Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
2 Juil 2022 | Profession
 

La Fondation d’entreprise FDJ et le Secours populaire français, avec le soutien d’Amaury Sport Organisation, proposent pour la quinzième année consécutive le dispositif « Les oubliés du sport », qui va permettre à 1 000 jeunes de découvrir le Tour de France et de s’initier à la pratique du BMX lors d’une journée de vacances sur la Grande Boucle.

Il s’agit d’offrir l’opportunité à des enfants de huit à douze ans n’ayant pas forcément accès à des loisirs ou à la pratique sportive de découvrir le monde du cyclisme de haut niveau, lors d’une journée sur l’un des événements sportifs les plus importants au monde.

Le dispositif se décline sur dix étapes. Sur chacune d’entre elles, un espace spécifque permettra d’accueillir une centaine de jeunes. Ils pourront assister au passage des coureurs cyclistes et de la caravane publicitaire du Tour de France, mais aussi pique-niquer, s’initier à la pratique du BMX et à l’apprentissage du vélo. Des ateliers ludiques seront également proposés, tels que la réparation d’un vélo ou la découverte des différents métiers du cyclisme.

Lors de la dernière étape, le 24 juillet, 180 jeunes seront accueillis en tribune d’honneur sur les Champs-Élysées. Ils pourront, avant le passage de la course, participer aux animations et aux ateliers éducatifs proposés par les bénévoles du Secours populaire français accompagnés de collaborateurs FDJ.

Depuis 2008, la Fondation d’entreprise FDJ est engagée aux côtés du Secours populaire français pour ce projet qui a permis à plus de quatorze mille jeunes bénéficiaires de découvrir le Tour de France (voir 28 août 2020).

23 Mai 2022 | Profession
 

Partenaire officiel des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 (voir 3 juillet 2021, 10 décembre 2019) et acteur de premier plan du financement du sport amateur en France, FDJ a souhaité s’associer à l’Agence nationale du Sport et à Paris 2024 pour encourager la pratique sportive pour tous, avec l’opération « Gagner du terrain ».

Ce dispositif, à l’initiative de FDJ, vise à contribuer au développement de la pratique sportive des Françaises et des Français. Il s’adresse aux communes du programme « Terres de Jeux 2024 », lancé par Paris 2024, qui ont bénéficié d’un équipement de proximité financé par l’Agence nationale du Sport.

•• L’opération permet d’installer dans ces communes des équipements sportifs complémentaires en libre accès, afin d’inciter à la pratique sportive et d’élargir la cible des pratiquants. Une cinquantaine de communes situées en zone urbaine et en zone rurale en seront dotées d’ici 2024.

Les premiers équipements « Gagner du terrain » ont été inaugurés ce 16 mai dans l’enceinte du complexe sportif Marcel Cerdan à Tremblay-en-France.

Cet évènement s’est tenu en présence de Stéphane Pallez, Présidente directrice générale du groupe FDJ, Tony Estanguet, Président de Paris 2024, Frédéric Sanaur, Directeur général de l’Agence nationale du Sport, François Asensi, maire de Tremblay-en-France, Sarah Ourahmoune, vice-championne olympique de boxe et marraine du collectif d’athlètes la FDJ Sport Factory, et Valentin Prades, pentathlète, membre de la FDJ Sport Factory.

Ces équipements comprennent une piste d’athlétisme équipée d’un chronomètre solaire, d’un podium multi-activités, d’agrès de sport en plein air et d’éléments de « design actif » reproduits au sol. Un QR code disposé sur chacun des équipements propose des vidéos pédagogiques réalisées par Sarah Ourahmoune, avec différents niveaux d’exercices, débutant, intermédiaire ou confirmé.

•• Dans le cadre du premier appel à candidatures, FDJ, l’Agence nationale du Sport et Paris 2024 ont sélectionné quatre autres communes. Outre Tremblay-en-France, il s’agit de Lude (Sarthe), Grigny (Rhône), Montargis (Loiret) et L’île-Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Un nouvel appel à candidatures, ouvert jusqu’à la fin du mois de juin, permettra à une douzaine de communes lauréates de bénéficier de ce dispositif en 2022.

