Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
14 Août 2022 | L'Info
 

Dans l’Oise, la quarantaine de douaniers de la Brigade de Surveillance intérieure (BSI) de Nogent-sur-Oise sillonne le département afin de débusquer les fraudes et trafics en tout genre. Avec un terrain de jeu privilégié : l’A1, autoroute la plus fréquentée d’Europe (voir 24 avril et 27 janvier 2021). 

Reportage du Parisien aux abords de Chamant, la plus grande barrière de péage de la région Hauts-de-France. Extraits …

« C’est un axe qui relie des bassins à forts enjeux économiques : l’Île-de-France et les Hauts-de-France ainsi que le Benelux », rappelle le Directeur régional des Douanes de Picardie, Michaël Lachaux. « Et l’Oise, c’est déjà le nord de l’Île-de-France avec des problématiques sécuritaires prégnantes notamment en termes de trafic de stupéfiants et d’organisations criminelles implantées, comme à Creil ou Compiègne. »

•• (…) Le 29 juillet, toujours à la barrière de Chamant, les douaniers contrôlent un automobiliste immatriculé en Belgique et trouvent dans l’habitacle des centaines de cartouches de cigarettes. « C’était à peine camouflé », précise un agent.  Même chose dans la voiture qui se trouve derrière lui. En tout, ce sont 1 491 cartouches de cigarette, qui auraient pu échapper aux taxes de l’État.

Dans ce type de situation, les personnes appréhendées avec de telles quantités sont ramenées dans les locaux de Nogent-sur-Oise et placés en « retenue douanière ». Un travail plus procédurier commence alors, entre audition et compte rendu à rédiger. « Ça peut faire parfois de belles journées », sourit le douanier de 33 ans.

Suite à ce contrôle, les deux automobilistes, immatriculés en Belgique, ont ensuite été conduits chez les gendarmes du peloton autoroutier où ils ont été placés en garde à vue avant leur déferrement devant le tribunal de Senlis. En comparution immédiate, le premier a été condamné, le 1er août, à 5 mois d’emprisonnement, à la confiscation du véhicule et des marchandises de fraude ainsi qu’à une amende douanière de 71 250 euros. Le second a été relaxé.

•• « Avec les stupéfiants, le tabac fait partie de nos principaux objectifs. Avec le prix des cigarettes qui a augmenté … c’est devenu une véritable aubaine pour des réseaux structurés de faire du profit avec du tabac de contrebande ou de contrefaçon » observe Michaël Lachaux. Lire la suite »

14 Août 2022 | Profession
 

Les deux grandes fédérations professionnelles du CHR ne sont pas d‘accord entre elles.

En cause, l‘accord du 28 juin sur le régime « mutuelle frais de santé du personnel » signé par le GNI de Didier Chenet (voir 3 avril), le SNRCT (chaînes de restauration) de Didier Dijols, les quatre organisations représentatives des salariés … mais pas par l’Umih.

•• Pour le GNI (Groupement national des Indépendants) : « cet accord a pour premiers objectifs de sauver le régime « mutuelle frais de santé » déficitaire et de continuer de répondre aux exigences de la loi. » Il s‘agit aussi « d’apporter aux salariés une nette amélioration de leur couverture santé sans frais supplémentaire ».

D’où cette disposition : « une augmentation de la cotisation qui sera supportée par les seules entreprises dont la cotisation passera ainsi de 32 à 47 euros par salarié employé à temps plein par mois. »

« Car il est de notre devoir de séduire de nouveaux collaborateurs et pour se faire de travailler aux conditions d‘emploi et de vie de nos salariés … Face à la pénurie de main d’œuvre, le GNI n‘est pas resté immobile » selon Didier Chenet.

•• Pour l’UMIH (Union des Métiers de l’Industrie hôtelière) : après consultation écrite de ses présidents départementaux, le conseil d‘administration de l’UMIH, convoqué par son président Roland Héguy le 3 août (voir 4 avril), « s‘est exprimé à une large majorité en faveur du droit d‘opposition au projet d‘accord de branche proposé par les partenaires sociaux  … Le résultat de ce vote permettra de traiter sereinement le sujet « frais de santé » dès septembre avec les partenaires sociaux »

À suivre.

14 Août 2022 | International, Profession
 

Une femme qui avait l’habitude de faire la manche dans un quartier populaire d’Alicante a brusquement gagné 1,2 million d’euros après avoir coché les six bons numéros à la loterie du BonoLoto, rapporte le quotidien local Informacion

Selon le buraliste (« estanquero ») où a été acheté le ticket gagnant, sa détentrice était bien connue dans le quartier car elle demandait très souvent l’aumône devant une banque et un supermarché à proximité.

