Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
20 Août 2022 | Observatoire
 

Près de la moitié des cancers mondiaux sont attribuables à un facteur de risque donné, dont en premier lieu le tabac et l’alcool, conclut une gigantesque étude publiée ce 18 août, insistant sur l’importance des mesures de prévention sans en faire une panacée.

Telle est la teneur d’une dépêche AFP que nous reprenons.

« Selon notre analyse, 44,4 % des morts par cancer dans le monde (…) sont attribuables à un facteur de risque qui a été mesure », avance cette étude, publiée dans le Lancet et réalisée dans le cadre du Global Burden of Disease.

•• Ce vaste programme de recherche, financé par la fondation Bill Gates, est d’une ampleur sans équivalent, impliquant plusieurs milliers de chercheurs dans la majeure partie des pays du monde.

Ce travail permet donc de connaître plus en détail les facteurs de risques selon les régions du monde même si, dans l’ensemble, ses conclusions confirment ce qui était déjà connu : le tabac est de loin le principal élément ayant favorisé un cancer (33,9 %), suivi par l’alcool (7,4 %). Surtout, ces conclusions plaident pour accorder une grande place à la prévention en matière de santé publique, puisque nombre de ces facteurs de risques se rapportent à des comportements qui peuvent être changés ou évités.

•• Toutefois, une grosse moitié de cancers ne sont pas attribuables à un facteur de risque donné, ce qui montre que la prévention ne suffit pas. Celle-ci, selon les auteurs, doit donc s’accompagner de deux autres piliers: un diagnostic suffisamment précoce et des traitements efficaces.

Dans un commentaire indépendant, publié dans la même édition du Lancet, deux épidémiologistes ont appuyé ces conclusions, estimant également que l’étude souligne l’importance de la prévention.

Ces deux commentateurs, Diana Sarfati et Jason Gurney, ont toutefois appelé à ne pas forcément prendre pour argent comptant la précision des estimations données, remarquant que le recueil des données est par nature sujet à de nombreuses insuffisances dans plusieurs pays.

 Commentaires fermés sur Tabac / Cancer : « accorder une grande place à la prévention » (étude)  , ,
14 Août 2022 | Profession
 

« On a aussi un partenariat avec la Confédération des buralistes où ensemble nous faisons de la prévention sur les feux de forêt. » 

Véronique Souboulet (vice-présidente de la Fédération des Sapeurs-Pompiers de France) sur Radio Nostalgie (voir 13 août).

13 Août 2022 | Profession
 

Entendu sur Radio Nostalgie, ce 12 août …

Présentateur : Nous venons de battre un triste record : 58 000 hectares de végétation brûlés.

Faut-il mettre en place des mesures de prévention pour éviter à l’avenir de combattre des situations comme celle-ci ?

Véronique Soubelet (vice-présidente de la Fédération des Sapeurs-Pompiers de France) : Oui, bien évidemment … La Fédération promeut une approche de prévention et de sensibilisation de la population …

Elle doit être faite sur toutes les thématiques, y compris sur tout ce qui est prévention des feux de forêt : sur les conduites-réflexes, les numéros d’urgence, ce qu’il faut faire et ne pas faire …

On a aussi un partenariat avec la Confédération des buralistes où ensemble nous faisons de la prévention sur les feux de forêt.

(Voir 15 juillet, 15 mai).

 Commentaires fermés sur « Avec les buralistes, ensemble nous faisons de la prévention » (Fédération des Pompiers)  ,
12 Juin 2022 | International, Observatoire
 

À la veille du début de la présidence tchèque du Conseil de l’Union européenne, ce mois de juillet, le groupe de réflexion du Centre d’Analyse économique et du Marché (CETA, organisation non-gouvernementale) a publié une étude comparative intitulée « A new approach towards tobacco legislation : the case for harm reduction in CEE and the EU » (Une nouvelle approche de la législation sur le tabac : les arguments en faveur d’une réduction des risques en CEE et UE) lors d’une réunion à Prague.

Cette étude présente l’« indice de réduction des risques », une nouvelle mesure qui classe les États membres de l’UE en fonction de leur capacité à mettre en œuvre le concept de réduction des risques. Nous publions l’essentiel de son communiqué.

•• Cet événement organisé par le groupe de réflexion tchèque du Centre d’Analyse économique et du Marché (CETA), a réuni, le 9 juin à Prague, des experts en médecine et en addictologie afin de débattre de la façon dont l’objectif d’une « génération sans tabac » – où moins de 5 % des citoyens de l’UE consomment du tabac – peut être atteint d’ici à 2040 (voir 4 février 2021).

Les experts ont conclu que les objectifs définis dans le cadre du plan européen de lutte contre le cancer ne peuvent être atteints compte tenu de la situation actuelle et qu’une politique révisée en matière de lutte contre le tabagisme, fondée sur des preuves scientifiques, était nécessaire.

« Si la Commission européenne est sérieuse au sujet de ses projets de réduction du nombre de fumeurs et de l’impact du tabagisme, elle doit tout d’abord envisager le concept de réduction des risques en matière de tabagisme », souligne le Coordinateur national tchèque de la lutte anti-drogue, Mgr Jindřich Vobořil lors de l’événement.

