Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
26 Juil 2021 | L'Info
 

Un jeune d’une vingtaine d’années a été tué par balles ce dimanche, en pleine rue, par un ou des individus circulant en voiture, dans les quartiers nord de Marseille (où deux autres homicides ont été perpétrés, durant le week-end, dans deux cités sensibles). 

Selon les informations de La Provence, confirmant celles de l’AFP, le jeune homme « pourrait être un clandestin d’origine algérienne ».

La brigade criminelle hérite donc d’un énième dossier et a déjà procédé à plusieurs auditions et à des expertises des images de caméras de vidéo-protection. « Il faut qu’on sache déjà s’il les connaissait d’avant ou non, ce en quoi il pourrait s’agir d’une sorte de différend commercial entre vendeurs de clopes à la sauvette. On n’est pas du tout sur les contentieux entre dealers, là » rapporte La Provence.

Pour autant, les deux trafics, qui n’ont certes pas les mêmes ampleurs, ont en commun les guerres de territoires et certaines méthodes expéditives reprend le quotidien régional.

Déjà en juin, une fusillade a éclaté à l’entrée du marché aux puces sur fond de trafic de cigarettes de contrebande (voir 18 juin 2021, 15 septembre 2020).

26 Juil 2021 | Profession
 

Comme annoncé hier, l’Assemblée nationale et le Sénat ont fini par se mettre d’accord sur le texte définitif du Projet de Loi relatif à la gestion de la crise sanitaire (voir 25 juillet 1 et 2, 24, 23 et 14 juillet). Les médias parlent largement, ce matin, de ce texte qui instaure le pass sanitaire dans notre pays.

Ses modalités d’application pratique, notamment pour les activités bar-restaurant-brasserie, vont être définies par décrets avec la promulgation de la loi (dans les jours qui viennent).

Rappelons-en les grandes lignes.

•• Le pass sanitaire s’appliquera aux activités de « restauration commerciale et de débits de boissons »,  à l’exception « de la vente à emporter de plats préparés » : à l’intérieur des établissements comme à l’extérieur (les terrasses sont aussi concernées).

•• La mesure s’appliquera aux clients de plus de 12 ans, début août, le jour exact en sera précisé par décret.

Elle s’appliquera aux personnels affectés aux activités bar-brasserie-restauration à partir du lundi 30 août, « lorsque la gravité des risques de contamination en lien avec l’exercice des activités qui y sont pratiquées le justifie, au regard notamment de la densité de population observée ou prévue » (un point qui nécessitera des précisions).

•• Les responsables d’établissement sont chargés de la vérification du port du pass sanitaire lui-même. Mais seuls les agents des forces de l’ordre pourront exiger des pièces d’identité.

•• La non-vérification du pass sanitaire sera sanctionnée de manière progressive : dans un premier temps, mise en demeure ; deuxième manquement constaté, fermeture administrative pour une durée maximale de 7 jours ; 3 manquements sur 45 jours, 9 000 euros d’amende et un an de prison.

Des précisons pratiques vont arriver dans les prochaines heures.

26 Juil 2021 | International, Vapotage
 

La marque Vuse (de British American Tobacco) a célébré son statut de « première marque de vapotage neutre en carbone au monde » (voir 11 juin et 31 mai 2021) en faisant voguer sur la Tamise un voilier à ses couleurs, la semaine dernière.

En descendant la Tamise, le bateau est passé notamment devant le célèbre siège mondial de BAT (Globe House) à Londres.

•• Il s’agissait notamment de mettre en valeur l’implication de Vuse dans un grand processus de neutralité carbone. Ne serait-ce qu’en faisant basculer l’essentiel de sa chaîne logistique: les voies aériennes sont remplacées par le maritime.

«  Je suis fier de la façon dont Vuse prend sa part dans notre démarche A Better Tomorrow (voir 30 mars 2020) en réduisant son impact sur l’environnement » devait déclarer à cette occasion Kingsley Wheaton (chief marketing officer de BAT) évoquant un positionnement propre à une marque leader sur le plan mondial.

