Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
 

La Ligue contre le Cancer dénonce à nouveau la valorisation du tabagisme dans les films français en publiant mercredi une enquête sur plus de 150 films, en amont de la Journée mondiale sans tabac du 31 mai, selon l’AFP.

« Le tabac demeure quasi omniprésent dans les films français: entre 2015 et 2019, 90,7 % comprennent au moins un événement, un objet ou un discours en rapport avec le tabac : personnes en train de fumer, présence de cendriers, cigarettes, personnage qui parle de tabac … », note la Ligue d’après la 3ème édition de son enquête menée depuis seize ans avec l’institut Ipsos, assortie cette fois d’un sondage auprès de jeunes adultes. Lire la suite »

 

Le rapport d’évaluation concernant la Directive européenne sur les Produits du tabac (TPD / Tobacco Products Directive), publié la semaine dernière par la Commission européenne (voir 25 mai), donne quelques indications sur les pistes que se propose d’explorer la Commission européenne en matière de prochaines mesures anti-tabac.

Premières remarques de sources proches du dossier.

• Paquet neutre : dans son rapport d’évaluation, la Commission européenne constate que 8 états-membres ont déjà adopté (ou sont en train d’adopter) le paquet neutre. Elle souhaite manifestement que la généralisation de la mesure soit envisagée, en mettant en avant le fait que 50 % de l’opinion publique européenne y serait favorable. Il est clairement indiqué que des règles d’étiquetage plus strictes devraient s’appliquer à toutes les catégories des produits du tabac.

Le rapport relève que le système de traçabilité des produits du tabac est, à ses yeux, pleinement opérationnel (malgré des problèmes de qualité des données).

Enfin la Commission se préoccupe du phénomène de vente en ligne de tabac de contrebande … surtout pour du tabac venant d’autres pays que l’Union. Enfin, la Commission envisagerait des mesures visant à interdire pour de bon la vente de tabac par Internet sur tout le territoire de l’Union. Elle constate qu’elle ne s’est pas montrée particulièrement efficace sur le sujet.

La Commission souligne ce qu’elle qualifie d’ambiguïté dans la définition du tabac chauffé. Elle présente le produit comme présentant un défi réglementaire important. Le cadre actuel ne saurait suffire à ses yeux.

La Commission maintient une approche prudente en ce qui concerne le vapotage. Il est avancé qu’il existe une grande incertitude quant à sa nocivité et à ses effets sur la santé. Les conclusions du rapport SCHEER (voir 1er et 2 mai) seront considérées comme source d’inspiration. La question des arômes et de l’accès des jeunes est clairement posée. Le principe de précaution est poussé à son maximum. En fait, dans la mesure où les cigarettes électroniques constitueraient des aides au sevrage tabagique, leur réglementation devrait suivre la réglementation sur les produits pharmaceutiques.

À suivre.

26 Mai 2021 | Pression normative
 

La proposition de loi visant à lutter contre l’usage détourné, en particulier chez les jeunes, du protoxyde d’azote – un gaz dit « hilarant » – a été adoptée à l’unanimité ce mardi 25 mai, en seconde lecture par le Sénat, après un vote lui aussi unanime de l’Assemblée nationale (voir 26 mars).

Le secrétaire d’État à l’Enfance et la Famille, Adrien Taquet, s’est félicité de cette adoption « qui porte un message puissant de prévention et de protection des mineurs ».

•• À l’origine de ce texte, la sénatrice Valérie Létard (Union centriste) a souligné l’urgence de légiférer contre un phénomène en progression constante chez les jeunes, et « qui a encore monté en puissance lors du confinement ».

Le texte prévoit de punir de 15 000 euros d’amende « le fait de provoquer un mineur à faire un usage détourné d’un produit de consommation courante pour en obtenir des effets psychoactifs ».

Il vise plus précisément le protoxyde d’azote, un gaz à usage médical mais qui peut aussi se trouver dans le commerce et sur Internet sous forme de cartouches ou bonbonnes, par exemple pour les siphons de crème chantilly. Il interdit ainsi « de vendre ou d’offrir à un mineur du protoxyde d’azote, quel qu’en soit le conditionnement ».

•• Les sites de commerce en ligne doivent de leur côté spécifier l’interdiction de vente aux mineurs de ce produit. D’autres dispositions visent à interdire la vente à toute personne, mineure ou pas, de ce gaz dans les débits de boissons et de tabac.

 Commentaires fermés sur Gaz hilarant : interdiction de vente aux mineurs … 15 000 euros d’amende à la clé  ,
25 Mai 2021 | Pression normative
 

On l’attendait pour la fin du mois … Le rapport d’évaluation concernant la dernière Directive européenne sur les Produits du Tabac (TPD/ Tobacco Products Directive) a été publié le 19 mai.

Cette évaluation a son importance. Elle présente le bilan global de la Directive européenne (TPD 2), adoptée en 2014 (voir 29 avril 2014) et en vigueur depuis 2016 (voir 30 mai 2017, 11 mai 2020).

