Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
9 Sep 2020 | Observatoire
 

Début août, la start-up Storelift a installé, dans un conteneur sur le port de Gennevilliers, sa première supérette 100 % automatisée … sans caisse ni employé, baptisée « Boxy ».

Si aux États-Unis, Amazon a lancé en 2018 Amazon Go, sur le même concept, en France, rares sont les supérettes automatiques déjà en place.

La start-up, basée à Ivry-sur-Seine, a été fondée en avril 2018 par David Gabai et Tom Hayat, alors âgés de 24 ans. « On a passé deux ans en recherche et développement. On a fait deux levées de fonds, dont une en 2020 de 5 millions d’euros. Aujourd’hui, nous sommes prêts » annoncent-ils dans Le Parisien / Aujourd’hui en France. 

•• Le fonctionnement est simple. On télécharge l’application Boxy sur son téléphone mobile, et on y renseigne son identité et son numéro de carte bancaire. En échange, on reçoit un QR code. Il faut le scanner pour entrer dans Boxy et… c’est tout.

Dans ce conteneur de 15 mètres carrés ouvert 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, Boxy propose des produits de première nécessité, de quoi manger le midi ou le soir, de l’épicerie ou encore des produits d’hygiène. Au total, 250 à 300 références couvrant les principaux besoins.

Les mouvements des clients sont suivis et les produits pris sont identifiés. On reçoit la facture détaillée sur son téléphone quelques minutes plus tard.

•• Au fil des jours, Boxy proposera offres spéciales et promos sur les produits avec une date limite proche.

Storelift, qui emploie quelque 20 salariés, vise le déjeuner et les achats d’appoint ou complémentaires. Seul l’alcool est absent du magasin : le système ne permet pas de s’assurer que le client qui vient d’entrer est bien majeur. Lire la suite »

26 Août 2020 | Observatoire
 

Dans l’hypermarché de Villiers-en-Bière (près de Melun, Seine-et-Marne), Carrefour teste depuis ce 25 août C’Réservé, un service de passage en caisse sur rendez-vous.

Le distributeur avait déjà mené des tests en 2016, mais la clientèle n’était alors pas très réceptive. Le contexte sanitaire remet certainement au goût du jour ces solutions et surtout devrait susciter plus d’intérêt de la part des consommateurs.

•• Pour le test, le client est invité à scanner un QR Code affiché dans l’hypermarché qui le dirigera vers l’appli C’Réservé, détaille LSA. Il précise alors s’il a un chariot ou un panier, puis il choisit son créneau horaire. Quand l’heure est venue, il lui suffit de se rendre vers la caisse qui lui a été attribuée.

•• Monoprix avait testé en 2017 un service similaire à celui de Carrefour dans son magasin de Montparnasse avec Lineberty mais l’enseigne a depuis mis l’accent sur l’encaissement mobile.

Carrefour n’en est pas à son premier essai pour tenter de fluidifier le passage en caisse et le distributeur a déjà travaillé en 2016 avec Lineberty, Jefile et Minut’Pass pour digitaliser la file de d’attente. Ces différents services n’avaient pas pris d’ampleur … alors.

8 Juil 2020 | Observatoire
 

D’ici un mois et demi, Carrefour va inaugurer un drive piéton robotisé qui permettra de retirer ses courses dans des casiers 24h/24.

Un drive piéton de l’enseigne, situé dans le 14ème arrondissement de Paris, a ouvert ses portes en début d’année. Actuellement, il fait uniquement office de point de retrait des commandes : sur quelques dizaines de mètres carrés de surface avec du personnel.

•• Mais il va subir des travaux pour accueillir un véritable robot qui réunira les commandes stockées dans trois univers différents (ambiant, frais et surgelés) lorsque le client viendra retirer sa commande. Avec ce système, il sera donc possible de venir récupérer ses achats à tout moment de la journée dans les casiers. Lire la suite »

11 Mar 2020 | Observatoire
 

Le bio, c’est tout beau.

Le réflexe d’achat s’est installé pour les aliments et progresse pour les produits ménagers ou le textile. Mais désormais, les interrogations émergent sur la présence d’emballages plastiques ou la qualité de l’information donnée. Données chiffrées livrées par Les Échos.

•• La consommation des aliments bio fait désormais partie du quotidien. 71 % des Français en mangent au moins une fois par mois, un niveau stable depuis deux ans, indique l’étude Spirit Insight pour l’Agence Bio que celle-ci vient de publier. Mais la présence est encore plus forte chez les jeunes générations. Lire la suite »

19 Fév 2020 | Observatoire
 

En forte hausse de 41 % sur un an en 2019, les ventes en vrac ont atteint 1,2 milliard d’euros, hors taxe, dans les produits de grande consommation n’incluant pas le frais, selon Réseau Vrac l’association regroupant les acteurs du secteur.

Quelque 40 % des foyers français y ont eu recours en 2019 contre 37 % en 2018, selon Nielsen.

À l’heure où les consommateurs se disent de plus en plus allergiques à l’inflation des emballages, surtout en plastique, le marché pourrait grimper à 3,2 milliards en 2022, selon Les Échos. Lire la suite »

20 Oct 2019 | Observatoire
 

La désaffection des « boîtes bleues » est enrayée : Ikea repart de l’avant en France (voir Lmdt du 25 janvier). Notamment grâce aux points de retrait « Mondial Relay » …

L’enseigne d’ameublement a réalisé un excellent exercice 2018-2019 (clos le 31 août), avec un CA atteignant la barre des 3 milliards d’euros, en progression de 6,1 % sur un an. La marque suédoise confirme son statut de leader avec une part de marché de 20 %.

