Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
 

Le gouvernement espagnol a annoncé vouloir créer 203 nouvelles concessions de vente de tabac (« estancos »/ voir 27 mai) sur l’ensemble du territoire espagnol … mais il apparaîtrait que les zones frontalières, où la grande majorité des consommateurs sont d’origine française, seraient aussi dans la boucle, s’alarme France 3 Occitanie dont nous reprenons l’essentiel de l’information. 

Pays Basque espagnol, Navarre, province de Lérida ou encore Catalogne … autant de territoires où il est prévu aussi de créer de nouveaux points de vente tabac. À proximité des Pyrénées-Orientales, la commune de la Jonquera comprenant le territoire d’Els Limits – plus connu comme le Perthus espagnol – pourrait donc voir son nombre de bureaux de tabac passer de 7 à 17 concessions.

•• Le gouvernement espagnol a, en effet, choisi un nouveau mode de fonctionnement pour l’attribution des licences de débitants de tabac (« estanqueros »), uniquement basé sur le plus offrant et portant sur une concession de 25 ans.

En octobre, une vente aux enchères sera donc organisée pour l’ensemble des nouvelles concessions proposées. La plus forte enchère remportera la mise, étant précisé que seules des personnes physiques peuvent postuler (sachant aussi qu’un estanquero, débitant espagnol, ne peut avoir qu’un établissement).

•• Cet agrandissement du réseau de vente espagnol (il y a actuellement environ 13 000 estancos) pourrait être considéré comme une offensive commerciale démesurée en termes de concurrence européenne, ajoute France 3 Occitanie.

Quant aux « estancos » déjà installés, ils prépareraient déjà un recours afin de contrer la démultiplication soudaine de cette offre de licences sur leur propre territoire, toujours selon France 3.

À suivre.

8 Août 2022 | Trafic
 

Dans sa fuite à trottinette, un vendeur de tabac à la sauvette a conduit, le 30 juillet, les policiers jusqu’à la porte d’entrée d’un squat dans le 8ème arrondissement à Lyon.

Y étaient stockés près de 1 700 paquets de cigarettes, 19 grammes de cocaïne dans le frigo et plus de 7 000 euros, dont un peu plus de 5 000 euros trouvés dans la poche d’un peignoir.

C’est ce que vient de nous apprendre Le Progrès. Deux prévenus, de 19 et 29 ans, ont donc été jugés ce 2 août en comparution immédiate. Le plus âgé a été condamné – pour vente de cigarettes à la sauvette, détention de tabac contrefait et possession de 2,5 grammes de résine de cannabis – à six mois de prison, avec maintien en détention. Lire la suite »

8 Août 2022 | Récents, Trafic
 

Dans son numéro d’été, Le Losange (voir 2 juillet) revient sur le marché parallèle du tabac … mais en se gardant d’un discours « fataliste voire défaitiste « pour mettre en avant une nouvelle réalité : « jamais autant de moyens et de volontés n’ont été mobilisés » (ce qui ne veut pas dire que cela soit suffisant …).

Aperçu de ces nouveaux leviers passés en revue par le magazine de la Confédération. Extraits.

1• Les Douanes sont archi-mobilisées

Non seulement la contrebande de tabac reste un objectif prioritaire de la Douane. Comme cela a été fermement confirmé par le ministre des Comptes publics, Olivier Dussopt, lors de la présentation du bilan annuel douanier le 14 février (avec le record de 402 tonnes saisies en 2021, 50 infractions par jour). Mais elle le prouve par les actes. Lire la suite »

8 Août 2022 | Profession
 

C’est un bon indice d’activité, notamment pour les commerces de proximité : le taux d’occupation hôtelière témoigne de la fréquentation touristique et du travail que cela génère pour les commerces des zones concernées.

Ce mois de juillet, sur toute la France, le taux d’occupation de l’hôtellerie a été de 73 %. Soit -2,8 % par rapport à juillet 2019.

Par régions, cela donne :

Provence-Alpes-Côte d’Azur : 80,8 % (en hausse par rapport à 2019)
 Bourgogne : 76,8 %
 Basse-Normandie : 76,5 %
 Ile-de-France : 76,1 %
 Languedoc-Roussillon :75,1 % (en hausse)
 Aquitaine : 73,5 %
Centre : 72,5 % (en hausse) Lire la suite »

8 Août 2022 | International, Vapotage
 

Vous avez bien lu. Ce n’est pas un poisson d’avril tardif. Mais tout simplement, un changement de président.

En effet, l’ancien président de ce pays de 110 millions d’habitants, Rodrigo Duterte, a passé la main à Ferdinand « Bongbong » Marcos junior, fin juin. Il se trouve que l’autoritaire président Duterte était très défavorable au tabac et au vapotage (voir 16 octobre 2016, 23 mai 2017). Il a multiplié les déclarations et pris quelques initiatives qui n’ont pas toujours été suivies d’effets (voir 21 novembre 2019).

