Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
5 Jan 2023 | International, Vapotage
 

On sait que depuis ce 1er janvier, il est strictement interdit de fumer dans les gares et stations de trains, à l’intérieur comme à l’extérieur, notamment sur les quais (voir 26 décembre 2022). La mesure s’applique également au vapotage.

Les produits du vapotage étant strictement apparentés au produit du tabac outre-Quievrain.

Ce qui est curieux dans cette démarche des autorités belges est que, dans ce cas, on ne cherche pas à aider le fumeur à arrêter ou diminuer sa consommation (ce à quoi peut l’aider le vapotage) mais plutôt à bannir du paysage une certaine gestuelle évoquant le fait de fumer … Heureusement qu’il n’y a plus de locomotives à vapeur.

 Commentaires fermés sur Belgique : interdiction de vapoter dans les gares … aussi  ,
2 Jan 2023 | Vapotage
 

Dans un article d’opinion, Chris Aikens (responsable des affaires extérieures, RELX International) s’inquiète des conséquences d’une éventuelle taxation des cigarettes électroniques (voir 15 novembre). Extraits … 

 (…) Les principales autorités internationales en matière de recherche et de santé publique, notamment l’Office for Health Improvement and Disparities du Royaume-Uni, ont reconnu que la cigarette électronique constituait une meilleure alternative au tabac pour les fumeurs adultes souhaitant réduire la quantité de cigarettes qu’ils fument ou arrêter complètement de fumer.

•• Un rapport publié en début d’année par l’université de Yale a révélé que des augmentations de taxes sur les e-cigarettes engendraient une diminution de l’utilisation des e-cigarettes et une augmentation de la consommation de tabac chez les 18-25 ans.  Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Vapotage : une taxe sur les e-cigarettes pourrait augmenter la consommation de tabac (RELX International)  ,
28 Déc 2022 | International, Vapotage
 

On sait qu’il n’y a plus de linéaires présentant les cigarettes dans les points de vente au Royaume-Uni (display ban / voir 30 octobre 2016). Mais une députée verte écossaise, Gillian Mackay, milite en faveur du même traitement concernant les produits du vapotage.

Ceci alors que l’Écosse est associée à la politique pro-vapotage du Royaume-Uni (voir 9 décembre 2022, 11 juillet 2021).

Elle va déposer une initiative parlementaire dans ce sens. Et elle multiplie, dans les médias et les réseaux sociaux, les déclarations sans nuance sur le sujet en visant « une industrie multimillionnaire qui conduit la santé de la nation au désastre. C’est une bombe à retardement et jusqu’à ce que nous soyons plus informés, on ne peut demander à personne d’accepter un tel risque. » Lire la suite »

23 Déc 2022 | International, Vapotage
 

Au Royaume-Uni, il est légal de vendre des produits du vapotage dans des épiceries ou autres commerces alimentaires de proximité. C’est même, cette année, leur segment de produits à la plus forte croissance.

C’est ainsi que l’institut NielsenQ a désigné ses produits à plus forte croissance dans les commerces alimentaires (convenience stores) du Royaume-Uni pour 2022.

Le vapotage est en tête (avec un chiffre d’affaires global supplémentaire estimé à l’équivalent de 495 millions d’euros). La marque leader dans cette croissance étant Elf Bar. Devant les boissons gazeuses (plus 300 millions d’euros / Coca Cola), les boissons énergisantes (plus 286 millions d’euros / Monster, Red Bull) et la sandwicherie (plus 261 millions d’euros). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Royaume-Uni : la vape … produits à plus forte croissance des épiceries  , ,
22 Déc 2022 | Vapotage
 

Vendue depuis 2020, la mini-cigarette électronique jetable, avec ou sans nicotine, commercialisée sous une vingtaine de marques, connaît un succès retentissant chez les jeunes. Non sans conséquences et débats (voir 9 et 21 novembre).

Mais à tel point qu’en mai dernier, l’association DNF-Demain sera non-fumeur (voir16et24 février) avait décidé d’envoyer plus de 7 000 courriers aux collèges, rectorats, conseils départementaux afin de leur proposer de faire de la prévention dans les salles de classe. 

Et quoi de mieux que de missionner Ketty Deléris, la tabacologue aux 200 000 abonnés sur TikTok pour parler aux jeunes ? Reportage du Parisien à Pierrelaye (Val-d’Oise). Lire la suite »

19 Déc 2022 | Vapotage
 

Dans son dernier Baromètre, Santé publique France (voir 13 décembre) relève que la prévalence du tabagisme a augmenté entre 2019 et 2021, et souligne des inégalités sociales très marquées : le tabagisme quotidien est passé de 29 % à 32 % chez les personnes sans diplôme ou avec un diplôme inférieur au baccalauréat.

Face à ces résultats, les pouvoirs publics doivent enfin donner au vapotage toute sa place dans la lutte contre le tabagisme. C’est ainsi que débute un communiqué de France Vapotage (voir 8 novembre et 1er décembre) que nous reprenons intégralement.

•• La France enregistre toujours l’une des prévalences tabagiques les plus fortes de l’Union européenne avec 31,9 % en 2022 (versus 30,4 % en 2019, soit au même niveau que 2017) et ce, malgré la multiplicité des mesures prises et les campagnes de sensibilisation conduites légitimement ces dernières années. Ces chiffres sont dautant plus décevants que des solutions existent. Parmi elles : le vapotage, reconnu comme loutil le plus utilisé et le plus efficace pour sortir du tabagisme.  Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Prévalence tabagique : « il est urgent de saisir l’opportunité que représente le vapotage » (France Vapotage)  ,
11 Déc 2022 | Vapotage
 

Le phénomène n’est pas nouveau Outre-Manche. Nous l’avons déjà évoqué ici-même (voir 23 et 26 août). Et il est d’autant plus présent que le vapotage bénéficie d’une vraie reconnaissance au Royaume-Uni. À juste titre et avec des résultats (voir 9 décembre).

