Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
17 Août 2019 | International, Trafic
 

Encore un réseau de contrebande qui vient de tomber en Espagne.

Avec une enquête de la Guardia Civil, initiée en novembre dernier (opération « Elfoexpress »), avec l’interception de deux envois, par la poste, de lots de paquets de tabac à rouler de contrebande.

Très vite les enquêteurs disposent de suffisamment d’indices pour remonter jusqu’à l’un de ces réseaux spécialisés dans la fabrication clandestine de tabac de contrebande qui se développent actuellement en Espagne (voir Lmdt des 4 août 2019, 4 septembre 2018, 8 août 2017).

Leur enquête de plusieurs mois les a donc conduits à l’arrestation de cinq personnes à Ecija (à 80 kilomètres de Séville, sur la route de Cordoue).

Mais surprise quand les enquêteurs ont perquisitionné leur atelier clandestin de tabac à rouler à Carmona, à une trentaine de kilomètres de Séville. Dans le jardin attenant : 104 plants de marihuana. Et dans l’atelier, tout le matériel et les produits nécessaires pour leur culture et leur récolte.

17 Août 2019 | Profession
 

Coup de chaud 

• Saône-et-Loire. L’intrusion a duré au plus une vingtaine de secondes … Mardi 13 août dans l’après-midi, deux malfaiteurs – impressionnants, tout de noir vêtus, gantés et encagoulés – ont débarqué dans un bar-tabac de Torcy (à 6 kilomètres du Creusot).

L’un d’eux était lourdement armé d’un pistolet mitrailleur. Surprise … ils ne se sont intéressés ni à la caisse, ni au tabac.

Après avoir jeté un rapide coup d’œil sur les clients, présents à la caisse tabac et au comptoir, ils se sont rendus dans une deuxième pièce, au fond, avant de faire demi-tour et de repartir à bord d’une voiture retrouvée incendiée, plus tard dans la nuit, dans la commune voisine de Montchanin. Le maire de cette commune évoque un lien « avec des règlements de comptes et avec des histoires de drogue ». Lire la suite »

16 Août 2019 | International, Profession, Récents
 

Après le Japon, la Corée du Sud est le second marché asiatique le plus ouvert aux produits de nouvelle génération, « potentiellement à moindre risque » (voir Lmdt du 16 mai 2017).

•• C’est fort probablement pourquoi British American Tobacco a choisi ce marché pour lancer la « glo sens » qui se veut une évolution sensible par rapport à sa ligne de produits à tabac chauffé glo (voir Lmdt des 22 juin 2018 et 31 août 2017).

« La Corée est l’un des marchés les plus dynamiques et compétitifs du monde avec des consommateurs s’adaptant très vite aux nouvelles tendances » selon le CEO de BAT Korea Kim Eui-Soung. Lire la suite »

16 Août 2019 | Récents, Trafic
 

À Marseille, une nouvelle Brigade vient d’être créée, fin mai, par le Commissaire divisionnaire des quartiers nord, Patrick Longuet : pour lutter exclusivement contre la contrebande de tabac. 

Ses six membres ne s’intéressent pas seulement à la partie visible de la vente à la sauvette, mais ils cherchent aussi à remonter dans le cœur des organisations derrière le trafic. Ils comptent également … sur une prochaine pénalisation des acheteurs (voir Lmdt du 29 novembre 2018). Une envoyée spéciale du JDD / Journal du Dimanche a suivi leur travail. Extraits de son reportage, publié le 11 août.

•• Ça démarre comme un polar. Le 8 août, sur le parking du marché aux puces du 15e arrondissement, au cœur des quartiers Nord, la vitre d’une ­berline au gris impeccable s’abaisse, laissant apparaître une femme blonde. Elle tend un billet de 50 euros à un fin garçon brun, en short et claquettes, qui lui remet en retour une cartouche de Marlboro. L’échange a duré une poignée de secondes. Lire la suite »

16 Août 2019 | Profession
 

Court reportage sur  franceinfo Tv, puis France 3 national (diffusé dans le journal de 19 heures 30), ce jeudi 15 août, concernant la vente de billets de train chez les buralistes. Concrètement (voir Lmdt des 8 et 28 juillet). 

Avec un zoom aux Rosiers-sur-Loire (à 17 kilomètres de Saumur) où il n’y a plus de guichet à la gare et les usagers doivent donc se rendre chez le buraliste. « Les gens prennent le pas petit à petit » témoigne Alexandre Schmeisser (photo), « on a des clients réguliers à la semaine ».