 Commentaires fermés sur FDJ : « Gagner du terrain », un nouvel engagement en faveur du sport pour tous  , ,
20 Mai 2022 | Profession
 

En février, la FDJ allouait à sa fondation d’entreprise un budget de 25 millions d’euros pour cinq ans, soit une hausse de + 25 % par rapport à la période 2018-2022 (voir 3 mars). Cette augmentation s’inscrit dans le changement d’objet social de cette structure philanthropique, intervenu il y a cinq ans. Enquête des Échos

« La fondation a été pionnière dans le sport solidaire. Nous l’avons fait évoluer vers l’égalité des chances, la lutte contre la précarité économique, sociale, culturelle, physique, contre le décrochage scolaire, numérique, lié au handicap, contre les accidents de la vie, pour favoriser l’inclusion de tous. N’oublions pas que l’ancêtre de la FDJ, ce sont Les gueules cassées, fondateurs de la Loterie nationale et toujours actionnaires de la Française des Jeux », explique, dans Les ÉchosIsabelle Delaplace, déléguée générale de cette fondation lancée en 1993 et qui compte sept permanents.

•• Cette montée en puissance vise à amplifier le soutien apporté aux associations en charge des plus fragiles, dans des logiques de coconstruction et de mesures d’impact social. « Nous mécénons des collectifs d’intérêt général. 90 % de notre budget vise à faire changer d’échelle des actions qui ont fait leurs preuves, pour qu’elles essaiment sur le territoire », poursuit Isabelle Delaplace.

C’est le cas des orchestres pour enfants Démos. Ou encore de l’association AFEV qui offre un accompagnement vers la lecture via du mentorat étudiant pour des petits en grande section de maternelle. « Notre mécénat a permis de toucher 2 500 enfants de plus dans onze villes supplémentaires », pointe encore la déléguée générale.

Des séjours de dépassement de soi pour les accidentés, aux écoles de la deuxième chance, en passant par les Restos du coeur, sur 2018-2022la fondation est venue en aide à plus de 250 000 bénéficiaires, au travers de 400 associations.

•• Elle encourage également les collaborateurs de la FDJ à faire du mécénat de compétences, qu’il s’agisse de soutien scolaire, d’expertise métier, de parrainage de projets … Lire la suite »

 Commentaires fermés sur FDJ : les investissements et les soutiens de sa fondation d’entreprise   ,
15 Mai 2022 | Profession
 

Avec leur numéro du Losange de mai (voir 1er mai), les buralistes abonnés au magazine de la Confédération ont reçu une affiche à apposer dans leur point de vente pour faire la promotion des sapeurs-pompiers.

Promotion des sapeurs-pompiers ? Il s’agit de dessiner et de souligner l’image de « profession citoyenne et tiers de confiance / commerce d’utilité locale » que la Confédération souhaite imprimer au réseau des buralistes.

Tout cela dans le cadre d’un partenariat – qui est aussi une première – entre la Fédération nationale ses Sapeurs-Pompiers de France (FNSEP) et le réseau des buralistes. Dont voici les termes :

la Confédération s’engage à sensibiliser les buralistes et leurs clients à faire la promotion du volontariat au sein des sapeurs-pompiers ;

la Confédération s’engage à accompagner la FNSEP dans sa communication de sensibilisation aux risques des feux de forêt ;

la FNSEP s’appuie sur le réseau des buralistes pour ses communications et initiations aux gestes qui sauvent et à l’utilisation des défibrillateurs.

12 Mar 2022 | Profession
 

Une véritable chaîne de solidarité s’est mise en place dans un bar-tabac à Pont-à-Vendin (8 kilomètres de Lens, Pas-de-Calais). Depuis une dizaine de jours, le buraliste collecte les dons en faveur des Ukrainiens, qui sont ensuite acheminés par son livreur jusqu’à une plateforme à Valenciennes qui envoie des convois en Ukraine.

« Les clients m’apportent leurs dons et mon chauffeur-livreur, qui vient tous les mardis, les transporte jusqu’à une plateforme à Valenciennes où tout est centralisé » explique Stéphane Delcluze à La Voix du Nord. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Buraliste / Solidarité : collectes de dons en faveur des Ukrainiens à Pont-à-Vendin  ,
6 Mar 2022 | Profession
 

En amont de la Journée internationale des droits des femmes, FDJ et Paris 2024 lancent un appel à projets pour accompagner 400 000 femmes dans leur pratique sportive en France. Selon le baromètre FDJ-Paris 2024 « Sport au féminin » réalisé par Kantar, 84 % des femmes pratiquent une activité sportive.

