Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
17 Juil 2024 | L'Info
 

Alors que le gouvernement actuel se replie sur la gestion des « affaires courantes », Philippe Coy rappelle, dans le dernier numéro du Losange (voir 11 juillet), les demandes et les propositions du réseau des buralistes à l’intention des responsables politiques.

« Quelles que soient les conditions dans lesquelles sera gouverné notre pays, nous sommes sûrs de nos demandes et de nos propositions. Car elles sont uniquement professionnelles et concernent notre réseau et ses clients.

« Nous exigeons plus que jamais un moratoire de la fiscalité des produits du tabac. Le niveau actuel est insupportable pour les buralistes confrontés à la concurrence ravageuse d’un marché parallèle omniprésent ; il est totalement contre-productif par rapport aux objectifs de la santé publique (…)

« Nous voulons que la lutte contre les trafics du tabac soit encore plus forte, plus coordonnée, plus médiatisée. Ce sont des plans « Colbert » tous les mois qu’il nous faut.  Avec l’application des sanctions dissuasives que propose désormais la Loi. Ce combat est à mener avec les mêmes moyens que celui contre les trafics de drogues puisque les réseaux se croisent et s’entrecroisent dans les mêmes structures mafieuses.

« Nous proposons un encadrement réglementaire de tous les nouveaux produits à nicotine pour lesquels les buralistes constituent le réseau référent de distribution. Notamment auprès de nos clients fumeurs en attente de nos conseils. Notre légitimité doit être confortée.

« Quelle que soit la situation politique, nous continuerons cette transformation qui prouve chaque jour combien notre réseau détient lui-même les clés de son avenir en étant plus que jamais commerçant d’utilité locale et garant de lien social. Notre pays en a tant besoin. »

17 Juil 2024 | Profession
 

Les sachets de nicotine Zyn (produit par Swedish Match récemment acheté par PMI / voir 24 avril 2024 et 24 octobre 2023) sont de plus en plus en rupture de stock dans les points de vente américains. Et on en parle beaucoup outre-Atlantique.

Ce qui témoigne, une nouvelle fois, du dynamisme du marché du sachet de nicotine aux États-Unis (voir 20 février et 19 juin 2024). Les ventes se sachets à nicotine Zyn y ont augmenté de 80 % sur le seul premier trimestre de cette année.

Swedish Match y répond en annonçant « travailler sans relâche » à l’augmentation de ses capacités de production. Après une augmentation de tarifs au passage en début d’année …

C’est là-dessus que Philip Morris International annonce investir pas moins de 600 millions de dollars dans une nouvelle usine de sachets de nicotine Zyn à Aurora (près de Denver) dans le Colorado. Elle devrait être pleinement opérationnelle début 2026. Cette nouvelle usine viendra considérablement renforcer les capacités de la première usine Zyn, située à Owensboro dans le Kentucky.

« PMI et ses associés sur le marché américain sont en train d’accélérer leur démarche pour détacher les adultes américains de la cigarette en investissant dans de nouvelles capacités de production capables de répondre à la demande en faveur de nouveaux produits scientifiquement considérés comme de meilleures alternatives » annonce Stancey Kennedy, CEO de PMI Americas.

Ceci, alors que de nouveaux outsiders arrivent sur ce marché américain des sachets de nicotine, plus prometteur que jamais. À suivre …

17 Juil 2024 | Trafic
 

Sur Montpellier, la préfecture ne relâche pas ses efforts (voir aussi 6 avril, 18 mars et 19 février).

Ce vendredi 11 juillet, de 15 à 17 heures, une opération conjointe de la Police nationale, des Douanes et de l’Urssaf – menée par le CODAF de l’Hérault (Comité opérationnel départemental anti-fraude) – a eu lieu dans un établissement commercial, dans le quartier de la Mosson en raison de suspicions de trafic de cigarettes et d’un point de deal actif dans le secteur.

Les recherches se sont avérées fructueuses. En effet, sous le comptoir, les agents ont trouvé des dizaines de paquets de cigarettes de contrebande cachés dans une cagette. La fouille minutieuse des lieux a également révélé une quarantaine de cigarettes électroniques, remplies de cartouches dhuile de cannabis, rapporte Metropolitain.

La présence dun chien spécialisé dans la recherche de stupéfiants a permis de découvrir d’autres substances illicites. En inspectant un véhicule stationné à proximité, le chien a marqué l’arrêt au niveau de la roue avant gauche de la voiture. Les agents ont alors fouillé le véhicule et ont trouvé plusieurs pochons de cannabis dissimulés dans le compartiment de la roue de secours.

Suite à ces découvertes, les agents des douanes et de lUrssaf ont engagé des procédures spécifiques. Les cigarettes de contrebande, les cartouches d’huile de cannabis et les pochons de cannabis ont été saisis. Mais on attend les sanctions et la mesure de fermeture. Photo : @DIPN 34

17 Juil 2024 | Profession
 

Depuis le 17 juin, 130 buralistes proposent désormais un service de consigne des bagages : Nannybag (voir 21 juin).

Grâce à une application, une touriste venue de Marseille a pu effectuer une réservation, suivie par le JT de 13h sur France 2 ce 16 juillet. Reportage : « ma valise chez le buraliste ».

Pour un coût unique de 6 euros par bagage, les affaires de cette utilisatrice sont étiquetées et conservées par ce buraliste, situé près de Montmartre, le temps nécessaire.

