Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
21 Sep 2019 | Observatoire
 

Alexandre Bompard – patron de Carrefour depuis deux ans – veut transformer … la grande distribution en testant de nouveaux concepts. Dans une interview à L’Express, il veut croire encore à l’avenir des …hypermarchés, en déclin depuis des années, testant de nouveaux concepts pour les « réenchanter ». Extraits.

« Rien n’est plus comme avant dans notre secteur. Deux mouvements de fond sont à l’œuvre : d’une part, une exigence de qualité alimentaire, une aspiration à une consommation plus raisonnée, plus éthique et responsable ; d’autre part, une demande d’une plus grande personnalisation dans le parcours client. 

« Apporter des réponses à ces attentes, c’est un défi extraordinaire pour une entreprise comme Carrefour. C’est la raison pour laquelle nous nous sommes lancés dans une transformation profonde du groupe, avec une révision de notre offre et de nos circuits de distribution physiques et numériques …

•• « L’hypermarché reste central dans la consommation des Français, car il est la réponse pertinente aux contraintes de pouvoir d’achat.

« Mais l’« hyperchoix », l’uniformisation et le gigantisme des surfaces poussés à l’extrême, je n’y crois plus. L’hypermarché ne sera plus ce temple de la consommation de masse. Il doit évoluer vers plus de proximité et de services aux clients. Et faire la part belle aux circuits courts et aux producteurs locaux, aux métiers de la restauration et aux services liés au numérique. Autrement dit, l’hypermarché n’est pas mort, mais il faut le réformer et entreprendre des changements radicaux …

•• « En partant des attentes des clients, nous n’avons pas eu peur de nous attaquer à un certain nombre de tabous. D’abord, la taille de nos magasins : nous avons déjà supprimé 100 000 mètres carrés de surfaces commerciales. C’est la même chose pour les assortiments, parfois tellement fournis qu’ils perdent toute lisibilité : nous allons les réduire de 15 % d’ici à 2020. Lire la suite »

19 Sep 2019 | Observatoire
 

L’enseigne alimentaire accueille le spécialiste hollandais de la maison, de la petite décoration et de divers produits de proximité … à petits prix (voir Lmdt du 21 février 2018). Le mariage des deux marques sera étendu à plus de 900 points de vente.

Franprix propose, d’ores et déjà, dans quinze de ses supermarchés franciliens entre un à quatre mètres linéaires de produits de la marque hollandaise. Un assortiment de 250 à 300 références en moyenne composé d’articles de cuisine, de petits objets de décoration, de produits de dépannage en papeterie et textile, etc.

Une cinquantaine de Franprix bénéficieront de cette offre additionnelle à partir de fin novembre.

•• « Ce sont à 80 % des produits que nous ne vendions pas » précise, dans Les Échos (édition 11 septembre), le président du réseau du groupe Casino, Jean-Paul Mochet. L’ensemble de la chaîne (900 points de vente environ) sera équipé à terme.

« L’alimentaire est notre métier. Pour le reste, nous nous associons à des spécialistes » poursuit-il. Franprix travaille déjà avec Cdiscount (filiale comme lui de Casino) pour le petit électroménager, et Western Union pour le transfert d’argent.

•• Hema va ainsi pouvoir multiplier le nombre de ses points de contact avec les consommateurs français. L’enseigne fête sa dixième année de présence dans l’Hexagone, où elle compte 74 magasins (sur un total de 770 dans 10 pays), dont 32 à Paris. Ils réalisent 150 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel.

Jean-Paul Mochet, qui a succédé cet été à Régis Schultz à la tête de Monoprix qu’il gère en parallèle de Franprix, réfléchit à une alliance avec Hema depuis 2015.

