Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
1 Juin 2021 | Associations
 

Marketing d’influence … Dans La Croix, le CNCT (Comité national contre le Tabagisme) pointe du doigt l’utilisation des réseaux sociaux pour faire la promotion de l’Iqos.

« Depuis quelques années, ce genre de publications téléguidées par les marques de tabac prospèrent sur les réseaux sociaux » signale Amélie Eschenbrenner, porte-parole du Comité national contre le tabagisme (CNCT). Lire la suite »

29 Mai 2021 | Associations
 

Avec la réouverture des terrasses depuis ce 19 mai, DNF (Demain sera non fumeur) invite les restaurateurs à faire le choix du « sans tabac », rappellant que la fumée de tabac gêne huit personnes sur dix.

Ce serait donc le bon moment pour tenter l’expérience de la terrasse sans tabac, en s’appuyant sur son outil materrassesanstabac.com, le premier guide collaboratif des terrasses non-fumeurs (voir 23 et 24 mars 2017).

•• Un sondage OpinionWay pour DNF révèle que 73 % des Français sont favorables à l’interdiction de la cigarette dans les espaces publics tels que les terrasses de cafés, abords des écoles, abribus, plages, etc.

DNF invite donc restaurateurs et clients à se mobiliser pour  un retour en terrasse plus sain qui s’inscrit dans une « dénormalisation du tabac ». Les Français sont invités à faire connaître, sur le site, leurs terrasses préférées qu’ils souhaiteraient voir sans tabac. L’équipe de l’association prendra alors contact avec le propriétaire pour le sensibiliser à la terrasse sans tabac …

•• Voici, selon DNF,  les 4 bonnes raisons pour faire de sa terrasse, un nouvel espace sans tabac :

garantir une meilleure qualité de l’air sur votre terrasse pour les clients mais aussi pour le personnel : même sur des terrasses découvertes, la fumée de tabac affecte la qualité de l’air et expose ainsi une personne à proximité d’un fumeur à des niveaux considérables de substances toxiques (4 000);

s’associer à une vision positive pour le monde de demain en protégeant l’humain et l’environnement en les considérant comme des valeurs fortes. Les restaurateurs ont un rôle fondamental à jouer dans la lutte contre le tabagisme en protégeant les humains d’une fumée toxique mais aussi en s’inquiétant de la pollution engendrée par le tabac;

proposer une terrasse plus propre: la terrasse sans tabac, c’est zéro mégot. Pas de cendrier à vider, pas d’odeur de tabac froid, pas de mégots à ramasser au sol;

assurer un moment de convivialité sans conflit: la fumée de cigarette peut-être à l’origine de querelles entre clients.

28 Mai 2021 | Associations, Profession
 

Suite à l’alerte donnée par le Comité National Contre le Tabagisme (CNCT) et à la mobilisation de ses partenaires nationaux comme internationaux, la participation de Philip Morris au dixième anniversaire des Dialogues de l’Inclusion et de la RSE, tenu le 27 mai au Ministère de l’Économie et des Finances, a été annulée (voir 27 mai).

Le CNCT salue le gouvernement et son refus de participer à l’événement en présence du cigarettier dans un communiqué que nous reproduisons. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Le CNCT explique pourquoi il a fait pression pour exclure Philip Morris d’un débat sur l’inclusion et la RSE  ,
 

La Ligue contre le Cancer dénonce à nouveau la valorisation du tabagisme dans les films français en publiant mercredi une enquête sur plus de 150 films, en amont de la Journée mondiale sans tabac du 31 mai, selon l’AFP.

« Le tabac demeure quasi omniprésent dans les films français: entre 2015 et 2019, 90,7 % comprennent au moins un événement, un objet ou un discours en rapport avec le tabac : personnes en train de fumer, présence de cendriers, cigarettes, personnage qui parle de tabac … », note la Ligue d’après la 3ème édition de son enquête menée depuis seize ans avec l’institut Ipsos, assortie cette fois d’un sondage auprès de jeunes adultes. Lire la suite »

 

À l’occasion de la publication du dossier « Menthol, un an après son interdiction, où en est-on ? » par la plateforme Génération Sans Tabac, et au regard des multiples contournements de la mesure par les fabricants, le Comité National Contre le Tabagisme (CNCT) interpelle les pouvoirs publics sur la nécessité d’aller plus en avant en matière de réglementation.

