Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
25 Oct 2021 | L'Info
 

En amont de neuvième session de la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac (COP9 du 8-13 novembre 2021 / voir 29 avril 2020), 100 experts indépendants, médecins, chercheurs et scientifiques viennent de publier une tribune interpellant l’OMS et demandant aux participants à la convention-cadre d’inclure l’utilisation d’alternatives à la cigarette dans les moyens de lutte contre le tabagisme. Lien

Dans cette tribune, les experts défendent que les nouveaux produits sans combustion et donc sans fumée (cigarette électronique, nicotine orale, tabac à chauffer, etc.) sont une solution de réduction des risques pour les fumeurs.

« Il existe des preuves irréfutables que les produits sans fumée sont beaucoup moins nocifs que les cigarettes et qu’ils peuvent supplanter le tabagisme ».

•• Cette tribune est à l’initiative de Clive Bates (voir 26 septembre 2019 et 22 janvier 2015), ancien directeur de ASH UK (Action on Smoking and Health) – la principale ONG de lutte contre le tabagisme au Royaume-Uni -, et cosignée par 99 autres experts internationaux médecins, chercheurs et scientifiques, dont deux français : le docteur Philippe Arvers (médecin addictologue et tabacologue, administrateur de la Société Francophone de Tabacologie, membre de SOS addictions) et Jacques Le Houezec (consultant en santé publique et spécialiste des questions de dépendance tabagique / voir 4 avril 2018 et 28 juin 2016).

•• Ces experts condamnent l’attitude dogmatique de l’OMS, en matière de lutte contre le tabagisme, en faveur de l’interdiction pure et simple des alternatives sans fumée à la cigarette conventionnelle.

Selon les experts, cette posture contribue à maintenir les fumeurs dans la cigarette, dont on sait pourtant avec certitude qu’elle est bien plus dangereuse que les alternatives : « l’OMS tourne le dos à une stratégie de santé publique qui pourrait éviter des millions de décès liés au tabagisme ».

Cette tribune émet aussi des recommandations à destination des pouvoirs publics et de l’OMS, pour faire de la réduction des risques une composante de la stratégie mondiale de développement durable en matière de santé.

25 Oct 2021 | Trafic
 

Sujet court mais percutant sur le gravissime – pour la santé publique et pas seulement pour les buralistes … – problème de l’explosion du marché des cigarettes de contrefaçon dans notre pays au journal de 20 heures de TF1, ce dimanche 24 octobre.

À n’en point douter, les grands médias s’intéressent enfin au sujet. Comme Le Monde et L’Obs dernièrement (voir 16 et 21 octobre). Sachant que LCI rediffuse le même sujet, ce matin, en boucle.

•• Le sujet a été annoncé parmi les grands titres du Journal et diffusé au cours de son premier tiers.

Il a débuté par des images de vente à la sauvette de paquets à 5 euros dans le nord de Paris. Pour s’intéresser ensuite à l’approvisionnement … c’est-à-dire, la Belgique et ses usines clandestines de cigarettes de contrefaçon (voir 4 février). Et le reportage de revenir ensuite le spectaculaire démantèlement d’un réseau d’usines clandestines l’été dernier (voir 5 août). Avec le témoignage d’une douanière belge à la clé.

•• En guise de conclusion, 3 chiffres-clés pour compléter l’information des téléspectateurs :

6 usines clandestines de cigarettes démantelées depuis le début de l’année en Belgique
La France, 1er marché de la cigarette de contrefaçon en Europe
 10 milliards de pertes  fiscales provoquées par le marché parallèle du tabac en Europe.

25 Oct 2021 | Trafic
 

La brigade des douanes d’Ax-les-Thermes a saisi 440 cartouches de cigarettes provenant d’Andorre, ce mercredi 20 octobre, vers 4 heures du matin, à Tarascon-sur-Ariège. Le tabac a été retrouvé dans un véhicule abandonné après une course-poursuite.

Le chauffeur n’a pas obtempéré aux injonctions des douaniers qui voulait le contrôler et a forcé le barrage, selon le communiqué de la Direction régionale des Douanes de Toulouse (DRDDIT). Les fonctionnaires ont alors poursuivi le véhicule suspect, qui a emprunté une « deux fois deux voies » avant de heurter le terre-plein central.

Les deux individus ont ensuite pris la fuite à pied, avant que les agents découvrent à l’intérieur de la voiture accidentée 440 cartouches de cigarette provenant d’Andorre. Même si les services de gendarmerie du secteur ont été prévenus, les suspects n’ont pas été retrouvés.

Cette quantité importante de tabac était destinée à alimenter l’agglomération toulousaine a assuré la DRDDIT (voir aussi 1er août, 29 avril et 3 février).

25 Oct 2021 | Profession
 

Attendue avec impatience par la profession, l’édition 2021 de Losangexpo a tenu toutes ses promesses (voir 17 octobre 2021). Bimedia y a, cette année encore, dévoilé en exclusivité des nouveautés qui répondent aux exigences de transformation, de diversification et de performance du métier (voir 11 octobre 2019).

À l’écoute de ses clients et de son marché, Bimedia offre un ensemble de produits et de services innovants tous dédiés à la performance du point de vente, confirme un communiqué que nous reprenons.

Véritable ADN de Bimedia, l’innovation se traduit aujourd’hui par de nouvelles solutions exclusives et avant-gardistes, permettant d’améliorer sans cesse le quotidien des commerçants.

