Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
16 Mai 2022 | Trafic
 

En matière d’attaques de camions de livraison tabac, ces derniers temps, il semblerait que les agresseurs se fassent serrer plus fréquemment qu’auparavant (voir 12 et 1er avril). La peur va-t-elle changé de camp ? 

Le 4 mars dernier à 6 heures 40, trois malfaiteurs avaient surgi au moment de la livraison de tabac chez un buraliste aux Andelys. Ils avaient ordonné aux livreurs « de se coucher au sol » puis s’étaient emparés de 12 cartons de cartouches de cigarettes avant de prendre la fuite. Lire la suite »

16 Mai 2022 | Profession
 

Une buraliste agressée et volée 

• Puy-de-Dôme. Un individu portant capuche et foulard a fait irruption chez une buraliste du centre de Châtel-Guyon (près de Riom), ce samedi 14 mai, vers 8 heures.

Il l’a menacée avec une bombe lacrymogène, puis il lui assénée un coup sur la tête, ce qui a provoqué une brève perte de connaissance pour la buraliste. L’agresseur en a profité pour dérober le fonds de caisse avant de prendre la fuite.

Légèrement blessée et choquée, la buraliste a été transportée à l’hôpital.

15 Mai 2022 | Profession
 

Arme sur le ventre

• Drôme. Un individu d’une cinquantaine d’années, portant lunettes de soleil et masque chirurgical, est d’abord venu faire un repérage chez une buraliste de Bourg-de-Péage (20 kilomètres de Valence) ce 10 mai en début d’après-midi. 

45 minutes plus tard, il est entré une première fois pour faire de la monnaie … avant de revenir et de se diriger directement vers la réserve où se trouvait la commerçante. Il est arrivé sur elle et a pointé une arme sur le ventre en exigeant l’intégralité du contenu de la caisse.

Puis il est reparti, rejoignant un complice qui l’attendait un peu plus loin. Les policiers ont été alertés immédiatement, mais n’ont pas pu le retrouver. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Buralistes : chronique d’une insécurité ordinaire  ,
13 Mai 2022 | Profession
 

Client excité et dangereux 

• Deux-Sèvres. Dans un bar-tabac-restaurant d’Épannes (un bourg à 15 kilomètres de Niort), un jeune homme de 19 ans, demeurant dans le secteur, a demandé du papier à rouler aux alentours de 8 heures ce 10 mai. Mais le buraliste a refusé le paiement par carte bancaire au motif que la somme était ridicule (1,40 euro).

S’ensuit une altercation verbale … le client repart très mécontent.

Quatre heures plus tard, une voiture vient se garer devant la terrasse de l’établissement. En sort une femme qui va faire des achats dans le bar-tabac tandis que deux hommes attendent dans la voiture. L’un des deux patrons reconnaît le « client » qui l’a insulté. Après un échange de regards et de mimiques menaçantes, le jeune homme brandit une arme à partir du véhicule. Il ne la dirige pas vers le bar-tabac-restaurant mais … prend manifestement du plaisir à effrayer tous les clients qui sont attablés sur la terrasse.

Au bout d’un moment, la voiture démarre avec ses occupants, qui sont interpellés un peu plus tard par la patrouille du PSIG (Peloton de Surveillance et d’ Intervention de la Gendarmerie ) de Niort. Les gendarmes retrouvent l’ arme à bord du véhicule … une réplique d’un pistolet automatique.

Ayant reconnu aussitôt avoir agi par bravade, le « client » devra répondre de violences commises sous la menace d’une arme dans le cadre d’une composition pénale, le 27 septembre prochain au tribunal correctionnel de Niort.

 Commentaires fermés sur Buralistes : chronique d’une insécurité ordinaire  ,
11 Mai 2022 | Profession
 

Black-out

• Loire-Atlantique. Dans la nuit du dimanche 8 au lundi 9 mai, les malfaiteurs ont pris soin de couper des fils électriques dans le secteur d’un bar-tabac-restaurant à Saint-Lumine-de-Clisson (29 kilomètres de Nantes). 

Noir total et alarme muette … ils ont pu vider le stock de tabac après avoir fracturé le rideau métallique et la porte d’entrée.

Une partie du bourg a été privé d’électricité et de réseau numérique dans la journée suivante. Les buralistes venaient de reprendre l’établissement il y a quelques semaines. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Buralistes : chronique d’une insécurité ordinaire  ,
9 Mai 2022 | Profession
 

Agresseur repoussé avec une chaise

• Loire. Ce jeudi 5 mai autour de 12 heures 30, un individu masqué avec une cagoule et armé d’un couteau a surpris des buralistes du centre-ville de Saint-Chamond.

Le malfaiteur a menacé l’employée, mais elle a eu le réflexe courageux de prendre une chaise et de la jeter en direction de l’individu. Ne devant pas du tout s’attendre à ce genre de geste, le malfaiteur est reparti en oubliant son couteau dans l’établissement.

