Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
3 Mar 2024 | L'Info
 

Une opération de police a été menée, ce mercredi 28 février dans laprès-midi, contre un point de revente de cigarettes de contrebande implanté de longue date aux Mureaux (Yvelines). Les agents du commissariat, épaulés dans le ciel par deux drones, ont arrêté un suspect et saisi plusieurs cartouches, selon 78 actu.

Ce trafic fait partie du paysage dans le quartier de la Vigne Blanche … Dès la mi-journée et jusqu’à tard dans la nuit, le ballet des vendeurs s’organise autour d’un rond-point et dans une rue.

Jusqu’à une dizaine dhommes, des Africains originaires des foyers voisins et souvent en situation irrégulière, postés sur les trottoirs et le bas-côté de la route, interpellent, parfois avec insistance, passants et automobilistes pour écouler des paquets de cigarettes. Les dealers de stupéfiants du coin viendraient aussi se greffer sur cette activité pour mener leurs affaires en toute discrétion.

Les drones utilisés par la Direction interdépartementale de la Police sont des « Dji Mavic 2 pro enterprise », d’après l’arrêté préfectoral les autorisant à survoler le secteur. Ces appareils, pesant autour de 900 grammes, peuvent voler pendant une demi-heure. Équipés chacun de deux caméras embarquées, ils captent des images et les retransmettent en temps réel à des policiers au sol.

Le suspect arrêté ce mercredi 28 février 2024 est originaire d’Afrique subsaharienne : il est âgé d’une quarantaine d’années. Les suites judiciaires données à ce dossier ne sont pas encore connues. (Voir aussi 9 avril 2022).

3 Mar 2024 | Profession
 

En centre-ville de Quimper, deux buralistes diversifient leurs activités en adhérant à Nannybag, un réseau collaboratif de consignes à bagages. Reportage de Côté Quimper.

Un jeune couple vient chercher leurs bagages dans un tabac-presse du centre historique de Quimper (Finistère). Le couple va ensuite rejoindre la gare SNCF et regagner Paris où il réside. Il utilise pour la deuxième fois Nannybag : « cest très pratique : on sinscrit gratuitement sur une appli, on réserve un créneau moyennant 6 euros le bagage, et on peut se balader tranquillement toute la journée ».

À Quimper, deux buralistes font partie de ce réseau. « C’est aussi très simple pour nous. Il suffit juste d’avoir une réserve suffisamment importante. Nous touchons 3 euros par bagage », observe-t-on dans ce tabac-presse. Pour ce buraliste, le principal intérêt est de générer du flux dans le commerce ; en complément de la vente de tabac et de presse en décroissance.

« Nous devons désormais diversifier nos services. Ici, nous faisons les colis privés et les essentiels de La Poste », poursuit-il. Les dépôts de bagages sont très variables d’un jour à l’autre. Ils sont bien sûr plus importants pendant la saison estivale : quatre clients peuvent se présenter chaque jour.

3 Mar 2024 | Profession
 

« La triste réalité c’est que la France a le prix du paquet de cigarettes le plus élevé de l’Union européenne (…) Les consommateurs en ont ras le bol, ils ne supportent plus cette valse des étiquettes. »

Philippe Coy sur BFM live à propos de l’augmentation de certains prix des produits du tabac au 1er mars (voir 2 mars).

3 Mar 2024 | Profession
 

Innovation permanente sur des produits bien ancrés dans la vie quotidienne des consommateurs du monde entier, digitalisation de sa communication et recherche constante de l’optimisation de ses capacités de production et logistiques : ce sont les recettes qui font le succès mondial de Bic … bien présent aussi dans l’offre des buralistes.

Résultats mondiaux : 2,26 milliards d’euros de chiffre d’affaires (+9,2 % à taux de change constant). Les volumes du rasage en hausse. Ceux des briquets et de la papeterie se tassent.

Innovations : 9,5 % des ventes avec des produits sur le marché depuis moins de 3 ans.

Les rasoirs EasyRinse – à nouveaux usages, pour hommes comme pour femmes – sont protégés par une vingtaine de brevets.

Les briquets EZ Reach – à nouveaux usages, notamment pour les bougies – dépassent les 100 millions d’euros de chiffre d’affaires dans le monde. En Europe et en un an, ils représentent déjà 10,7 % du segment briquets dans la grande distribution.

Valeur sûre : le succès du stylo 4 couleurs est toujours aussi fort. L’édition spéciale JO devrait faire un carton. (Voir 16 mars 2023).

