Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
30 Août 2022 | Profession
 

Des remparts gallo-romains de Meaux (Seine-et-Marne) au Moulin d’Acoravo (Corse-du-Sud), la ministre de la Culture a dévoilé, ce 28 août, les 100 nouveaux sites retenus pour 2022 dans le cadre de la « Mission Patrimoine » confiée à Stéphane Bern (voir ci-dessous). Ainsi débute une dépêche AFP que nous reprenons.

Le Château de Maison-Blanche à Gagny (Seine-Saint-Denis) où se sont rendus lundi la ministre et l’animateur, compte aussi parmi les nouveaux bénéficiaires de cette mission. Cette demeure classique du XVIIe siècle, fermée depuis 2011, sera réhabilitée pour accueillir un restaurant pour de jeunes apprentis dans la restauration, sous la houlette du chef étoilé Thierry Marx. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur FDJ / Buralistes / Mission Patrimoine : aperçu des nouveaux sites retenus  , ,
30 Jan 2022 | Profession
 

Après avoir enregistré des records d’affluence l’été dernier, c’est la saison creuse au musée du Tabac de Bergerac (Dordogne) qui a fermé ses portes au public deux semaines afin de permettre au personnel de procéder au « récolement » de la collection.

Explications dans Sud-Ouest.

« Le récolement, c’est en quelque sorte un inventaire de l’inventaire » explique Mélissa Nauleau, responsable adjointe en charge des musées et des collections de la Ville, « pour chaque objet, on va vérifier s’il est bien inscrit sur les registres, s’il est étiqueté, et l’inscrire si nécessaire. »

•• Depuis 2004, les musées du France (agréés par l’État) sont tenus de procéder à un récolement complet de leurs collections tous les dix ans. Au musée du Tabac bergeracois, le dernier a été remis en 2013. C’est aussi l’occasion de vérifier l’état des objets et de prévoir, si besoin, une restauration. « Nous faisons aussi une série de photos de chaque objet pour constater l’état et alimenter une future base de données. »

En guise d’exemple, la jeune femme se saisit d’un couvercle de râpe à tabac de poche, en bois sculpté. Un objet typique des arts décoratifs de la fin du XVIIème et du début du XVIIIème siècle. D’un côté, sont représentés deux hommes se battant en duel tandis que deux autres les encouragent en levant leur verre.

L’autre face révèle une série de numéros incompréhensibles pour le profane. « Cette pièce a plusieurs numéros dont un qui semble récent. Sur celui-ci, la lettre D indique qu’il s’agit d’un dépôt. Il y a ensuite un numéro d’inventaire. Il vient probablement du Louvre ou de Cluny, mais c’est un dépôt qui peut dater des années 1950. Il faudra faire des recherches pour compléter les informations et régulariser. »

•• Pour elle, c’est aussi un moment privilégié avec ces objets : « c’est parfois fastidieux, mais passionnant. La collection, qui compte des milliers de pièces, est très belle, même si la scénographie date des années 1980 et aurait besoin d’être repensée » juge la responsable et spécialiste de l’histoire de l’art. « Le tabac est un sujet extrêmement large, car il était consommé dans beaucoup de sociétés du monde. Et cela fait écho à une histoire locale forte. »

 Commentaires fermés sur Musée du tabac Bergerac : « le tabac est un sujet extrêmement large »   ,
25 Sep 2021 | Profession
 

Quand la culture fait un tabac. La manufacture (où l’on fabriquait des Gauloises ou autres Celtique …), ancien pilier économique breton, à la façade caractéristique et aux bâtiments classés, rouvre ses portes au public, à Morlaix (Finistère), après un chantier pas encore tout à fait achevé.

Au sein de cet espace de quelque 35 000 mètres carrés, dont une partie a pu être financée par le Loto du patrimoine, on peut désormais découvrir son projet le plus ambitieux : le « Sew » (prononcer comme « sioux »). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Patrimoine : l’ancienne manufacture de tabac de Morlaix devient un complexe culturel  
21 Août 2021 | Profession
 

Les cendriers publicitaires sont classés au rayon des souvenirs. La loi Évin de 1991 – qui interdit toute publicité sur le tabac – et ses évolutions – qui prohibent toute incitation à fumer – ayant très largement réduit leur distribution par les fournisseurs.

Classiques ou étonnants, produits pour de grandes marques ou des entreprises locales, ils composent cependant l’étonnant musée – à Colombe-lès-Vesoul (Haute-Saône) – de Michel Faivre, repéré par L’Est Républicain. 

Téphraphile (collectionneur de cendriers) depuis 46 ans, celui-ci revendique 6 000 à 7 000 pièces exposées et presque autant de doubles. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Michel Faivre : il a fait un musée de sa passion débordante pour les cendriers  ,
12 Juil 2021 | Associations
 

Le réseau des enseignes Casino et la Fondation Marc Ladreit de Lacharrière se réunissent au sein d’une association pour revitaliser des territoires ruraux, annonce le Journal du Dimanche.

