Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
19 Avr 2022 | International, Profession
 

On sait que le tabac est important dans l’activité agricole et dans les exportations du Zimbabwe, ce pays d’Afrique australe de 15 millions d’habitants (voir 11 avril 2021). Mais ses tabaculteurs s’orientent sérieusement vers une diversification dans le cannabis.

•• Le CEO du Zimbabwe’s Tobacco Industry and Marketing Board, Meanwell Gudu, estime que la demande en cannabis ne va faire que croître alors que celle concernant le tabac devrait décliner de -15% à horizon 2030 : « on considère la culture de chanvre comme l’une des cultures alternatives se présentant à nous. En fait, nous sommes disposés à entrer dans la chaîne industrielle du chanvre. » Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Zimbabwe : quand les producteurs du tabac se diversifient dans le cannabis  ,
9 Avr 2022 | Vapotage
 

Le proviseur d’un lycée du Nord a alerté les parents d’élèves sur la circulation, au sein de son établissement, de « Buddha blues », un cannabis de synthèse extrêmement toxique, après l’hospitalisation de deux élèves … tandis qu’une autre a été hospitalisée dans les Hautes-Pyrénées.

Le proviseur du lycée de Fourmies (Nord) a « préféré aller vite » pour sensibiliser les parents, après « deux hospitalisations dans les derniers 15 jours » de lycéens de son établissement ayant consommé cette drogue, a indiqué vendredi le rectorat à l’AFP. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Dérives du vapotage : intoxication au cannabis de synthèse parmi des jeunes consommateurs (AFP)  ,
25 Mar 2022 | Observatoire
 

Perte de points, suspension de permis, amende élevée, prison… Des automobilistes pourraient, injustement, avoir subi ces lourdes peines prévues en cas de prise illégale de drogue au volant. c’est ce que rapporte dans Le Figaro de ce 25 mars un article que nous reprenons.

Soumise ce vendredi à des juges de Bordeaux, une affaire révèle, en effet, que les tests salivaires ne seraient pas toujours fiables. Utilisés par les forces de l’ordre pour combattre la drogue au volant, ces derniers ne font pas la différence entre le CBD – molécule licite présente dans le cannabis et aujourd’hui en vente libre – et le cannabis, inscrit, quant à lui, sur la liste des stupéfiants, et donc illégal. Lire la suite »

14 Mar 2022 | Observatoire
 

Ouvert le samedi 5 mars en centre-ville de Nogent-sur-Marne (Seine-et-Marne), une boutique de produits à base de CBD n’a pas fait long feu. Le maire a pris un arrêté de fermeture et veut empêcher l’implantation de ces lieux de vente à proximité des écoles. 

L’enseigne a déjà ouvert deux magasins en Haute-Normandie – à Barentin et à Duclair – et s’apprête à en ouvrir un troisième près de Rouen. Nogent-sur-Marne est la première commune proche de Paris dans laquelle elle s’implante.

•• Mais ce mardi 8 mars au matin, un arrêté pris par le maire LR, Jacques J-P Martin, fermait le magasin. « Nous n’avons reçu aucune demande d’autorisation préalable d’aménagement, accessibilité, sécurité … Nous avons découvert le magasin le jour de son ouverture » explique-t-on au cabinet du maire qui détaille les deux raisons qui ont motivé l’arrêté : la non-conformité aux normes incendie et la proximité du pôle scolaire avec des écoles, collège et lycées en face.

« Le maire n’est pas contre la liberté de commerce mais il souhaite préserver les jeunes générations et va mobiliser son réseau de parlementaires afin de faire évoluer la loi pour empêcher l’implantation de ces lieux de vente à proximité des écoles notamment », poursuit le cabinet.

••  « D’ordinaire, nous nous présentons toujours au maire avant de démarrer mais cette fois nous n’avons pas pu le faire pour des raisons pratiques. Nous avons vérifié tous les éléments de conformité et allons terminer le dossier d’urbanisme » indique le gérant.

« Nous ne vendons pas aux jeunes de moins de 18 ans. Cela est rappelé clairement sur la devanture du magasin. Nous ne faisons par ailleurs aucunement la promotion du cannabis », rappelle-t-il confiant dans une amélioration de ses relations avec la mairie.

 Commentaires fermés sur CBD : le maire de Nogent-sur-Marne fait fermer une boutique   
8 Mar 2022 | Profession
 

Les buralistes jurassiens se sont réunis en assemblée générale ce 6 mars. « Depuis septembre, tous les jours mes clients me demandent si j’ai du CBD … » a-t-on pu y entendre selon Le Progrès

Sandra Salgado, secrétaire générale de la Confédération, les a appelés à la prudence : « êtes-vous sûr du produit que vous vendez ? Aujourd’hui, des commerciaux vous vendent des produits dont la traçabilité n’est pas toujours très claire ». Et d’insister : « la Confédération n’a jamais été contre ( le CBD ). Mais c’est un produit sensible, on ne peut pas faire n’importe quoi … »

Sandra Salgado a incité néanmoins les professionnels jurassiens à la prudence  : « faites confiance à vos élus. Nous sommes des gens sérieux, une profession responsable. Nous n’avons aucun ordre à vous donner, mais des conseils. Les commerciaux font leur business, mais vous, vous avez une éthique. »

 

 Commentaires fermés sur CBD / Buralistes : « faites confiance à vos élus » (Sandra Salgado)  ,
7 Mar 2022 | Observatoire
 

Ce 24 février, s’est tenu à Paris le deuxième colloque du Syndicat Professionnel du Chanvre.