•• Le point de vente « urbain », qui a ouvert le 6 mai au cœur de Paris à la Madeleine, a accueilli 1,3 million de visiteurs. Quelque 70 % n’avaient jamais pénétré dans un Ikea. La prévision était de 3 millions pour douze mois. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Nouvelles tendances : Points-Relais, centres-villes, restauration, les nouveaux atouts … d’Ikéa   
19 Oct 2019 | Observatoire
 

Le nouveau concept du petit format (350 mètres carrés) de l’enseigne Monop’ (groupe Casino) repense l’espace restauration, travaille le frais de façon innovante  et renforce les touches digitales du magasin pour toucher sa cible de prédilection : les urbains.

Par exemple, dans une ancienne banque reconvertie (rue Saint-Dominique, 7ème arrondissement de Paris), le nouveau concept se remarque d’emblée. Un grand bac de plantes aromatiques trône juste devant l’entrée, tout comme le triporteur électrique qui peut être prêté aux clients.

•• À l’intérieur, des plantes abondantes, des couleurs claires et des vitres plus grandes. La restauration sur place ou à emporter y représente 20 % de l’offre du magasin, au lieu de 15 % auparavant. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Nouvelle proximité : petite restauration, bio et foodtech … la transformation de Monop’ pour séduire plus les citadins  
14 Oct 2019 | Profession
 

Appelé, par Philippe Coy, à témoigner devant le congrès des buralistes, vendredi dernier (voir Lmdt des 11 et 12 octobre), Serge Papin (PDG du groupement coopératif Système U de 2005 à 2018 ; 2 000 magasins, 70 000 collaborateurs au total) a distillé plusieurs phrases-choc.

Susceptibles, notamment, d’inspirer les projets de Transformation des buralistes.

Il a d’ailleurs assisté, pendant toute une journée, aux travaux de cet événement de la Confédération dont il est consultant sur les problématiques de développement commercial (voir Lmdt du 12 octobre).

 « Je sens dans cette salle du congrès une formidable énergie collective qui peut se transformer en intelligence collective. » Lire la suite »

3 Oct 2019 | Observatoire
 

À la tête de Monoprix et aussi de Franprix qu’il a redressé, Jean-Paul Mochet (voir Lmdt des 19 septembre 2019 et 6 novembre 2018) rapporte, dans le dernier Paris-Match, ses idées sur le commerce de proximité qu’il développe dans le groupe Casino. 

« La distribution doit sortir de son schéma de fonctionnement de consanguinité où la plupart des acteurs se copient et font tous à peu près la même chose » regrette-t-il.

Lui a sa méthode pour détecter les signaux faibles : circulant à deux roues, il peut s’arrêter jusqu’à quatre fois par trajet pour observer des commerces.

•• Peu d’études clients, mais la prise de risque de tester des innovations.

Ainsi, six Monoprix testeront un service de livraison cinq étoiles en novembre. « Notre idée est de supprimer l’opérateur extérieur qui assure la livraison pour le remplacer par un salarié de Monoprix qui peut rendre d’autres services » explique Jean-Paul Mochet. Chez Franprix, des cuisines où les clients peuvent faire leur repas viennent d’être mises en place.

•• Explication de Frédéric Valette de Kantar Worldpanel : « les enseignes de proximité fonctionnent bien mais elles sont en difficulté sur les produits de grande consommation. Elles s’essaient à d’autres métiers comme la restauration. » Et d’ajouter : « les Français ont tendance à fragmenter leurs courses dans plusieurs magasins, à acheter moins d’articles mais de meilleure qualité. Ce secteur n’est pas en crise, mais en transformation. »

•• Monoprix est déjà l’enseigne qui vend le plus de bio : 9,8 % des achats de grande consommation (en valeur), soit le double de la moyenne du secteur de la distribution, selon Nielsen. « La moitié des textiles vendu est déjà bio et le sera en totalité en 2022 » assure Jean-Paul Mouchet. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Nouvelle proximité : « mettre le quartier dans le magasin et non pas le magasin dans le quartier » (Jean-Paul Mochet, président de Franprix / Monoprix)  ,
21 Sep 2019 | Observatoire
 

Alexandre Bompard – patron de Carrefour depuis deux ans – veut transformer … la grande distribution en testant de nouveaux concepts. Dans une interview à L’Express, il veut croire encore à l’avenir des …hypermarchés, en déclin depuis des années, testant de nouveaux concepts pour les « réenchanter ». Extraits.

« Rien n’est plus comme avant dans notre secteur. Deux mouvements de fond sont à l’œuvre : d’une part, une exigence de qualité alimentaire, une aspiration à une consommation plus raisonnée, plus éthique et responsable ; d’autre part, une demande d’une plus grande personnalisation dans le parcours client. 

« Apporter des réponses à ces attentes, c’est un défi extraordinaire pour une entreprise comme Carrefour. C’est la raison pour laquelle nous nous sommes lancés dans une transformation profonde du groupe, avec une révision de notre offre et de nos circuits de distribution physiques et numériques … Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Nouvelle proximité : services … circuits courts … numérique (Alexandre Bompard, Pdg de Carrefour)