Il se trouve aussi que les travaux parlementaires ont continué pendant la période de transition entre les deux présidents. Et que tant le sénat que la chambre des représentants ont approuvé un texte pour faire passer l’âge minimum pour acheter des produits du vapotage et de tabac à chauffer de 21 à 18 ans. Lire la suite »

8 Août 2022 | International, Profession
 

InterTabac a publié un communiqué faisant le point sur les inscriptions à son édition du 15 au 17 septembre prochain à Dortmund, en Allemagne (voir 8 et 23 juillet).

Selon le communiqué : « Parmi les nouveaux exposants figurent des noms retentissants de l’industrie du cigare tels que Casa 1910, La Caoba, JRE Tobacco et Black Star Line, dont certaines gammes comprennent des capes et des tabacs particulièrement rares (…)

« Bien sûr, il y a aussi de nouveaux exposants dans les autres segments du tabac, y compris des entreprises comme Sunfa PTE, dont la proposition est centrée sur le tabac à priser, le tabac à chiquer, les cigarettes et les produits sans combustion, le spécialiste de la pipe Pipe Moretti, le fournisseur de chicha Aeon, BalMy Deutschland, une société proposant tout ce qui concerne les cigarettes électroniques, et AMIT SAL qui opère sur le marché du roll your own. » Lire la suite »

7 Août 2022 | Profession
 

Le Journal du Dimanche de ce 7 août nous explique comment la Française des Jeux s’appuie sur le fonds Impact Partners afin de soutenir certains détaillants dans des zones urbaines difficiles. Nous reprenons le sujet qui y est consacré.

« Le centre-ville de Viry-Châtillon (Essonne) n’est pas loin, tout droit. Mais rares sont ceux qui fréquentent le quartier du Plateau. Pour faire tourner son café, le patron compte sur les habitués de la Française des jeux, société dont il héberge les bornes et distribue les produits. L’établissement, refait à neuf, peine à trouver sa clientèle.

Pour accompagner les détaillants qui n’arrivent pas à se relever du Covid ou de difficultés structurelles, la FDJ a mis en place une solution inédite. Depuis deux ans, elle mobilise l’expertise d’Impact Partners, qui assure un coaching serré, personnalisé et « humain » à des détaillants.

« Une majorité de nos 30 000 commerçants partenaires sont implantés dans un territoire fragile et affrontent, pour certains, des situations difficiles » témoigne Vincent Perrotin, directeur RSE de la FDJ.

Ils sont aujourd’hui près de 500 à avoir accepté cette aide. « Ce sont des commerces stratégiques pour la vie de quartier; quand ils ferment, rien ne repousse » insiste Mathieu Cornieti, fondateur d’Impact Partners ». (Voir 20 mai 2020 )

Photo : JDD

7 Août 2022 | Trafic
 

Dans sa série de l’été sur les lieux chargés d’histoire, La Presse de La Manche fait une halte à La Hague (presqu’île du Cotentin) territoire propice à la contrebande avec les anglo-normandes avec sa côte escarpée et ses grottes. Extraits …

La proximité du Cotentin avec les îles anglo-normandes a généré de nombreux échanges économiques, illégaux pour certains. Au XVIIe siècle déjà, on pratiquait la contrebande pour échapper aux taxes concernant les textiles fabriqués outre-Manche. Au XIXe siècle, c’est plutôt le tabac qui faisait l’objet de convoitises …

•• Des passionnés d’histoire ont consacré plusieurs années à la recherche de témoins de cette activité. Gérard Vilgrain et Gérard Fosse ont ainsi parcouru les sentiers du territoire, à la recherche de caches à tabac, présentes dans les murs de certaines habitations, cheminées, fours à pain ou bâtiments du territoire. Lire la suite »

7 Août 2022 | Trafic
 

Grosse prise pour le commissariat de Remiremont (27 kilomètres au sud d’Épinal, Vosges) tôt ce jeudi 4 août au matin. Lors d’un banal contrôle routier aux abords de la ville, les policiers ont mis la main sur 53 kilos de tabac, mal dissimulés sur la banquette arrière d’une voiture.

Le conducteur, d’une cinquantaine d’années, a prétexté avoir acheté cette grosse quantité au Luxembourg pour sa propre consommation et non pour la revente. Une petite musique qui n’a pas trompé les policiers, encore moins les Douaniers qui ont récupéré l’affaire et la marchandise dans le cadre d’une transaction douanière.

L’automobiliste, qui habite dans le secteur, devra déjà s’acquitter de la valeur marchande du tabac, soit 8 000 euros, plus une forte amende de plusieurs milliers d’euros. De quoi le sevrer, conclut Vosges Matin. (Voir 21 décembre 2021).

7 Août 2022 | Trafic
 

15,1 MILLIARDS DE CIGARETTES

Nombre de cigarettes de contrebande et contrefaçon estimé pour le marché français en 2021 par KPMG. Ce qui place la France au premier rang européen, loin devant la Grèce (3,3 milliards de cigarettes) et les Pays-Bas (2,1 milliards de cigarettes / voir 3 août).