3 Mar 2024 | International
 

En Afrique, la production de tabac est principalement concentrée dans la sous-région dAfrique australe. Alors que le Zimbabwe règne en maître sur le marché de loffre depuis plusieurs années, dautres fournisseurs en Afrique de lEst affichent aussi des ambitions dans lindustrie.

Sur la campagne 2022/2023, la Tanzanie a récolté 122 858 tonnes de feuilles de tabac, a annoncé Hussein Bashe, ministre de l’Agriculture, selon l’agence Ecofin. Le volume annoncé représente plus que le double du stock de 50  000 tonnes produit un an plus tôt.

Avec cette performance historique, l’industrie tanzanienne supplante le Malawi (121  000  tonnes) et le Mozambique (85  000  tonnes) pour devenir le deuxième producteur africain de la feuille derrière le Zimbabwe qui maintient sa place de premier fournisseur africain de tabac avec une production qui dépasse les 260 000 tonnes (voir 6 juillet et 17 août 2023).

« La réussite agricole de la Tanzanie témoigne de la résilience et du travail acharné de nos agriculteurs. Grâce à des politiques stratégiques, des investissements et des partenariats, nous avons créé un environnement propice à la croissance et à la productivité » se réjouit M. Bashe.

D’après le responsable, cette percée de l’appareil productif tanzanien a permis de stimuler le segment de l’exportation. Ainsi le pays a engrangé 316 millions dollars de recettes en 2023 grâce à ses expéditions de tabac contre 178 millions de dollars de recettes obtenues un an plus tôt. En Tanzanie, lexécutif ambitionne de faire passer la production de tabac à 200 000 tonnes dici 2025.

2 Mar 2024 | Profession
 

Invité sur BFM live ce 1er mars, jour de mise en place des nouveaux prix du tabac, Philippe Coy a réagi vivement (voir 1er mars). Extraits …

« La triste réalité cest que la France a le prix du paquet de cigarettes le plus élevé de l’Union européenne (à l’exception de l’Irlande).

« Aujourdhui, les prix ont encore changé. Les consommateurs en ont ras le bol, ils ne supportent plus cette valse des étiquettes. Et je rappelle que les changements daujourdhui ce nest pas un effet d’augmentation de la fiscalité (c’était au 1er janvier) : là ce sont les industriels qui ont décidé de relever leurs prix sur le marché français.  Lire la suite »

2 Mar 2024 | Profession
 

Il y avait déjà la crainte dune perte de revenus face à la concurrence de la contrebande. Les buralistes Puydomois vivent désormais dans la peur alors que les cambriolages se multiplient : Dans le Puy-de-Dôme, déjà 18 recensés au cours des deux derniers mois.

« Les buralistes ont peur » a répété Vincent Charbonnel, président de la fédération des buralistes du Puy-de-Dôme, lors d’une conférence de presse organisée dans son établissement Clermontois, rapporte La Montagne.

Autour de lui, d’autres buralistes dont un Thiernois qui en est à son troisième cambriolage : « deux ont réussi, le troisième a échoué compte tenu de la sécurité et des alarmes que jai installées. Mais tout ça nest pas très rassurant ». Lire la suite »

2 Mar 2024 | Profession
 

Quid de la diffusion des news-magazine ? D’après les chiffres 2023 de l’ACPM (Alliance pour les Chiffres de la Presse et des Médias). On parle ici des hebdomadaires d’information générale et non de la « presse people ».

• Le Point, leader. Diffusion totale moyenne payée (en points de vente et en ligne, au numéro ou par abonnements) : 291 221 exemplaires (-1,5 %). Le titre compte 43 000 abonnés numériques.

• L’Obs, en baisse. Diffusion totale moyenne payée : 190 000 exemplaires (-7,36 %). Dans les points de vente, la baisse est de 18 %. En mars, l’hebdo reprend son ancien titre : Le Nouvel Obs. Lire la suite »

2 Mar 2024 | Observatoire
 

2023 a accéléré la transformation des habitudes d’achat des Français amorcée l’année précédente sous le coup de l’inflation. Le recul historique des volumes des produits de grande consommation de 3,2 % par rapport à 2022 pour des dépenses financières en hausse, elles, de 8,2 % ne reflète pas seulement la hausse des prix.

Elle signe aussi certains nouveaux comportements. Décryptage issu du bilan annuel de la consommation que publie Kantar, repris dans Les Échos. Lire la suite »