Nous publions l’intégralité du communiqué du CNCT.

« Face aux pratiques de prédation de l’industrie du tabac et à l’enjeu sanitaire, le CNCT enjoint les décideurs à élargir l’interdiction du menthol pour l’ensemble des produits du tabac, mais également de la nicotine.  Lire la suite »

15 Mai 2021 | Associations, Profession
 

La Cour d’Appel de Paris a confirmé, mi-avril, une décision du Tribunal de Grande Instance de Paris, rendue en juin 2018. Les sociétés j.Cortes cigars, j.Cortes France et Logista se sont livrées à des infractions caractérisées, en contournant l’interdiction de toute forme de publicité en faveur des produits du tabac.

Le Professeur Yves Martinet, président du CNCT, se félicite de cette victoire de la santé publique, et appelle les pouvoirs publics à généraliser le paquet neutre à l’ensemble des produits du tabac dans un communiqué que nous reprenons.

•• « En fabriquant des paquets de cigarillos de la marque Cosy (Neos) comportant notamment une vignette publicitaire, les sociétés Cortes et Logista ont commis des infractions caractérisées (en état de récidive légale pour Logista pour avoir été condamnée à plusieurs reprises pour des infractions similaires) aux dispositions de l’article L 3512-4 du Code de la santé publique.  Lire la suite »

16 Avr 2021 | Associations
 

Après les « articles-révélations », publiés dans Le Monde (voir ce jour et 15 avril), le Comité national contre le Tabagisme (CNCT) met en garde, dans un communiqué, les décideurs publics contre cette opération de lobbying de grande ampleur menée par l’industrie du tabac.

Selon le communiqué, ces enquêtes « mettent en lumière la stratégie actuelle de prédation de l’industrie du tabac : diffuser un discours scientifique alternatif calibré sur les intérêts des cigarettiers, neutraliser la santé publique et ses acteurs, et obtenir un abattement fiscal pour le tabac chauffé, présenté comme l’horizon indépassable de la « réduction des risques ». Lire la suite »

23 Mar 2021 | Associations, Trafic
 

Dans sa dernière communication, le Comité national contre le Tabagisme (CNCT) accuse les fabricants d’alimenter la contrebande et demande l’instauration de quotas pour limiter l’approvisionnement de chaque pays au niveau de leur consommation réelle.

Selon l’Organized Crime and Corruption Reporting Project (OCCRP), l’industrie du tabac alimente massivement et délibérément la contrebande de tabac en Afrique de l’Ouest, alors même que celle-ci finance la militarisation de la criminalité organisée, les milices ethniques et les organisations terroristes islamistes, contre lesquelles l’armée française est engagée. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur « La contrebande alimentée par l’industrie du tabac finance le terrorisme » (CNCT)  , ,
11 Mar 2021 | Associations, Vapotage
 

Ce mardi 9 mars, c’était au Tour de France Vapotage (accompagné de la Fivape) d’être auditionné par la mission d’information sur le comportement du marché du tabac pendant le confinement (voir 25 février et 2 mars).

Nous reproduisons, ci-dessous, l’intégralité du communiqué édité par France Vapotage (voir 17 novembre et 30 octobre 2020) à cette occasion.

Hier à l’Assemblée nationale, France Vapotage et la Fivape ont été auditionnés ensemble par une mission d’information co-présidée par Éric Woerth et Zivka Park. L’occasion de porter haut la parole des professionnels et de montrer que les deux fédérations étaient en phase sur les principaux enjeux du secteur comme sur les menaces qui pèsent sur la filière.  Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Mission Woerth : non à la surfiscalisation du vapotage (France Vapotage)  
4 Mar 2021 | Associations
 

Le Comité national contre le Tabagisme (CNCT) lance une nouvelle campagne sur l’interdiction de vente de tabac aux mineurs. Voici l’essentiel de son message (Extraits).

•• Interdiction de vente aux mineurs : des outils pour renforcer son effectivité

La consommation de tabac chez les adolescents reste une préoccupation majeure de santé publique en France.

Pour parvenir à l’objectif, rappelé par le président Macron dans le cadre du nouveau plan cancer, d’une génération sans tabac d’ici 2032, le respect de l’interdiction de vente des produits du tabac aux mineurs est essentiel. Tel n’est pas le cas aujourd’hui.

