Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
 

Annoncé ce 30 janvier, cet accord de coopération apporte à Philip Morris International les droits exclusifs et à long terme de commercialisation, hors Corée du Sud, des produits à moindre nocivité développés par KT&G (vapotage et produits à chauffer).

Il renforce un premier accord de coopération avec « le grand » du tabac et de la nicotine en Corée du Sud qui avait été conclu il y a tout juste 3 ans (voir 30 janvier 2020). En effet, PMI participait déjà à la commercialisation des devices et recharges de KT&G sur plus d’une trentaine de marchés.

Cette fois-ci, l’accord d’exclusivité de commercialisation porte sur 15 ans. Avec une révision des objectifs de volumes tous les 3 ans. Lire la suite »

31 Jan 2023 | Profession
 

Ce mercredi 25 janvier au tabac « Le Rolivalois » de Val-de-Reuil, le préfet de l’Eure, Simon Babre, a signé une convention avec la Fédération départementale des buralistes. À leurs côtés : le procureur, le responsable interrégional des Douanes de Normandie ainsi que les représentants des forces de l’ordre (Police et Gendarmerie).

Les objectifs : encadrer la coopération entre les buralistes et les services de l’État, notamment dans la lutte contre les délinquances liées à la contrebande de tabac, mais aussi protéger les buralistes en impliquant les forces de l’ordre pour mettre un terme aux cambriolages dans les bureaux de tabac, explique France 3 Normandie (voir 26 et 13 janvier). Lire la suite »

31 Jan 2023 | Profession
 

Nouvel éclairage du Parisien sur la présentation, dans l’Oise, du Protocole d’accord sur l’accompagnement du réseau des buralistes 2023-2027 (voir 20 et 18 janvier, 24 et 25 janvier).

Pour le patron des buralistes de l’Oise, Serdar Kaya, la profession doit en passer par une nécessaire adaptation, d’autant plus dans les zones rurales, alors que 50 % des tabacs du département sont situés dans des villes de moins de 3 500 habitants.

« C’est parfois le seul commerce, d’où la nécessité de le préserver, développe Serdar Kaya. Entre la chute des ventes de tabac, le changement de mode de consommation ou la baisse de la vente de la presse, il faut trouver d’autres sources de revenus. Cela permet aussi de redynamiser des commerces vieillissants. » Lire la suite »

31 Jan 2023 | Profession
 

Malgré les menaces 

• Vosges. C’était jour de fête à Liffol-le-Grand (au nord-est du département) ce samedi 29 janvier. Un groupe de jeunes à mobylette passaient et repassaient devant l’établissement d’un buraliste. L’un d’eux a failli rentrer dans une voiture et le commerçant lui a alors fait signe de se calmer.

Quelques minutes plus tard, alors que le buraliste sortait ses poubelles, le groupe d’adolescents est venu à sa rencontre pour lui « causer ». Pour assurer sa sécurité durant la discussion, le buraliste s’est muni d’une bombe lacrymogène.  Alors qu’ils commençaient à être agressifs, il l’a brandi. Ce qui a fait fuir la petite troupe d’ados revendicatifs.

Reste que la gendarmerie est prévenue et s’est rendue rapidement sur place. Malgré la présence des forces de l’ordre, des proches des jeunes hommes interviennent à leur tour et ont commencé à menacer le buraliste : « Toi, t’es un homme mort. Ton fourgon, il va cramer. Ton magasin va cramer. On te retrouvera ». Le buraliste est d’autant plus atterré que les menaces venaient de clients qu’il voit régulièrement …

Le buraliste a décidé d’ouvrir ce lundi, après avoir déposé plainte pour « menace de crime contre les personnes ». Lire la suite »

30 Jan 2023 | Profession
 

Un communiqué du groupe Imperial Brands (Seita en France) annonce la confirmation de la reconnaissance de son engagement en matière de développement durable par le CDP (ex Carbon Disclosure Project).

Le CDP est une organisation environnementale, non-gouvernementale et sans but lucratif, qui classe les performances environnementales des entreprises. Et c’est la quatrième année successive que le groupe Imperial Brands reçoit la classification A du CDP. Au même titre que 283 autres groupes et entreprises dans le monde. Imperial s’est engagé dans une démarche zéro émission à horizon 2040.

Précisons qu’Imperial Brands s’est doté d’une stratégie ESG (Environnement, Sociale et Environnementale) en huit points : santé du consommateur (avec le développement de produits à moindre nocivité) ; lutte contre le changement climatique ; emballages et déchets ; bien-être des tabaculteurs ; approvisionnement durable et responsable ; droits de l’homme ; santé et bien-être du personnel ; diversité, équité et inclusion.