•• Avec le Pack B Booster, Bimedia offre à ses clients commerçants la possibilité de devenir incontournables aux yeux de leurs clients et prospects grâce à :

une visibilité 24h/24 sur Google via les pages Google My Business gérées automatiquement par Bimedia

un module de Fidélité désormais étendu aux buralistes et marchands de presse.

l’application mobile B MyShop qui permet aux consommateurs de géolocaliser les commerces équipés Bimedia, d’accéder à des informations spécifiques par point de vente, de gérer leurs programmes de fidélité (carte de fidélité digitale unique multi points de vente) et de consulter leurs tickets de caisse dématérialisés pour les achats réalisés chez les commerçants détenteurs d’un système d’encaissement Bimedia

•• Grâce à Bimedia Pay, le nouveau module de paiement CB sans contact disponible sur Scan’up, les commerçants équipés disposent à présent sur un même terminal des fonctionnalités de gestion, d’encaissement et de paiement pour augmenter toujours plus la productivité de leur commerce et la satisfaction de leurs clients. Lire la suite »

25 Oct 2021 | Profession
 

Braqueurs violents et matinaux 

• Drôme. Il était 7 heures du matin, ce dimanche 24 octobre, lorsque plusieurs individus, encagoulés, ont fait brusquement irruption dans un tabac-presse de Montélimar.

Les braqueurs, l’un étant notamment armé, ont menacé les deux femmes qui y travaillaient, la buraliste aurait d’ailleurs été bousculée.

Les malfaiteurs les ont ensuite enfermées dans une pièce attenante, afin de vider le tiroir-caisse et de prendre la fuite avec des cartouches de cigarettes. Lire la suite »

24 Oct 2021 | Trafic
 

Ce lundi 18 octobre dans la soirée, un véhicule circulant à vive allure est stoppé et contrôlé par les gendarmes à Mèze (au nord de Sète).

Les forces de l’ordre ont vite compris l’urgence dans laquelle était l’automobiliste … Le conducteur a reconnu qu’il venait d’Espagne avec une cargaison de plusieurs dizaines de cartons de cartouches de cigarettes qu’il était pressé de stocker.

Cet habitant du bassin de Thau a été placé en garde à vue, avant d’être remis en liberté par le parquet de Montpellier, avec en poche une convocation pour une Comparution sur Reconnaissance préalable de Culpabilité -CRPC, le plaider coupable- pour début février prochain au tribunal judiciaire.

24 Oct 2021 | Trafic
 

Elle ne pouvait être publiée à un meilleur moment cette étude … alors que les grands médias s’intéressent enfin sérieusement au sujet (voir 21 et 16 octobre 2021).

Les parties prenantes, les effets de réseaux et les enjeux financiers du commerce illicite de cigarettes sont analysés dans cette passionnante étude d’une cinquantaine de pages, publiée sous l’égide du think tank « libéral, progressiste et européen Fondapol (Fondation pour l’innovation politique). Son président est Nicolas Bazire et son directeur général est Dominique Reynié.

•• Les auteurs de l’étude sont Mathieu Zagrodzki (chercheur en science politique), Romain Maneveau et Arthur Persais (consultants dans les domaines de la sécurité intérieure et de la politique de la ville).

Cette étude fait suite à un premier volet qui portait sur l’analyse du phénomène de vente à la sauvette et les réponses déployées par les acteurs de la sécurité publique compétents (voir 26 décembre 2018). Cette fois-ci, le travail porte sur les vendeurs et la chaîne d’acteurs qui les approvisionne, ainsi que sur les acheteurs. Lien : Fondapol Etude commerce illicite 10-2021  Lire la suite »

24 Oct 2021 | Profession
 

« C’est ce qui nous a amené, je l’ai répété devant la Confédération des Buralistes, à garantir une stabilité fiscale en matière de tabac. Cela fait d’ailleurs l’objet d’un accord, puisque la Confédération des Buralistes a accompagné, tant la trajectoire fiscale depuis le début du quinquennat, que les efforts en matière de lutte contre la vente aux mineurs ».

Olivier Dussopt, ministre des Comptes publics – le 21 octobre – devant l’Assemblée nationale à propos de « l’engagement pris vis-à-vis du réseau des buralistes de ne pas alourdir la fiscalité des produits du tabac jusqu’à la fin de la mandature » (voir 22 octobre).

24 Oct 2021 | Profession
 

Divergence au sujet d’un projet immobilier, climat de défiance, management décrié … Voilà pourquoi Cyril Linette n’est plus directeur général de l’opérateur historique de paris, selon Le Parisien / Aujourd’hui en France (voir 21 et 22 octobre). 

Extraits.

Il aura tout suscité, ou presque, depuis sa nomination en avril 2018. Défiance, méfiance puis confiance voire espérance via une communication aussi ficelée que développée. Jeudi soir, lors d’une assemblée générale, Cyril Linette a été révoqué à l’unanimité, pour faute, de ses fonctions de directeur général du PMU. La raison officielle ? Avoir émis des réticences au sujet d’un possible déménagement et regroupement de toutes les unités du GIE (groupement d’intérêt économique) PMU dans un nouvel immeuble baptisé Thémis dans le XVIIe arrondissement de Paris (…)  Lire la suite »