La pratique des femmes progresse mais n’atteint pas les niveaux d’activité définis par l’OMS pour être en bonne santé : seulement 59 % des femmes pratiquent une activité physique et sportive au moins une fois par semaine (contre 69 % pour les hommes).

•• Initié en 2016 et 2018 par FDJ dans le prolongement de son programme « Sport pour Elles » en faveur du développement du sport féminin (voir 5 et 27 juin 2021), ce baromètre permet de mesurer les évolutions de la pratique sportive des femmes en France.

Le rythme de vie reste le premier frein identifié par les femmes à la pratique du sport (43 %, +1 point), notamment en raison de créneaux horaires inadaptés à leur emploi du temps pour 27 % d’entre elles (+2 points), ou de leur situation familiale pour 20 % d’entre elles (+5 points).

Parmi les autres freins identifiés, figurent le manque de motivation et d’intérêt (43 %, +6 points) mais aussi un coût trop élevé pour 35 % des femmes.

La crise sanitaire a également bouleversé les habitudes de vie et affecté la pratique sportive des Françaises. Ce phénomène de décrochage peut être observé sur les structures de pratique habituelles qui sont moins fréquentées : 21 % dans les centres privés (contre 28 % en 2018) et 19 % dans les infrastructures publiques (contre 27 % en 2018). La moitié des femmes déclarent pratiquer majoritairement leurs activités physiques et sportives dans la nature (48 %), premier lieu de pratique, et à domicile (46 %).

•• Paris 2024 et le groupe FJD partagent un constat commun : l’ensemble de ces freins doivent être levés pour atteindre un niveau de pratique physique suffisant pour être en bonne santé car 38 % des Français sont sédentaires et la situation est encore plus alarmante pour les femmes. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur FDJ : des projets pour accompagner les femmes dans leur pratique sportive  , ,
5 Mar 2022 | Profession
 

Dans un message adressé aux buralistes (Le Lien # 11), ce vendredi 4 mars, la Confédération des buralistes leur annonce qu’elle s’associe à la promotion de la médaille « Solidarité avec l’Ukraine » que vient d’éditer la Monnaie de Paris.

Cette médaille est vendue au prix unitaire de 10 euros dont 8 sont destinés à apporter une assistance humanitaire à la population ukrainienne victime du conflit.

Avec le numéro du Losange de mars (voir 4 mars), les buralistes abonnés vont recevoir une affiche – destinée à être apposée dans le point de vente – pour inviter leurs clients à commander cette médaille directement auprès de la plate-forme de vente en ligne de la Monnaie de Paris (en flashant un QR Code).

Cette procédure rapide de récupération de dons auprès de la population a été mise en place devant l’urgence de l’événement.

 Commentaires fermés sur Ukraine : la Confédération des buralistes s’associe à une opération de solidarité de la Monnaie de Paris  , ,
5 Mar 2022 | Profession
 

Pour la 4ème année consécutive et fort du succès des précédentes éditions, FDJ annonce le renouvellement de son opération « Buts pour Elles » avec ses deux clubs partenaires, l’Olympique Lyonnais et l’Olympique de Marseille (voir 5 juin 2021 et 6 mars 2020).

L’opération est simple : pour chaque but marqué par les deux clubs lors des douze dernières journées de championnat, de la 27ème jusqu’à la 38ème  journée, FDJ versera 500 euros dans une cagnotte dédiée au développement de la féminisation du football.

La somme collectée au terme du championnat sera reversée aux huit associations lauréates de l’appel à projets lancé par le Fondaction du Football sur l’accès au football pour toutes, la féminisation de l’encadrement et de la gouvernance, et la performance sur l’ensemble du territoire.

Cette année FDJ est fier de pouvoir compter sur le soutien de trois prestigieux ambassadeurs : Camille Abily (OL), Marina Makanza et Cédric Bakambu (OM). Leur engagement et le relais de cette initiative auprès de leurs communautés contribueront au développement et au rayonnement de l’opération.

