Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
22 Août 2022 | Observatoire
 

Dans un interview au Journal du Dimanche, daté du 21 août, le ministre de l’Intérieur revient sur son bilan (provisoire) en matière de lutte contre les stupéfiants. Extraits.

« À la demande du président de la République, j’ai beaucoup agi sur la question des trafics de drogue : 18 % des points de deal ont été supprimés en un an (soit un point de deal visité toutes les 6 heures).

« Nous avons réalisé 18 % de saisies de cannabis en plus, 42 % de saisies de de cocaïne ! Du jamais vu. »

Dans le même interview, Gérald Darmanin revient sur les incendies de l’été. Extrait : « Se pose également la question des vocations chez les pompiers volontaires, de moins en moins nombreux parce que les employeurs rechignent à les libérer, voire à les embaucher. Dès lors, un jeune peut hésiter entre sa vie professionnelle et sa passion de pompier. »

Rappelons que dans la convention signée, le 23 juin, entre le contrôleur général Grégory Allione (président de la FNSEP / Fédération nationale ses Sapeurs-Pompiers de France) et Philippe Coy apparait une clause selon laquelle la Confédération s’engage à sensibiliser les buralistes et leurs clients à faire la promotion du volontariat au sein des sapeurs-pompiers (voir 15 juillet, 13 août).

En zones rurales, 80 % des pompiers sont volontaires.

8 Août 2022 | Trafic
 

Dans son numéro d’été, Le Losange (voir 2 juillet) revient sur le marché parallèle du tabac … mais en se gardant d’un discours « fataliste voire défaitiste « pour mettre en avant une nouvelle réalité : « jamais autant de moyens et de volontés n’ont été mobilisés » (ce qui ne veut pas dire que cela soit suffisant …).

Aperçu de ces nouveaux leviers passés en revue par le magazine de la Confédération. Extraits.

1• Les Douanes sont archi-mobilisées

Non seulement la contrebande de tabac reste un objectif prioritaire de la Douane. Comme cela a été fermement confirmé par le ministre des Comptes publics, Olivier Dussopt, lors de la présentation du bilan annuel douanier le 14 février (avec le record de 402 tonnes saisies en 2021, 50 infractions par jour). Mais elle le prouve par les actes. Lire la suite »

31 Juil 2022 | Trafic
 

Comme annoncé, Gérald Darmanin s’est rendu, ce samedi 30 juillet, à Lyon où il a rencontré des responsables des forces de l’ordre, des élus locaux (mais pas le maire de Lyon) et des représentants des commerçants et de la population du quartier de la Guillotière dont les problèmes d’insécurité se multiplient sur fond de divers trafics … particulièrement celui des cigarettes de contrebande (voir 30 et 25 juillet, 15 mai).

Il a annoncé, notamment, de nouveaux effectifs policiers (plus 100 policiers cette année, 100 l’année prochaine, arrivée d’une deuxième compagnie de CRS à demeure) ainsi qu’une exploitation plus efficace et coordonnée des images de vidéo-surveillance. Lire la suite »

30 Juil 2022 | Trafic
 

Ce samedi 30 juillet, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, se rend dans le quartier de la Guillotière (7ème arrondissement de Lyon) dont la zone de vente à la sauvette de cigarettes et de stups va jusqu’à la place voisine Gabriel-Péri (3ème arrondissement).

Un lieu dont nous parlons fréquemment ici-même (voir 25 juillet, 15 mai, 21 mars et 20 janvier 2022).

La rumeur publique et les retombées médiatiques actuelles vont peut-être enfin conduire au nécessaire assainissement d’une zone de non-droit dont – on ne le repèrera jamais assez – le trafic de tabac est l’un des socles de l’activité dans la rue. Lire la suite »

25 Juil 2022 | Trafic
 

« Suite à l’inacceptable attaque contre les policiers de Lyon, des opérations de police ont lieu » … 

Ce tweet du ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, ce dimanche 24 juillet (au-delà d’une polémique sur l’un des mis en cause) renvoie à la violente agression dont ont été victimes, ce 20 juillet, trois policiers en civil lors de l’interpellation d’un suspect dans la zone Gabriel Péri / La Guillotière du 6ème arrondissement de Lyon.

Soit le « spot » le plus célèbre de vente de tabac à la sauvette de Lyon. Il y a aussi, sur place, d’autres trafics mais c’est celui des cigarettes qui y structure tout un panel d’activités illégales. Lire la suite »

11 Juil 2022 | Profession
 

Dans Le Monde, daté des 10 et 11 juillet, le ministre de l’Intérieur confirme sa conception de l’engagement public en réponse à une question sur l’actualité gouvernementale.

« J’ai toujours dit que l’on devait avoir, comme Emmanuel Macron nous l’a demandé, davantage de pâte humaine et de contact dans notre politique.

