Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
7 Déc 2022 | L'Info
 

Gabriel Attal, le ministre de l’Action et des Comptes publics, n’a pas quitté les Pyrénées Orientales où il a présenté le nouveau plan anti-contrebande de tabac (voir 4, 5 et 6 décembre), sans avoir effectué une petite visite à un couple de buralistes au Boulou, leur établissement (récemment transformé et très diversifié) figurant parmi les plus proches de la frontière.

« On a une clientèle d’habitués mais on s’aperçoit qu’en fin de mois, quand il n’est plus rentable de faire le déplacement jusqu’en Espagne pour acheter du tabac, on fait du dépannage » a témoigné Lydie selon L’Indépendant.

Et son époux de poursuivre : « nous sommes défavorisés car on travaille dans la légalité et parfois on a l’impression que les autres sont protégés. En un an, on a connu une perte de 10 000 euros uniquement sur la commission. C’est sûr que si les prix étaient harmonisés, ce serait moins difficile. Mais c’est compréhensible que les gens qui ont peu de faibles revenus aillent acheter là où c’est moins cher. »

•• « Tant que l’écart de prix sera ce qu’il est , nous ne serons pas pleinement satisfaits. Parce que l’écart de prix ne fait qu’amplifier le fléau » a déclaré Gérard Maury, président de la fédération des buralistes de l’Ariège, en conclusion d’un reportage au 19/20 de France 3 Midi Pyrénées.

Auparavant, la caméra s’est arrêtée chez deux buralistes à 40 kilomètres d’Andorre. Tarascon-sur-Ariège : « juste avec le tabac on ne peut pas vivre ici, alors que durant les fermetures des confinements, le chiffre d’affaires a été multiplié par 3 ».

Ou encore Les Cabannes : « nous avons démarré avec un tabac-presse-jeux. Puis nous avons dû prendre un commerce d’épicerie. Et l’an dernier, grâce au Fonds de Transformation, nous avons investi dans la Transformation après avoir  acheté le bâtiment : on a doublé la surface de vente et développé de nouveaux produits ».

•• C’est bien mais ce sera toujours insuffisant si le prix du paquet de tabac continue d’augmenter a réagi, sur France Bleu AlsaceThierry Moreno, président de la fédération des buralistes du Bas-Rhin : « aujourd’hui la situation que nous connaissons est totalement liée à la fiscalité invraisemblable qui a été mise en place par l’État français sur les paquets. Nous sommes le premier pays d’Europe le plus cher ». Lire la suite »

7 Déc 2022 | Trafic
 

Le ministre des Comptes publics Gabriel Attal a présenté, le mardi 5 décembre, au Boulou (Pyrénées-Orientales), un nouveau plan 2022-2025 visant à « changer d’échelle » dans la lutte contre le trafic de tabac, en forte hausse ces dernières années (voir 4, 5 et 6 décembre).

Nous reprenons la dépêche de l’AFP sur cette présentation.

•• Ce trafic est « devenu extrêmement lucratif au point de devenir un vecteur de financement privilégié pour des mafias criminelles », a déclaré M. Attal depuis les Pyrénées-Orientales, importante zone de contrebande entre l’Espagne et la France.

« On trouve beaucoup trop facilement à acheter du tabac illégalement dans notre pays. C’est insupportable pour les buralistes, insupportable pour le respect de nos règles », a-t-il également affirmé.

Plus de 284 tonnes de tabac de contrebande ont été saisies en 2020, 402 tonnes en 2021 et déjà plus de 600 tonnes, sur les dix premiers mois de 2022.

•• Ce nouveau plan triennal prévoit de renforcer les moyens des douanes pour lutter contre ces trafics, en affectant d’ici 2025 quelque 300 agents supplémentaires à la lutte contre la fraude. Il prévoit aussi, d’ici 2024, le déploiement d’une dizaine de camionnettes équipées de scanners à rayon X capables de passer au crible un véhicule en soixante secondes, pour un montant de 45 millions d’euros.

D’autre part, sur un modèle testé à Lyon, des groupes de lutte anti-trafic de tabac « capables de mener des opérations coup de poing et des enquêtes » seront créés dans les neuf principales zones de contrebande du pays.

