Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
3 Déc 2021 | Observatoire
 

Selon les premières données disponibles livrées en exclusivité par Le Parisien, l’activité s’est rapprochée des standards du Black Friday 2019. 

« En 2020, sur l’e-commerce, nous étions à + 32 % par rapport à 2019 sous le double effet de la pandémie, qui désavantageait le commerce physique, et de la date du 4 décembre, plus proche de Noël » explique Nicolas Rieul, directeur général Europe de l’Ouest de Criteo, acteur majeur de la publicité en ligne.

 •• « Là, nous sommes à -32 %, comparé à l’an passé et retrouvons donc les mêmes niveaux qu’il y a deux ans » analyse-t-il en se basant sur les données de plus de 1700 commerçants français.

« Nous assistons à un retour à la normale avec un Black Friday qui marque le début de la période des fêtes et de l’accélération fulgurante de la consommation avant Noël » poursuit Nicolas Rieul qui présume d’une tendance similaire pour le commerce physique dont les chiffres seront disponibles en milieu de semaine.

 •• Du côté des produits plébiscités, les consommateurs rentrent aussi dans le rang avec, selon l’étude de Criteo, un retour au panier classique : au sommet, l’électronique (+ 185 % par rapport à 2020), la mode (+ 179 %) et les bijoux (+ 174 %). L’an passé, le podium était occupé par le jouet – porté notamment les jeux vidéo (avec la sortie de la PS5 et de la Xbox Series) – devant le segment de la beauté et celui de la mode. « En 2021, on revient sur des achats onéreux, à forte valeur ajoutée » commente Nicolas Rieul, « on attend qu’ils soient en promo pour les acheter. »

 •• Les enseignes et les commerçants espèrent que cette dynamique s’étende jusqu’aux fêtes. Mais les bons chiffres de novembre et du Black Friday pourraient aussi cacher des anticipations d’achat liées aux informations sur les difficultés de la chaîne logistique mondiale.

Ou aux mauvaises nouvelles sur le front du Covid avec l’arrivée de la 5ème vague et l’inquiétant variant Omicron. « Nous avions fait une étude fin octobre et 73 % des clients interrogés nous disaient qu’ils anticiperaient leurs achats de Noël en novembre » note Franck Mathais de Joué Club, « pour l’instant, ça se vérifie mais on compte que ça se maintienne à ce niveau jusqu’au 25 décembre. » Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Consommation : le Black Friday retrouve son niveau d’avant la crise du Covid  
26 Nov 2021 | L'Info
 

Plus de 9,89 millions d’annonces en ligne de produits ont été retirées entre juillet et octobre par des fabricants pour cause de contrefaçon, dévoile l’Union des fabricants (Unifab / voir 13 novembre ), à l’issue d’une enquête auprès de ses adhérents et reprise dans Le Figaro

•• Ce qui porte à plus de 27 millions le nombre d’annonces illicites supprimées depuis le début de l’année.

« Les chiffres colossaux des annonces illicites sont révélateurs de l’étendue de la contrefaçon à tous les pans de l’industrie », estime Christian Peugeot, le président de l’Unifab. En d’autres termes, aucun secteur n’est à l’abri, et cela encore davantage depuis la pandémie, puisque l’essor de l’e-commerce avec la crise a provoqué une explosion des offres de faux produits.

•• L’association lance ainsi cette semaine une campagne de sensibilisation pour le Black Friday (voir 23 novembre).

Une véritable nécessité quand on sait que, d’après une étude Ifop, 37 % des consommateurs français âgés de 15 ans et plus ont déjà acheté une contrefaçon en pensant que le produit était authentique.

Cette campagne survient alors qu’une proposition de loi « visant à moderniser la lutte contre la contrefaçon » déposée par des députés de la majorité doit être examinée mercredi en commission des lois à l’Assemblée nationale (voir 20 novembre 2021).

23 Nov 2021 | Observatoire
 

Le Black Friday s’impose chaque année un peu plus comme le grand rendez-vous commercial de fin d’année. Officiellement fixée ce vendredi 26 novembre, la séquence de promotions importée des États-Unis par Amazon connaît un succès chaque fois plus important et étend sa durée.

En sept ans, les volumes d’achat ont été multipliés par six, rapporte Les Échos (voir 8 décembre 2020, 20 novembre 2018).

Sites marchands et magasins : toutes les formes de commerce jouent le jeu des ristournes avant les fêtes. De l’ordinateur au foie gras, en passant par des diamants : tous les produits sont concernés.

L’embouteillage mondial des porte-conteneurs et le manque de chauffeur routier ne pénaliseront pas ce qui est devenu un événement. De Carrefour à FNAC Darty en passant par Cdiscount, tous les professionnels affirment que les stocks sont en magasin ou en entrepôt.

•• Si le Black Friday a construit sa réputation sur les tarifs « incroyables » proposés sur les produits techniques (ordinateurs, smartphones, etc.), il s’est étendu à tous les rayons. La Redoute évoque plus de 200 000 articles en promotion. Carrefour cassera les prix sur les téléviseurs, mais aussi sur le textile à sa marque (Tex) et les produits alimentaires, dans tous les canaux de vente, supers et hypermarchés, drives, livraison à domicile.

Cdiscount et les 14 000 marchands tiers de sa place de marché misent sur tous les produits de Noël, y compris le foie gras. Le jouet sera très demandé, les distributeurs spécialisés ayant agité la crainte d’une pénurie . La filiale de Casino promet des ristournes majeures sur des articles Apple, Dyson et Puma.