La police, rapidement sur place, a vite reconnu l’agresseur grâce aux vidéos de surveillance … 20 minutes après sa tentative de vol, il était repéré même s’il avait pris le temps de se changer avec des affaires qu’il transportait dans un sac à dos. Lors de sa garde à vue, il a avoué avoir voulu braquer le commerce pour l’argent et des cigarettes. Il n’était pas inconnu des services de police.

 Commentaires fermés sur Buralistes : chronique d’une insécurité ordinaire  ,
7 Mai 2022 | Profession
 

Quatre ans ferme pour le braqueur récidiviste 

• Haute-Saône. Le pilote d’une moto avait surgi dans un tabac-presse/station-service de Plancher-Bas (à l’extrême est du département), muni d’une matraque télescopique et accompagné d’un complice (voir 4 juillet 2020). Sous la menace, la buraliste lui avait remis le contenu de la caisse et avait reçu cinq ou six coups de matraque.

L’agresseur avait été confondu grâce à un renseignement anonyme et aux investigations menées (vidéosurveillance, téléphonie) et était jugé – seul, son complice n’ayant pas été identifié – par le tribunal correctionnel de Montbéliard ce 4 mai.

Le même jour, plus tôt dans la matinée (à 7 h 30), le duo s’était attaqué à un débit de tabac à Bavans (Doubs), à quarante kilomètres de là. Les portes étaient closes et le buraliste a hurlé en entendant le bruit d’un casque contre la vitre et en voyant le pilote armé d’un fusil. La même arme a été découverte quinze jours plus tard au domicile du suspect.

Ce dernier – déjà condamné pour des délits en lien avec les stupéfiants et actuellement en prison – a été condamné 6 ans de prison dont 2 avec sursis.  Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Buralistes : chronique d’une insécurité ordinaire  ,
5 Mai 2022 | Profession
 

La Fédération des buralistes de Seine-Maritime (Rouen) a convié ses adhérents, ce 2 mai, à une journée de formation spéciale pour apprendre à réagir en situation d’insécurité dans le point de vente. 

Pour la dispenser, son président Emmanuel Magniez s’est tourné vers Franck Ropers : ce sexagénaire sportif et conférencier est connu pour son million d’abonnés sur Youtube où ce spécialiste de la self-défense diffuse des vidéos sur les réactions à adopter en cas d’agression. Séance suivie par Paris Normandie. Une dizaine de buralistes de tout le département sont là, prêts à apprendre comment réagir face à une attaque.

•• Mais pas question pour le formateur d’inciter ses stagiaires à se jeter dans la mêlée ou, pire, à provoquer.

Ropers, au contraire, les pousse « à désamorcer les situations » et à éviter le mauvais coup. « Il faut connaître les signes avant-coureurs d’une agression. Si on peut éviter de se battre, on le fait » prévient-il. Dans la salle, on prend des notes. Une buraliste d’Oissel veut transmettre un maximum d’informations à ces employées : « nous sommes trois femmes et j’ai une de mes employées qui a été victime d’un braquage … » (…)

•• « Il faut toujours faire en sorte que la réponse soit proportionnée. Il peut y avoir une frontière très mince entre de la légitime défense et une rixe », continue le formateur, donnant quelques précieux tuyaux pour ne pas devenir l’agresseur lorsque l’on est menacé.

À force d’exercices et de répétition, la confiance monte d’un cran. Pour l’organisateur, Emmanuel Magniez, l’objectif est atteint : donner de l’assurance et quelques précieux conseils tant physiques que juridiques.

5 Mai 2022 | Profession
 

Voleur complètement marteau 

Seine-Maritime. Vers 6 heures 50, ce samedi 30 avril, la police est appelée pour un vol par effraction qui venait de se dérouler chez un buraliste de Saint-Étienne-du Rouvray (près de Rouen).

Le voleur avait manifestement utilisé un marteau et dérobé, notamment, une petite machine à café et d’autres objets. Sur place, le commerçant désigne rapidement aux policiers un suspect revenu … avec son marteau, à proximité, pour récupérer le vélo qu’il avait laissé sur place.

 Commentaires fermés sur Buralistes : chronique d’une insécurité ordinaire  ,
1 Mai 2022 | Profession
 

Tentative de meurtre

• Seine-Saint-Denis. Six mois après la violente agression de deux employés d’un tabac-presse à Bailly-Romainvilliers (voir 5 novembre 2021), quatre hommes ont été placés en détention provisoire : les deux premiers ont été écroués début février, les deux autres vendredi dernier. 

Ces habitants de Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis) âgés de 18 à 21 ans, dont deux sont déjà connus de la justice, nient formellement avoir participé de près ou de loin à l’attaque.

C’est en partie grâce à la voiture qui avait percuté l’un des employés – retrouvée plus tard à Noisy-le-Grand et recouverte de poudre pour tenter de masquer les indices – que les enquêteurs ont identifié deux premiers malfaiteurs présumés. Les investigations téléphoniques et la vidéosurveillance leur ont donc – entre autres – permis d’en interpeller deux autres le 19 avril. Tous ont été mis en examen pour tentative de vol avec arme en bande organisée et violences volontaires.

Trois d’entre eux ont par ailleurs été mis en examen pour tentative de meurtre. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Buralistes : chronique d’une insécurité ordinaire  ,