Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
27 Nov 2022 | Profession
 

« Ça arrive par rafale qui nous tombe dessus. C’est souvent le même procédé, ils s’attaquent à plusieurs établissements à la suite. »
Philippe Glory (président des buralistes de la Loire-Atlantique et vice-président de la Confédération) à propos d’une vague de cambriolages nocturnes chez ses collègues (voir 23 novembre).

27 Nov 2022 | Trafic
 

Sur le cours Gambetta, quartier de Plan Cabanes, le trafic est plus ou moins permanent (voir 25 août, 23 juillet), La police municipale intensifiant jour et nuit les patrouilles et les surveillances, avec l’aide des agents du Centre de Supervision urbaine qui suivent la situation par l’intermédiaire de caméras (CSU).

Et ce mercredi 23 novembre vers 11 heures, en fin de matinée, des agents ont assisté à une transaction entre deux individus … Les deux suspects ont détalé en courant à la vue des uniformes, d’après Metropolitan. Mais ils ne sont pas allés bien loin. Suivis à la trace, les fuyards ont été repérés alors qu’ils pénétraient dans un commerce du secteur.

Lors de leur fouille, aucun paquet de tabac n’a été retrouvé, mais les policiers municipaux ont effectué des recherches dans le magasin et ont rapidement découvert 33 paquets de cigarettes de contrebande cachés … à l’insu du commerçant.

Ils ont été interpellés, le vendeur a été conduit au commissariat central et mis à la disposition de la Police nationale pour être placé en garde à vue. Le stock illégal de tabac a été saisi.

27 Nov 2022 | Profession
 

Bredouilles malgré tout

• Rhône. Un bar-tabac-presse de Grigny (métropole de Lyon) avait ouvert ses portes depuis environ une demi-heure ce samedi 26 novembre, lorsque deux individus encagoulés et munis d’armes blanches ont surgi. 

Sous la menace de leurs couteaux, ils ont exigé le contenu de la caisse avant de quitter rapidement les lieux avec l’argent dérobé. Mais le buraliste a aussitôt pris en chasse à pied les malfaiteurs qui rejoignaient un véhicule garé à proximité. Ceux-ci ont préféré lâcher leur butin … et se sont donc enfuis bredouilles.

La veille, une cliente d’un supermarché avait été braquée par deux malfaiteurs encagoulés alors qu’elle avait regagné son véhicule sur le parking. Sous la menace d’un couteau, elle avait dû laisser sa voiture aux deux malfrats qui avaient aussitôt pris la fuite. Ce vol à main armé pourrait avoir un lien avec le braquage du bar-tabac-presse.

26 Nov 2022 | Trafic
 

Sur l’A4 à hauteur de Reims, les agents de la Douane ont stoppé pour contrôle le conducteur d’une camionnette tractant un plateau sur lequel se trouvait une voiture … Bilan de l’inspection : dans le véhicule, 16 kilos de tabac ; sous le plancher de la voiture, 47 kilos dissimulés dans une cache, selon L’Union.

•• Devant les juges du tribunal correctionnel de Reims, ce mardi 22 novembre, l’homme a expliqué qu’il devait toucher 1 500 euros pour transporter ces cigarettes depuis la Pologne jusqu’à la région parisienne, tout en assurant que c’était la première fois qu’il réalisait un tel voyage. Lire la suite »

26 Nov 2022 | Trafic
 

Treize Bulgares, dont deux en fuite, étaient jugés à Bordeaux, depuis le 21 novembre, dans un dossier de contrebande de cigarettes achetées 3 euros le paquet en Bulgarie et revendues 50 à 70 euros la cartouche à Bordeaux et Moissac (Tarn-et-Garonne) où réside une importante communauté rom (voir 4 décembre 2020).

Au fil de dizaines de convois entre janvier 2019 et novembre 2020, les prévenus, issus de la même région de Bulgarie, auraient réalisé un bénéfice de 200 000 à 400 000 euros, ensuite blanchis dans leur pays par le biais d’investissements immobiliers notamment, d’après Sud-Ouest. Lire la suite »

26 Nov 2022 | Vapotage
 

En complément de son enquête sur la résistance économique des industriels du tabac (voir 25 novembre), Le Figaro fait un zoom sur le durcissement de la réglementation concernant les produits du tabac de nouvelle génération.

Le succès d’Iqos, projet sur lequel PMI a misé une bonne partie des 9 milliards de dollars investis dans les alternatives au tabac, varie énormément d’un marché à l’autre.

•• En France, Iqos peine à décoller. Lire la suite »

26 Nov 2022 | Profession
 

« Le marché parallèle du tabac est une vraie inquiétude » a dénoncé Odile Le Ny – présidente de la Fédération des buralistes des Côtes-d’Armor et administratrice de la Confédération – qui tenait son assemblée générale à Guingamp, ce lundi 21 novembre.

Le prix du tabac va encore augmenter en 2023. Ce qui va contribuer à accroître le développement du marché parallèle, souligne-t-elle dans Le Télégramme.

