des téléphones, du papier cartonné estampillé d’une marque de cigarettes, destiné à la confection des paquets, ainsi qu’une centaine de cartouches contrefaites ont été saisis.

•• Deux fournisseurs du revendeur manceau seront remis aux autorités françaises tandis qu’un troisième, semi-grossiste au Mans, a été présenté à un juge d’instruction.

Déjà condamné à cinq ans d’emprisonnement pour des faits d’aide au séjour et extorsion avec violence, l’homme, âgé de 55 ans, a été notamment mis en examen pour association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un ou plusieurs délits punis de dix ans d’emprisonnement et blanchiment en bande organisée.

Il a été placé en détention provisoire, d’après la même source. (Voir aussi 3 mai, 22 et 14 mars).

7 Mai 2021 | Trafic
 

Seita a appris la saisie de 17 550 cartouches de cigarettes de sa marque JPS, le 30 avril dernier. Et a publié un communiqué que nous reproduisons ci-dessous.

« Cette saisie représente 3,5 tonnes de tabac, pour une valeur marchande de plus d’1,7 million d’euros

Au vu des éléments visuels partagés par la Direction régionale des Douanes de Dunkerque dans son communiqué du 5 mai, il semblerait que ces cigarettes soient des produits de contrefaçon (paquets non neutres, absence de mentions sanitaires), ce qu’une enquête approfondie devrait permettre de confirmer.  Lire la suite »

 

Grosse opération que celle réalisée sous l’égide d’Europol, l’agence européenne spécialisée dans la répression des menaces criminelles (voir 21 avril 2021).

On a appris, en fin de semaine dernière, qu’un réseau d’une trentaine de membres, actif entre la Pologne et les Pays-Bas, vient d’être démantelé avec, sous son contrôle, 94 tonnes de tabac et 5,4 millions de cigarettes de contrefaçon. Le tout pour inonder divers marchés d’Europe de l’Ouest.

Le gang avait déjà été repéré pour divers vols avec violences. Nom de code de cette traque aux fabricants : Pitbuul.

•• Et première phase aux Pays-Bas, fin mars (voir 12 octobre 2020 et 14 mars 2021). Deux usines clandestines y ont été découvertes à Schaijk et Heerlen, pas loin de la frontière avec l’Allemagne. Capacités de production totale : 1 million de cigarettes par jour.

21 ouvriers polonais et ukrainiens ont été arrêtés sur place. Les saisies se montant à 5,4 millions de cigarettes de contrefaçon, 40 tonnes de tabac brut et 800 kilos de tabac à chicha.

•• Deuxième opération (et épilogue de la précédente) en Pologne, fin avril. Avec l’arrestation de 9 contrebandiers, à travers le pays, ainsi que la saisie de 54 tonnes de tabac et d’équipements pour chaînes de production de tabac. Lors des perquisitions, des armes, des uniformes de forces de l’ordre et des outils de communication sophistiqués ont été découverts.

L’ensemble de l’enquête a été supervisée par Europol. Des rebondissements sur d’autres marchés européens ne sont pas exclus.

23 Avr 2021 | Trafic
 

Depuis six mois, une nouvelle application Gendluce – de détection de marchandises contrefaites – est expérimentée par les gendarmes des Yvelines. 

Mis au point par un gendarme réserviste, également patron de l’entreprise d’ingénierie Agenium, Gendluce est « très simple d’utilisation ». « Lorsque les enquêteurs suspectent des cas, ils n’ont qu’à prendre en photo l’objet et l’envoient à un référent de la marque concernée » précise, dans Le Parisien, l’adjudant-chef Jonnier. « Et en quelques minutes ou quelques heures au maximum, ils obtiennent une réponse d’un expert ».

•• L’application répertorie soixante-dix contacts chez des entreprises dont les produits sont régulièrement contrefaits. La gendarmerie espère ensuite un effet boule de neige du côté des marques pour recenser encore plus de contacts. Cet annuaire a été élaboré avec l’Union des Fabricants (Unifab / voir 15 mai 2019).

« La lutte contre la contrefaçon n’est pas prioritaire parmi toutes nos missions, on veut qu’elle se développe » poursuit l’adjudant-chef Jonnier. Il espère qu’à terme « l’application soit utilisée par l’ensemble des services de gendarmerie, de police et des Douanes  ».

•• Un exemple est avancé par les promoteurs de cette nouvelle application. Un camion transportant 2 700 cartouches de cigarettes a été arrêté, tout récemment, au péage de Saint-Arnoult-en-Yvelines. Les gendarmes sur place ont utilisé l’application qui leur a confirmé la contrefaçon.

Vu les quantités, l’affaire a ensuite été confiée à un autre service de la gendarmerie qui a mené sa propre enquête. Selon une source proche du dossier, le chauffeur qui arrivait de Pologne a déclaré ne pas connaître pas la nature de sa cargaison. Placé en garde à vue, il était appelé à être jugé au tribunal correctionnel de Versailles.

