Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
9 Juil 2021 | International, Profession
 

C’est le fonds d’investissement Carlyle qui était sur le coup.

Et c’est Philip Morris International qui emporte la mise en passant, ce matin, un accord en vue d’acquérir le groupe pharmaceutique britannique Vectura, spécialisé dans les systèmes d’inhalation thérapeutiques. Pour 1,2 milliard de dollars (1 milliard d’euros).

Début juillet, PMI avait fait savoir l’acquisition du groupe pharmaceutique danois Fertin Pharma (médicaments par voie orale / voir 5, 6 et 8 juillet).

L’acquisition sera clôturée au deuxième semestre de 2021, sous réserve d’un vote des actionnaires et de l’approbation des autorités réglementaires appropriées.

•• Cette acquisition d’une société experte dans le développement de solutions innovantes de thérapies inhalées permettrait à Philip Morris International d’accélérer sa transformation et d’atteindre l’objectif de générer plus d’un milliard de revenu net en 2025 dans le développement de produits hors nicotine, précise un communiqué.

•• « La stratégie « Beyond Nicotine » de PMI, annoncée en février, articule une ambition claire de tirer parti de notre expertise en matière d’inhalation et d’aérosolisation dans des domaines adjacents – notamment l’administration de médicaments par voie respiratoire et le bien-être en selfcare – avec pour objectif d’atteindre au moins 1 milliard de dollars de revenus nets d’ici 2025 », a déclaré Jacek Olczak, Président directeur général de PMI (voir 7 mai).

« L’acquisition de Vectura, qui fait suite à l’accord récemment annoncé pour l’acquisition de Fertin Pharma, nous permettra d’accélérer ce parcours en développant nos capacités en matière de formulations innovantes de produits inhalés et oraux, afin de générer une croissance et des rendements à long terme »

À suivre.