•• Précisons que des études de Reynolds Vapor Co. (filiale de BAT) font ressortir que 46 % des consommateurs sont sensibles au fait que des produits du vapotage viennent d’une entreprise impliquée dans la neutralité carbone. Près d’un tiers en font même un facteur de choix.

La neutralité carbone de Vuse se base sur les axes suivants :

faire passer la majorité de sa logistique internationale sur mer pour la fin 2022, notamment pour 100% de ses pods à fin 2023 ;

 encourager la collecte de ses devices et pods. Une opération-pilote « Drop the Pod » a permis de récupérer 200 000 pods l’année dernière ;

 supprimer l’emploi de plastique à usage unique dans le packaging. L’usage de 100 tonnes de plastiques a déjà été évité.

26 Juil 2021 | Trafic
 

Il n’y a pas d’âge pour être à la tête d’un réseau de contrebande de tabac.

C’est la leçon à tirer d’une affaire de trafic de tabac importante, dévoilée par le bureau des douanes allemandes de Lörrach (Bade-Wurtemberg, en pleine Forêt Noire). Et dont on vient d’apprendre les premiers éléments.  

Un homme âgé de 84 ans et originaire de cette région frontalière avec la Suisse et l’Alsace se trouve au centre d’un important trafic estimé à quelque … 40 tonnes de tabac, rapporte L’Alsace.

•• Tout a débuté l’an passé, en septembre : le protagoniste de cette affaire a été contrôlé en France avec 800 kilos de tabac à rouler à bord de son véhicule … Du tabac acheté légalement au Luxembourg, mais qu’il voulait introduire en Allemagne.

Depuis, les services de la douane allemande ont lancé une vaste enquête sur ce singulier personnage mais aussi sur d’autres personnes impliquées, allemandes et d’ autres nationalités.

•• L’ampleur de ce trafic est rapidement apparue. Entre début 2017 et fin 2020, un total de 40 tonnes de tabac à rouler aurait été transporté du Luxembourg vers le Royaume-Uni et l’Irlande, via l’Allemagne.

Lors de la récente perquisition du logement des suspects, les agents des douanes allemandes ont découvert, entre autres, 16 000 euros en liquide. L’argent leur avait été envoyé par la poste dans des pièces détachées de machines-outils. On peut supposer que c’est ainsi que les paiements ont été envoyés depuis l’étranger. L’enquête se poursuit.

À suivre.

26 Juil 2021 | Profession
 

Le « lobbying du président Philippe Wahl » (selon l’expression reprise par Les Échos) a fonctionné : la puissance publique vient d’assouplir les contraintes qui pèsent sur La Poste et met la main à la poche (voir 1er mars et 2 juin 2021).

Jean Castex a annoncé, le 22 juillet, que l’État allait verser, dès cette année, une « dotation budgétaire annuelle » de 500 millions d’euros pour compenser le déficit grandissant du service postal universel.

Ceci, en plus du « Contrat de présence territoriale », de 175 millions d’euros par an, déjà accordés par l’État à la Poste (voir 14 août 2020).

On sait que le nombre de plis acheminés par La Poste fond comme neige au soleil : – 8% par an (avec un -18 % l’année dernière).

Coté « allongement » des contraintes : La Poste va préparer « une nouvelle gamme de timbres centrée sur une offre à J+3 ». Avec à la clé, des augmentations de tarifs pour le J+1 (voir aussi 15 février 2021).

Conclusion des Échos : « à terme, la lettre postée le lundi et reçue le jeudi va donc devenir la norme. »

26 Juil 2021 | Profession
 

Juillet 2017. Le secteur de la fintech crie à la trahison. L’une de ses start-up les plus audacieuses, Nickel, créée trois ans plus tôt (grâce au réseau des buralistes / ndlr), vient d’accepter un chèque de BNP Paribas de 200 millions d’euros. Ils sont nombreux à̀ ne pas donner cher de la peau de la jeune banque, à craindre que son nouvel actionnaire l’étouffe, que son modèle solidaire s’étiole.