17 Sep 2019 | Observatoire
 

La disparition annoncée du cash se fera attendre. L’essor du paiement sans contact ne dissuade pas les Français de continuer à payer en liquide. À preuve …

« Depuis 2017 et la montée en puissance du paiement par carte bancaire sans contact accepté à partir d’un euro, l’utilisation de l’argent liquide diminue de 3 % par an environ. Ce qui reste limité » estime, dans Le Figaro (édition 14 septembre), Patrick Lagarde, PDG de Brink’s France (voir Lmdt du 26 juillet 2015).

•• Malgré la multiplication des moyens de paiement numériques (carte bancaire, téléphone mobile, virements de compte à compte, porte-monnaie électroniques…), les Français paient en liquide les deux tiers (68 %) de leurs achats de faible montant en magasin (7,50 euros en moyenne en France et 12 euros en zone euro), relève la Banque centrale européenne (BCE).

En tête les personnes âgées souvent réfractaires au paiement par carte bancaire ou les ménages fragiles (15 % environ), qui pour faire face à leurs contraintes budgétaires règlent leurs dépenses en cash. Sans oublier ceux qui, par souci d’anonymat, ont la phobie des paiements alternatifs (cartes bancaires, chèques) qui laissent des traces…

•• Pour répondre à leurs attentes, les entreprises – qui s’attendaient à ce que tous les Français adoptent très rapidement de nouveaux modes de paiement – sont obligées de s’adapter.

La SNCF a, par exemple installé dans les cinq gares parisiennes des automates de vente de billets de train acceptant le paiement en espèces. Et elle prévoit d’en installer 100 sur tout le territoire. Lire la suite »

15 Sep 2019 | Observatoire
 

Le gérant d’une boutique de produits à base de chanvre (franchise « Foxseeds ») a été condamné à trois mois de prison ferme, et neuf mois avec sursis, ce vendredi 13 septembre par le tribunal de grande instance de Saintes (Charente-Maritime).

Il était poursuivi pour détention, transport, offre ou cession non autorisée de stupéfiant, ainsi que provocation à l’usage illicite ou au trafic de stupéfiant et mise en danger d’autrui. Le juge a coupé la poire en deux. La procureure avait requis six mois ferme et dix-huit mois avec sursis. Il ne l’a pas suivie sur sa demande d’interdiction de gestion d’un commerce. Lire la suite »

13 Sep 2019 | Observatoire
 

Le parquet de Dijon ne lâche pas la pression sur les commerces vendant des produits à base de CBD (voir Lmdt des 22 juillet 2019 et 23 août 2018). 

Ce mardi 10 septembre, la boutique montbardoise « Jah conect & 420 green road » – ouverte depuis deux mois jour pour jour – a été perquisitionnée et mise sous scellés par la gendarmerie, sur décision du procureur de la République de Dijon, Éric Mathais.

•• Selon son gérant, Xavier Petit-Bagnard, l’intégralité des produits (fleurs, huile, cristaux, pollen, résine, etc.) provient de « son fournisseur basé en Italie » et que « certains produits contiennent entre 0,15 à 0,18 % de THC, soit en dessous du seuil autorisé dans la plupart des départements de France » (sic). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur CBD et chanvre bien-être : nouvelle fermeture d’une boutique en Côte-d’Or  
8 Sep 2019 | Observatoire
 

Luca Morand, un boucher marseillais de 22 ans, a lancé la « Ouidi » – une chipolata au cannabidiol – a rapporté La Provence … relayée par de nombreux médias, fin août

Grâce à cette recette étonnante, Luca Morand assure qu’il obtient un « produit goûtu avec un bon goût d’herbe à l’intérieur ». « On ne va pas dire qu’il y a des effets psychotropes mais des effets apaisants et plutôt bons sur le sommeil : on a le sommeil plus profond quand on la mange » assure-t-il. Non sans un certain bagout. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur CBD / Chanvre bien être : curieux engouement pour une … chipolata au cannabidiol   
 

« Le Luxembourg ne sera pas le nouvel Amsterdam » promet le ministre de la santé luxembourgeois, Étienne Schneider, dans une interview accordée au Républicain Lorrain et publiée ce 1er septembre. Le Luxembourg espère parvenir à la légalisation du cannabis d’ici deux ans (voir Lmdt des 13 août et 30 mai).

