Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
28 Mar 2017 | Profession
 

Suite aux premières infos qui ont filtré dans certains médias, nous pouvons confirmer que, lors d’un séminaire exceptionnel réunissant tous les présidents de chambres syndicales départementales de buralistes convoqué pour ce mercredi 29 mars à Paris, Pascal Montredon va présenter la LCB, « La Cigarette du Buraliste » : « la seule cigarette que l’on ne retrouvera que sur le marché français ».

« Nous avons la garantie que cette cigarette ne sera commercialisée qu’en France, dans le réseau des buralistes, et pas dans les pays voisins aux frontières ni sur Internet » a déclaré le président de la Confédération suite à ces premiers échos : « c’est un signe fort envoyé à ceux qui nous expliquent que l’on ne peut rien faire contre le marché parallèle. Nous n’avons pas l’intention de nous résigner devant ce que certains semblent considérer comme une fatalité ».

À suivre …

28 Mar 2017 | Profession
 

L’information est tombée en fin de soirée de ce mardi 28 mars. Elle a commencé à filtrer dans certains médias. Extraits :

•• Le Figaro : « Coup de tabac en vue dans les civettes. Les buralistes s’apprêtent à lancer une marque de cigarettes. Le projet a été préparé dans le plus grand secret par la Confédération des buralistes. Celle-ci a déposé le nom LCB, La Cigarette des Buralistes ».

•• RTL : « Selon nos informations, les buralistes français vont commercialiser d’ici à la fin de l’année leur propre marque de cigarettes. Il faudra débourser autour de 6,60 euros pour acheter un paquet. Ces cigarettes seront fabriquées dans une usine en Bulgarie. Elles contiendront tout de même du tabac français produit dans le Sud-Ouest du pays. Les buralistes entendent ainsi pousser un coup de gueule auprès des pouvoirs publics. Ils veulent aussi protester contre le marché parallèle qui pèse entre 25 % et 30 % du marché national ».

28 Mar 2017 | Trafic
 

Tout est parti de l’alerte d’un habitant de Wargnies-le-Grand (Nord). Ce jeudi 23 mars en début d’après-midi, il repère une fourgonnette noire, immatriculée en Belgique, rôdant dans le village. Une patrouille de gendarmerie est envoyée illico sur place, suite à son appel.

Le conducteur tente de prendre la fuite, mais il est vite appréhendé et interpellé. Dans la foulée de l’interpellation, les gendarmes ont fouillé sa fourgonnette de location. Et là … 3 650 cartouches de cigarettes. Lire la suite »

28 Mar 2017 | Trafic
 

Face à l’impressionnante série d’attaques de ses camions de livraison tabac, Logista a revu de fond en comble l’ensemble de ses procédures et de ses systèmes de sécurité. Et cela commence à fonctionner (voir Lmdt du 21 mars).

Ainsi, ce lundi 27 mars, à Bobigny, cinq malfaiteurs cagoulés ont attaqué, en les aspergeant de gaz, les chauffeurs d’un camion en vue de s’emparer du véhicule et de le détourner. Il était 9 heures 30.

Mais ils n’ont pas réussi à faire redémarrer le camion, l’un des systèmes de sécurité s’étant enclenché. Les agresseurs ont alors dû vite renoncer et prendre la fuite sans le moindre carton. Lire la suite »

28 Mar 2017 | Profession
 

Organisés par la fédération des buralistes de la région Ile-de-France/Seine-Maritime/Oise – au Lido, ce dimanche 26 mars – les « Trophées des buralistes » 2017 ont confirmé le succès d’une formule qui fonctionne depuis huit ans.

Et au-delà de l’aspect prestigieux et festif de la soirée, les participants ont été attentifs aux messages convergents du président Bernard Gasq et des différents partenaires : adaptation, modernisation, diversification.

Et fierté d’exercer le métier des buralistes comme l’exprimaient les larges sourires des lauréats montant sur scène sous les applaudissements de leurs collègues, au nombre d’un millier.

Mais pour l’observateur ayant déjà assisté aux cérémonies précédentes, plusieurs remarques venaient à l’esprit : Lire la suite »

28 Mar 2017 | Profession
 

Intéressante, l’interview accordée par Anne-Marie Couderc, présidente de Presstalis – désormais redressé – dans Le Figaro de ce 27 mars. On y trouve la confirmation d’une information concernant un programme de modernisation qui toucherait notamment les tabacs-presse (voir Lmdt du 30 janvier). Extraits.

• Le Figaro : Pourquoi compter encore sur la presse physique ?

• Anne-Marie Couderc : « On constate qu’avec la révolution numérique, la dématérialisation des biens et des services est là. Mais le contact physique, le fait d’avoir affaire à un marchand qui propose de la presse, reste extrêmement important.