Un réseau « cybertaba » sera également mis en place pour dépister les trafics sur internet ou les réseaux sociaux, et les outils de « douane scientifique », qui permettent de tracer l’origine du tabac de contrebande, seront développés afin de mieux déterminer les circuits des trafics. M. Attal prévoit aussi d’ouvrir une réflexion, avec le garde des Sceaux Éric Dupond-Moretti, en vue d’un « renforcement des sanctions » pénales contre les acheteurs, les vendeurs et les fabricants de tabac de contrebande.

7 Déc 2022 | L'Info
 

Selon les chiffres publiés par les Douanes, plus de 284 tonnes de tabac de contrebande ont été saisies en 2020, 402 tonnes en 2021 et déjà plus de 600 tonnes, dont plus de deux tiers de cigarettes, sur les dix premiers mois de 2022.

Ces chiffres alarmants ont conduit le Gouvernement à annoncer ce week-end un plan global de lutte contre les « trafics de tabac » porté par Gabriel Attal, ministre des Comptes publics (voir 4, 5 et 6 décembre). C’est ainsi que débute un communiqué de Philip Morris France que nous reprenons.

•• La région AURA et plus précisément la métropole lyonnaise sont particulièrement concernées par ces enjeux : si elles sont reconnues pour leurs groupes de lutte anti-trafic de tabac, elles sont néanmoins confrontées au florissement des points de deal dans l’espace public et au développement des groupes de criminalité organisée.

Pour adresser ces enjeux, ce 6 décembre à Lyon, une table-ronde sur le thème « La région Auvergne Rhône-Alpes, plaque tournante des trafics de cigarettes en France : Quels impacts ? Comment faire face ? », organisée par Philip Morris France, a réuni acteurs institutionnels, experts de la sécurité et de la prévention des trafics, et observateurs socio-économiques.

Étaient présents Renaud Pfeffer, vice-Président de la Région AURA en charge de la sécurité ; Laurent Mazal, Président de la fédération des buralistes Auvergne Forez ; Émile Leclerc, Directeur des Études chez ODOXA ; Didier Douilly de Webdrone, spécialiste de la lutte contre les trafics sur Internet et Daniel Bruquel, chef de service prévention du commerce illicite chez Philip Morris France.

•• Les trafics de contrefaçon particulièrement proéminents en région AURA

Les trafics alimentés par les réseaux illicites irriguent largement l’ensemble du territoire français. La région AURA est particulièrement touchée par cette consommation de cigarettes illicites, avec en particulier un taux de contrefaçon qui est passée de 2,5 % en 2019 à 16,4 % en 2021. La Région AURA représente ainsi 12,6% de la consommation nationale de contrefaçon. Lire la suite »

7 Déc 2022 | Trafic
 

Deux couples et une femme d’une trentaine d’années ont été interpellés, tôt ce dimanche 4 décembre, dans l’Avallonnais (sud de l’Yonne), grâce à une opération de gendarmerie.

Les cinq mis en cause sont suspectés d’avoir participé à un trafic de tabac de contrebande.

•• Une mère de famille, qui s’adonnait à la revente du tabac sur les réseaux sociaux, a tout d’abord été identifiée. « Elle a donné le nom de ses fournisseurs, deux couples de l’Avallonnais, qui se fournissaient au Luxembourg », a confirmé le colonel Christophe Plourin, commandant le Groupement de Gendarmerie de l’Yonne d’après L’Yonne Républicaine.

Les perquisitions ont permis de découvrir 29 kilos de tabac de contrebande.

•• « Des voyages réguliers vers le Luxembourg et des bénéfices relativement importants ont pu être démontrés », explique le colonel. Les gardes à vue ont été levées dans la matinée, ce lundi 5 décembre.

Laissés libres, les cinq mis en cause comparaîtront en février 2023 devant le tribunal judiciaire d’Auxerre, pour importation illégale et trafic de tabac manufacturé. Une quinzaine de gendarmes ont été mobilisés pour procéder aux interpellations. Voir aussi 21 mars 2018.

7 Déc 2022 | Profession
 

L’assemblée générale annuelle des buralistes du Loiret s’est tenue ce dimanche 4 décembre et a réélue Sandra Diniz-Salgado, à la tête de la fédération départementale.

