Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
31 Juil 2020 | Pression normative
 

L’annonce d’une interdiction prochaine des chauffages extérieurs sur les terrasses de bars, restaurants et brasseries par la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, lundi dernier (voir 28 juillet 2020), a jeté un froid, si l’on ose dire, chez des professionnels déjà préoccupés par la relance d’une activité gravement compromise par la pandémie et ses conséquences.

•• D’où la mise en place immédiate par le Gouvernement « d’un cycle de consultations » avec les représentants du secteur. Et c’est le nouveau ministre des PME, Alain Griset, qui a reçu la mission de déminer le terrain. Avec un premier tour d’horizon par le biais d’une audioconférence, organisée dès ce mercredi 29 juillet. Et la participation de membres du cabinet de Barbara Pompili.

•• À cette occasion, le président de l’UMIH Bretagne, Karim Khan, s’est montré d’emblée favorable à une mesure qu’il a accompagné lors de sa mise en œuvre par la municipalité de Rennes, cet hiver (voir 3 décembre 2019 et 3 janvier 2020).

•• Avis plus réservé pour Didier Chenet (GNI / Groupement national des Indépendants) reconnaissant le caractère éminemment politique de la décision avant de poser l’enjeu des emplois pour le secteur CHR : « le Gouvernement a t’il l’assurance qu’à la fin de l’hiver prochain nous n’aurons plus besoin des terrasses chauffées sur lesquelles nous faisons, en moyenne sur l’année, 30 % de chiffre d’affaires ».

•• Attitude ferme de Philippe Coy, au nom « des 15 000 bar-tabacs » représentés par la Confédération : « il ne faut pas confondre transition écologique et transgression économique ». Et de poser clairement le problème de ces consommateurs fumeurs qui sont les premiers à fréquenter les terrasses.

•• Une représentante de l’AMF est revenue aussi sur les incidences financières de la mesure : « ces établissements contribuent au bien-vivre ensemble sur les territoires ».

•• Pour sa part le ministre Alain Griset s’est engagé « à co-construire avec les représentants du secteur un plan d’actions pour accompagner les entreprises dans la mise en place de cette mesure. Le Premier ministre m’a demandé de travailler avec vous. Des propositions lui seront présentées le 30 septembre ».

Les professionnels ont jusqu’à fin août pour soumettre leurs réflexions.

 Commentaires fermés sur Bar-Tabac : concertation … précipitée sur l’interdiction des terrasses chauffées  ,
28 Juil 2020 | Pression normative
 

Le Gouvernement a annoncé, ce lundi 27 juillet, la mise en œuvre de quelques-unes des 150 propositions de la Convention citoyenne pour le Climat (CCC).

Parmi celles-ci, l’interdiction de chauffer les terrasses extérieures (voir 3 et 27 janvier).

•• Qu’a-t-il été dit exactement ? 

« Nous allons interdire le chauffage extérieur sur l’espace public, sur les terrasses, et imposer de fermer les portes de tous les bâtiments chauffés ou climatisés, ouverts au public » a expliqué la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Bar-Tabac : interdiction des terrasses chauffées … comment cela va-t-il se passer ?  ,
26 Juil 2020 | Profession
 

Rappel qu’il est nécessaire de prendre toutes les précautions sanitaires nécessaires (voir 20 et 23 juillet) et … d’espérer.

Dans Le Parisien / Aujourd’hui en France, de ce dimanche 26 juillet, on pose au ministre de la Santé, Olivier Véran, la question suivante au sujet de la lutte actuelle contre le Coronavirus : « pourriez-vous décider de fermer les bars de certaines régions ? »

Réponse : « Bien sûr, nous pourrions être amenés à le faire.  Lire la suite »

23 Juil 2020 | Profession
 

Pour les quelque 200 000 cafés, hôtels et restaurants (CHR) français, le redémarrage post-confinement est hétérogène, l’activité étant notamment très ­dégradée en Île-de-France ou sur la Côte d’Azur, désertées par les touristes étrangers.

Selon France Boissons, qui approvisionne un quart du CHR tricolore, entre 5 et 20 % des établissements n’avaient pas rouvert leurs portes mi-juillet. Faute de clientèle.

•• Distributeurs et fabricants de boissons sont conscients que leur destin est lié à celui de leurs clients. « On sait qu’ils ne se remettront pas d’une deuxième fermeture », souligne Thibaut Boidin, DG adjoint chez France Boissons, auprès du Figaro. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Coronavirus / Bar-Brasserie-tabac :  quel soutien des fournisseurs ?   ,
17 Juil 2020 | Observatoire
 

De nombreux restaurants-brasseries-bistrots ont découvert le click & collect et l’envoi de produits au domicile de leurs clients à l’occasion du confinement. Et ont choisi de poursuivre sur leur lancée.

Souvent, d’ailleurs, tout avait commencé par la préparation de menus offerts aux professionnels de santé, notamment au travers de l’opération « Les Chefs avec les soignants », bâtie à l’initiative de l’AP-HP, de Guillaume Gomez, le chef des cuisines de l’Élysée et du journaliste culinaire Stéphane Méjanès, avec le soutien d’entreprises. Avant d’essaimer auprès du grand public.

