Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
16 Sep 2021 | Profession, Récents
 

L’heure est aux grands changements … Dès janvier et de Genève, JTI (Japan Tobacco International) dirigera l’ensemble de l’activité tabac sur tous les continents (y compris celle du Japon) du numéro trois mondial (voir 10 février). Alors que le groupe envisage d’investir en priorité dans les produits dits « à risques réduits » de tabac chauffé.

Entretien avec le directeur financier CFO de JTI, Vassilis Vovos (voir 17 mars 2017 et 9 mai 2016) sur le site suisse de l’Agefi. Lire la suite »

15 Sep 2021 | Observatoire
 

« Le gars de 50 ans est déjà essoré, il va bientôt mourir : ce n’est pas là qu’il faut investir, ce sont bien les jeunes qu’il faut draguer:  derrière, ils pourront encore consommer pendant une bonne quarantaine d’années » .

C’est sur cette citation de Loïc Josseran (président de l’Alliance contre le tabac et professeur des universités-praticien hospitalier en santé publique à l’université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines) que démarre un grand papier à charge occupant la page « Jeunesses » du Monde (édition 15 septembre) sur les « ruses de l’industrie du tabac pour séduire les jeunes » … même si on y reconnaît que la prévalence tabagique chez les jeunes est en baisse. Extraits.

•• Trente ans après l’amorce de la loi, les cigarettiers ont bien des raisons de tenter de se refaire une santé. Leur produit-phare, la cigarette manufacturée, commence à s’émousser. « Les niveaux de consommation sont parmi les plus bas jamais observés depuis les années 2000 », souligne Marc-Antoine Douchet, chercheur à l’Observatoire français des Drogues  et des Toxicomanies (OFDT). Lire la suite »

7 Sep 2021 | International, Vapotage
 

D’après le South China Morning Post, les autorités de Hong Kong souhaitent présenter au conseil législatif local un texte prévoyant d’interdire le vapotage et le tabac chauffé à partir d’avril prochain.

Ce qui provoque pas mal de débats dans « cette région administrative spéciale » de la Chine.

Le 3 septembre, l’association Heated Tobacco Concern Group a publié une étude démontrant que 90 % d’un échantillon de 882 utilisateurs du tabac chauffé allaient revenir vers la cigarette traditionnelle en cas d’interdiction. Les 10 % restants annonçant qu’ils allaient rechercher du tabac à chauffer sur le marché noir … Lire la suite »

 

C’est la République tchèque qui a été choisie par Imperial Brands pour le lancement de ses propres produits de tabac à chauffer en Europe (voir 23 février 2021).

Soit un device (Pulze) et des heat sticks qui devraient être testés aussi prochainement sur un autre marché européen.

« Le tabac chauffé correspond à des opportunités de croissance significative en Europe. Sur certains marchés locaux, il s’y développe avec la plus forte croissance parmi les produits de nouvelle génération » a déclaré Joerg Biebernick (président Europe d’Imperial Brands).

Le tabac chauffé représenterait actuellement près de 10% du marché de tabac tchèque, selon Imperial Brands.

 

C’est une Iqos innovante que lance actuellement Philip Morris International sur le marché japonais : l’Iqos Iluma.

Ce lancement avait été annoncé (voir 8 et 21 juillet). Il était même avancé que cette nouvelle Iqos intégrait d’avantage d’électronique et dispensait son utilisateur de l’étape fastidieuse du nettoyage (voir 6 mai, à l’occasion d’une intervention de Jacek Olczak, CEO de Philip Morris International, dans Le Figaro).

En fait, il s’agit d’une Iqos « bladeless » – sans lame – avec une évolution dans le système de mise en place des sticks de recharge. D’ailleurs, ceux-ci sont spécifiques à cette nouvelle Iqos.

On peut trouver ces nouvelles Iqos Iluma bladeless, et ses nouveaux sticks, dans les points de ventes spécialisés au Japon depuis le 18 août.

Actuellement l’Iqos est présente sur 67 marchés dans le monde. L’objectif étant de passer à 100 pays d’ici 2025. Sachant que le Japon a toujours été un marché privilégié pour le tabac chauffé en général et Iqos en particulier.

Récemment, PMI annonçait que l’Iqos représentait une part de 26 % du marché total (cigarettes traditionnelles et tabac à chauffer) sur la ville de Tokyo (voir 2 août).

3 Août 2021 | International, Profession
 

Masamichi Terabatake (CEO de Japan Tobacco) se félicite de la robustesse des performances du groupe obtenue par « une forte dynamique commerciale », à l’occasion de la présentation des résultats de JT pour le second trimestre (voir 4 mai et 10 février).

Soit une progression globale en volume de +10 % (par rapport au second trimestre de l’année dernière).

« Il faut y voir le résultat de gains continus de parts de marché pour les produits combustibles » souligne Masamichi Terabatake qui rebondit sur le dernier grand événement du groupe : « nous lançons Ploom X, notre device nouvelle génération, au Japon, le plus grand marché du monde pour le tabac à chauffer.  Lire la suite »

3 Août 2021 | International, Profession
 

Philip Morris USA suspend la commercialisation des recharges Heets de l’Iqos suite à un arbitrage défavorable de l’International Trade Commission (ITC).

Ceci dans le cadre d’une procédure remontant à avril 2020 et portant sur un litige concernant des brevets avec Reynolds Tobacco, filiale de BAT.

Jusqu’à maintenant l’Iqos est le seul produit à tabac chauffé autorisé aux États-Unis (voir 18 décembre et 10 juillet 2020).

L’Iqos était en test sur certaines zones géographiques. Notamment en Virginie, Géorgie et Caroline du Nord.

2 Août 2021 | International, Vapotage
 

Il est toujours intéressant – en prenant connaissance des résultats trimestriels de Philip Morris International (voir 21 juillet 2021) – de rentrer dans les détails et de relever l’implantation de son Iqos à tabac chauffé sur un certain nombre de marchés correspondant à des villes de référence (voir aussi 28 avril 2021 et 26 octobre 2020).

Ces chiffres sont spectaculaires même s’ils ne sont pas encore vraiment stabilisés (il peut y avoir des variations sensibles d’un trimestre à l’autre), mais les niveaux de parts de marché sont significatifs. Lire la suite »

1 Août 2021 | International, Profession
 

Les récentes déclarations de Jacek Olczak, CEO de Phillip Morris International, dans les médias anglais ont suscité une multitude de commentaires, comme on s’en doute (voir 28, 29 et 30 juillet).

Notamment la réaction de l’association britannique Forest, présidée par le médiatique Simon Clark (voir 17 mai 2016, 6 mai et 26 septembre 2020).

Rappelons que Jacek Olczak a évoqué l’éventualité d’un bannissement des cigarettes combustibles du marché anglais, dans les 10 ans, si l’on offre aux fumeurs la possibilité de choisir des alternatives « avec l’information et la réglementation qui conviennent ». Lire la suite »

30 Juil 2021 | Profession
 

« Nous pouvons envisager un monde sans cigarettes … » Pour Le Figaro, la récente déclaration de Jacek Olczak, CEO de Philip Morris International, dans les médias anglais (voir 28 et 29 juillet) n’est pas une surprise. Extraits de son analyse. 

Depuis plusieurs années, le groupe PMI souhaite sortir du marché des cigarettes pour se projeter sur des produits alternatifs, perçus comme moins nocifs, comme les produits de vaporisation sans combustion et contenant de la nicotine ou les cigarettes électroniques, rappelle le quotidien. Lire la suite »