Soit une journée de tables rondes, autour desquelles se sont réunis professionnels, experts scientifiques et représentants politiques, partisans d’une filière du CBD française forte et prospère, et qui s’est conclue par la signature d’engagements œuvrant à la réalisation de cet objectif commun.

C’est ce qu’annonce un communiqué que nous reproduisons.

•• En effet, en adéquation avec l’accord intersyndical, signé le 10 Février dernier à l’Assemblée nationale par le Syndicat Professionnel du Chanvre (SPC), l’Association Française des Producteurs de Cannabinoïdes (AFPC) et l’Union des Professionnels du CBD (UPCBD), cinq sociétés du secteur ce sont formellement engagées à atteindre 50 % de matière première d’origine France d’ici la fin d’année 2022.

Les sociétés Green Leaf Company, Yogah, CIDS France, Héméka et Curaleaf France sont donc les premiers professionnels à s’engager concrètement pour défendre le CBD « made in France ».

•• « Ces signatures sont la preuve tangible de l’action des organisations représentatives du Chanvre CBD et des acteurs du secteur, afin de défendre une filière française dont les retombées économiques bénéficieront non seulement aux professionnels, mais également à la communauté nationale » déclare Aurélien Delecroix, président du SPC.

L’UPCBD et l’AFPC saluent pour leur part ces avancées significatives dans le processus de structuration de la filière de chanvre CBD. (Voir aussi 24 et 11 février, 25 janvier).

 Commentaires fermés sur CBD : un accord entre professionnels pour développer une filière française  
27 Fév 2022 | Observatoire
 

Agriculteur, rapporteur de la mission parlementaire sur l’usage du cannabis, le député (LREM, Creuse) Jean-Baptiste Moreau a fait du CBD l’un de ses chevaux de bataille (voir 5 mai 2021 et 22 novembre 2020). 

Entretien avec le Huffpost avant le Salon international de l’Agriculture. Extraits …

« Je ne sais pas s’il y aura des stands de CBD. Je ne crois pas que ce soit prévu, mais je n’en sais rien. Aujourd’hui, ce qui est sûr c’est qu’il est possible d’en vendre et d’en produire ».  Lire la suite »

 Commentaires fermés sur CBD : « je ne sais pas s’il y aura des stands au Salon de l’Agriculture » (Jean-Baptiste Moreau)  ,
24 Fév 2022 | Observatoire
 

Nouveau sondage sur le CBD (voir 11 février) montrant que les Français sont encore divisés sur le sujet, quand ils le maîtrisent …

Une enquête Yougov pour Le HuffPost – réalisée quelques jours après la décision du Conseil d’État suspendant l’interdiction de vente des fleurs (voir 25 janvier) – montre que la notoriété du CBD est encore relative. Car si une grande majorité de Français en ont entendu parler (78 %), moins de la moitié (47 %) disent savoir exactement ce que c’est. Et 20 % des Français interrogés n’en ont jamais entendu parler, un chiffre qui monte à 30 % chez les 55 ans et plus.

•• Surtout le sondage montre que très peu d’adultes ont testé du CBD. Sur les personnes interrogées qui ont déclaré savoir de quoi il s’agit, seulement 16 % ont déclaré en avoir consommé (dont 5 % en consomment régulièrement).

Ce sont davantage des hommes (19 % en ont déjà pris contre 13 % des femmes) qui vivent hors Île-de-France (12% des Franciliens seulement en ont consommé).

•• L’enquête révèle également que le CBD est consommé principalement sous forme d’infusion et de tisane (32 %), de cigarettes (32 %) et d’huile (32 %). Viennent ensuite le vapotage (18 %), les confiseries, dont le bonbon ou encore le chewing-gum (16 %), la cosmétique (9 %), les gélules (8 %).

•• L’interdiction des fleurs et feuilles serait approuvée par 37 % des sondés et rejetée par 38 %, ce qui confirme une grande division des Français.

Enquête réalisée du 31 janvier au 1er février 2022 auprès de 1 038 personnes représentatives de la population nationale âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

 Commentaires fermés sur CBD : moins d‘un Français sur deux sait de quoi il s’agit   ,
12 Fév 2022 | Observatoire
 

En marge des rebondissements juridiques accompagnant le CBD (voir 25 et 27 janvier), certaines associations de professionnels du chanvre ont saisi le Conseil constitutionnel (l’audience s’est tenue le 1er février) pour contester le fait que le ministère de la Santé et l’Agence nationale de Sécurité du Médicament soient habilités à définir ce qui peut être classé comme « stupéfiants ».

Leur argument : mieux vaut que ce soit des commissions de spécialistes qui s’en occupent. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur CBD / Cannabis : le Conseil constitutionnel laisse à l’État la faculté de classifier ce qui est « stupéfiants » ou pas  ,