Si c’est une charge supplémentaire pour le commerçant, la gestion des bagages revêt des avantages. Le buraliste en question peut encaisser 200 euros en moyenne par mois. De plus, les touristes ont aussi pris l’habitude de consommer dans son bar-tabac : café, gâteau, …

Dici un an, 5 à 10 % des buralistes devraient proposer ce service d’aprés le reportage.

17 Juil 2024 | Profession
 

Coup de feu à l’ouverture

• Nord. Ce samedi 13 juillet peu après 7 heures du matin, quatre personnes armées ont surgi à l’intérieur d’un bar-tabac à Auby (7 kilomètres de Douai) après avoir tiré un coup de feu à l’extérieur.

Sous la menace de plusieurs armes, ils sont passés à l’arrière du comptoir et ont fait main basse sur le contenu de la caisse, des tickets de jeu à gratter et des paquets de cigarettes avant de prendre la fuite. L’attaque n’a duré que quelques minutes, elle n’a fait aucun blessé mais, pour les besoins de l’enquête et de l’inventaire, l’établissement a été fermé. Il n’a rouvert normalement que le lendemain.

Ce n’est pas la première fois que ce bar-tabac est victime d’une agression. En janvier 2020 déjà, une voiture avait été lancée contre le volet métallique de la réserve mais les voleurs n’avaient pas pu pénétrer à l’intérieur (voir 1er février 2020).

16 Juil 2024 | International
 

Au moment où l’Allemagne vient de connaître la première autorisation d’exploitation pour un cannabis club (voir 10 juillet 2024), les cannabis clubs existant à Barcelone sont à la peine.

La municipalité actuelle leur demande carrément de cesser leurs activités suite à une décision de la Cour suprême espagnole qui vient d’annuler une réglementation locale – remontant à 2016 – relativement libérale.

Une trentaine de cannabis clubs seraient concernés à Barcelone. Ces cannabis clubs étant des structures associatives diffusant du cannabis uniquement à leurs sociétaires dans des conditions réglementées. Lire la suite »

16 Juil 2024 | Profession
 

Rappelons-le, les buralistes peuvent non seulement vendre des timbres, mais aussi des enveloppes Prêt à poster ou des emballages Colissimo Prêt-à-expédier ou encore affranchir des lettres et colis recommandés à moins de  collecter des envois postaux (voir 22 octobre 2022).

Exemples.

•• À Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire), depuis le 2 juillet, le tabac « Marcell » propose « les essentiels de la Poste ». Déjà considéré comme un tabac multiservices, les clients cherchaient quotidiennement à acheter des timbres : « tout le monde nous le demandait », affirme le buraliste (photo) dans le Journal de Saône-et-Loire.

« Cest beaucoup plus pratique pour les gens, rien que par rapport à nos horaires », poursuit-il. Ces plages horaires (6h – 19h) sont ainsi « élargies et adaptées aux modes de vie et de consommation du grand public » développe La Poste. Lire la suite »

16 Juil 2024 | Trafic
 

Alors quil revenait du Luxembourg avec du tabac de contrebande, un homme âgé de 31 ans est arrivé sur la commune dIwuy (9 kilomètres de Cambrai, Nord) quand il a aperçu au loin des policiers effectuant des contrôles…

Il a fait alors demi-tour, mais les policiers ont remarqué son comportement suspect et sont partis à sa poursuite. Le prévenu arrête alors sa voiture, en descend, et senfuit à pied pour se réfugier dans un bois, rapporte La Voix du Nord. Dans son véhicule, les forces de l’ordre vont trouver 121 pots de tabac et 28 cartouches de cigarettes.

À l’audience devant le tribunal de Cambrai, pour la Procureure, « l’intention de revendre cette marchandise est évidente ». Son casier judiciaire comptabilise sept mentions pour vols, violences et abus de confiance, mais ces condamnations sont anciennes et depuis, il n’avait pas fait parler de lui. Lire la suite »

16 Juil 2024 | Trafic
 

Le 11 janvier dernier, suite à une enquête, une patrouille motorisée des Douanes décide dexercer un contrôle sur une camionnette au niveau de la rocade de Calais.

Le fourgon est conduit par un Calaisien âgé de 50 ans et, à l’intérieur, les douaniers découvrent 460 pots de 250 grammes de tabac, soit une quantité totale de 115 kilogrammes. L’homme est interpellé.

Le Calaisien est donc inculpé d’importation de tabac en contrebande … mais aussi de détention et d’usage de stupéfiants. « Je travaillais pour un réseau de contrebande. Javais besoin dargent pour faire vivre ma famille. Jai fait une dizaine de voyages entre Calais et le Luxembourg chaque voyage me rapportait 250 euros », a reconnu le prévenu selon La Voix du Nord.  Lire la suite »

16 Juil 2024 | Profession
 

Depuis deux mois, un buraliste à Albertville (Savoie) sest équipé dun dispositif de caméra capable de détecter si les clients sont ou non mineurs.

Franck Marchand-Maillet parle, dans LEssor Savoyard, de ce dispositif qui n’équipe aujourdhui que quelques centaines d’établissements en France (voir 7 mai 2024).

•• Pourquoi avoir mis en place ce dispositif ?

Aujourdhui, cest parfois compliqué de reconnaître un mineur. Des contrôles sont régulièrement effectués afin de contrôler la vente des produits de la Française des jeux et lors dun contrôle, nous navons pas vu que le jeune en question était mineur. Si une erreur est sanctionnée dune journée de formation, trois contrôles positifs peuvent amener la fermeture du point de vente. Nous avons donc décidé de mettre en place des caméras pour nous aider dans la reconnaissance des personnes mineures et éviter les erreurs.  Lire la suite »