Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
5 Oct 2022 | Profession
 

Poursuite accidentée avec la gendarmerie

• Alpes-de-Haute-Provence. Peu avant 6 heures du matin, ce 3 octobre, la porte du buraliste de Mézel (près de Digne-les-Bains) s’ouvre après avoir été fracturée péniblement. Quatre individus, dont deux cagoulés, entrent dans le commerce. L’alarme se déclenche, suivi d’un énorme panache de fumigène …

L’un des cambrioleurs emporte la caisse qui contient quelques centaines d’euros, tandis qu’un complice trébuche en faisant tomber le comptoir avec les tickets de jeux à gratter. Les autres comptoirs sont renversés dans l’affolement. Car la brigade de gendarmerie – qui se trouve à une centaine de mètres – est déjà alertée.

Les quatre cambrioleurs montent à bord d’une voiture et essaie de semer la patrouille de la gendarmerie qui part à leurs trousses. La caisse vide sera retrouvée dans la commune voisine de Malijai. Mais les malfaiteurs vont finalement percuter le véhicule des gendarmes … 40 kilomètres plus loin, sur la commune de Sisteron au niveau du pont de la Baume. Pas de blessé du côté des gendarmes.

Alors que la voiture des suspects a poursuivi sa fuite …

4 Oct 2022 | Profession
 

Folle altercation

• Calvados. Le 30 juillet 2022, un client ne parvenant pas à obtenir une carte bancaire prépayée chez une buraliste de Saint-Contest (près de Caen) – le code donné correspondait à une autre personne – s’est énervé et a voulu récupérer ses 10 euros. 

La buraliste l’a prévenu que ce n’est pas possible … alors il a tapé dans le comptoir, lancé des choses sur elle. Il s’est énervé encore plus quand le mari est intervenu, donnant un coup de pied dans la porte d’entrée, brisée nette. Quand le furieux tente de partir, le gérant du kebab voisin s’est interposé pour le maîtriser mais celui-ci a ramassé un débris de verre et lui a planté dans la main.

Jugé en comparution ce jeudi 29 septembre devant le tribunal judiciaire de Caen, le prévenu a justifié sa violence parce que la buraliste lui avait lancé une insulte homophobe.

Sachant que le prévenu a des mentions inscrites sur son casier judiciaire. Le tribunal l’a condamné à 15 mois de prison dont six mois avec sursis probatoire. Il devra suivre des soins psychologiques et en addictologie, travailler, indemniser les parties civiles dont le préjudice reste à établir. Lire la suite »

2 Oct 2022 | Profession
 

30 ans pour la sauvage agression du couple de buralistes de Tours 

• Indre-et-Loire. Ce 30 septembre, au terme du délibéré, la Cour d’assises d’Indre-et-Loire a condamné à trente ans de réclusion criminelle l’auteur du double braquage du tabac-presse « Le Khédive » (voir 14 et 16 décembre 2019).

La vidéo de trois minutes, extraite de la caméra de surveillance du commerce y est sans doute pour beaucoup avec le poids des images, d’une violence extrême.

Car ce jour-là, couteau à bout de bras, « vous étiez, Damien Tellier, déterminé, pour quelques euros et quelques cigarettes, à attenter à la vie de vos deux victimes » a déclaré l’avocat général. Sur le banc des parties civiles, le couple de buralistes assiste  au procès et à la joute verbale. Ils le savent, être là au procès relève du miracle. « En vingt ans d’exercice, je n’ai jamais vu ce déchaînement de violence inouïe, cette volonté de tuer »a partagé l’avocat général aux jurés.

À l’époque Philippe Coy s’était rendu sur place pour apporter son soutien au couple de buralistes, accompagné de Matthieu Meunier, président de la fédération départementale (voir 19 décembre 2019). Lire la suite »

1 Oct 2022 | Profession
 

« C’est un moment important pour la profession » a déclaré Philippe Coy, président de la Confédération nationale des buralistes, avant la signature, ce 28 septembre, de la convention territoriale relative à la sécurité des buralistes de Dordogne et à la lutte contre les marchés parallèles.

Elle vise notamment à « permettre aux buralistes de pouvoir réaliser leur profession dans de meilleures conditions » ajoute le président départemental de la fédération, Stephan Picaglia, dans La Dordogne Libre  (voir aussi 28, 27 et 26 septembre).

•• Cette convention entre les forces de Police  et de Gendarmerie, ainsi que la Douane, les parquets de Bergerac et de Périgueux et la préfecture, permettra d’une part de mettre en sécurité les buralistes. Lire la suite »

29 Sep 2022 | Profession
 

Menace au couteau

• Hautes-Alpes. Un individu encapuchonné a surgi, ce mardi 27 septembre au moment de l’ouverture, chez un buraliste du centre de Manosque muni d’un couteau.

Il a menacé le patron du bar-tabac pour récupérer de l’argent. En tout, le fonds de caisse et un carton rempli de cartouches de cigarettes ont été dérobés.

Razzia et détériorations

• Vendée. Un peu avant 3 heures du matin ce lundi 26 septembre, le patron du  bar-tabac-presse de La Garnache (près de Challans) a été réveillé par l’alarme. Quand il est arrivé, les malfaiteurs avaient disparu, en revanche, la voiture avec laquelle ils avaient forcé le rideau de fer était encore là.

Grâce au système de surveillance vidéo, on sait que les voleurs étaient au nombre de trois. Ils ont eu le temps de dérober des cartouches de cigarettes, des pots de tabac et quelques bouteilles. Mais aussi de vider l’extincteur dans l’établissement qui est donc resté fermé deux jours le temps de réparer et tout nettoyer. Le buraliste est en place depuis il y a seulement deux mois.