Quatre ans plus tard, Nickel est restée fidèle à sa philosophie et prépare son développement en Europe. Telle est l’entame d’un article du Journal du Dimanche (édition du 11 juillet ) que nous reproduisons.

•• Avec son « compte pour tous », comme le clame ses publicités, Nickel est ouverte aux petits revenus, aux fauchés, aux jeunes, aux étrangers. À tous les autres, elle propose un éventuel deuxième compte courant, au coût de 20 euros par an, contre des frais en moyenne de 215 euros dans les banques « classiques ».

20 euros est justement la somme nécessaire pour ouvrir un compte. L’opération, réalisée chez les buralistes sur une borne dédiée, nécessite une dizaine de minutes.

Le client repart avec une Mastercard utilisable même à l’étranger et pour des achats en ligne. Dans la limite de la provision sur son compte. « Nous ne sommes pas une institution de crédit mais de paiement », précise Marie Degrand-Guillaud, directrice générale déléguée de Nickel, trentenaire venue du monde de l’économie solidaire, aussi loin que possible de la banquière au profil glacé.

•• Ces dernières années, le recrutement de nouveaux clients s’est intensifié. La banque, rentable depuis 2018, compte aujourd’hui près de 2 millions de détenteurs de compte, ce qui la classe au rang de troisième réseau français. Environ 15 % d’entre eux ne sont pas de nationalité́ française.

Près de 6 000 buralistes sont équipés d’une borne et une centaine de points de vente ouvrent chaque mois. La gamme de produits et de services s’étoffent régulièrement comme avec la Nickel Chrome, carte premium maison qui offre des avantages à l’étranger, le partenariat avec RIA pour l’envoi d’argent partout dans le monde, bientôt peut-être un chèque.

« Nous avons aussi développé́ un compte miroir qui permet de garder un œil sur le compte de ses adolescents », précise la dirigeante, jeune mère de famille. Lire la suite »

25 Juil 2021 | Profession
 

Une chose est sûre, on ne pourra pas dire que le sujet du pass sanitaire n’aura pas été âprement discuté par le Parlement. Notamment sur les conditions de son application dans les activités bar-brasserie-restauration (voir 24, 23, 22 et 14 juillet).

Après l’Assemblée, les sénateurs y auront consacré, pour leur part, tout leur samedi et une grande partie de la nuit dernière, jusqu’à 4 heures du matin. Le temps d’examiner l’ensemble du Projet de Loi sur les mesures sanitaires d’urgence. Ils ont fini par l’adopter mais avec quelques amendements substantiels.  Lire la suite »

25 Juil 2021 | Profession
 

Le 22 août prochain, un ancien buraliste de Vichy sera reconnu à titre posthume « Juste parmi les nations » (distinction décernée au nom de l’état d’Israël pour des civils qui ont mis leur vie en danger pour sauver des Juifs). 

Il s’appelait Étienne Espinel. Au péril de sa vie, il a protégé et caché les cinq membres d’une famille juive chassée par la Gestapo.

Avril 1944, Vichy : Moshe Oren, son frère, sa sœur et leurs parents vivaient alors – très discrètement – dans un appartement situé juste en face d’un débit de tabac. Lire la suite »

25 Juil 2021 | Trafic
 

Articles de luxe, médicaments, cigarettes, jouets … la liste des produits contrefaits ne cesse de s’allonger. Le sujet devenant même préoccupant au niveau des cigarettes, ces derniers mois (21 juin et 19 juillet). 

L’Union des Fabricants (Unifab / voir 7 juin) lance ainsi une campagne de communication visant « à informer la population pour qu’elle soit plus vigilante lors de ses achats en ligne et hors ligne, et évite de se faire tromper. »

Son slogan : « L’authentique, une valeur sûre. Tous responsables contre la contrefaçon ». Lire la suite »