FNAC et Darty auront des offres sur la mobilité, leur nouvelle marotte (trottinettes et vélos électriques) et proposent une possibilité de retour jusqu’au 15 janvier, histoire de lever les craintes du cadeau qui déplaît sous le sapin. Carrefour fera même des offres sur des diamants. Elles seront réservées à la séance de « live shopping » qui se tiendra en ligne le 22 pendant trois heures. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Observatoire consommation : les volumes d’achat du Black Friday multipliés par six en 7 ans  ,
7 Juil 2021 | Observatoire
 

À l’heure où Jeff Bezos passe la main, la part de marché du géant américain dans le commerce en ligne plafonne à 20 %, dans l’Hexagone. Les sites des enseignes traditionnelles sont en pleine expansion et le rival direct Cdiscount se porte bien. Un décryptage des Échos.

La France est le pays d’Europe qui canalise le mieux le torrent commercial de Jeff Bezos.

•• La part de marché d’Amazon dans le commerce électronique s’ y est établie à 19 % en 2020, selon le panéliste Kantar. Elle était de 22 % en 2019. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur E-commerce : pourquoi la France résiste – relativement – à Amazon  
23 Juin 2021 | Observatoire
 

La percée de l’e-commerce pousse les distributeurs à livrer leurs clients depuis leurs points de vente, rapporte Le Figaro.

Ainsi, la marque de prêt-à-porter Ba&sh est l’une des nombreuses enseignes à avoir adopté, ces derniers mois, une organisation qui lui permet de livrer ses clients à domicile à la fois depuis ses entrepôts et depuis ses magasins. 

•• Avant la crise sanitaire, la plupart des distributeurs scindaient complètement leur activité : les magasins d’un côté, dédiés au conseil des clients et à la vente, les entrepôts de l’autre, chargés d’approvisionner les magasins et de préparer les commandes passées sur internet. Une organisation intenable avec l’explosion des ventes en ligne qui s’est produite en 2020. 14 % des produits sont aujourd’hui commandés sur internet et 20 % dans la mode. Lire la suite »

7 Juin 2021 | Observatoire
 

Le géant du commerce en ligne soutient un projet de loi américaine qui légaliserait le cannabis récréatif (voir 12 mai) dans tout le pays et effacerait les casiers judiciaires de nombreuses personnes condamnées selon Le Figaro

« Nous espérons que d’autres employeurs nous rejoindront et que les députés agiront rapidement pour adopter cette loi » a déclaré Dave Clark, patron des opérations mondiales (photo), dans une lettre adressée aux employés. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur États-Unis : Amazon soutient officiellement la légalisation du cannabis  ,
6 Avr 2021 | Observatoire
 

Dans une série d’interviews de LSA sur les pistes de relance de l’après-crise, Jacques Creyssel, délégué général de la FCD (Fédération du Commerce et de la Distribution), milite pour une vaste digitalisation des commerces, via une impulsion et des incitations (notamment financières) de la part des pouvoirs publics.

Les intérêts représentés par Jacques Creyssel (la grande distribution et son effet rouleau compresseur) sont loin de ceux du commerce de proximité. Mais son analyse sur l’avenir du commerce en général est intéressante. Extraits. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Quelle digitalisation des commerces ? : « un plan stratégique du Gouvernement à hauteur de celui de l’industrie » (Jacques Creyssel / FCD)  ,
20 Mar 2021 | Observatoire
 

Amazon a vécu un exercice compliqué en France en 2020. Contrairement à ce que l’on pense. 

Selon LSA qui s’appuie sur des informations du panéliste Kantar, sa part – sur le marché des achats en ligne – accuse un recul de 3 points en France sur l’exercice 2020. Celle-ci est estimée en valeur à 19% en 2020 contre 22% l’année précédente. 

Et si on élargit le périmètre en incluant les sites web des grandes surfaces alimentaires, la part de marché d’Amazon tombe alors à 16 % en 2020 contre 19 %. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Nouvelle proximité : pourquoi Amazon recule (relativement)   
12 Déc 2020 | Observatoire
 

Dopées par le confinement, les ventes en ligne d’objets de seconde main entre particuliers ne se sont jamais aussi bien portées. Et Cdiscount compte bien prendre une part de ce marché estimé à 7 milliards d’euros.

•• Ce 9 décembre, l’e-commerçant français a lancé sa plate-forme Cdiscount Occasion. « Toutes les catégories de produits seront représentées : high-tech, jeux vidéo, jouets, mode, bricolage, livres, décoration … » détaille, dans Le Parisien / Aujourd’hui en France, son PDG, Emmanuel Grenier. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Relais-Colis : Cdiscount se lance dans la vente d’occasion entre particuliers avec Mondial Relay   ,
10 Déc 2020 | Observatoire
 

Mise au point de la Fédération du e-commerce (Fevad), après la déclaration du patron d’Amazon annonçant que son entreprise n’avait jamais fait un aussi bon Black Friday dans l’Hexagone …

Au cours du troisième trimestre 2020, de juillet à septembre, les ventes en ligne des chaînes de magasin ont grimpé de 29 % (par rapport à la même période de 2019), quand celles des cybermarchands « purs » n’ont progressé que de 11 %.

La Covid aura bien parachevé la mutation numérique des grandes enseignes, selon Les Échos. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Observatoire de la consommation  : « un coup d’accélération énorme pour les ventes en ligne »   ,