30 Jan 2023 | L'Info, Profession
 

Dans Le Parisien / Aujourd’hui en France, de ce dimanche 29 janvier, le ministre de l’Intérieur revient sur sa conception de l’engagement public de nos jours (extrait).

« Il faut porter un discours plus populaire, empathique, plus les pieds dans la terre. On ne règle pas un problème en webinaire.

« On a un peu perdu le sens des permanences sans rendez-vous, du café qui est le parlement du peuple, du contact humain.

« La politique, c’est parler aux tripes des gens, pas démontrer qu’on a raison en pourcentages. »  (voir 11 juillet 2022) Photo : JDD / AFP

30 Jan 2023 | Profession
 

En 2022, le chiffre d’affaires du secteur de la BD au sens large (mangas, comics, BD jeunesse et BD de genre) s’est établi à 921 millions d’euros, selon le bilan annuel dressé par GfK Market Intelligence en partenariat avec le Festival international de la bande dessinée d’Angoulême qui a clos sa 50ème édition ce dimanche 29 janvier. 

En valeur, il s’agit de la deuxième meilleure année dans l’histoire de la BD, après un exercice 2021 record, à 925 millions d’euros, d’après Les Échos. Entre 2019 et 2022, le secteur a bondi de 65 % (voir 27 février 2022). 

En 2022, les effets conjoints de l’inflation et de la crise du papier ont été maîtrisés puisque le prix moyen des BD s’est établi à 10,90 euros. Ce qui a représenté une hausse de 3 % seulement par rapport à l’année précédente.

À l’instar du marché global de l’édition , le segment de la BD aura fait mieux que de se défendre en 2022, dans un contexte macroéconomique, énergétique et géopolitique incertain. D’autant plus qu’il s’agissait d’une année sans Astérix – depuis 2013, les albums du Gaulois moustachu ne sont commercialisés qu’en année impaire -, qui fait traditionnellement office de locomotive pour le secteur.

En dépit de l’absence d’un nouvel Astérix sur les étals des libraires, c’est une autre BD qui a signé la meilleure vente de l’année – tout format confondu – : « Le Monde sans fin » de Christophe Blain et Jean-Marc Jancovici , s’est écoulé à 514 000 unités, selon le baromètre annuel GfK-Livres Hebdo 2022 .

30 Jan 2023 | Profession
 

La même bande … deux jours après

• Isère. Alors qu’il venait d’ouvrir son épicerie-tabac, située au centre du village d’Optevoz (7 kilomètres de Crémieu), le buraliste a vu trois malfaiteurs, encagoulés et armés, faire irruption vers 7 heures du matin ce samedi 28 janvier.

Tenant en respect le commerçant sous la menace d’une bombe lacrymogène et d’une arme de poing, les malfaiteurs ont fait main basse sur le contenu de la caisse et sur des jeux à gratter. Ils ont blessé le buraliste d’un coup porté à la tête pour exiger l’ouverture de la réserve, mais sans parvenir à leurs fins.

Ils ont alors rebroussé chemin. Une fois dehors, ils se sont engouffrés dans une Mercedes au volant de laquelle un complice les attendait … Blessé à la tête par ce coup de crosse, la victime a dû être pris en charge par les secours.

Les gendarmes chargés de l’enquête devaient rapidement faire le lien avec le vol à main armée commis 48 heures plus tôt, à Saint-Romain-de-Jalionas (voir 27 janvier). Car c’est bien la Mercedes GLA dérobée à la buraliste lors du précédent braquage, qui a été utilisée

29 Jan 2023 | Profession
 

Vitrines explosées

• Loire-Atlantique. Les patrons d’un bar-tabac-presse de Saint-Nazaire ont d’abord cru à un casse-bélier. Il était 23 h 10, ce vendredi 27 janvier quand un énorme bruit a mis plusieurs riverains à la fenêtre …

Deux voitures étaient entrées en collision au carrefour distant de quelques dizaines de mètres de l’établissement. L’un des véhicules, déséquilibré par le choc, est venu arracher … dix poteaux et a défoncé les deux vitrines du bar-tabac.

Les deux jeunes âgés d’une vingtaine d’années qui circulaient à bord de l’une des voitures et la femme d’une trentaine d’années conduisant l’autre véhicule n’ont pas été blessés dans cet accident très spectaculaire. Lire la suite »