Mais avant de solliciter la charité publique, cette femme se rendait tous les matins dans leur établissement pour tenter sa chance à des jeux de hasard. « Elle jouait toujours au BonoLoto et à la Primitiva, mais pas à l’Euromillions parce que c’était trop cher ».  La semaine passée, la mendiante a coché la combinaison gagnante et a donc gagné  plus de 1,2 million d’euros.

Après en avoir été informée, la gagnante s’est de nouveau rendue au bureau de tabac et s’est écriée : « Vous m’avez changé la vie !  ». Selon les buralistes, cette femme était endettée et avait des problèmes financiers.

Il s’agit du plus gros gain jamais remporté dans ce bureau de tabac. « Nous avions déjà remis des prix de 36  000 euros,  mais jamais une somme aussi conséquente » ont précisé les buralistes au journal local.

13 Août 2022 | Profession
 

Entendu sur Radio Nostalgie, ce 12 août …

Présentateur : Nous venons de battre un triste record : 58 000 hectares de végétation brûlés.

Faut-il mettre en place des mesures de prévention pour éviter à l’avenir de combattre des situations comme celle-ci ?

Véronique Soubelet (vice-présidente de la Fédération des Sapeurs-Pompiers de France) : Oui, bien évidemment … La Fédération promeut une approche de prévention et de sensibilisation de la population …

Elle doit être faite sur toutes les thématiques, y compris sur tout ce qui est prévention des feux de forêt : sur les conduites-réflexes, les numéros d’urgence, ce qu’il faut faire et ne pas faire …

On a aussi un partenariat avec la Confédération des buralistes où ensemble nous faisons de la prévention sur les feux de forêt.

(Voir 15 juillet, 15 mai).

13 Août 2022 | Trafic
 

Si les saisies de tabac sont de plus en plus fréquentes dans la région (voir 13 mai et 27 avril), jamais les douanes rémoises n’avaient réalisé une si belle prise : 2,2 tonnes de cigarettes.

Le 5 août dans la matinée, deux services des brigades des Douanes de Reims et Troyes, exerçant une mission conjointe au péage de Courcy (10 kilomètres de Reims), ont intercepté deux fourgons :
pour le premier, 6 350 cartouches de cigarettes
pour le second, 5 050 cartouches.

Toutes ces cigarettes proviennent d’une même marque bien connue, rapporte un communiqué de la Douane. Reste à savoir s‘il s‘agit de contrefaçon ou pas. Lire la suite »

13 Août 2022 | Trafic
 

Un homme de 21 ans a été interpellé à Gonfreville-l’Orcher (près du Havre / Seine-Maritime) ce 9 août, soupçonné d’être à la tête d’un trafic de tabac avec le Luxembourg. 

Ce qui confirme, d’ailleurs, l’existence d‘un véritable axe de trafic de tabac entre le Luxembourg et Le Havre (voir 8 juin, 25 mai, 19 mars).

Tout est parti d’un renseignement reçu par la police … Plusieurs surveillances sont alors opérées par les effectifs de la BAC (Brigade anti-Criminalité) et la Brigade des Stupéfiants de la Sureté urbaine. Cela, couplé à l’audition de plusieurs personnes, a permis de confirmer la prise de contact de potentiels clients auprès d’un homme de 21 ans. Lire la suite »

13 Août 2022 | Profession
 

Ils font partie de la petite dizaine de producteurs de tabac d’Anjou. Dans l’exploitation de Pascal et Jean-Christophe Socheleau à Chemillé-en-Anjou (22 kilomètres au nord de Cholet), on cultive cette plante depuis 1947 (voir 12 septembre 2020). 

« Il y a toujours eu du tabac à la Légeardière » explique Pascal dans Ouest France. « c’est d’abord le grand-père qui a démarré la culture après la guerre, en 1947. »

•• En 2001, les frères décident de passer au tabac blond, moins difficile à récolter et plus demandé. Sur leur ferme de 125 hectares, trois sont consacrés à la variété Virginie. Lire la suite »

13 Août 2022 | Profession
 

Une buraliste violemment agressée 

• Gard. Une buraliste du quartier d’Espagne à Nîmes s’est fait agresser ce 4 août par un client … le terminal ayant rejeté la transaction lors du paiement de quatre paquets de cigarette.

La commerçante a beau lui avoir expliqué qu’elle n’y était pour rien, le jeune s’est énervé. Alors qu’il se dirigeait vers la sortie, il s’est ravisé en fermant la porte, puis a fait volte-face. Passé derrière le comptoir, il a coincé la tête de la buraliste sous son bras et lui a asséné plusieurs coups de poing jusqu’à ce qu’elle parvienne à se libérer et à prendre la fuite. Lire la suite »