 Commentaires fermés sur Buralistes : chronique d’une insécurité ordinaire  ,
28 Sep 2022 | Profession
 

Le préfet de la Vienne a réuni, ce 26 septembre, le procureur de la République, les gendarmes, les douaniers et la police autour de la fédération des buralistes du département pour signer une convention de partenariat sur la sécurité et la lutte contre les trafics (voir 27 et 26 septembre). 

Avec l’annonce d’une nouvelle hausse du prix du paquet de cigarettes, les buralistes sont inquiets : « c’est un risque » a confié, à France Bleu Vienne, Jean Durand, buraliste déjà victime d’une tentative de braquage. Il est aussi le président de la fédération départementale.

Ici, on dénombre entre 10 et 15 tentatives de braquages de débits de tabac chaque année. Cette convention territoriale va donc permettre de créer un réseau entre les forces de l’ordre – gendarmes et policiers – et les buralistes. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Vienne : signature d’une convention territoriale « lutte contre les trafics / sécurité des buralistes »  , ,
27 Sep 2022 | Profession
 

Sensibiliser, sécuriser, coopérer. C’est la mission que se fixent les signataires de la convention territoriale de partenariat entre la fédération des buralistes du Doubs et les représentants de l’État. Le document a été signé ce lundi 26 septembre à la préfecture de Besançon (voir aussi 26, 22 et 12 septembre).

Le document rappelle que les buralistes du département, comme ceux de tout le territoire français, connaissent des difficultés dans leurs activités, rapporte L’Est Républicain.

Pour deux raisons principales : la première en cohérence avec les enjeux de santé publique est liée à l’augmentation des prix du tabac ; la seconde trouve son origine dans le développement de trafic de cigarettes. Dans un souci de protection de la profession, les autorités veulent unir leur force.

La convention a été signée par le préfet du Doubs, Jean-François Colombet, les procureurs de la République de Besançon et Montbéliard, Étienne Manteaux et Ariane Combarel, le président de la fédération départementale des buralistes du Doubs, Frédéric Roland, sans oublier le Directeur régional des Douanes de Franche-Comté, Bruno Ligiot (voir 3 mai), et les représentants des policiers et des gendarmes du Doubs.

La convention sera effective pour une durée d’un an. Sa signature sera suivie de plusieurs réunions afin d’évaluer les dispositifs mis en place, font savoir les services de la préfecture.

 Commentaires fermés sur Doubs : signature d’une convention territoriale « lutte contre les trafics / sécurité des buralistes »  , ,
27 Sep 2022 | Profession
 

Mêmes braqueurs ?

• Côte-d’Or. Deux braqueurs, cagoulés et munis d’une arme de poing, ont pénétré, ce samedi 24 septembre, dans un tabac-presse à Chevigny-Saint-Sauveur (9 kilomètres de Dijon) dans lequel se trouvaient une cliente et deux salariées.

Quelques minutes après, ils sont repartis après s’être emparé avec le fonds de caisse, sans faire de blessés. Ils auraient pris la fuite dans une voiture blanche.

Selon les enquêteurs, la piste d’un lien avec un braquage à Quetigny (voir 16 septembre) n’est pas écartée.

En deux semaines

• Saône-et-Loire. Il y a deux semaines, deux mineurs avaient été rapidement interpellés après avoir braqué un buraliste – puis le boulanger – à Chalon-sur-Saône (voir 9 septembre). Ce vendredi 23 septembre, c’est un second buraliste, qui a été victime d’un vol à main armée. Deux hommes, encagoulés, gantés et armés d’un couteau et d’un pistolet, se sont emparés vers 21 heures 30 du fonds de caisse et de paquets de cigarettes. Ils sont parvenus à prendre la fuite, à pied. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Buralistes : chronique d’une insécurité ordinaire  ,
26 Sep 2022 | Profession
 

Le 23 septembre, ce fut au tour de la fédération des buralistes de l’Ain de signer avec les représentants de l’État la coopération pour la sécurité et la lutte contre le marché parallèle (voir 22 septembre, 8 février). 

« La sécurité est l’affaire de tous, c’est un continuum. Les forces de l’ordre sont engagées au quotidien mais la sécurité nécessite aussi des collaborations avec des partenaires » a expliqué la préfète Cécile Bigot-Dekeyzer, lors de la signature en préfecture. « Les buralistes font partie des commerces les plus attaqués en raison de la valeur du tabac. Et le trafic de tabac de contrebande est en augmentation ».

La convention devrait permettre, notamment, la mise en relation avec un référent au sein de la police et de la gendarmerie. Et les buralistes sont désormais appelés à participer à la lutter contre ces trafics. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Ain : convention de partenariat pour la sécurité des buralistes et la lutte contre les trafics de tabac   , ,
23 Sep 2022 | Profession
 

Au lendemain de la signature à Pau de la convention départementale sur la sécurité et la lutte contre le marché parallèle (voir 22 septembre), Philippe Coy était l’invité de France Bleu Béarn. Extraits de ses déclarations. 

« C’est un souhait de la profession depuis de nombreuses années. La lutte contre le marché parallèle est un des axes majeurs de la Transformation des buralistes : sécurisation du marché comme des établissements … C’est un document que j’ai signé au niveau national le 28 janvier dernier avec les ministères de l’Intérieur et des Comptes publics.

« L’objet de cette convention c’est plus largement la lutte contre tous les marchés parallèles : des achats frontaliers à la vente de tabac de contrefaçon, en passant par les épiceries de nuit … Tout cela fait partie de la convention placée sous l’autorité du Préfet, donc de l’État, pour organiser les acteurs …  Lire la suite »