« On s’était, à l’époque, moqué de moi lorsqu’il y a deux ans j’avais dit : « il faut plus de bistrots et moins de visio ». Oui. Il est important que l’empathie et la compréhension soient aussi fortes que la raison et la technique. » (Voir aussi 11 août 2019)

21 Mai 2022 | Institutions
 

La confirmation de Gérald Darmanin au ministère de l’Intérieur n’est pas une mauvaise nouvelle pour les buralistes.

On connaît l’intérêt qu’a toujours porté le ministre au réseau des buralistes, à son évolution et à sa Transformation.

On retiendra que c’est avec lui – alors qu’il était ministre de l’Action et des Comptes publics – que Philippe Coy a négocié et conclu le Protocole pour la Transformation des buralistes (voir 4 février 2018). Un accord fondamental qui a permis au réseau de rebondir et de se fixer une nouvelle feuille de route au moment où cela s’avérait nécessaire. Lire la suite »

1 Fév 2022 | Profession
 

« Deux ministres dans notre ville et en plus dans ma boutique, c’était un truc de fou quand même » s’exclame le patron du tabac-presse à Privas qui a accueilli les signataires de la convention nationale de partenariat « relative à la sécurité et à la lutte contre les marchés parallèles de tabac » (voir 31, 29 et 28 janvier).

Dans Le Dauphiné Libéré, il revient sur la venue du ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin et d’Olivier Dussopt, ministre ardéchois des Comptes publics.

•• Lorsque Philippe Coy lui a demandé s’il pouvait accueillir cet évènement, il n’a pas hésité une seule seconde. « Ils devaient venir en décembre mais cela a été décalé. Nous avons connu la nouvelle date il y a une dizaine de jours » poursuit Vincent Valente.

Le couple a dû stopper son activité de 15 heures 15 à 18 heures, le jour de leur venue. Une unité de déminage s’est rendue sur les lieux pour venir inspecter la boutique et vérifier que tout était prêt. Deux heures après, les deux ministres étaient là.

•• « Nous n’étions pas plus stressés que ça. Tout a été très bien cadré » se remémore son épouse. Mais il a fallu quand même chambouler l’organisation du commerce pour faire de la place. « Il est vrai que la boutique n’est pas très grande mais tout est rentré » assure en rigolant le couple.

Avant que les deux ministres quittent la ville préfecture, il a eu l’occasion de discuter avec eux. « Nous avons évoqué le problème des circuits parallèles qui nous touchent directement, les buralistes ». Un moment « intime et convivial » selon lui. « Ils connaissaient même mon prénom. C’était flatteur ».

31 Jan 2022 | Profession
 

« Il y a le Rib des buralistes dans la convention ?  » a plaisanté Gérald Darmanin, selon Le Dauphiné Libéré, au moment de signer avec Olivier Dussopt et Philippe Coy la convention nationale de partenariat « relative à la sécurité et à la lutte contre les marchés parallèles de tabac » chez un buraliste de Privas (voir 28 et 29 janvier).

« La convention que nous avons signée organise les relations entre le ministère de l’Intérieur, le ministère chargé des Comptes publics et la Confédération des buralistes, à la fois sur des modalités de signalement en matière de trafic de tabac et sur un accompagnement lorsque le buraliste réalise des travaux de sécurisation » a précisé Olivier Dussopt sur France Bleu Drôme Ardèche.

« En 2021, 17 aides à la sécurité ont été accordées en Ardèche pour près de 80 000 euros », a-t-il complété.

« Le buraliste, il est ouvert quand tout le monde est fermé. Il rend des services sociaux et publics. Il crée de la vie dans un quartier, nous voulons l’aider », a ajouté Gérald Darmanin selon Le Dauphiné Libéré.

Et Olivier Dussopt n’a pas manqué de rappeler que la lutte contre le trafic de tabac est une priorité : « les Douanes ont saisi 400 tonnes de tabac de contrebande en 2021. C’est 40 % de plus qu’en 2020 et 20 % de plus qu’en 2019. »

15 Déc 2021 | Observatoire
 

Invité du Grand Jury RTL/ Le Figaro/LCI ce dimanche 12 décembre, le locataire de la place Beauvau, Gérald Darmanin, a estimé que « ce serait une profonde erreur » de légaliser la consommation de cannabis « pour des raisons de santé » (voir 25 et 17 août). 

« La grande question de la légalisation du cannabis est de savoir si cela met fin aux trafics illégaux. La réponse est non (…) Est-ce que ça réduit la consommation ? La réponse est non » a-t-il ajouté.

Sur ce dernier point, Olivier Véran citait en septembre dernier l’exemple de l’Espagne. « Les Espagnols ont autorisé non pas l’achat dans la rue mais le fait de pouvoir cultiver soi-même ses plantes et de les consommer », rappelait-il sur France Bleu. « Il y a différentes modalités qui se tentent », précisait-il. Lire la suite »