Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
 

« Chicha-abana! », « la chicha c’est fini », s’exclame en riant Bilal en bambara devant son épicerie de Bamako. L’annonce inattendue de l’interdiction du narguilé divise les Maliens entre défenseurs de la santé publique et amateurs d’une distraction appréciée des jeunes, selon une dépêche-reportage de l’AFP. 

Les bars où de jeunes hommes surtout se délassent et s’embrument l’esprit en tirant sur la pipe à eau ont fleuri ces dernières années à Bamako, capitale d’un pays rongé depuis dix ans par la propagation jihadiste et la violence.

Le Mali est un pays dans son immense majorité musulman et les interprétations de l’islam ne sont généralement pas favorables à la chicha comme à la cigarette. Mais c’est aussi un pays laïc qui tolère l’alcool par exemple, même si la consommation en est limitée à certains lieux publics et que la majorité des débits et restaurants n’en servent pas.

•• Aussi l’arrêté pris le 15 août par le gouvernement – sans information préalable – en a-t-il pris de court beaucoup, d’autant que la junte au pouvoir depuis 2020 ne s’était pas spécialement signalée par de tels actes de prohibition. Le texte cosigné par six ministères, dont la Sécurité, la Santé et la Jeunesse, « interdit l’importation, la distribution, la vente et l’usage de la chicha (narguilé) ou tout appareil similaire sur toute l’étendue du territoire national ».

Les consommateurs seront punis « d’une peine d’emprisonnement de un à dix jours et d’une amende de 300 à 10.000 francs » (0,5 à 15 euros ). Les bars à chicha ont six mois pour fermer.

Les autorités n’ont pas motivé cette mesure. Mais dans son magasin du centre de Bamako, Abdramane Daff peste en montrant toutes ses chichas à vendre sur les étals. « Nous supplions (les autorités) de chercher une autre solution. S’ils pouvaient se limiter à l’interdiction de la consommation dans les rues en épargnant la vente, peut-être … », dit-il.

•• Côté consommateur, on s’interroge sur la capacité des autorités à appliquer le décret :  « est-ce possible d’arrêter définitivement la consommation de chicha ? », s’interroge un fumeur occasionnel sous couvert d’anonymat. Des mesures comme la fermeture des restaurants durant la pandémie de Covid-19 ont été suivies de peu d’effets dans un pays où de nombreux commerces sont informels et les moyens de maintien de l’ordre limités. Lire la suite »

13 Août 2022 | Profession
 

Ils font partie de la petite dizaine de producteurs de tabac d’Anjou. Dans l’exploitation de Pascal et Jean-Christophe Socheleau à Chemillé-en-Anjou (22 kilomètres au nord de Cholet), on cultive cette plante depuis 1947 (voir 12 septembre 2020). 

« Il y a toujours eu du tabac à la Légeardière » explique Pascal dans Ouest France. « c’est d’abord le grand-père qui a démarré la culture après la guerre, en 1947. »

•• En 2001, les frères décident de passer au tabac blond, moins difficile à récolter et plus demandé. Sur leur ferme de 125 hectares, trois sont consacrés à la variété Virginie. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Tabaculture : « les derniers des Mohicans » grâce au marché de la chicha (Maine-et-Loire)   ,
6 Juil 2022 | Trafic
 

Ce 28 juin, trois hommes ont été interpellés par les Douanes à proximité d’un box à Chelles (Seine-et-Marne) alors qu’ils déchargeaient des palettes d’un camion. Bonne pioche pour les agents, puisqu’ils ont découvert 3,7 tonnes de tabac à chicha, chargés aux Pays-Bas …

Ce qui explique que ce 4 juillet, deux Lituaniens (36 et 37 ans) et un habitant de Champs-sur-Marne (32 ans) se retrouvaient au tribunal correctionnel de Meaux. Compte-rendu du Parisien.

•• Dans le box, le chauffeur routier et un de ses amis – « les petites mains » selon la substitute du Procureur – semblaient effrayés. « On m’a confié le chargement sous plastique. C’était impossible de voir à travers l’épaisseur », a expliqué le premier… pour qui c’était sa première mission. Lire la suite »

30 Juin 2022 | Trafic
 

Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique et Gabriel Attal, ministre délégué chargé des Comptes publics, félicitent les douaniers de Clermont-Ferrand et Saint-Étienne qui viennent de saisir 13,6 tonnes de cigarettes de contrebande, et les douaniers de Marne-la-Vallée pour leur saisie de 8,7 tonnes de tabac à narguilé et 146 000 euros issus du blanchiment d’argent.

C’est ce qu’annonce un communiqué de Bercy publié le 29 juin dans la soirée. Nous le reproduisons ci-dessous. Lire la suite »

21 Juin 2022 | Trafic
 

Arrêté par la police à Toulouse, confié aux enquêteurs des Douanes (voir 19 juin), un homme impliqué dans le trafic de tabac à chicha a été condamné à un an de prison par le tribunal correctionnel.

Il va aussi devoir payer aux Douanes 73 840 euros, rapporte La Dépêche du Midi.