•• Reste à savoir comment cette application s’articulera avec le système de traçabilité déjà mis en place pour le tabac (voir 3, 5 et 13 août 2019).

 Commentaires fermés sur Lutte contre la contrefaçon : une nouvelle appli lancée par la Gendarmerie  
17 Avr 2021 | Trafic
 

Coup sur coup, nous avons annoncé, cette semaine, deux démantèlements de super-réseaux de contrebande de tabac par la Gendarmerie nationale, en liaison avec la Douane (voir 13 avril 1 et 2).

Outre la taille et le volume de ces réseaux, on restera frappé par plusieurs aspects :

 Effectivement, les quantités de tabac qui auraient été traitées par ces réseaux sont proprement hors normes. Les estimations portent sur 25,5 tonnes dans un cas et pas moins de 75 tonnes dans l’autre.

 L’organisation logistique au service de ces trafics apparaît comme particulièrement sophistiquée avec de multiples points de chute (des box, notamment) dans diverses villes de province : de Nantes à Béziers en passant par Bordeaux, Rodez, Limoges, Nancy, Lyon, Angers, Nantes, Montpellier, Béziers ou Brive pour ne citer que ces exemples. Sans oublier la région parisienne. Soit des réseaux travaillant largement sur le plan interrégional.

Il semblerait qu’une partie de ce tabac soit arrivée en France par colis postaux.

 Dans l’un de ces démantèlements, des cigarettes considérées comme étant de contrefaçon sont apparues dans les saisies.

 Les équipes impliquées sont originaires des Pays de l’Est avec une prédominance arménienne et ukrainienne.

Une chose est sure : il existe des réseaux, au savoir-faire éprouvé, qui maillent le territoire national. Jamais une coopération nationale Douane-Gendarmerie-Police-Justice ne s’est avérée aussi nécessaire.

 Commentaires fermés sur Gendarmerie : ils font réfléchir, ces gros démantèlements de réseaux de contrebande de tabac …  ,
13 Avr 2021 | Trafic
 

Et de deux …

Après l’annonce de ce matin, concernant un vaste coup de filet de la gendarmerie (voir ce jour), on apprend qu’un deuxième grand réseau de contrebande de cigarettes vient aussi d’être démantelé dans notre pays et que 12 personnes ont été interpellées après des mois d’enquête sous l’autorité de la JIRS (Juridiction interrégionale spécialisée) de Bordeaux.

C’est ce qu’annonce l’AFP reprenant un communiqué de la Gendarmerie nationale.

Lors de l’enquête menée en région parisienne, Brive, Angers, Nancy et Lyon, le volume « de cigarettes de contrebande et de contrefaçon vendues en France par les membres de ce réseau est estimé à plus de 25,5 tonnes pour une valeur sur le marché intérieur de plus de 8,5 millions d’euros ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Nouveau démantèlement d’un grand réseau de contrebande de tabac, à l’actif de la Gendarmerie  ,
27 Mar 2021 | Trafic
 

Six hommes âgés de 23 à 29 ans ont été condamnés, ce vendredi, à Lyon pour un vaste trafic de tabac, à des peines de six mois de prison avec sursis à trois ans d’emprisonnement, dont deux ferme, annonce l’AFP dans une dépêche que nous reproduisons.

Fait remarquable : le tribunal correctionnel de Lyon a suivi les réquisitions du parquet, prononcées lors de l’audience du 15 janvier (voir 16 janvier 2021). Lire la suite »

22 Mar 2021 | Trafic
 

Édifiant pour l’ensemble de l’opinion publique, ce sujet de 55 minutes de « Grands Reportages », signé Corinne Langlois et diffusé hier en début d’après-midi sur TF1. Le thème ? Le trafic de cigarettes (voir 19 mars 2021). Sujet que l’on re-visionnera sur I MY TF1 avec intérêt.

Soit une série de reportages sur ce qui fait notre actualité quotidienne, ici-même, dans Le Monde du Tabac. Avec l’avantage d’images choc qui ont dû surprendre plus d’un téléspectateur en cette heure de grande audience :

•• l’ambiance glauque du « Marché aux Puces » de Marseille, investi par des revendeurs à la sauvette violents (voir 15 août et 16 juillet 2020). L’enchainement des traques pour les sympathiques cow-boys de la « brigade clopes » de la cité phocéenne (voir 15 septembre 2020) qui serrent sous nos yeux un grossiste sanctionné en comparution directe ; Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Contrebande / Contrefaçon: la forte pédagogie de « Grands Reportages »  ,
21 Mar 2021 | Trafic
 

Le phénomène n’est pas nouveau – et nous en avons déjà parlé ici-même (voir 19 novembre 2018) – mais il semble reprendre de l’ampleur : la contrefaçon de timbres postaux. 

Mi-février, les douaniers de Roissy ont découvert 72 000 faux timbres, répartis dans trois colis Chronopost provenant de la ville chinoise de Guangzhou.

Trois semaines avant, 92 400 petits carrés avaient été saisis, toujours à Roissy, rapporte Le Canard Enchainé de cette semaine. Lire la suite »