Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
7 Juin 2022 | Profession
 

Entreprise historique du territoire sarthois, LTR industries a repensé depuis quelques années sa production de tabac reconstitué pour s’adapter aux évolutions du marché et à la baisse de la consommation de cigarettes traditionnelles.

Par le retraitement de fibres, de surplus issus de la production, le site industriel de Spay (à une quinzaine de kilomètres du Mans) recycle du tabac depuis près de 60 ans. Du tabac recomposé, vendu ensuite aux cigarettiers, explique Ouest France.

•• Propriété du groupe américain SWM qui compte également des usines de production de papiers spécifiques (industriels, tabac, packaging) implantées à Quimperlé, à Valence et dans l’Ariège, LTR industries connaît un rebond d’activité depuis 2019, après cinq années de creux (voir 19 novembre 2014, 13 février 2020).

La faute à une industrie du tabac en pleine mutation, confrontée à une réduction significative de la consommation de cigarettes, mesurée à 5 % par an, chiffre Bruno de Veyrac, directeur de production du site sarthois de LTR.

Pour y faire face, le groupe SWM a entrepris de profondes transformations de ses usines dont celle de Spay, au prix d’investissements conséquents : « 7 à 8 millions d’euros sur les trois dernières années » précise le directeur industriel du site spayen, Antoine Uzu.

Des dépenses nécessaires pour repenser l’appareil de production et l’adapter à la fabrication de tabac chauffé. « Ce marché des cigarettes chauffées est en croissance de 40 % par an. Cette nouvelle activité représente désormais 30 % de notre chiffre d’affaires » se satisfait Bruno de Veyrac.

Un chiffre d’affaires qui a dépassé les 80 000 euros en 2021 chez LTR. Signe de renouveau, « en novembre 2021, nous avons relancé une machine qui était à l’arrêt depuis 2014 », note le directeur. Lire la suite »

6 Juin 2022 | Vapotage
 

•• 85 % des Français ont entendu parler de la cigarette électronique.

75 % des Français voient précisément de quoi il s’agit.

Ceci quels que soient l’âge, le genre ou la catégorie socio-professionnelle de la personne interrogée.

8 % des Français indiquent être consommateurs de cigarette électronique. Lire la suite »

5 Juin 2022 | Profession
 

« L’intégration des alternatives sans combustion et d’une stratégie de réduction des risques aux politiques de santé publique peut ouvrir une nouvelle voie et doit permettre ainsi d’agir pour accompagner les fumeurs sans peser plus encore sur leur pouvoir d’achat. »

Jeanne Pollès, présidente de Philip Morris France (voir 31 mai).

31 Mai 2022 | Vapotage
 

Dans un contexte de baisse du pouvoir d’achat, 60 % des Français estiment que les hausses de taxes sur les cigarettes incitent davantage les fumeurs à se tourner vers les marchés parallèles qu’à arrêter de fumer : c’est ainsi que débute un communiqué de Philip Morris France que nous reprenons.

Philip Morris France publie aujourd’hui une étude réalisée par l’IFOP sur un échantillon représentatif de 1000 personnes âgées de 18 ans et plus afin de faire un point d’avancée sur les connaissances et opinions des Français sur les solutions alternatives sans combustion à la cigarette et les politiques de santé publique.

Les résultats mettent en avant, entre autres, le fait que pour 62 % des Français ces alternatives sans combustion gagneraient à être mieux connues et que, pour 59 % des Français, elles devraient être intégrées aux politiques de lutte contre le tabagisme. 60 % d’entre eux considèrent également que la hausse des taxes sur la cigarette a pour principal effet l’explosion des marchés parallèles et non une baisse de la prévalence tabagique.  Lire la suite »

20 Mai 2022 | International, Profession
 

British American Tobacco lance son système de tabac à chauffer – glo – à Chypre (1,2 million d’habitants … sans les touristes). Ce lancement sera accompagné d’importants investissements pour la présentation du produit dans les points de vente.

« Une nouvelle étape dans la démarche de transformation de BAT pour A Better Tomorrow » assure Vitali Kochenko, general manager de BAT Helias couvrant les marchés de Chypre, de la Grèce, de Malte et Israël.