•• Cette directive a imposé les avertissements sanitaires de grosse taille sur les conditionnements  (surtransposés en France avec le paquet neutre), mais aussi l’interdiction des arômes caractérisants, un système de traçabilité pour les produits du tabac ainsi que le cadre réglementaire qui prévaut actuellement sur le vapotage. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Europe : sortie du rapport d’évaluation sur la Directive tabac dans la perspective « d’une action plus forte »  ,
 

À l’occasion de la publication du dossier « Menthol, un an après son interdiction, où en est-on ? » par la plateforme Génération Sans Tabac, et au regard des multiples contournements de la mesure par les fabricants, le Comité National Contre le Tabagisme (CNCT) interpelle les pouvoirs publics sur la nécessité d’aller plus en avant en matière de réglementation.

Nous publions l’intégralité du communiqué du CNCT.

« Face aux pratiques de prédation de l’industrie du tabac et à l’enjeu sanitaire, le CNCT enjoint les décideurs à élargir l’interdiction du menthol pour l’ensemble des produits du tabac, mais également de la nicotine.  Lire la suite »

 

Une phrase que l’on entendra sûrement ailleurs …

Elle émane, tout récemment, du Premier ministre irlandais Michael Martin : « nous commençons par bonheur à sortir lentement de la pandémie et nous savons désormais que les gens vont se préoccuper plus de leur santé: à l’évidence, ils vont mieux comprendre l’intérêt global de leur bien-être et la façon dont celui-ci peut être menacé ».

Conséquence : l’annonce d’un nouveau plan global pour restreindre les lieux où il est autorisé de fumer. À mettre en œuvre sur cinq ans. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Irlande : vers une nouvelle vague d’interdictions de fumer ?  ,
18 Mai 2021 | Pression normative
 

La mairie de Cherbourg lance une campagne de communication/prévention contre la pollution maritime par les détritus jetés (mégots, chewing-gums, etc.). Avec un double moteur : la mobilisation des jeunes mais aussi des poubelles et des cendriers de poche. 

Ce 11 mai, une plaque « Ici commence la mer » a été posée près d’une bouche d’égout face à un collège. 100 autres vont fleurir dans la ville d’ici 2021. Une campagne d’affichage ainsi que de la peinture au sol reprendra le slogan « Ici commence la mer ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Mégots / Cherbourg : une campagne qui passe par les jeunes et 1000 poubelles de ville  
17 Mai 2021 | Pression normative
 

La ville de Paris soutient et accueille, le dernier week-end de mai, le projet de quatre jeunes nageurs destiné à inciter les fumeurs à accomplir le « geste simple » de jeter leurs mégots à la poubelle.

L’opération « zéro mégot (en mer) » décline un record du monde de collectes de mégots, suivi d’un défi sportif de 380 kilomètres à la nage de Paris à Deauville.

•• Acte 1. Afin de sensibiliser le plus grand nombre, est organisé, en partenariat avec la Mairie de Paris et Surfrider Foundation une méga-collecte de mégots le samedi 29 mai. Objectif : 1 million d’unités ramassées en seulement quelques heures. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Mégots / Ville de Paris : une très grosse opération de sensibilisation avec Surfrider Foundation et EcoMégot  ,
17 Mai 2021 | Pression normative
 

Selon la Direction générale de la Santé (DGS), quatre cigarettiers continueraient de contourner la législation sur le menthol pourtant interdit à la vente depuis le 20 mai 2020. Des soupçons contestés par les fabricants visés.

Tel est l’argument d’un article de Vincent Vérier , mis en ligne par Le Parisien hier soir. Nous le reprenons tel quel, ci-dessous.

« La guerre des cigarettes mentholées devient européenne. Commencées en France, les investigations menées par la Direction générale de la Santé (DGS) sur la vente de ces produits pourtant interdits depuis le 20 mai 2020 vont se poursuivre dans 27 pays membres qui sont confrontés aux mêmes contournements de la loi.  Lire la suite »

15 Mai 2021 | Pression normative
 

La Nouvelle-Zélande a annoncé une série de nouvelles mesures  pour venir à bout du tabac (voir 25 et 19 avril).

À cette occasion, tour d’horizon par Les Échos des politiques se voulant les plus agressives contre le tabagisme dans le monde.

•• Trois petits pays se distinguent en la matière.

À commencer par le Bouthan : en 2004, ce petit royaume himalayen est devenu le premier pays au monde à interdire la vente de tabac sur son territoire.En 2010, une loi y a aussi interdit la culture, la production, la vente et la distribution de tout type de produit du tabac, dans le pays. Seule l’importation pour la consommation personnelle, en quantités restreintes, y était autorisée. Avec la crise sanitaire et la fermeture des frontières, le gouvernement bhoutanais a toutefois autorisé l’ouverture des points de vente dans le pays (voir 16 août 2020). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Tour d’horizon de politiques anti-tabac disparates (Les Échos)  ,