•• Mais la fédération, comme les autres en France, a pris le parti du développement. « Notre réseau est en pleine transformation depuis cinq ans. L’État a engagé 20 millions d’euros en 2022, qui ont permis une prise en charge de 30 % des travaux des buralistes », explique-t-elle. Une aide reconduite dans le plan 2022-2027 (voir 21 octobre). Lire la suite »

26 Nov 2022 | Pression normative
 

La ville de Laon (Aisne) a choisi de signer un contrat avec l’éco-organisme Alcome dont la mission est de réduire la présence des mégots jetés de manière inappropriée dans l’espace public (voir 19 avril). Tout premier bilan d’étape dans L’Union.

« Trois points d’apport volontaire ont été installés, place Saint-Julien, près du cinéma et devant les bureaux de la police municipale. Des cendriers sondage ont aussi été implantés à la gare, notamment » souligne Séverine Dupont, adjointe en charge du développement durable et de la transition écologique.

•• Sans surprise, c’est place Saint-Julien – qui concentre de nombreux bars – où la collecte a été la plus efficace avec 4 300 mégots. Les résultats sont moins probants près de la police municipale. « Ce point d’apport volontaire pourra être déplacé », estime Séverine Dupont.

Parallèlement, des cendriers de poche ont été distribués, lors des jeux d’été sur le parvis de la cathédrale, aux fêtes médiévales ou lors de la journée d’intégration des étudiants. L’adjointe aimerait également travailler avec les lycées laonnois, devant lesquels se concentrent souvent de nombreux fumeurs. « Il va y avoir une montée en puissance de cette action », promet l’élue.

•• La pédagogie, c’est l’une des missions des agents municipaux qui suivent la collecte des mégots. « On fait part des retours du terrain  », confie Cédric Grumelart, responsable de l’équipe propreté, qui juge que « certains cafés jouent bien le jeu ».

Aux yeux d’Igor Lefèvre (responsable Environnement de la ville), il faut en tout cas, dans cette action,  « cibler les fumeurs, sans les stigmatiser, ni les culpabiliser » et « bien communiquer », notamment au travers d’un travail « très étroit avec les cafetiers ».

Il rappelle d’ailleurs que, depuis 2011, existe un arrêté municipal qui oblige les établissements à « mettre un équipement pour les mégots à disposition des fumeurs ». Pour lui, le système de collecte doit être simple afin d’être efficace conclut L’Union. Photo : L’Union

26 Nov 2022 | Observatoire
 

La France est le deuxième consommateur de jus de fruits en Europe (18 litres de jus de fruits par personne et par an). Pourtant ce marché est à la peine, victime de la désaffection à l’égard du sucre et de la concurrence de plusieurs autres boissons sans alcool.

Depuis 2015, les ventes ont entamé une glissade régulière et les derniers chiffres de Nielsen confirment la tendance de 2 % à 3 % de volume en moins par an.

•• Selon Les Échos, le PNNS (Programme national Nutrition et Santé) a enfoncé le clou en janvier 2020, en déplaçant les jus de fruits de la catégorie des cinq « fruits et légumes à manger chaque jour » à celle des « boissons sucrées ».

Les chiffres montrent d’ailleurs que les jus de fruits sont à la traîne sur le vaste marché des boissons sans alcool de 8,3 milliards d’euros, qui a progressé de 6,2 % en un an.

Sur douze mois glissants, au 4 octobre, les colas, qui sont toujours les grands leaders des boissons sans alcool, ont vu leurs ventes augmenter de 0,6 % en volume et 6,4 % en valeur. Les énergétiques ont fait le plus grand bond à près de 18 % en volume et 22 % en valeur. Très bien placées aussi, les boissons à base de thé ont progressé de 4,7 % et 10,6 %.

Dans le même temps, les jus de fruits ont reculé de 2,7 % et 0,7 %. Pour certains, comme le pamplemousse, c’est la bérézina avec un plongeon de 90 %.

•• « Les prix jouent un rôle incontestable », selon Emmanuel Vasseneix, président de Unijus. Un jus de fruits coûte beaucoup plus cher à fabriquer qu’une boisson à base de fruits type Oasis, leader de sa catégorie et il se vend près de deux fois plus cher. Lorsque la matière première flambe, et c’est de plus en plus souvent le cas avec le réchauffement climatique, « les hausses portent sur 100 % d’un jus de fruits quand elle ne portera que sur 20 % d’une boisson à base de fruits » poursuit-il. Lire la suite »

25 Nov 2022 | Profession
 

Malgré un environnement des plus contraignant (hausses des prix, interdiction de publicité, paquet neutre, restrictions de distribution comme de consommation …), les modèles économiques des industriels du tabac résistent « de façon remarquable ».

Une enquête du Figaro Économie (extraits).

Les fabricants enregistrent certes un recul de leurs ventes en volumes. Mais leur chiffre d’affaires de continuer à croître dans le monde (+ 6,9 % au 1er semestre pour BAT, + 13,7 % sur neuf mois pour JTI). Lire la suite »