C’est la nouvelle version du device de tabac à chauffer de BAT qui va être lancé: glo hyper +, avec des sticks neo demi slim. (Voir 19 mai 2022, 7 octobre 2021).

19 Mai 2022 | Profession
 

Lors de la dernière assemblée générale de l’actionnariat de British American Tobacco, ce 28 avril, le président Luc Jobin a passé en revue les résultats et les perspectives concernant les produits de nouvelle génération dans le groupe (voir 29 juillet 2021).

Ainsi, BAT annonce qu’en 2021, la totalité des consommateurs dans le monde de ses produits non-combustibles (vapotage, tabac à chauffer, nicotine en sachets) a augmenté de 4,8 millions personnes : pour atteindre 18,3 millions de consommateurs.

Son objectif étant de 50 millions de consommateurs en 2030. Sachant que ces produits non-combustibles représentent actuellement 12 % du total du chiffre d’affaires mondial du groupe (contre 4 % en 2017).

Dans le domaine du vapotage, Vuse est leader dans 31 États aux USA.

En matière de tabac à chauffer et dans les pays où elle a été lancée – la glo grignote des parts de marché, notamment avec la nouvelle glo Hyper.

Et sur les marchés où ils sont homologués, les sachets de nicotine Velo sont en bonne position. Ils sont leaders dans plusieurs marchés européens.

18 Mai 2022 | International, Vapotage
 

Filiale US de British American Tobacco (BAT), R.J. Reynolds Vapor Company vient de recevoir l’autorisation de mise sur le marché, de la part de la FDA (US Food and Drug Administration), pour un certain nombre de références Vuse sur le marché américain : Vuse Ciro et Vuse Vibe.

Cela fait suite à un premier agrément, celui de Vuse Solo, en octobre 2021. La Vuse Alto est encore soumise à l’examen de la FDA. Nous représentons la gamme la plus large de produits du vapotage autorisés par l’administration déclare en substance un communiqué de BAT. Lire la suite »

7 Mai 2022 | International, Vapotage
 

On ne se rend pas compte – surtout vu d’en France – que le vapotage peut être encore banni dans d’autres pays. Même si le Brésil (voir 22 avril) et la Malaisie (voir 21 avril) se lancent dans un processus de réglementation positive après un temps d’interdiction totale.

•• Mais il existe des marchés ou le vapotage reste interdit comme la Thaïlande (voir 6 mai). Et c’est aussi le cas de Hong-Kong où, depuis une semaine, l’importation, la vente et la fabrication de cigarettes électroniques ainsi que de produits à tabac chauffé sont interdites Lire la suite »

5 Mai 2022 | Profession, Vapotage
 

Après avoir été la première entreprise de l’industrie à commercialiser dès 2018 sa cigarette électronique, myblu, dans le réseau des buralistes (voir 14 mai 2018 et 20 février 2019), Seita annonce le lancement de son nouveau système fermé, blu 2.0 (extraits du communiqué).

•• Convaincue de l’efficacité de la vape pour accompagner les fumeurs vers un produit à nocivité réduite et de sa capacité à être un relais de croissance pour l’entreprise, Seita annonce le lancement, dans un premier temps en phase pilote, chez plus de 3000 buralistes français, de son nouveau système fermé blu 2.0.

Inspirée par les meilleurs standards du marché,  blu 2.0 répond aux attentes des consommateurs les plus exigeants, sur la performance, l’innovation et la qualité. Lire la suite »

20 Avr 2022 | International, Profession
 

Ayant fait l’objet d’une annonce aux États-Unis à l’occasion de leur agrément par l’autorité régulatrice FDA (Food and Drug Administration / voir 19 janvier) – mais également en Corée du Sud (voir 24 mars) – les cigarettes VLN à taux très réduit de nicotine (95% de nicotine en moins est-il annoncé), du fabricant 22nd Century, commencent à être commercialisées sur des sites-pilotes.

Ces cigarettes « less nicotine » – VLN King et VLN Menthol – sont désormais disponibles dans les points de proximité (convenience stores) / stations-service de la chaîne de franchisés Circle K stores de la région de Chicago (Illinois). Soit une zone commerciale de plus de 9,6 millions d’habitants. Lire la suite »