« Le gouvernement tchèque s’est engagé dans cette démarche au sein de son programme pour la prochaine présidence. Je vais également la promouvoir dans le cadre de l’évaluation en cours de la Directive sur les produits du tabac, comme étant une politique efficace pour parvenir à une diminution réelle du nombre de fumeurs de cigarettes conventionnelles » a-t-il ajouté.  Lire la suite »

 Commentaires fermés sur République Tchèque : un appel à une véritable politique européenne de réduction des risques  , ,
 

Revenons sur notre information portant sur ce rapport remis au gouvernement britannique recommandant, entre autres propositions, d’augmenter l’âge légal pour acheter des cigarettes (actuellement fixé à 18 ans) d’un an tous les ans (voir 9 juin).

Ce qui ferait que l’on ne pourrait plus acheter du tabac – au Royaume-Uni, en 2030 par exemple – si l’on a moins de 26 ans … ceci en augmentant la limite d’âge tous les ans jusqu’à ce que plus personne ne puisse s’en procurer.

Le secrétaire d’état à la santé et à la solidarité sociale Sajid Javid (voir 24 mai) a tout de suite répondu que les recommandations du rapport seraient prises en compte dans un plan de santé qui devrait être présenté cet été. Lequel comporterait un nouveau volet anti-tabac jusqu’en 2030. Lire la suite »

10 Juin 2022 | Pression normative
 

Pour une « démocratie sanitaire dynamique », il faut une information accessible, transparente et objective des consommateurs, et une totale indépendance vis-à-vis du secteur économique, plaident, dans une nouvelle tribune au Monde, Bernard Basset, François Boudillon et Serge Hercberg, médecins et spécialistes en santé publique (voir 6 avril et 17 mars). Extraits.

Tous les acteurs de la santé publique peuvent se réjouir que la prévention soit devenue officiellement une priorité jusqu’à être mise en valeur dans l’intitulé du ministère « de la santé et de la prévention », confié à Brigitte Bourguignon. Depuis des décennies, la prévention n’avance qu’en réaction aux crises sanitaires qui en démontrent à la fois la pertinence et l’efficacité (…)  Lire la suite »

 Commentaires fermés sur « Mais quelle politique de prévention ? » (tribune Le Monde)  
4 Mai 2022 | Institutions
 

En amont de la Journée mondiale sans tabac (voir 14 mars 2022), Santé publique France rediffuse, du 2 au 31 mai, sa campagne « Bienvenue dans une vie sans tabac » (voir 4 juin 2021), incitant le grand public à rejoindre les 50 millions de Français qui vivent sans tabac. Nous reprenons ci-dessous des extraits du communiqué.

(…) Les dernières données du Baromètre de Santé publique France 2020 (voir 26 mai 2021) montrent une rupture dans la tendance à la baisse observée depuis 2016 (tendance à confirmer par les prochains résultats du Baromètre santé 2021, disponibles fin 2022). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Journée mondiale sans tabac 2022 : Santé publique France rediffuse et renforce sa campagne « Bienvenue dans une vie sans tabac »  , ,
5 Avr 2022 | Profession
 

La Française des Jeux dévoile une nouvelle campagne d’information préventive afin de promouvoir une pratique responsable et récréative des jeux d’argent (voir 1er août 2020, 23 avril 2019).

Celle-ci comprend quatre films de trente secondes qui soulignent l’importance pour les joueurs de connaître et de respecter les règles du jeu d’argent pour jouer sereinement.

Avec cette campagne diffusée dès le 4 avril, FDJ rappelle aux Français les bonnes pratiques du jeu d’argent : avoir plus de 18 ans, se fixer un budget et surveiller sa pratique, notamment grâce à des outils mis à disposition par le Groupe Lire la suite »

2 Avr 2022 | Institutions
 

Le cancer du poumon risque de devenir d’ici quelques années une véritable « pandémie » chez les femmes, invitées en ce moment en France à se faire dépister dans le cadre d’une expérimentation, avant une éventuelle généralisation.

C’est ce qu’annonce une dépêche AFP, signée Isabelle Tourné, que nous reproduisons. Elle confirme une information déjà annoncée ici-même (voir 2 février).

« Le cancer du poumon n’est plus une maladie d’hommes » : tel est le principal constat d’une étude présentée en janvier au Congrès de Pneumologie de langue française. Réalisée tous les dix ans depuis 2000, elle mesure l’évolution de ces cancers pris en charge et diagnostiqués dans les centres non-universitaires en France. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Tabagisme : les femmes invitées à se faire dépister contre le cancer du poumon (AFP)  ,
2 Fév 2022 | Observatoire
 

Les autorités sanitaires françaises se sont prononcées, ce 1er février, pour l’expérimentation à échelle limitée d’un dépistage du cancer du poumon chez les fumeurs, estimant toutefois qu’il était trop tôt pour généraliser un tel dispositif à grande échelle.

C’est ce qu’annonce une dépêche AFP que nous reprenons.

•• « L’état des connaissances est encore incomplet pour la mise en place d’un programme de dépistage systématique et organisé du cancer broncho-pulmonaire en France », a jugé la Haute autorité de santé (HAS) dans un avis. Toutefois, il serait bienvenu de lancer « dès maintenant l’engagement d’un programme pilote » pour tâter le terrain, nuance cet avis. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Cancer du poumon : vers une expérimentation pour un dépistage chez les fumeurs  , ,