Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
19 Juil 2017 | Profession
 

Suite aux dernières annonces sur le paquet à 10 euros et le supposé supplément de rentrée fiscale qu’il pourrait rapporter dés 2018 (500 millions d’euros / voir Lmdt du 13 juillet), les buralistes sont circonspects.

•• Comme en témoigne ce commentaire de Thierry Lefebvre (président des buralistes du Haut-Rhin et vice-président de la Confédération) sur le blog des buralistes du Haut-Rhin.

« Dans les projets de recettes pour 2018, il est annoncé une hausse des rentrées fiscales liées au tabac de quelque 500 millions d’euros.

D’où peut bien sortir ce chiffre de 500 millions d’euros ? De la cuisse de Jupiter ?  Comment peut-on interpréter cette recette escomptée ?

Avec un volume constant des ventes et une légère hausse de la fiscalité ? Mais combien ? Avec un volume de ventes en baisse et une forte hausse de la fiscalité ? Mais combien ? Lire la suite »

19 Juil 2017 | Pression normative
 

Le sujet revient sur le plan médiatique (voir Lmdt du 18 juillet). Au cours d’une audition devant la commission des Affaires culturelles de l’Assemblée nationale, la ministre de la Culture, Françoise Nyssen, vient d’être interrogée sur la présence du tabac et de l’acte de fumer dans la production cinématographique par la députée Stéphanie Rist (République en Marche, Loiret).

La réponse de la Ministre est plutôt alambiquée mais elle laisse à penser que le principe de la liberté de création, somme toute, s’impose. Verbatim. Lire la suite »

18 Juil 2017 | Profession
 

Ce lundi 17 juillet, une délégation des salariés de la Seita a fait le déplacement jusqu’à Nottingham (Angleterre), afin de trouver un compromis avec la direction d’Imperial Brands sur le projet de reprise de site. Les dernières réunions entre les deux parties n’avaient pas été concluantes (voir Lmdt du 5 juillet).

•• D’après la délégation revenue d’Angleterre, les premières nouvelles ne sont pas bonnes. « Aujourd’hui l’activité de l’usine de Riom va être délocalisée en Pologne. Ils n’y voient aucun intérêt sauf si on travaillait aux prix polonais, mais il ne faut pas abuser », a raconté Stéphane Allègre, porteur du projet de Scop, lors d’une réunion ce mardi 18 juillet.

•• Mais, selon Franceinfo Auvergne-Rhône-Alpes, le fabricant n’aurait pas encore fermé la porte. Il serait prêt à laisser le matériel en location aux salariés pour un euro symbolique. La Scop pourrait alors travailler le tabac pour autre chose que des cigarettes : textiles, biomatériaux, et autres projets alternatifs. Lire la suite »

 

Le tabac serait de retour sur les écrans américains, selon une étude menée par le Center for Disease Control and Prevention (CDC), l’agence de santé publique américaine.

La présence du tabac à l’écran – définie comme l’utilisation avérée ou implicite de cigarettes, de cigares, de pipes, de narguilés, de tabac sans fumée et de cigarettes électroniques – a grimpé de 72 % entre 2010 et 2016 (passant de 1 824 à 3 145), alors qu’elle avait baissé entre 2005 et 2010.

•• Pointés du doigt : « La La Land » (cigarettes visibles dans une dizaine de scènes) et « The Danish girl » (tabac présent plus de cinquante fois en deux heures de film).

Pourtant, le nombre de films contenant des références au tabac aurait, lui, diminué. En 2016, 41 % des films, qui faisaient partie du top 10 du box-office – comptant pour presque la totalité des tickets vendus aux États-Unis – incluaient un usage du tabac, contre 45% en 2010. Lire la suite »

18 Juil 2017 | Profession
 

Sous le titre de « l’État va-t-il se séparer de sa poule aux œufs d’or ? », l’AFP revient dans une dépêche (reproduite intégralement ci-dessous) sur le sujet d’une éventuelle privatisation de la FDJ (voir Lmdt du 9 mai). 

Souvent évoquée, chaque fois repoussée, la privatisation de la Française des jeux pourrait devenir une réalité à la faveur du plan de cession d’actifs annoncé début juillet par le gouvernement. Mais l’État a-t-il intérêt à vendre sa poule aux œufs d’or ?

•• Vingt-huit millions de joueurs, 14,3 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2016 et un bénéfice net en hausse de 10,7 % sur un an … C’est une entreprise en pleine forme qui fait l’objet, depuis plusieurs semaines, de spéculations dans les milieux bancaires et financiers.

•• La Française des jeux « fait partie des pistes de cession intéressantes » au vu des « retombées financières » dont bénéficie ce secteur d’activité, explique à l’AFP Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque. « C’est un candidat, une société qui par sa taille a les attributs pour être cotée », abonde Igor Donnio, responsable de l’activité des marchés de capitaux pour BNP Paribas, qui évoque l’existence de fortes « attentes » chez les investisseurs. Lire la suite »

18 Juil 2017 | Trafic
 

Depuis la mise en service du tramway direct entre le centre de Strasbourg et les boutiques (notamment de tabac) de Kehl, à la colère des buralistes frontaliers (voir Lmdt des 28 mai et 12 février), l’affluence attendue sur la ligne se stabilise à un niveau élevé.

