Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
18 Août 2021 | Observatoire
 

À 39 ans, un ancien consommateur de cannabis, qui n’en avait plus fumé depuis quelques années, a découvert le CBD, vendu dans des boutiques spécialisées. Cet habitant de Seine-Maritime consomme, explique-t-il à 76actu, des fleurs de CBD et les mélange à du tabac pour les fumer …

Mais fin 2020, deux mois après le début de sa consommation quotidienne, lors d’un contrôle routier de gendarmerie, il s’avère positif aux stupéfiants. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Seine-Maritime : « fleur de CBD, c’est un abus de langage »    
17 Août 2021 | Observatoire
 

Dans un entretien au Figaro du 16 août, le ministre de l’Intérieur révèle le bilan de la lutte contre les stupéfiants depuis janvier. Il annonce une extension des mesures et opérations de répression (voir 25 avril et 18 mars 2021, 22 décembre 2020).

De quoi anticiper de nouvelles pressions contre les partisans du cannabis récréatif de la part du ministère de l’Intérieur. Extraits.

Le Figaro : Vous avez déclaré une guerre totale à la drogue, et pourtant les trafics affichent une insolente santé en dépit de la crise sanitaire. N’êtes-vous pas en train de perdre ce combat ? Lire la suite »

17 Août 2021 | International, Observatoire
 

Puisque la consommation « personnelle » de cannabis est autorisée en Espagne dans des lieux privés, des clubs sous statut associatif pour les amateurs de fumette ont fleuri au début des années 2010, profitant d’un vide juridique. Notamment en Catalogne : quelque 200 cannabis-club de Barcelone, sur 300 dans le pays. 

Contrairement aux coffee-shops d’Amsterdam, ils n’ont pas pignon sur rue. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Espagne : les cannabis clubs vont devoir fermer en Catalogne  
15 Août 2021 | Observatoire
 

Près de Montreux, au pied des Alpes suisses, Alexandre Lacarré (Pdg de Phytocan) cultive sur près d’un hectare des plants de cannabis et exporte des produits à base de CBD. Une activité tout à fait légale ici.

Dans un reportage du Point, il détaille son incompréhension sur la position française … en duo avec Aurélien Delecroix, président du Syndicat du chanvre français. Extraits.

•• « La frontière avec la France est juste à côté, mais on doit passer par le Luxembourg pour dédouaner nos produits » peste Alexandre Lacarré. « Jusqu’à il y a un an, tout se passait bien, Mais d’un coup, les douaniers se sont durcis et nos colis ont été saisis. On ne passe pas par le Luxembourg pour payer moins cher, juste pour pouvoir travailler sans incertitude. » Lire la suite »

 Commentaires fermés sur CBD : « les douaniers se sont durcis  » (un producteur suisse)  
7 Août 2021 | Observatoire
 

Ce mercredi 4 août, la gérante d’un magasin de CBD de Limoux (25 kilomètres de Carcassonne, Aude) a été placée sous contrôle judiciaire en vue de son jugement pour plusieurs infractions en matière de produits stupéfiants, d’exercice illégal de la profession de pharmacien, de travail dissimulé et de blanchiment et … d’obtention indue d’aide Covid.

Elle avait ouvert son commerce en mars 2021 sans trop avoir déclaré son activité.

•• À l’occasion d’un contrôle effectué, au mois de mai, sous l’autorité du Procureur de la République de Carcassonne, les forces de l’ordre ont découvert des sommités florales réagissant positivement au kit de dépistage et qui révéleront ultérieurement, en laboratoire, une teneur en THC bien supérieure au 0,2 %. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur CBD : une gérante en garde à vue à Limoux  
1 Août 2021 | International, Profession
 

D’après la BBC, British American Tobacco intègre aussi le cannabis dans le cadre de sa stratégie visant à se développer hors du tabac traditionnel (voir 29 juillet).

Et de citer la récente prise de participation de BAT dans Organigram, une entreprise de cannabis thérapeutique canadienne (voir 11 mars). Tout comme ses initiatives concernant le développement d’une gamme de vapotage CBD (voir 13 janvier).

« Si l’on pense à l’évolution de notre gamme, des produits au-delà de la nicotine seront à l’origine de notre future croissance. Je pense que le vapotage CBD fera partie de cet avenir » déclare Kingsley Wheaton (chief marketing officer de BAT), « mais le challenge d’aujourd’hui c’est la réduction des risques et les alternatives avec nicotine pour encourager les gens à switcher ». Lire la suite »

27 Juil 2021 | Observatoire
 

La Croix revient sur l’arrêté concernant la nouvelle réglementation du CBD (voir 22 juillet 2021) qui vient d’être notifié à Bruxelles. Soit un bon tour d’horizon du sujet. 