Même si elle baisse régulièrement, la presse physique représente encore une réalité trés puissante. Chaque jour, 10 millions de personnes se rendent dans les points presse. Et chaque année, 2,6 milliards d’exemplaires sont livrés chez les marchands de journaux. Il faut faire de ces lieux des lieux de vie et de convivialité et il faut mettre le professionnalisme du marchand au service de la passion de la presse ». Lire la suite »

28 Mar 2017 | E-cigarette
 

C’était une première. Décentraliser en région le salon dédié à la cigarette électronique « Vapexpo » dont l’édition 2016 avait atteint les 11 274 visiteurs, selon les organisateurs. 

•• Pari gagné semble-t-il, puisque ces mêmes organisateurs (voir Lmdt des 1er mars 2017 et 6 décembre 2016) annoncent 3 100 entrées (3 076 visiteurs uniques précisément) ces 12 et 13 mars au Centre de Congrès de Lyon.

Plus que les 2 463 visiteurs annoncés pour la dernière édition du trade show « Innovaping Days en mars 2016 (voir Lmdt des 9 février et 12 juillet 2016). Lire la suite »

27 Mar 2017 | E-cigarette
 

Dans un communiqué de ce jour, les organisateurs du deuxième « Sommet de la Vape » (voir Lmdt du 19 mars) annoncent avoir réuni plus de 200 acteurs « d’origines très différentes » (sauf les buralistes), ce qui les a conduits à faire le point sur « les consensus et les points de divergence de ces acteurs ». Selon eux, les divergences se sont beaucoup réduites par rapport à l’édition 2016 et le consensus sera … encore plus large au troisième sommet de la vape 2018.

•• Simple discours de circonstance pour un « sommet » incapable de mobiliser le moindre candidat aux prochaines échéances électorales, ou leurs représentants, alors qu’il y a tant de lignes à faire bouger sur le plan réglementaire. Ce qu’ont regretté plusieurs témoins. Quasiment rien dans les médias, non plus. Seul point notable : la présence effective de Benoit Vallet, Directeur général de la Santé.

Ainsi, un sujet – relativement mineur par rapport aux grands débats nationaux, certes, mais dans l’air du temps quand même mais relevant tant de la santé publique que des libertés individuelle et d’entreprise – passe à la trappe de cette campagne électorale.

•• Nous reproduisons ci-dessous les conclusions de ce « Sommet de la Vape », telles que publiées dans le communiqué. Sur le thème : il y a quand même consensus sur le fait que, la vape est un outil de réduction du tabagisme.  Lire la suite »

27 Mar 2017 | Observatoire
 

Obésité, consommation excessive d’alcool ou de viande rouge, sédentarité et tabagisme sont les principaux facteurs de risque évitables des cancers digestifs dont certains (foie et pancréas) sont en forte augmentation, a souligné, ce jeudi 23 mars, la Société nationale française de gastro-entérologie (SNFGE), dans un communiqué repris par l’AFP.

Quelque 75 000 nouveaux cas de cancers digestifs sont diagnostiqués chaque année en France, dont 42.000 cancers colorectaux, 11 500 cancers du pancréas, 8 700 cancers du foie et 6 600 cancers de l’estomac, selon les dernières estimations de l’Institut national du cancer (INCa).

•• « Certains facteurs de risque comme l’alcool ou le tabac sont désormais assez bien connus, mais la majorité des gens n’a pas conscience que son mode de vie est à risque », avertit le Professeur Christine Silvain, présidente de la société savante qui a décidé de lancer une campagne de prévention des cancers digestifs.

Parmi les risques mal connus du grand public figurent notamment le surpoids, la sédentarité ou la trop grande consommation de viande rouge et charcuterie, cités seulement par 30 % des personnes interrogées dans un sondage OpinionWay publié jeudi. Lire la suite »

27 Mar 2017 | Trafic
 

Obstination et pression continue, c’est comme cela que l’approvisionnement du marché parallèle commence à s’assécher.

•• Jeudi soir dernier, le 23 mars, les services de la Douane ont mené une opération de « contrôle renforcé » visant la revente de tabac dans seize « commerces d’alimentation et assimilés » de Nîmes. On sait que ces derniers établissements y posent régulièrement problèmes (voir, par exemple, Lmdt des 19 décembre et 9 janvier 2016).

Du tabac y a été trouvé dans deux boutiques seulement. Et relativement peu par rapport aux habitudes (3,8 kilos). Un établissement, en récidive, va faire l’objet d’une demande de fermeture administrative .

•• On y verra un effet du spectaculaire démantèlement de réseau, annoncé cette semaine (voir Lmdt du 21 mars 2017) : 1 million de cigarettes saisies dans le cadre d’un trafic de produits fabriqués en Biélorussie, acheminés sur Nîmes tous les quinze jours par des trafiquants polonais et revendus dans des épiceries ou bars à chicha.

Ce qui suppose une alliance opérationnelle entre des milieux très différents. Mais le trafic du tabac génère de tels gains que tous les rapprochements sont possibles. Lire la suite »