Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
6 Mar 2022 | Profession
 

Le décès de Jean-Pierre Pernaut a touché aussi le monde des buralistes.

Une sympathie naturelle, non-feinte, à l’écran comme en dehors. Un professionnalisme constant … 33 ans aux commandes du 13 heures de TF1, ce n’est pas rien.

•• Une vraie passion qu’il savait restituer pour les territoires. Cela l’a amené à multiplier les sujets sur la vie en campagne comme dans les quartiers: leur simplicité et leur coté pittoresque les rendaient toujours intéressants : il s’agissait vraiment du sens du récit au service de la vie telle qu’elle est.

La mise en place de « SOS Villages »,  en aide à la relance des commerces dans les villages en zone rurale, qui a permis de sauver plusieurs bars-tabacs en leur permettant de trouver des acheteurs. Jean-Pierre Pernaut avait tout pour plaire aux buralistes Lire la suite »

24 Oct 2021 | Associations, Profession
 

Nous apprenons le décès de Gilbert Dupont, ancien Grand Maître de la Confrérie Jean Nicot. Ses obsèques ont eu lieu ce jeudi 21 octobre à Miremont (Haute-Garonne).

Gilbert Dupont a été Grand Maître de la Confrérie (voir 25 novembre et 17 juin 2017) d’octobre 1994 à juin 2003. Son successeur est le Grand Maître actuel, Francois Dutreil (voir photo).

D’après la secrétaire générale de la Confrérie, Monique Sauvayre : « Gilbert Dupont a effectué un énorme travail au sein de la Confrérie, se déplaçant sans relâche, pour participer à un grand nombre de manifestations des chapitres régionaux. Il a créé la Route du Tabac Internationale avec les voyages à Cuba, à St Domingue et en Pologne.

« Visionnaire, il savait que la Confrérie devait s’ouvrir aux amateurs de cigares et avec l’appui de certains compagnons, il avait créé les Clubs Los Puros qui devinrent un formidable creuset de recrutement de nouveaux compagnons venant de tous horizons. Gilbert Dupont restera très vivant dans nos souvenirs. »

Sur la photo : Gilbert Dupont (à droite) avec Francois Dutreil.

 Commentaires fermés sur Jean Nicot : hommage à Gilbert Dupont  
7 Oct 2021 | Profession
 

Jean-Marc Augé, buraliste à Sète, originaire de La Peyrade, « ancien joueur de foot, fou de ballon et fan de l’OM » fait partie des inconditionnels de l’homme d’affaires décédé ce 3 octobre. Un attachement et un soutien qui, au-delà de la personnalité de celui qui vient de disparaître à 78 ans, tiennent aux quatre mois passés dans une école à Béziers. Témoignage dans Le Midi Libre.

« C’était en 1990, j’étais au chômage. J’avais un ami qui avait suivi les cours et qui m’a incité à y entrer. Il y avait une école à Paris, une à Marseille et une autre à Béziers. En plus d’être proche de Sète, l’école biterroise avait l’avantage d’être gratuite pour les personnes sans emploi, comme moi (…) » précise le quinquagénaire qui entame alors « une formation à la vente de quatre mois ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Hommage à Bernard Tapie : « c’est un homme à qui je dois la réussite de ma carrière professionnelle » (buraliste sétois)   ,
2 Mai 2021 | Institutions
 

En cette semaine où sera évoqué le bicentenaire de la mort de Napoléon (le 5 mai) …

•• Napoléon a rétabli le monopole du tabac mis à bas par la Révolution. Sachant que c‘est Colbert qui avait, le premier, établi le « Privilège de fabrication et de vente » sur les produits issus du tabac en 1674.

Le 29 décembre 1810, le monopole de l’achat des tabacs en feuilles, de la fabrication et de la vente des tabacs fabriqués est établi par un décret organique. Il en découle la fondation de la Régie des Tabacs et un vaste programme de construction de manufactures. Lire la suite »

10 Mar 2021 | Institutions
 

Yanik Berbérian, maire de Gargilesse-Dampierre (Indre) depuis 1989 et président-animateur de l’Association des Maires ruraux de France (AMRF), a été emporté par la maladie à 65 ans.

« Amoureux de nos campagnes qu’il a sillonnées avec un regard bienveillant et complice, il laisse une empreinte sur l’évolution positive de la ruralité grâce à sa force de conviction et le rôle déterminant qu’il a eu dans l’émergence d’un Agenda rural » a déclaré Michel Fournier qui lui a succédé à la tête de l’AMRF.