« Je ne gagne pas grand-chose » a tenté d’expliquer le mis en cause à l’audience du tribunal correctionnel. Mais il a eu du mal à convaincre, déjà impliqué dans un trafic de cigarettes en 2020 et à contester les 30 kilos de tabac à chicha qu’il transportait. Et encore moins les 160 autres kilos retrouvés chez lui. Lire la suite »

19 Juin 2022 | Trafic
 

Parce qu’il roulait beaucoup trop vite dans Toulouse, un automobiliste s’est fait remarquer par les policiers de la Brigade anti Criminalité  (BAC), ce 15 juin. Le conducteur a fini par être intercepté et contrôlé : dans le coffre, 30 kilos de tabac à chicha. L’homme, âgé de 30 ans, a eu du mal à expliquer sur l’origine de ce tabac, selon La Dépêche du Midi.

Lors de sa garde à vue, le parquet a décidé de saisir les Douanes, et plus particulièrement le service des enquêtes judiciaires des Finances, qui regroupe des enquêteurs de Douanes et de l’administration fiscale.

•• Ces derniers ont donc effectué une perquisition au domicile du suspect déjà connu de la justice pour différentes infractions.

Chez lui, les enquêteurs ont découvert 160 kilos de tabac à chicha mais aussi des emballages qui correspondraient à 63 kilos supplémentaires. Plus de 12 000 euros en liquide ont été saisis et deux montres Rolex. Le parquet, comme les enquêteurs, soupçonnent que ces montres aient été acquises avec l’argent du trafic.

•• Les recherches réalisées notamment sur les téléphones du suspect ont permis de découvrir un trafic organisé via les réseaux sociaux. « De 40 à 50 clients par semaine pour environ 20 kilos de tabac », précise le parquet de Toulouse dans un communiqué.

Et ce commerce plutôt rentable durait, selon les investigations des enquêteurs, depuis l’été 2021. Le trentenaire passe le week-end en détention en attendant l’audience en comparution immédiate.

 Commentaires fermés sur Toulouse : de 40 à 50 clients par semaine pour un juteux trafic de tabac à chicha   ,
9 Juin 2022 | Trafic
 

À la suite de nombreuses plaintes de riverains, une opération conjointe de la police, des Douanes, de l’Urssaf et des impôts a été menée – ce 2 juin au soir – dans un bar-discothèque de Givors (métropole de Lyon, Rhône), où plusieurs infractions ont été constatées et non des moindres.

Cet établissement installé dans un hangar proche d’immeuble d’habitation, faisant office de bar de nuit et de discothèque, restait ouvert jusqu‘à 4 heures du matin, au-delà de l’horaire autorisé, pour accueillir une clientèle venant de toute la région, selon Le Progrès.

Les policiers ont par ailleurs dû faire face à l’hostilité des agents de sécurité, qui tentaient de s’opposer à leur venue, et à deux reprises, en moins d’une semaine, ils ont dû imposer la fermeture effective de l’établissement.

Sur réquisition, les forces de l’ordre ont constaté que l’établissement avait ouvert sans licence 4, sans visite de sécurité et sans la moindre déclaration de vente de tabac. Et pourtant, les Douaniers ont saisi 4 kilos de tabac à chicha. Ils ont aussi découvert la présence d’un stock de 17 kilos de tabac.

Sans oublier une grosse bonbonne de protoxyde d‘azote, ou gaz hilarant , dont la vente interdite dans un débit de boissons. Voir aussi 13 janvier.

26 Mai 2022 | Trafic
 

Le 6 décembre 2018 à Hésingue (banlieue de Bâle mais côté français dans le Haut-Rhin), alors qu’il revenait d’Allemagne, un Parisien de 37 ans, avait été contrôlé par des douaniers qui avaient trouvé, dans le véhicule à bord duquel il circulait avec un passager, 31 pots d’un kilo chacun de tabac à chicha . 

Le trentenaire, qui avait des antécédents judiciaires, avait expliqué avoir fait ses emplettes dans un tabac de Weil-am-Rhein en Allemagne.

Jugé une première fois, avec son comparse, pour importation de ce tabac en contrebande, en son absence et sans avoir mandaté de défenseur, il avait écopé de quatre mois de prison ferme. Il avait fait opposition à ce jugement et était rejugé ce 23 mai par le tribunal de Mulhouse, cette fois représenté par une avocate. Lire la suite »

20 Avr 2022 | Trafic
 

C’est une affaire peu courante que le Tribunal de police de Valence vient de juger. Le gérant et sa société, spécialisée dans la distribution de tabac à chicha et de produits manufacturés en provenance des Émirats arabes unis, sont condamnés à une lourde amende pour plusieurs infractions et de fausses déclarations, selon Le Dauphiné Libéré

D’après le quotidien régional, tout débute en 2015, à l’occasion de contrôles effectués par la Direction nationale du Renseignement et des Enquêtes douanières, dans les comptes de la société, dont le siège est à Valence. Son gérant, un Valentinois de 64 ans, a créé cette société d’import-export en 2008, laquelle est actuellement placée sous sauvegarde judiciaire. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Valence : un grossiste de tabac à chicha condamné à 4 millions d’euros d’amende  ,
18 Avr 2022 | Trafic
 

Le patron d’un bar à chicha de Mantes-la-Jolie avait été contrôlé en début d’années, par les Douanes, avec du tabac de contrebande (voir 1er février). Rebelote … durant la nuit du samedi 9 au dimanche 10 avril lors d’une opération menée par des policiers et un représentant de l’Urssaf.

Quelques clients sont installés sur les fauteuils. Derrière le bar se trouvent le gérant, âgé de 34 ans et un employé de 27 ans qui préparent les narguilés. Les policiers ont contrôlé les identités de toutes les personnes présentes, rapporte Le Parisien. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Yvelines : et encore du tabac de contrebande dans un bar à chicha … récidiviste   ,