•• Ce texte change la donne pour les producteurs français de chanvre, note La Croix.

Jusqu’à présent, ceux-ci ne pouvaient exploiter que les graines et les fibres de la plante. Ils pourront désormais récolter les fleurs qui concentrent le CBD pour l’extraire, ouvrant la porte à une production « made in France ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur CBD : l’arrêté du Gouvernement interdit noir sur blanc les fleurs (La Croix)   ,
24 Juil 2021 | Observatoire
 

« Le débat sur la légalisation du cannabis va s’inviter à la Présidentielle. C’est une question de santé publique » ont conclu les intervenants d’une table-ronde organisée par le think tank « Droits de Cité » dans les locaux du journal L’Union, le 8 juillet. 

•• Arnaud Robinet, maire de Reims, a défendu sa position, déjà bien connue (voir 16 septembre 2020), et n’a pas manqué de rappeler que la France était l’État  « le plus répressif en la matière en Europe … et c’est loin de fonctionner. La dernière mesure, l’amende forfaitaire qui est expérimentée à Reims, n’est pas un succès. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Cannabis : « un vrai sujet qui doit s’inviter à la Présidentielle » (Arnaud Robinet / maire de Reims)   
22 Juil 2021 | L'essentiel, Observatoire
 

Le projet d’arrêté définissant la nouvelle réglementation française pour la commercialisation du CBD vient, enfin, d’être notifié auprès de la Commission européenne par la Mildeca, Mission interministérielle de Lutte contre les Drogues et les Conduites addictives (voir ci-joint la communication de la Mildeca).

Cet arrêté définit la nouvelle doctrine française en termes de commercialisation du CBD. Sujet qui a suscité beaucoup d’impatience légitime devant le flou juridique qui caractérisait le marché français ces derniers temps (voir 2 juillet, 25 juin et 26 mai).

Il doit encore passer par l’approbation des autorités européennes mais il est fort à parier que les autorités françaises ont pris leur disposition pour, cette fois-ci, « être dans les clous ». Rappelons que la France assurera la présidence de l’Union européenne dès janvier prochain.

•• Les points clés du projet d’arrêté

Seront autorisés à la vente certains produits intégrant des extraits de chanvre (issus de toutes les parties de la plante de chanvre) : produits du vapotage ; produits cosmétiques

Les extraits de chanvre, ainsi que les produits qui les intègrent, doivent avoir une teneur en THC qui n’est pas supérieure à 0,2 %. Au-dessus, ils relèvent de la politique pénale des stupéfiants ;

Sont interdites à la vente (et à la détention par les consommateurs) les fleurs et feuilles brutes sous toutes leurs formes, seules ou en mélange avec d’autres ingrédients, notamment comme produits à fumer, tisanes ou pots-pourris.

Les denrées alimentaires et les aliments pour animaux ne peuvent pas encore intégrer d’extraits de chanvre au regard de l’état actuel de leurs réglementations sectorielles. Lesquelles sont appelées à évoluer à terme.

Les produits autorisés (vapotage et cosmétiques) ne pourront revendiquer d’allégations thérapeutiques et être vendus en faisant l’amalgame avec le cannabis.  Lire la suite »

8 Juil 2021 | Observatoire
 

Après une série de règlements de comptes à Marseille sur fonds de trafic de stupéfiants, le député écologiste des Bouches-du-Rhône François-Michel Lambert, qui se bat pour la dépénalisation du cannabis, a estimé, sur France Bleu Bouches-du-Rhône, que c’est une solution pour faire baisser la délinquance dans les cités (voir 7 mai et 7 juillet 2019). Extraits. 

« On estime qu’il y a un million de consommateurs au quotidien, cinq millions réguliers et cela touche un adulte sur trois. Et aujourd’hui le seul accès à ce cannabis, c’est par la voix des trafiquants qui en profitent et qui sont aujourd’hui extrêmement structurés ».

« Si certains souhaitent consommer du cannabis, il faut leur donner accès à ce produit non pas par des trafiquants mais par un réseau, et à ce moment-là, ce qu’on a vu dans tous les autres pays, il y a un recul. Un recul de cette délinquance du quotidien, de ce harcèlement que nous pouvons vivre dans toutes les rues de France ».

« Ça ne va pas être le miracle contre la délinquance, mais ça va être un nouveau moyen d’agir, parce qu’on va déjà faire baisser l’intensité » conclut François-Michel Lambert.

 Commentaires fermés sur Cannabis : « pour une consommation « régulée » et « encadrée » (François-Michel Lambert)