•• Naturellement, Yanik Berbérian, était proche des buralistes. Il est intervenu à leurs côtés plus qu’à son tour. Avec une simplicité et une force de convictions naturelles. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Yanik Berbérian, vibrant défenseur de la ruralité  
8 Déc 2020 | International
 

Président de l’Uruguay de 2005 à 2010 et de 2015 à 2020, Tabaré Vazquez est mort, ce dimanche 6 décembre, des suites d’un cancer du poumon.

L’oncologue s’est illustré en faisant de son pays, en 2006, le premier d’Amérique latine et le cinquième au monde, à interdire la cigarette des lieux publics. Un combat qui avait une résonance personnelle pour Tabaré Vazquez.

Au fil des ans, l’arsenal législatif s’est étoffé, imposant des messages d’avertissement de plus en plus grands sur les paquets ou interdisant toute publicité dans les points de vente (voir 28 février 2015).

Philip Morris a déposé en 2010 un recours contre l’Uruguay devant une cour d’arbitrage internationale, lequel a été perdu (voir 9 juillet 2016).

Récemment, le pays a adopté le paquet neutre, le seul d’Amérique latine (voir 25 août 2019).

 Commentaires fermés sur Uruguay : décès de l’ancien président, champion de la lutte anti-tabac, Tabaré Vasquez  ,
3 Déc 2020 | Profession
 

Rappelons que le Président Giscard d’Estaing, qui s’est éteint hier soir, a été l’inspirateur – si ce n’est le commanditaire – d’une gamme de cigares premium, aux saveurs cubaines, toujours particulièrement reconnue et appréciée : le Quai d’Orsay (voir 8 octobre 2017 et 13 novembre 2020).

•• Ministre des Finances du président Pompidou, au début des années 70, il avait en effet demandé à la Seita (société nationale, à l’époque) « un grand cigare dans l’esprit français du goût et du raffinement ».

Seita, dont le siège était au Quai d’Orsay, avait alors travaillé sur le sujet avec ses partenaires cubains. S’étant progressivement affirmé , le Quai d’Orsay a su conquérir, depuis, ses lettres de noblesse (voir 12 janvier et 29 décembre 2018). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Quand Valéry Giscard d’Estaing inspirait la création d’un cigare au prestige intact  ,
21 Fév 2020 | Institutions
 

La nuit dernière, le regard perçant et lumineux de Michel Charasse s’est éteint à jamais.

Son caractère entier au service de hautes missions, ses exigeantes fidélités et convictions, tant politiques que philosophiques, en auront fait un grand personnage de l’actualité gouvernementale et parlementaire à partir des années 80.

Une silhouette churchillienne, le cigare compris, ajoutant à sa renommée. Car Michel Charasse était d’une nature telle qu’il ne s’épargnait aucune polémique. Y compris sur le tabac. Lire la suite »

14 Jan 2020 | Profession
 

Un personnage singulier vient de tirer sa révérence. Robert Molimard nous a quitté à 92 ans. Ce professeur des universités a été, en France, l’un des pionniers de la Tabacologie.

Il a mis sur pied le diplôme universitaire et interuniversitaire de Tabacologie, en 1987 : ce qui s’est avéré une première mondiale. Il a été aussi, en 1983, le président-fondateur de la Société de Tabacologie. Et il a écrit plusieurs livres (comme « Le petit manuel de la Défume »).

•• D’où une expérience incontestable qui l’a amené à prendre la parole avec une autorité certaine sur le sujet de l’addiction au tabac et à prendre ses distances avec certains autres « professeurs » dont il critiquait les prises de position excessives, voire « ayatollesques ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Robert Molimard : pionnier de la tabacologie et esprit libre  ,
3 Nov 2019 | Observatoire
 

Le Point publie des extraits de « Souvenirs, souvenirs … » de Catherine Nay, figure du journalisme politique.

Un livre qui paraitra le 7 novembre. Nous y avons repéré l’anecdote suivante (extrait).

Ayant appris qu’il avait arrêté de fumer après son échec à la présidentielle (de 1988, ndlr), lui qui grillait Winston sur Winston les cigarettes de Georges Pompidou), je l’en félicitai : « vous devez vous sentir mieux, non ? »

« Pas du tout ! Ça ne m’a rien fait » s’était-il esclaffé, « la cigarette ne me manque pas, mon souffle n’est pas meilleur et pour le poumpoum ça ne va pas mieux. En plus, figurez-vous que ma femme et ma fille ont mis des semaines avant de s’en apercevoir ».

Là, je saisissais qu’il était vraiment déprimé.

(Voir aussi Lmdt du 28 septembre)