Selon La République du Centre, la présidente est revenue sur le bilan de l’année écoulée, évoquant notamment l’accompagnement aux installations et créations de nouveaux débits de tabac (quatre sont nés ces derniers mois), mais encore la poursuite du déploiement de nouveaux services, tels le Paiement de Proximité, les colis ou la poste …

•• La fédération fait aussi de la prévention contre les addictions aux jeux auprès des jeunes de quartiers, « comme, par exemple, à travers le partenariat avec l’association orléanaise L’Escale », a-t-elle rappelée (voir 10 novembre). Un autre travail de sensibilisation touche aux trafics de tabac, « dont souffre la profession. Ce qui est vendu dans la rue ne l’est pas chez nous. »

Au 31 décembre, s’achève le protocole d’accord avec l’État sur la Transformation : « il est un filet de protection pour notre profession, un contrat qu’elle négocie avec lui pour le soutien de son activité ». Et d’ajouter : « le protocole va à nouveau être renouvelé pour une période de cinq ans, mais il comportera de nouvelles directives qu’on ignore encore pour l’heure. »

•• À la question, comment se portent les buralistes du Loiret, Sandra Diniz-Salgado répond « pas trop mal, même si leur nombre – 251 – baisse légèrement ». Et de conclure : « il faut garder le moral, continuer de travailler et toujours développer de nouveaux services. Nos commerces sont d’utilité locale, surtout dans la ruralité, ils méritent qu’on les défende et d’être défendus. » Photo : L’Yonne Républicaine

7 Déc 2022 | International, Vapotage
 

PMI est en train de lancer l’Iqos Iluma en Espagne.

Et ce lancement se fait notamment avec une édition limitée (l’Iqos Iluma Oasis) présentant des couleurs très originales (voir photo).

Rappelons que l’Iqos Iluma a été lancée au Japon en août 2021 (voir 24 août 2021) et en Suisse au début de l’année (voir 7 janvier 2022). Elle est lancée également ces jours-ci en Italie.

Rappelons que l’Iqos Iluma est « bladeless » – sans lame – avec une évolution majeure dans le système de mise en place des sticks de recharge. Ces derniers étant spécifiques à cette nouvelle Iqos. (Voir aussi 23 novembre 2022).

6 Déc 2022 | Profession
 

Une bonne nouvelle pour tous les buralistes. C’est la newsletter hebdomadaire du LosangeMardi Midi – qui a annoncé, ce midi, la fin de la grève chez Logista (voir 2 décembre et ce jour).

Suite à une troisième réunion entre la direction et les syndicats du personnel.

L’ensemble des DRD ont pu faire leurs préparations ce mardi. Il est prévu que les livraisons prévues demain soient honorées. Tous les centres de réapprovisionnement fonctionnent.

6 Déc 2022 | Trafic
 

Philippe Coy est intervenu au Grand Matin de Sud Radio, ce mardi 5 décembre, à propos de la présentation du Plan national de lutte contre le trafic de tabac (voir 4, 5 décembre et ce jour).

C’est une prise conscience de l’ampleur que représente ce fléau du marché parallèle du tabac sur tout le territoire. Et je suis très heureux d’accompagner le ministre (pour la présentation de ce plan à la frontière franco-espagnole) un mois après son annonce au congrès des buralistes (voir 22 octobre). Il dévoile ce nouveau plan de lutte contre le marché parallèle qui répond désormais à des critères de criminalité.  Lire la suite »

6 Déc 2022 | Trafic
 

Gabriel Attal, ministre délégué, chargé des Comptes publics, en déplacement au péage du Boulou (Pyrénées-Orientales) auprès des services douaniers de Perpignan, a présenté le nouveau plan national de lutte contre les trafics illicites de tabacs pour la période 2023-2025 (voir 4 et 5 décembre).

C’est ainsi que débute un communiqué de Bercy et des Douanes, du 5 décembre, que nous reprenons.

En 2020, les services douaniers ont saisi 284 tonnes de tabac, 402 tonnes en 2021 et déjà plus de 600 tonnes sur les 10 premiers mois de lannée 2022. Lire la suite »

6 Déc 2022 | Profession
 

Le 28 novembre, l’Association des Maires et des Présidents d’intercommunalité de la Haute-Loire (AMF 43) et la Fédération départementale des buralistes ont signé une convention pour developper des solutions de proximité conjointes. Ceci à l’occasion de l’assemblée générale de la fédération départementale. 

Une trentaine de buralistes du département étaient présents ainsi qu’Alain Clouet, secrétaire général de la Confédération nationale des buralistes, des représentants des services des Douanes, de la Gendarmerie Nationale, de la Française des Jeux, du PMU. Lire la suite »