« Culture et Vie » va aménager des espaces consacrés à la culture ainsi qu’à l’accès à̀ différents services au sein des supérettes du distributeur stéphanois (Casino Shop, Petit Casino, Vival, Spar), très implanté dans les territoires ruraux et de montagne, toujours d’après le JDD.

Des ordinateurs, une bibliothèque et un espace pour l’artisanat local ont déjà̀ été́ installés dans six supérettes en Ardèche. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Territoires : Casino veut développer un service plus « culturel « en zones rurales  ,
4 Juil 2021 | Profession
 

Deux créations industrielles ont reçu le grand prix du jury, lors de la quinzième édition du festival international Design Parade qui récompense, chaque année depuis 2006, la jeune création contemporaine.

Elles sont exposées à la villa Noailles, à Hyères, parmi les 10 œuvres de finalistes. Il s’agit d’une carotte de buraliste et d’une croix verte de pharmacien comme l’a remarqué Libération.

La mythique carotte rouge des buralistes s’anime au gré du vent, poussée par un ventilateur posé quelques mètres plus loin dans l’une des salles de la villa Noailles. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Design : quand la carotte du buraliste inspire …  
1 Jan 2021 | Profession
 

Monument du théâtre et du cinéma, le comédien et metteur en scène Robert Hossein est décédé ce jeudi 31 décembre.

En 2007, le metteur en scène était venu au Mans présenter son spectacle « N’ayez pas peur ! » sur la vie de Jean-Paul II et avait expliqué à Ouest-France son attachement au département de la Sarthe.

Au tout début de la Seconde Guerre mondiale, l’école du jeune pensionnaire Robert avait été déplacée au Mans. Les enfants avaient été répartis dans des familles et le jeune Robert, âgé de 12 ans, avait été hébergé plusieurs mois dans une famille qui tenait un bar-tabac à Saint-Célerin(26 kilomètres du Mans). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Robert Hossein : « je me suis retrouvé dans une merveilleuse famille qui tenait un bar tabac … »  ,
29 Sep 2019 | Observatoire
 

À la fois comédien, présentateur, chroniqueur, humoriste, auteur et réalisateur, Mathieu Ducrez interprète, sur les planches du Théâtre Montmartre Galabru (Paris), « Confessions d’un fumeur ». Le pitch : à 15 ans, Mathieu commence à fumer pour se prouver qu’il est un homme, 30 ans plus tard, il essaie d’arrêter pour la même raison.

Sur scène, au début, le personnage tient encore une cigarette et va raconter sa vie « en fumée », avec humour et lucidité. L’occasion de comprendre les mécanismes de la dépendance au tabac, une prise de conscience qui va l’amener à « redevenir enfin libre ».

Co-écrit avec des anciens fumeurs, le spectacle se veut tragi-comique, délivrant souvenirs et anecdotes : « la vie d’un fumeur est suffisamment absurde tordue et compliquée pour que tous les ingrédients de la comédie y soient réunis. Ce qu’on voulait absolument éviter c’était d’être moralisateur ou culpabilisateur » explique Mathieu. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur « Confessions d’un fumeur » : au rendez-vous de la rentrée théâtrale   ,
21 Juil 2019 | Profession
 

Le musée du Tabac à Bergerac invite, jusqu’en décembre, à (re)découvrir des illustrations de l’époque où la cigarette avait droit à sa réclame. Il fut un temps pas si lointain où l’art publicitaire se mettait au service de la cigarette.

Mélissa Nauleau, responsable adjointe du service patrimoine et musées de la Ville, a sélectionné onze pièces, dénichées dans les réserves, qui sont autant de témoignages d’une époque révolue, en l’occurrence entre 1884 et 1900.

•• Portée par la Révolution industrielle, les progrès des techniques d’impression en matière de lithographie et accessoirement la loi sur la liberté d’affichage public de juillet 1881, la publicité est un incontournable « support de création artistique » rappelle Mélissa Nauleau. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Musée du tabac à Bergerac : exposition « ce temps où la femme faisait vendre des cigarettes »  ,
9 Mai 2019 | International, Profession
 

Scandale … Sur la page d’accueil du site de l’Opéra Royal de Wallonie à Liège, aux côtés de partenaires comme la Loterie nationale, des collectivités locales et des médias, figurait JTI (Japan Tobacco International). 

Il n’en fallait pas plus pour le quotidien Le Soir, ce lundi 6 mai, qui a dénoncé dans un article – intitulé « L’opéra de Liège illégalement financé par l’argent sale du tabac » – le non-respect de la loi de 1977 sur la protection de la santé.

•• Le cabinet de la ministre fédérale de la Santé publique, la pittoresque Maggie De Block ( voir Lmdt des 2 novembre et 18 juin 2018 ), ne pouvait que vivement réagir pour confirmer  l’illégalité du sponsoring : « Comme pour toute infraction de ce type, nous avons chargé les services d’inspection du SPF Santé publique de prendre les mesures nécessaires ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Belgique : ils cherchaient du pétrole … ils tombent sur du tabac   ,