« Nous avons décidé de nous remettre en question » affirme-t-il, en admettant que la répression ne suffit pas. Depuis 40 ans, « notre politique antidrogue ne fonctionne pas ».

« Au Luxembourg comme dans d’autres pays, on a beau interdire tout ce qu’on veut », les drogues se vendent et le marché noir explose, constate-t-il. Un marché noir où circulent souvent des produits contrefaits et dangereux : « c’est de la merde » résume-t-il franchement.  Le Luxembourg a donc « fait le choix de légaliser la production, la distribution, la consommation et la possession de cannabis ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Luxembourg : « le cannabis sera réservé aux résidents » (Étienne Schneider, ministre de la Santé)  
3 Sep 2019 | Observatoire
 

Le 25 août dernier, à Angers, il y avait foule pour la première ouverture dominicale du Géant-Casino, sans personnel et jusqu’à 21 heures. En plus de certains clients venus pour faire leurs emplettes, de nombreux manifestants étaient venus affirmer haut et fort leur mécontentement …

Côté distributeurs, quel est vraiment le poids économique généré par cette ouverture ?

Une enquête Nielsen reprise dans LSA.

•• Cet été, pas moins de 78 % des hypermarchés et supermarchés ont laissé leurs portes ouvertes ce septième jour, selon Nielsen. Le paneliste note, ce jour-là, un public plutôt jeune et aisé (cadres supérieurs). Plus de la moitié des achats est ainsi réalisée par des foyers de moins de 50 ans. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Nouvelle proximité : le dimanche, facteur de croissance pour la grande distribution  
22 Août 2019 | Observatoire
 

Légalisation du cannabis à usage médical en Allemagne depuis 2017 ; phase de test en cours au Danemark ; feu vert des autorités sanitaires françaises (voir Lmdt du 12 juillet) pour ne citer que ces exemples : les marchés européen du cannabis thérapeutique et … du bien-être devient attractif (ndlr : on ne parle pas ici de cannabis récréatif). 

Dans Le Figaro (19 août), la start-up, basée à Londres, Emmac affiche son ambition d’y concurrencer les mastodontes nord-américains. À cette occasion, on apprend des choses …

•• « Il n’y a pas de leader européen sur le marché du cannabis » assure Antonio Costanzo, Franco-italien cofondateur et PDG d’Emmac : « il y a des leaders mondiaux mais l’Europe reste encore à conquérir ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Cannabis thérapeutique et de bien-être : … où l’on apprend les appétits de la grande distribution au détour d’un article du Figaro   
14 Août 2019 | Observatoire
 

Entre un feu vert de l’Agence du Médicament  (voir Lmdt du 12 juillet) et le lancement d’une mission parlementaire sur les différents types de cannabis (voir Lmdt du 12 juillet) …

Les deux élus creusois en pointe sur le cannabis thérapeutique – Jean-Baptiste Moreau (député LREM  / voir Lmdt des 11 juillet et 26 juin) et Éric Correia (président de la communauté du Grand-Guéret / voir Lmdt des 4 juin et 10 mai 2018) – se sont retrouvés lors de la 13ème édition du festival du film paysan de Saint-Marc-à-Loubaud, ce 3 août, pour faire le point sur leur combat à l’occasion d’une conférence.

•• En effet, ainsi que devait le rappeler en introduction Jean-Luc Léger, maire et initiateur du festival, le cannabis thérapeutique est non seulement porteur d’espoirs en matière médicale mais représente aussi un enjeu agricole et donc économique pour tout le département, rappelle La Montagne dans son article de compte-rendu (extraits). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Cannabis : « tout remettre à plat, démythifier : c’est le seul moyen » (Jean-Baptiste Moreau)