Environ 10 000 voyageurs par jour … qui font le bonheur des commerçants allemands : comme l’atteste ce reportage de France Bleu Alsace, diffusé ce week-end.

•• Affluence des grands jours à Kehl, ce vendredi 14 juillet, comme chaque jour férié en France. Environ 10 000 personnes par jour empruntent la ligne qui se hisse certains week-ends en troisième position des stations de la Compagnie des Transports strasbourgeois (CTS) les plus fréquentées.

•• Pour le bonheur des commerçants. « J’ai trois à quatre fois plus de monde qu’avant », acquiesce une marchande de tabac installée face à la station de tram. Et dans la file d’attente du point de vente, un jeune Français confie qu’il vient acheter des cigarettes côté allemand pour la tout première fois : « c’est tellement plus facile maintenant. Et le tram revient moins cher que la voiture », explique-t-il. Lire la suite »

18 Juil 2017 | L'essentiel, Trafic
 

Nous savons que le rapport Sun de KPMG (le 4ème groupe d’audit au monde) est un document assez consistant, traitant du « marché illicite de la cigarette dans l’Union européenne, en Norvège et en Suisse » (c’est son intitulé exact).

Nous vous en avons livré, déjà, les chiffres-clés (voir Lmdt des 5, 7 et 10 juillet).

•• Avec notamment cette stabilité au niveau incroyable de 27,1 %, pour 2016, de la consommation du marché parallèle (tout ce qui n’est pas acheté dans le réseau des buralistes).

Sachant que 9 milliards de cigarettes, identifiées comme de contrebande, ont été consommées en France, l’année dernière.

•• Mais pour en revenir au marché parallèle, il est significatif aussi de connaitre sa répartition territoriale, et notamment les grandes régions les plus affectées :

• Languedoc / Roussillon / Occitanie : 33 %
• Nord-Picardie : 32 %
• Alsace / Lorraine / Champagne / Ardennes : 31 %
• Rhône-Alpes : 30 %.

•• Autant d’informations que l’on peut trouver dans un « digest » en français du rapport original : cliquer sur le lien KPMG Project Sun-2016 Couv

18 Juil 2017 | Profession
 

À l’examen de l’évolution de certains prix qui entreront en vigueur le lundi 31 juillet (voir Lmdt du 17 juillet), on notera que, pratiquement, plus de 90 % du « bas du marché » est à 6,50 euros …

•• Ce qui signifie clairement que l’augmentation du minimum de perception que Marisol Touraine a fait passer en force, en mars dernier, n’a servi à rien (voir Lmdt des 12 et 10 mars).

Ce qui devrait, par là même, inviter à la prudence, notamment par rapport aux discours de ceux qui pensent qu’il suffit de jouer avec la fiscalité pour que ça bouge. Il y a aussi les réalités intrinsèques à tout marché. Comme la pression de la concurrence des pays frontaliers, au hasard …

•• On remarquera aussi les conséquences de la récente décision du Conseil d’État qui a « botté en touche », au niveau européen, l’interdiction de certaines marques sur laquelle s’étaient excitées les équipes de Marisol Touraine (voir Lmdt des 10 et 23 mai). On retrouve ainsi, sur cette nouvelle liste de prix, des noms comme « Café Crème » ou « Corset ».

Comme quoi, rien n’est irréversible.

17 Juil 2017 | Profession
 

Agnès Buzyn reçoit la Confédération des buralistes, annonce l’agenda de la ministre de la Santé, pour ce mercredi 19 juillet.

En fait, Agnès Buzyn (voir Lmdt des 11 et 9 juillet) aura un entretien avec Pascal Montredon, Jean-Luc Renaud (secrétaire général) et Michel Guiffès (trésorier).

En pleine polémique sur le paquet à 10 euros, les sujets ne vont pas manquer. La Confédération étant en attente de réponses sur plusieurs points :

• un calendrier concernant la hausse « progressive » annoncée ;
• la définition d’un plan précis de lutte contre le marché parallèle ;
• des démarches au niveau européen. Le candidat Macron ayant placé, pendant la campagne électorale, le sujet du paquet à 10 euros dans son contexte européen (voir Lmdt du 3 mars et du 8 mai).

17 Juil 2017 | E-cigarette
 

Plutôt tranchant, cet avis signé par Santé Publique France et qui ressort dans les médias actuellement : « aujourd’hui, nous ne disposons pas de preuves scientifiques solides sur l’efficacité de l’e-cigarette dans l’arrêt du tabac ». 

•• L’étude en question a déjà été publiée dans la revue Addiction, lors de la sortie du Baromètre Santé 2016 (voir Lmdt du 30 mai), et elle ressort dans la mouvance du rapport annuel de Santé Publique France sorti le 12 juillet.

Les 2 057 participants – âgés de 15 à 85 ans – étaient répartis en 1 805 fumeurs exclusifs et 252 sujets à la fois vapoteurs et fumeurs. Tous furent interviewés deux fois, à six mois d’intervalle, et comparés.

Résultat : les vapoteurs-fumeurs ont été deux fois plus nombreux que les fumeurs « purs » à tenter un arrêt du tabac d’au moins sept jours (23 % versus 11 %), plus nombreux aussi (26 % versus 11 %) à réduire leur consommation (de moitié ou davantage). Mais sur le plan du vrai sevrage tabagique, l’e-cigarette est restée inefficace. Lire la suite »