Plusieurs contrôles des autorités de la concurrence dans des commerces de proximité de Canterbury et des environs (55 000 habitants à la pointe Sud-Est de l’Angleterre) viennent de se conclure par la saisie de 755 cigarettes électroniques de contrebande, non-conformes aux normes techniques réglementaires.

Un responsable de la direction régionale de la concurrence (Kent County Council Trading Standards), Clive Philips, s’est exprimé dans les médias : « on comprend que les gens cherchent à acheter moins cher, en cette période de crise pour le coût de la vie, mais les produits que nous saisissons sont potentiellement dangereux et très probablement une source de financement pour les réseaux mafieux. » Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Royaume-Uni : nouvelles saisies d’e-cigarettes de contrebande  ,
11 Déc 2022 | Vapotage
 

13,3 %

Taux de prévalence tabagique au Royaume-Uni.
À comparer avec les 24 / 25 % que connait la France. Cherchez l’erreur et la différence entre la France et le Royaume-Uni où le vapotage s’avère officiellement soutenu et encouragé (voir 9 décembre).

9 Déc 2022 | Vapotage
 

L’institut officiel des statistiques en Grande-Bretagne (the Office for National Statistics / ONS) vient de sortir sa dernière estimation du taux de prévalence tabagique (voir 24 juin 2017). Pour l’année 2021. Soit : 13,3 % de fumeurs dans la population de plus de 18 ans. Ce qui correspond à 6,6 millions de personnes.

•• Quand l’institut a commencé à traiter le sujet – c’était en en 2011 – le taux de prévalence tabagique en était à 20,2 %. En 2020, le taux de prévalence était déjà descendu à 14 %.

Ce 13,3 % de prévalence tabagique globale correspond à 15,5 % de prévalence chez les hommes et à 11,5 % chez les femmes. On retrouve aussi un taux de prévalence de 15,8 % chez les 18-34 ans.

Précision : le taux de prévalence tabagique (fumeurs quotidiens) en France est estimé – dernières données connues – aux alentours de 24/ 25 % (voir 26 mai 2020).

•• Toujours selon l’ONS, 7,7 % des anglais de plus de 16 ans sont vapoteurs (6,4 % en 2020). Soit 4 millions de vapoteurs. Le même organisme estime que l’e-cigarette a joué un « rôle majeur » dans la baisse de la prévalence tabagique. En précisant que 23,5 % des fumeurs de tabac traditionnel sont aussi des vapoteurs. Et que 15 % des ex-fumeurs de tabac traditionnel s’avèrent vapoteurs.

L’Office for National Statistics estime aussi que les campagnes de prévention anti-tabac et la mise en place d’un certain nombre de lieux sans tabac ont contribué à faire baisser cette prévalence tabagique.

 Commentaires fermés sur Royaume-Uni : nouvelle baisse de la prévalence tabagique à 13,3 % … grâce au vapotage  , ,
8 Déc 2022 | International, Vapotage
 

Le fabricant de cigarettes électroniques américain Juul Labs a annoncé, ce mardi 6 décembre, la conclusion d’un accord clôturant plus de 5 000 plaintes déposées contre lui par 10 000 personnes aux États-Unis (voir 15 avril). Le montant ne peut pas être précisé pour l’heure, indique un communiqué.

Selon Les Échos (reprenant l’AFP et Bloomberg), Juul était notamment accusé de pratiquer un marketing ciblé auprès des mineurs, quand bien même ce type de produits est strictement interdit à ce public aux États-Unis et dans la plupart des autres pays où est implantée la marque. Celle-ci était aussi accusée de préjudice corporel par plus de 3 000 plaintes.

•• Ce ne sont pas seulement des particuliers qui avaient intenté une action devant le tribunal de San Francisco, mais aussi des collectifs de consommateurs, des entités gouvernementales et des tribus amérindiennes qui ont particulièrement dénoncé l’épidémie de vapotage chez les jeunes américains.

« Dans le cadre du règlement et de la procédure judiciaire, Juul Labs ne peut pas divulguer le montant du règlement à l’heure actuelle, mais a obtenu un investissement en capital pour financer la résolution », précise l’entreprise dans son communiqué. L’entreprise a aussi souligné sa volonté de « remplir sa mission de transition des fumeurs adultes loin des cigarettes combustibles tout en luttant contre l’utilisation par les mineurs. »

•• Le climat n’est pas bon actuellement pour les fabricants de cigarettes électroniques aux États-Unis : les autorités sanitaires ont interdit l’utilisation de produits de vapotage aromatisés, qui restent pour l’instant en circulation grâce à la levée de cette disposition par une cour d’appel de Washington (voir 25 juin). Mais ces entreprises, en particulier Juul, sont visées par des centaines de plaintes liées à leur stratégie marketing.

En outre, Juul, proche de la faillite, avait récemment annoncé un plan de restructuration de la société et des licenciements et doit collecter de l’argent auprès de ses actionnaires pour remonter la pente (voir 12 novembre). D’après le fabricant, des accords ont été conclus dans 37 États du territoire pour solder les poursuites.En septembre, un accord avec 33 États avait été conclu pour un dédommagement total de 438,5 millions de dollars (voir 7 septembre).