« Il existe toujours une demande de points de vente physique » assure Franck Lacroix, directeur général TER. « On nous dit que le train devient très digital. On ne doit pas oublier toux ceux qui n’ont pas de smartphone et c’est 25 % des Français. Et donc le TER doit être ouvert à tous ».

16 Août 2019 | Pression normative
 

La Ligue contre le Cancer avait dénoncé, dès le 9 août, la proposition de loi visant à assouplir l’application de la loi Évin dans les stades et lors de manifestations sportives professionnelles (voir Lmdt des 9 et 10 août). Nous en publions ci-dessous des extraits.

« (…) L’article (de la proposition) s’il est voté, nuira considérablement à la Loi Évin tant dans son esprit que dans son application :

« Cet article part du principe que les municipalités peuvent, dans certaines conditions, accorder des dérogations pour la distribution d’alcool aux clubs amateurs. Cette disposition peut être utilisée par les clubs professionnels pour contourner via leurs clubs amateurs la loi Évin, pour faire bénéficier les clubs professionnels de l’application de la mesure. Lire la suite »

16 Août 2019 | Profession
 

Dangereux cocktail 

• Haute-Garonne. C’est à une véritable furie qu’ont dû faire face les gendarmes de Fenouillet (à 10 kilomètres au nord de Toulouse), le 20 juillet dernier. Le cocktail whisky et cocaïne avait rendu un individu de 40 ans totalement incontrôlable.

Il avait d’abord volé une Audi A3, dans le quartier des Izards à Toulouse, avant de filer dans un bar-tabac de Fenouillet qu’il fréquente régulièrement. Sur place, il a bousculé le mari de la buraliste en le projetant contre les présentoirs.

Et c’est là que les gendarmes sont venus le cueillir. En cellule de dégrisement, les choses ont encore dégénéré pendant quelque temps. Traduit devant le tribunal, ce mardi 13 août, l’excité a été condamné à douze mois de prison, avec maintien en détention. Lire la suite »

 

La récente décision du conseil municipal de San Francisco – visant à interdire la vente de cigarettes électroniques sur son territoire (voir Lmdt du 25 juin) – a amené Juul Labs à s’engager ouvertement contre cette mesure en contribuant fortement à la mise en place d’une Coalition for Reasonable Vaping Regulation.

Laquelle a récolté suffisamment de signatures pour que son texte soit examiné par le conseil municipal, saisi de la sorte par cette sorte d’initiative populaire locale (voir Lmdt du 13 juillet).

•• Mais entretemps, Juul s’implique encore plus dans cette campagne d’opinion publique. Notamment, en doublant le budget engagé dans l’opération. Nous en sommes déjà à 4,5 millions de dollars, officiellement déclarés devant la San Francisco Ethics Commission. Lire la suite »

15 Août 2019 | Profession, Récents
 

Le 7 mai, Monique Lelte, buraliste à Blagnac, a été prise en otage – avec sa fille et deux employées – par Yanis D, un mineur de 17 ans (voir Lmdt des 7, 8 et 9 mai). Ce qui aurait pu se terminer en drame s’est heureusement conclu. Mais les séquelles sont profondes.

Ainsi, trois mois après la prise d’otages … elle avoue dans « La série de l’été » de La Dépêche du Midi (13 août) ne pas avoir retrouvé une vie « normale » : « depuis cet événement, ma fille a été hospitalisée, mon chien est mort et une de mes employées a démissionné ».

•• De fait, physiquement indemnes de ce face-à-face angoissant, les quatre femmes restent traumatisées. L’une d’elles a fini par démissionner :« elle était choquée ». Une autre s’est arrêtée pendant un mois et demi, alors que la fille de Monique a « craqué nerveusement ». « Le contrecoup de la prise d’otages a été terrible pour elle, d’autant qu’elle était déjà un peu fragile psychologiquement (…)  Lire la suite »

15 Août 2019 | Profession
 

Le 13 août, à Romilly-sur-Seine, une femme a été retrouvée morte dans un abri de jardin à son domicile. Son corps, qui présentait deux plaies à l’abdomen, était recouvert d’un drap.

Une enquête a été ouverte : la piste du drame conjugal est privilégiée, comme l’a confirmé ce mercredi le Procureur de la République de Troyes.

La victime, Martine Collot, est buraliste, bien connue dans la commune de Romilly. Après avoir tenu jusqu’en 2007 une pâtisserie dans le centre-ville, elle avait repris, avec son mari, un débit de tabac dans la même rue. Martine et son époux devaient cesser leur activité en septembre, selon L’Est Éclair.