Pour le moment, Les Échos s’est intéressé à la démarche de grands chefs. Mais … pour tous les autres professionnels, ils restent source d’inspirations. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Nouvelle tendance restauration-brasserie : la vraie montée en puissance du click & collect  
16 Juil 2020 | Observatoire
 

Après le coup d’arrêt total, le secteur de la restauration affiche, en juin, un recul d’encore -43 % de son chiffre d’affaires, selon le cabinet Food Service Vision (par rapport à l’année dernière). 

Il était en mai de -61 %, et de -78 % en avril. Les ventes dans les lieux de restauration rapide ou en boulangerie se rapprochant de la normale, selon un article des Échos (10 juillet).

•• Bien sûr, le compte n’y est pas encore. Mais, parmi les Français qui, auparavant, consommaient plus d’une fois par mois hors domicile, les trois quarts sont retournés au restaurant ou ont pratiqué de la vente à emporter le mois dernier. Le secteur retrouve donc progressivement des couleurs à un rythme, semble-t-il, plus élevé qu’il l’anticipait. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Observatoire de la consommation : la restauration commencerait à retrouver des couleurs   ,
16 Juin 2020 | Profession
 

Épisode numéro 32 de la revue de presse des témoignages de buralistes à travers les régions (voir 15 et 14 juin).

•• En moyenne, les buralistes du Nord ont enregistré des hausses des ventes de 40 à 45 %, durant les trois derniers mois. En avril, le buraliste d’un bar-tabac de Bray-Dunes (4 600 habitants, près de Dunkerque) a même vendu huit fois plus de cigarettes qu’en temps normal. « Nous avons eu des clients qu’on ne voyait jamais : ils étaient contraints de venir chez nous, puisque la Belgique était fermée. Nous avons vendu des produits qu’on ne vendait jamais, avec notre gamme réduite ».

Mais son bar-tabac-PMU est le dernier avant la frontière belge, alors, dès ce lundi, les ventes vont chuter de nouveau. « La vérité c’est qu’il n’y a pas moins de fumeurs en France, mais il y en a moins qui fument français. Et fiscalement, cela représente des pertes énormes, pour l’État ».

Mais comme c’est le bar qui fait normalement vivre son établissement et ses 5 salariés, cette réouverture de la frontière belge, le jeune patron l’attend : « la fermeture de la frontière nous a aidé d’un côté, pour le tabac, mais nous n’avions plus nos clients belges dans les campings ou les résidences secondaires, et qui viennent boire un verre chez nous ».

Concrètement, les buralistes sentent bien que les achats en Belgique ont repris depuis déjà plusieurs semaines. Certains clients ont pris le risque – assez modéré – de passer la frontière pour se ravitailler. Depuis quelques jours, les bus urbains de Dunkerque ont même repris leurs rotations jusque de l’autre côté de la frontière, après Bray-Dunes (France Bleu Nord).

•• « La clientèle était timide le jour de la réouverture. Le virus a fait du mal, les gens ont peur » explique le patron d’un bar-tabac à Villars-les-Dombes (à mi-chemin entre Lyon et Bourg-en-Bresse). « Mais depuis cette semaine, il y a beaucoup plus de monde. Nous avons pu remettre en place le jeu de bar, Amigo, de la Française des jeux. Les clients apprécient beaucoup, ils reprennent leurs habitudes ».

Cependant, « les gens font attention, pas une seule fois nous avons dû faire la police, la distanciation physique est une évidence pour beaucoup ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Déconfinement / Buralistes : « aujourd’hui, je suis heureux de retrouver nos habitués »  , ,
15 Juin 2020 | Profession
 

Après l’allocution du Président de la République d’hier (voir 14 juin).

BURALISTES FRONTALIERS

« Dès demain (ce 15 juin), il sera possible de se déplacer entre les pays européens » a annoncé Emmanuel Macron. En fait, sont concernées les frontières où il existe une réciprocité entre les États.

Sont donc rouvertes, dès ce matin, les frontières avec la Belgique, le Luxembourg, l’Allemagne, la Suisse. Pour l’Italie et Andorre, c’est déjà fait. Avec l’Espagne, ce sera le dimanche 21 juin.

Jeudi dernier, le 11 juin, Isabelle Braun-Lemaire (Directrice générale de la Douane) a annoncé à Philippe Coy « une période de contrôle renforcé » des services douaniers. « Des points critiques » vont être placés sous surveillance. Notamment les points de passage d’automobilistes venant de plus loin que des zones strictement frontalières. Lire la suite »

14 Juin 2020 | Profession
 

Dans son allocution de ce soir, le Président de la République a annoncé le passage de tout le territoire en « zone verte », dès demain, lundi 15 juin.

Ce qui se traduit par la réouverture de toutes les activités cafés et restaurants, en région Ile-de-France.

En respectant les mesures sanitaires déjà en vigueur en province.

 Commentaires fermés sur Déconfinement / Bar-Tabac : Emmanuel Macron annonce la réouverture totale  ,
14 Juin 2020 | Profession
 

Particulièrement en région Ile-de-France, les conditions imposées aux activités bar-brasserie-restaurant (ajoutées à une météo maussade) ne font qu’aggraver une situation économique déséquilibrée.

Il n’est pas possible de perdre de l’argent plus longtemps.

Un indicateur comme un autre : celui de l’activité hôtelière (source UMIH), depuis le 2 juin. Avec le pourcentage d’hôtels ouverts. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Déconfinement : il est urgent … d’accélérer  ,