 Commentaires fermés sur FDJ : « Buts pour Elles » et pour la féminisation du football  , ,
3 Mar 2022 | Profession
 

Le conseil d’administration de FDJ a voté le renouvellement de la Fondation d’entreprise FDJ pour un nouveau cycle de cinq ans à compter de 2023, annonce un communiqué de ce 14 février. La Fondation sera dotée d’un budget de 25 millions d’euros, soit une hausse de plus de 25 % par rapport à la période 2018-2022 (voir 20 mai 2020 et 11 décembre 2018). 

Cette augmentation du budget de la Fondation FDJ permettra d’amplifier le soutien prodigué aux associations qui œuvrent au quotidien en faveur des citoyens les plus fragiles, s’inscrivant ainsi dans la droite ligne de l’œuvre des Gueules cassées, fondateurs de la loterie nationale.

•• La Fondation FDJ agit pour l’égalité des chances et va poursuivre son soutien à des projets d’intérêt général destinés à des personnes en difficulté (précarité économique, sociale et culturelle, handicap …). Elle s’attache notamment à accompagner des projets innovants pour l’éducation et l’inclusion dans la société, dans une dynamique de co-construction avec les associations porteuses des projets. Elle privilégie les logiques de déploiement de solutions efficaces à l’échelle du territoire, et s’appuie sur la mesure d’impact social qui peut en être faite.

•• Sur la période 2018-2022, la Fondation d’entreprise FDJ sera venue en aide à plus de 250 000 bénéficiaires, au travers de 400 associations.

La Fondation FDJ a également pour vocation de favoriser l’engagement solidaire des collaborateurs. Depuis 2018, un tiers des 2 500 collaborateurs du groupe FDJ se sont mobilisés pour accomplir 580 missions solidaires, soit 7 600 heures au bénéfice d’associations partenaires de la Fondation. De plus, 80 collaborateurs ont mentoré plus de 250 jeunes et 330 salariés ont contribué à l’arrondi solidaire sur salaire.`

•• En 2021 et pour la première fois, la Fondation FDJ a mené une étude de mesure de son impact social auprès des associations et des bénéficiaires des projets qu’elle soutient. Cette étude d’impact, menée par EY, révèle que pour 1 euro de soutien aux associations, fléché par la Fondation FDJ, la valeur sociale créée s’élève à 3,4 euros. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur FDJ / Fondation d’entreprise : budget de 25 millions d’euros pour les cinq ans à venir  ,
26 Fév 2022 | Profession
 

Le groupe FDJ se mobilise aux côtés de la Fédération des Acteurs de la Solidarité (FAS), avec un don 500 000 euros, pour soutenir des personnes en situation de précarité et affectées par la crise sanitaire, indique un communiqué que nous reprenons. 

La FAS est un réseau de lutte contre les exclusions, qui regroupe plus de 870 associations et organismes qui agissent pour la solidarité. Ce don a pour objectif de venir en aide à des associations du réseau de la FAS, qui accompagnent des personnes en situation de précarité autour de trois grands axes : l’accès au numérique, l’accès à l’alimentation et le soutien aux femmes.

•• Le groupe FDJ a décidé, ainsi, de soutenir le projet Maraud’IN, qui favorise l’accès aux droits des personnes sans-abri. Il s’agit d’un dispositif déployé par des équipes de maraudes, qui facilitent les démarches administratives dématérialisées via la formation des travailleurs sociaux et des personnes vulnérables aux outils numériques.

Le don du Groupe permettra aussi de développer des projets d’aide alimentaire donnant la priorité à la qualité et au développement durable, et contribuant par ailleurs à un programme d’insertion économique des personnes vulnérables. Enfin, FDJ soutiendra des associations adhérentes de la FAS dédiées à l’accompagnement de femmes en situation d’exclusion : accès au logement, insertion par l’emploi, accompagnement face à la lutte contre les violences.

•• Les autres associations seront sélectionnées par un appel à projets lancé par la FAS le 17 février dernier. La priorité sera donnée à des projets développés par des associations locales, de petite ou moyenne taille. Les dotations accordées s’inscriront dans une fourchette allant de 10 000 euros à 30 000 euros par projet pour financer des équipements et des formations. (Voir aussi 26 mars 2020).

 Commentaires fermés sur FDJ : don de 500 000 euros à la Fédération des Acteurs de la Solidarité pour les personnes vulnérables  ,