Le Comité National Contre le Tabagisme, en partenariat avec l’UNAF, et avec le soutien du Fonds de lutte contre les addictions est engagé dans une action continue pour renforcer l’effectivité de cette mesure. Un volet d’information est déployé à l’attention des différentes parties prenantes.

•• Le tabagisme, une épidémie industrielle pédiatrique

La très grande majorité des fumeurs a consommé sa première cigarette à l’adolescence, aux alentours de 13 -14 ans.

La dépendance à la nicotine s’installe très rapidement et ces jeunes deviennent rapidement dépendants aux produits du tabac, y compris avec des consommations faibles et ponctuelles. Lorsque trois adolescents expérimentent le tabac, deux d’entre eux seront des fumeurs réguliers une partie de leur vie.

Les jeunes constituent ainsi une cible essentielle pour les fabricants de tabac, car ils représentent la condition sine qua non d’un renouvellement de leurs marchés.

•• La consommation de tabac chez les adolescents français, une situation inquiétante

Selon la dernière enquête ESCAPAD, au niveau national, plus d’un quart des jeunes (25,1 %) de 17 ans sont des fumeurs quotidiens et près de six jeunes Français sur 10 ont déjà essayé de fumer. Bien qu’il s’agisse du niveau le plus bas mesuré à travers l’enquête ESCAPAD depuis 2000, il reste particulièrement inquiétant (…)

Le traité de l’OMS, la Convention Cadre pour la Lutte Antitabac inclut cette disposition dans l’arsenal des mesures à mettre en place pour prévenir l’accès aux produits du tabac. En effet, la mesure d’interdiction de vente des produits du tabac aux mineurs est efficace dans une stratégie d’ensemble de lutte contre le tabagisme (…)

•• L’effectivité de la mesure en France n’est pas bonne

Bien qu’il soit interdit en France de vendre du tabac aux moins de 16 ans depuis 2003 et à l’ensemble des mineurs depuis 2009, l’interdiction de vente aux mineurs reste une mesure largement inappliquée. 94% des fumeurs quotidiens âgés de 17 ans déclarent acheter régulièrement leurs cigarettes chez un buraliste.

Une enquête menée pour le CNCT en 2019 montrait qu’environ 10% des buralistes acceptent de vendre à des enfants de 12 ans qui étaient tous non-fumeurs et les deux tiers des buralistes vendent aux mineurs à 17 ans (65,2 %), qu’il soit fumeur ou non-fumeur. La vente intervient même dans 93 % des cas lorsque le jeune est fumeur.

•• Les dispositions pour améliorer l’effectivité de la mesure

De nombreux pays ont des taux d’effectivité supérieurs à 90-95 %. Un taux élevé d’effectivité de la mesure implique : une information et une communication sur la mesure, la mise en place d’une vérification systématisée de l’âge du client par le vendeur, l’existence de contrôles répétés et de sanctions.

Dans cette perspective, le Comité National Contre le Tabagisme avec le soutien du Fonds de lutte contre les addictions, est engagé dans la mobilisation de l’ensemble des parties prenantes afin de parvenir à une application de cette mesure de prévention.

Parmi les actions prévues dans le projet figure un volet d’information en direction des buralistes. Un document a été envoyé à l’ensemble des buralistes français par l’intermédiaire des Douanes et de leur syndicat professionnel. Sous forme de fiche signalétique, le document rappelle les obligations légales des débitants de tabac notamment l’apposition claire et visible de l’affichette officielle rappelant l’interdiction, le contrôle systématique de l’âge du client et le refus de la vente si le client ne parvient pas à prouver sa majorité.

Ce volet d’information est indispensable de même que le volet des contrôles pour veiller à ce que la mesure soit bien respectée par les débitants de tabac.

En partenariat avec l’Union Nationale des Associations Familiales, le CNCT a également réalisé une brochure à l’attention des familles qui se trouvent souvent démunies face au tabagisme de leur enfant. « Protéger mon enfant du tabac : comment faire ? » vise ainsi à aider les parents à réagir et à accompagner leur enfant face l’addiction au tabac, et ce autour de trois axes : la prévention, le dialogue et l’orientation vers des services spécialisés.

 Commentaires fermés sur CNCT : nouvelle campagne sur l’interdiction de vente de tabac aux mineurs  ,